• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 19 novembre 2008

Archive pour le 19 novembre, 2008

Et si on demande l’application de la loi sur la déclaration du patrimoine…

hamraoui300288044050515319639.jpgJe viens d’avoir une idée banale et simple, je vous la livre pour la partager.

Et si les partis politiques d’opposition, l’Association contre la corruption, les syndicats autonomes, les Ligues des droits de l’Homme, le syndicat des avocats, des Juristes, des Experts comptables et les opposants à titre individuel, pouvaient, pour une fois, être concrets et utiles à l’Algérie.

Nous leur demandons qu’une chose à ces braves gens, patriotes et nationalistes, responsables intègres et honnêtes, qu’ils prennent leur courage à deux mains et demandent officiellement dans le cadre d’une lettre ouverte ou déclaration commune ou simplement saisines officielles du Conseil constitutionnel, de l’Assemblée Nationale du Conseil de la nation et éventuellement des tribunaux compétents pour demander d’appliquer la loi sur les déclarations de patrimoine des élus et des responsables. En assurant une large diffusion à leur action.

Et si ils commenceraient par demander à HCC, le PDG de l’ENTV de déclarer ses biens maintenant qu’il n’est plus DG. Lui demander d’expliquer comment il aurait des boites diverses à produire des sous en dinars et en dollars ou euros alors qu’il était “fonctionnaire” de l’Etat et qu’il avait entre autre mission de combattre la corruption et les malversations.

Ils exigeraient du 1er Ministre l’application stricte de cette loi (avec ses insuffisances). Sans oublier qu’il faille remettre en selle

la Cour des comptes qui depuis 1999 est anéanti à dessein.
Je pense qu’un simple mouvement dans ce sens rendrait service au pays.
Puis ils passeraient à l’étape suivante, elle concernerait tous les nouveaux riches qui se goinffrent en avilissant le citoyen moyen. 

Puisque la justice n’arrive pas à se lever pour remplir le rôle que la peuple attend d’elle (faire justice). Prenons ce point sensible par un autre bout. D’aucuns vont peut-être imaginer que j’en veux à ce HCC en particulier et bien non, je ne le connais pas et je veux en aucune façon avoir à le connaître, mais dans ce genre d’affaires où les intérêts sont imbriqués, il faut un commencement. Il faut tirer le fil qui dépasse et en faire un fil directeur, un commencement pour ne plus faire des constats seulement.

Je termine sur une remarque, on se pose souvent la question pourquoi malgré les dénonciations multiples, les vols à répétition, la mauvaise gestion, l’incompétence manifeste des uns et des autres, ils ne sont pas inquiétés, ils sont toujours là et parfois même promus. Je vois deux raisons à cela, la politique dans ce domaine est de faire tout le contraire de ce qu’il faut faire pour éviter que le peuple s’en mêle et participe à la vie publique et éventuellement participer à l’assainissement salutaire. Cette politique est la pire qui soit pour le pays , elle ne change pas car le pays est pourri jusqu’à la moelle. On ne veut pas le soigner, on prend le risque d’une gangrène pour éviter que les copains et les alliés soient touchés.

La deuxième raison, est qu’en Algérie, il suffit d’être un indic, un correspondant, un membre influent ou non des différents corps d’action de renseignements ou même simple garde corps ou agentsde sécurité , vous êtes intouchable. Intouchable car vous faites partie de la “HOUKOMA”, une Houkoma non pas au service du peuple et de l’Algérie mais on a l’impression que c’est l’inverse qui est voulu, c’est le peuple qui se soumet aux désirs des agents publics … Et lorsqu’il se trouve des gens qui font leur travail, ils vous montrent qu’ils vous rendent service et ainsi va la vie au pays des “hommes libres”. C’est un grand sujet mais il faut bien l’entamer par un bout. Celui-ci est le plus sensible. Dans les pays où la corruption a été battue, les mentalités ont changé et les gens ont alors vu le progrès se manifester.

Par Mohand

L’avocat de Hasseni affirme: « La justice française refuse des documents délivrés par le MDN »

hasni.jpgMe Jean-Louis Pelletier, avocat du diplomate algérien, Mohamed Ziane Hasseni,  a affirmé aujourd’hui au quotidien en langue arabe Ennahar que la justice française a refusé de prendre en considération des documents officiels délivrés par le ministère algérien de la défense nationale (MDN).

Me Pelletier a déploré le refus du juge chargé de l’affaire Hasseni de prendre en considération tous les documents prouvant l’innocence de son client. Une innocence qui sera prouvée, selon l’avocat, par les résultats du test ADN que le diplomate a subi.

« Le juge d’instruction de la chambre d’accusation a refusé tout le dossier prouvant l’innoncence de mon client », a déclaré Pelletier en précisant que le dossier contient, entre autre, le livret de famille des parents de Hasseni et son carnet militaire authentique établi par le MDN.  « Le juge a déclaré qu’il n’est pas convaincu par les attestations présentées sous prétexte qu’elles ne constituent aucunement des preuves », a indiqué l’avocat.

Par ailleurs, Me Pelletier a dénoncé « l’attitude laxiste » du juge concernant les résultats du test ADN. « Il suffit de 48 heures pour connaitre les résultats », a souligné l’avocat.  « Je me demande à quoi sera comparé l’ADN de Hasseni sachant que la justice ne détient aucune preuve materielle: le crime a été commis avec une arme à feu dans une place publique. De ce fait, il n’ ya ni traces ni empreintes… », a indiqué l’avocat français.  El Mouhtarem

Un libraire arrêté pour avoir exposé le livre « Le journal d’un homme libre »

livre.jpgLa police a arrêté lundi soir M. Boussad Ouadi, gérant de la librairie des beaux-arts, pour avoir exposé le dernier livre de Mohamed Benchicou , « Journal d’un homme libre », a-t-on appris de l’intéressé.
Les forces de police ont fait irruption dans la libraire des Beaux-arts 28 rue Didouche Mourad, ont procédé à la saisie des deux livres de Benchicou , Les geôles d’Alger et Le journal d’un homme libre.

« Les services de police ne m’ont produit aucune décision de justice, de circulaires, arrêté, décret ou loi que j’aurais enfreints en commercialisant ces livres », affirme M. Ouadi.
« Ensuite j’ai été conduit au commissariat pour un interrogatoire sur la vente de ces livres qui, au regard de la réglementation algérienne, comportent toutes les mentions légales requises : dépôt légal et ISBN. »
M. Ouadi a été relâché dans la nuit et devrait être de nouveau convoqué dans la journée de mardi.

Dans une lettre à la Présidente de l’association des libraires algériens, M. Ouadi lui demande  » de prendre position publiquement sur de tels agissement qui, s’ils ne sont pas dénoncés fermement aujourd’hui, risquent de conduire au renouvellement de telles pratiques à l’endroit de tous les libraires et de tous les livres qui ne plairont pas à l’humeur de tel ou tel autorité ou personnalité ».

Source Le Matin

FFS: Communiqué d’information

ffs.jpgPoursuivant ses rencontres politiques avec les militants, sympathisants et amis du parti, le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, animera une conférence–débat, le vendredi 21 novembre 2008 à 14 h00, au niveau de la maison de jeunes de Makouda dans la wilaya de Tizi Ouzou.

A cette occasion, le premier secrétaire abordera la situation Politique et sociale du pays.

Une délégation du parti, composée de secrétaires nationaux et d’élus locaux du FFS se rendra à  GHARDAIA le jeudi 20 novembre 2008 et ce dans le cadre du programme de solidarité.

Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle stratégie organisationnelle du parti et conformément aux résolutions stratégiques du 4ème congrès, des congrès de sections pilotes se tiendront selon le calendrier suivant :

Jeudi 20  Novembre 2008 :

Tizi N’Berber (Bejaia):  à la Maison de jeunes de la localité à partir de 10h00 animé par Karim TABBOU

Draa El Mizan ( Tizi Ouzou) : à la salle de cinéma  de la localité à partir de 10H00 animé par Belkacem Benbelkacem, secrétaire national à l’organisation

Vendredi 21 novembre 2008 :

Nacéria (Boumerdès) à 10 H00 à la maison de jeune de la localité animé par Karim TABBOU

Ouzellaguen (Béjaia)  à la maison de jeunes de la localité  à 10H00  animé par Farid Bouaziz et  Si Salah Mustapha , membres du Conseil national

Aghbalou (Bouira)  à partir de 10 h00  animé par Moussa Tamadartaza, secrétaire national à la     formation et Tahar MAZNI , membre du Conseil national .

N/B: Les correspondants locaux de la presse nationale sont cordialement invités

Abdelkader Eulmi nouveau DG de l’ENTV

entv1.jpgHamraoui Habib Chawki n’est plus directeur général de l’ENTV. Il vient d’être remplacé par Abdelkader Eulmi, ex-secrétaire général du ministère de la Communication. Pour rappel, HHC est directeur général de l’ENTV depuis décembre 1999. Il fut, à deux reprises, ministre de la Communication entre 1992 et 1998. Il est membre fondateur du RND, le parti d’Ahmed Ouyahia, actuel Premier ministre. Son successeur est également un ancien responsable à l’ENTV et à l’ENRS (Radio nationale). Il s’est occupé, pendant un certain temps, de la presse écrite au ministère de la Communication. Source El Watan

4 jeunes accusés d’«atteinte à l’Islam»: Trois peines de prison avec sursis et une relaxe

islam.jpgCondamnés en première instance le 30 septembre à 3 ans d’emprisonnement et à 100 000 DA d’amende, ils ont été libérés hier soir du pénitencier d’El Harrach (Alger), après 58 jours de détention.

La cour d’Alger a rendu, au cours de la journée, son verdict dans le procès en appel opposant le ministère public aux 4 prévenus. Un verdict qualifié par l’un des avocats de la défense d’« indulgent », contrairement à celui rendu par le tribunal de Bir Mourad Raïs. Celui-ci a prononcé l’une des peines les plus lourdes prévues par l’article 144 bis (alinéa 2) du code pénal qui punit toute personne coupable d’atteinte à l’Islam d’une peine de 3 à 5 ans ferme et de 50 000 à 100 000 DA d’amende.

La présidente de la 5e chambre correctionnelle, Mme Bouamrane, désavoue le tribunal de Bir Mourad Raïs et prononce la relaxe pour S. Saïd (22 ans) et condamne les trois autres, Mustapha T., Farid M. et Hocine T. (le plus âgé a 25 ans) à deux mois de prison avec sursis, assortis d’une amende de 1000 DA. «Ce verdict consacre la victoire du droit», déclare euphorique l’avocat Iddir Mohamed du barreau de Tizi Ouzou.

Rappelons que les accusés ont été arrêtés le 21 septembre dernier sur l’avenue Littoral dans le quartier «chic» de Hydra, sur les hauteurs d’Alger, alors qu’ils s’apprêtaient à rejoindre leur lieu de travail. Les tâcherons ont été surpris par une patrouille de police en train de… griller une cigarette en plein Ramadhan, mois de jeûne musulman. Ils ont été déférés, sous la procédure du flagrant délit, devant le parquet. Une semaine plus tard, le 30 septembre, sans l’assistance d’un avocat, ils sont condamnés au bagne.  Extrait d’un article de Mohand Aziri (El Watan)

Louiza Hanoune est un mur que le régime a érigé comme un rempart à toute forme de contestation…

lejour31.jpgJ’apprends qu’une parlementaire a déclaré que limiter le mandat présidentiel à deux était anti-démocratique. Ce que je lui conseillerai c’est de revoir un peu les principes qui ’sous-tendaient’ notre Loi suprême. Toute limitation de mandat permet en principe de permettre l’alternance politique, il s’agit d’un verrou constitutionnel inhérent à tout régime démocratique digne de ce nom. Or décadenassé ce verrou ici par voie parlementaire en consitutionnalisant le mandat à durée illimitée est par définition anti-démocratique.

Notez chers compatriotes le paradoxe, au nom du peuple, l’actuel Président révise la Constitution non en recourant au référendum populaire mais en préférant la voie parlementaire car acquise à sa cause. Mais de quoi a-t-il peur ? De nous, pauvres Algérien(ne)s que nous sommes ?

Je vous en prie M. le Président ne parlez pas en notre nom à tous, sans nous avoir demandé officiellement l’autorisation. Soyez intègre et loyal avec nous, n’usez pas de paternalisme avec nous (en ce qui me concerne mon père est toujours vivant par la grâce de Dieu, malgré ses vieux os, il est toujours debout et il a honte d’être considéré tout comme moi et bien d’autres comme je crois comme un enfant ).

Effectivement, Madame Hanoune parvient à se suffir de sa position d’exécutante, de subordonnée du régime présidentiel et d’alibi de pseudo parti d’opposition qu’en rien elle n’incarne (ses déclarations à l’appui !).

Je ne sais pas si elle engage ici tout son parti, mais elle ne représente ni une alternative politique valable ni une forme d’opposition. Elle fait partie des murs que le régime érigent comme un rempart à toutes formes de contestation politique ou sociale issu du Peuple.

J’ai cru en elle par le passé, en son parti et je dois bien avouer que je suis profondément déçue….

Bien à vous,

Une citoyenne concernée

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER