• Accueil
  • > Non classé
  • > Un libraire arrêté pour avoir exposé le livre « Le journal d’un homme libre »

Un libraire arrêté pour avoir exposé le livre « Le journal d’un homme libre »

livre.jpgLa police a arrêté lundi soir M. Boussad Ouadi, gérant de la librairie des beaux-arts, pour avoir exposé le dernier livre de Mohamed Benchicou , « Journal d’un homme libre », a-t-on appris de l’intéressé.
Les forces de police ont fait irruption dans la libraire des Beaux-arts 28 rue Didouche Mourad, ont procédé à la saisie des deux livres de Benchicou , Les geôles d’Alger et Le journal d’un homme libre.

« Les services de police ne m’ont produit aucune décision de justice, de circulaires, arrêté, décret ou loi que j’aurais enfreints en commercialisant ces livres », affirme M. Ouadi.
« Ensuite j’ai été conduit au commissariat pour un interrogatoire sur la vente de ces livres qui, au regard de la réglementation algérienne, comportent toutes les mentions légales requises : dépôt légal et ISBN. »
M. Ouadi a été relâché dans la nuit et devrait être de nouveau convoqué dans la journée de mardi.

Dans une lettre à la Présidente de l’association des libraires algériens, M. Ouadi lui demande  » de prendre position publiquement sur de tels agissement qui, s’ils ne sont pas dénoncés fermement aujourd’hui, risquent de conduire au renouvellement de telles pratiques à l’endroit de tous les libraires et de tous les livres qui ne plairont pas à l’humeur de tel ou tel autorité ou personnalité ».

Source Le Matin

Commentaires

  1. samaritain dit :

    LES JOURS PROCHAINES NOUS DIRA LA VÉRITÉ ……

  2. mohand dit :

    Voila ce qu’a accoucher notre révolution , non plutot nos révolutionnaires, un Etat policier , où vous êtes ramassé par la police pour avoir mis en vente un livre. Il se fonde sur quoi quelle loi , quelle régle , ou bien c’est encore pour faire plaisir à celui dont l’évocation seule de Benchicou donne l’urticaire? On est véritablement dans une situation de non droit. Le comble est cette solitude que l’on devine chez les gens objets de ces manifestations de haine, car cela ne s’appelle pas autrement. Tous les hommes de lettres, les journalistes, les citoyens, bientot probablement les forumistes sont en danger.
    Ce qui est encore plus choquant c’est le silence de tous devant cet acte horrible illégal. Aucune association, aucun défendeur des droits humains, aucun parti , aucune personne ne dénonce… Tous courbent l’échine, ils ont peur dêtre hapés par la bourrasque qui prend des dimensions abominables. N’ont ils aucune conscience, pourquoi autant de force orchestrée et dirigée contre un peuple à genou. Ils n’ont pas d’Etat d’ame d’accord, mais pourquoi n’ont-ils plus d’honneur? Cet honneur qui donne des forces, qui rend grand , qui combat le mal où qu’il se trouve, qui rend admirables les hommes qui refusent la Hogra et l’injustice. Reste t il quelque germes dans ces divers corps gangrénés de plusieurs maux? j’espère que oui.

  3. yazid dit :

    ben alors mme algérienne couché tu le sauve pas de la prison celui la ?
    de toute façons il a qu a vendre des livres de cuisine ou de bureautique ou des exmemplaires de la pensée de msieur ghazali la il y aura pas de probléme

  4. chibane dit :

    Le geste en lui même est condamnable.C’est de la striction pûre et simple de la liberté d’expression t de liberté tout court.
    Mais avec un grand MAIS , il ne faut jamais oublier que Benchicou est l’oeuvre du pouvoir et c’est lui avec SAADI et autres ont fait reculé les éspoirs démocratiques dans notre pyas,lorsqu’ils soutenaient publiquement les généraux putschistes des années 90.

    Benchicou doit des excuses publiques au peuple algéien et aux militants de la démocratie,entre autres aux militants du FFS.

  5. Messaoud dit :

    Moi je veux bien croire que Benchicou est un fervent defenseur de la liberté de la presse, mais si vous visitez son site, vous verez qu’il l’utilise uniquement faire la promo de ses livres et ses articles. Vous ne trouverez jamais un commentaire qui le dénigre . Il filtre et use et abuse de la censure. Benchicou adore l’argent et si demain il sera appelé par les Boutef pour un poste important, vous serez étonné, il acceptera sans réfléchir. Souvenez – vous de khalida Messaoudi-Toumi!!!!!

  6. guerra dit :

    EN PARLE DE LIBERTE ET NON DE BENCHICOU . VENDRE DES LIVRES QUI DERRANGENT N’AUTORISE PAS YAZID ZERHOUNI D’ARRETER ET DE CONFISQUER DES LIVRES SANS UNE DECISION DE JUSTICE MAIS AVEC L4AVENEMENT DE LA CONSTITUTION DE BOUTEF BONJOUR LA REPRESSION ET ADIEU LES ACQUIS DE CEUX QUI SONT MORTS POUR UNE ALGERIE LIBRE DANS TOUS SES ETATS.

  7. justice&verite dit :

    Nous sommes tous des libraires.

    Ce pouvoir veillard malade dictateur va arreter aussi toutes les e-librairies.

    Ce pouvoir est foutu/caduque l’avenir lui echappe completement il appartient au passé.
    Nous avons le savoir ce pouvoir veillard malade a le sien – sa mort…il a signé sa mort.

    Au bon entendeur.

  8. abdelghani dit :

    bien fait pour ceux qui dénigrent leur pays.méme ds les pays occidentaux la liberté d’expression est relative!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER