Les magouilles de HHC et Bahloul

hamraoui300288044050515319639.jpgDans un entretien paru dans le magazine Les Nouvelles Confidences, le Journaliste Farouk Belazzoug reprend les propos de Bafdel, le célébre pianiste, qui s’attaque viollement et indirectement à HHC et ses magouilles avec Amer Bahloul. Intressant:

C’est un Bafdel fulminant de colère que nous avons rencontré, piqué a vif au sujet des déclarations de Manel (l’animatrice de Alhane wa chabab) qui nous a déclaré entre autres «Raja Meziane a été tout simplement exclue car elle n’a pas respecté le contrat qui la liée à Maghreb Film»

«Mais de quel contrat parle-t-elle ?» s’indigne-t-il ? «je défie quiconque de me montrer le moindre contrat qui lie la dite boite de production à Raja ou à n’importe quel autre jeune de Alhane wa chabab» «le seul contrat qui existe prend fin le 31 décembre 2007, c’est-à-dire le jour de la final, poursuit il, et puisqu’ils prétendent qu’il y a un contrat pourquoi ils ne l’attaquent-ils pas en justice ? Chiche qu’ils le fasse, et là devant le juge, on a plein choses à dire» menace-t-il.

«Alhane wa chabab n’est autre qu’une arnaque institutionnalisée» nous dit le célèbre organiste et maestro de l’ENTV qui prend la défense de son épouse Raja Meziane et de tous les candidats malheureux de cette école « ils ont abusé de la naïveté et de la crédulité des jeunes pour servir leurs propres intérêts, ils leur ont fait miroiter plein de belles choses: tournées à l’étranger, clips, séries tv, album… mais que nenni; que sont devenues toutes ces belles voix qu’ils ont formés à coup de milliards ? Certains sont tellement désespérés qu’ils sont en train de chanter dans des cabarets comme de vulgaires raimen ! , c’est malheureux.»

«Raja a refusé de servir les intérêts de ces gens là (les responsables de Maghreb film NDLR), elle a des principes, elle est juriste, elle connaît ses droit, ils ne lui font pas peur, mais qu’ils lui lâchent les baskets, le comble de l’histoire, comme elle refusé de prendre part aux rares galas à laquelle elle a été conviée, on guise de représailles et de punition on lui a interdit de passer à la Télé ! Mais c’est quoi ce délire ? Quelle relation y a-t-il entre Maghreb Film et l’ENTV, cette dernière n’est elle pas une entreprise publique alors que la 1ere est une boite privée ? à moins que ….. »

L’arnaque a déjà commencé dés le 1er prime, importé des saxophonistes à coups de millions d’Euro pour qu’ils interprètent des chansons de notre terroir ! Le résultat était d’une nullité déconcertante, une bonne oreille musicale détectera facilement toutes les fausses notes ! et c’est normal, un Français ne peut pas jouer une musique traditionnelle algérienne, car une musique c’est pas seulement un ensemble de note a aligner, elle se sent, et eux ils ne peuvent pas la sentir ! C’était une véritable mascarade ! C’est comme s’il n’y avait pas de musiciens en Algérie, c’est une gifle à tous nos musiciens, ils faut que cette médiocrité cesse, mais hélas il y a trop d’intérêts en jeu, mais tôt au tard la vérité finira par éclater, ça ne peut pas durer. » Conclue t il.

Entretien rélaisé par FAROUK BELAZZOUG

PARU LE 28 SEPTEMBRE 2008

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    les braves gens de la tv ne te pardon jamais ce que tu a fais .ya si chawki .rabi awkilek

  2. Anonyme dit :

    brahim sediki un con a la tete de l’information …..merci ya boutaflika

  3. le-zouave dit :

    magren films est une boite a hhc!! il faut voir les milliards qu’il sse sont faits lui et mme la ministre de l’inculture!!!!avec l’année de l’algerie en france..celle de l’algreie arabe…celles des festivals de la chanson amazigh etc…..

  4. le-zouave dit :

    magren films est une boite a hhc!! il faut voir les milliards qu’il sse sont faits lui et mme la ministre de l’inculture!!!!avec l’année de l’algerie en france..celle de l’algreie arabe…celles des festivals de la chanson amazigh etc…..maghreb film…

  5. Jazairia dit :

    La grande mobilisation du candidat indépendant M. Abdelaziz Bouteflika dans la course pour la présidentielle du 9 avril 2009 et son effort inlassable de mener sa campagne à travers tous les coins du territoire ne l’ont nullement détourné de la scène régionale et internationale où il vient de marquer sa présence et son aura par d’importantes allocutions lues par M. Medelci devant les Chefs d’Etat et souverains ayant participé au second sommet des pays arabes et d’Amérique du Sud qui s’est clôturé mardi dernier à Doha. A travers ces discours, il a été fait état de la vision de l’Algérie sur un certain nombre de points. Il est d’abord indéniable, avait souligné M. Abdelaziz Bouteflika, que nous partageons la même vision, comme en atteste la conformité de nos points de vue, mise en exergue dans la plate-forme de Brasilia. Aussi, notre pays s’est inscrit dans une démarche arabe qui va vers davantage de cohésion et de solidarité qui nous permettront de renforcer la dynamique de coopération et de perpétuer la tradition de concertation entre les pays arabes et ceux de l’Amérique du Sud. Aussi, s’agissant des évènements graves dont le monde est le théâtre sur les plans politique, militaire, économique et financier, l’Algérie se veut de se joindre aux pays des deux régions pour engager un effort de sensibilisation autour des répercussions entraînées par cette gravité sur nos deux régions, voire une mobilisation générale afin de raffermir les liens de solidarité et de coordonner nos démarches.
    Comme il fallait s’y attendre, l’intervention de notre ministre des Affaires étrangères qui a fait part aux participants à ce sommet qui avait été précédé de celui de la Ligue arabe, le Premier magistrat du pays a enregistré avec satisfaction l’élan de solidarité et le soutien apportés par nombre de pays d’Amérique du Sud au peuple palestinien, ce qui leur a valu toute la considération des pays arabes, d’autant plus qu’ils ont appelé au retrait d’Israël du Golan syrien et des territoires libanais occupés. De même, M. Abdelaziz Bouteflika a exprimé la vive préoccupation de notre pays à l’égard du mandat d’arrêt de la CPI contre le président d’un Etat membre de nos deux ensembles régionaux, en l’occurrence le Président soudanais Omar El Bachir. Pour ces rapports entre les deux régions, il y a lieu de souligner l’importance du rôle de notre pays dans le développement de la coopération entre les pays arabes et ceux d’Amérique du Sud, notamment depuis le premier sommet de 2005, lequel a permis la redynamisation de notre coopération et la concrétisation de notre partenariat dans divers domaines. Il est donc méritoire pour notre pays de se voir abriter, à Alger, la Bibliothèque du Monde arabe et de l’Amérique du Sud qui contribuera incontestablement à la promotion des cultures des deux régions.

  6. djaziri dit :

    on ne peut combattre la corruption et avoir un voleur tel que HHC dans votre compagne présidentielle Mr le président , attention au proverbe qui dit: Qui se ressembles s’assemble ; sinon quoi ? expliquez nous Mr le président c’est quoi cette république (RIPOUX-PLIQUE?)

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER