Hadj Mohamed Abed n’est plus

disparus.jpgHadj Mohamed Abed, ancien DEC de Jdioua, située à 25 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Relizane, et ancien chef « patriote », est décédé des suites d’une maladie. Il a été enterré hier dans un cimetière de sa localité.  

Pour rappel, Hadj Mohaed Abed a mis sur pied un groupe de patriotes et la garde communale après un attentat terroriste qui l’a visé en 1994. Hadj Mohamed Abed a perdu un enfant (DEC de Oued Djemaa) tué par un groupe armé le 17 avril 1995.

Ces deux fils, El-Houcine et Abdelakader, ont été mis en examen, en France, depuis le 30 mars 2004 «pour torture, actes de barbarie et crimes contre l’humanité» en Algérie dans la wilaya de Relizane entre 1994 et 1998.

Abdelkader était le premier adjoint de Mohamed Fergane l’ancien délégué exécutif communale (DEC) puis maire de Relizane durant cette période, connu surtout pour avoir dirigé une milice de lutte contre le terrorisme sur laquelle pèse l’accusation de plus de 200 cas de disparitions forcées de citoyens de la wilaya .

Abdelkader est repartit en France d’où il avait été rappelé par son père Abed pour occuper le poste de DEC d’El H’madena entre 1994 et 1997. Il a été rejoint par son frère Adda en 1999. Les deux frères travaillaient, au moment de leur inculpation, l’un comme responsable de surveillance l’autre comme chef de rayon dans une grande surface de la région nîmoise. 

El Mouhtarem et archives de la presse.

Commentaires

  1. Jdioui el Madhloum dit :

    Pourquoi ne pas dire carrément qu’il était de chef de la milice criminelle de Jdioua, de sinistre mémoire. Une milice qui a à son « actif » plusieurs centaines de disparitions forcées et d’exécutions sommaires. Il vient d’échapper à la justice humaine. Il sera très bientôt entre les mains de la justice DIVINE. « oua sa ya’alamou aladhina dhalamou, aya mounqalabine yankaliboun ».

  2. mehdi dit :

    cette mort naturelle est généreuse, un véritable criminel qui avec son beau frère ,l’ex maire de relizane ont semé la terreur et ont massacré des centaines de citoyens avec la complicité du pouvoir a l’époque sous le prétexte de terrorisme que DIEU le maudisse

  3. Sniper dit :

    Amen Mehdi Amen, lui et ses parrains qui sévissent encore au nom de l’intérêt du peuple.
    Eux et tous les émirs illuminés et convaincus ou crées par les Frankeishtein du DRS, qui ont pris les Algériens pour des moutons et des insectes.
    Le nom de hadj Abed, de hadj Fergane et hadj Smain qui ont créé un climat de psychose sans précédant en terrorisant tout un peuple. Ces hadjis et d’autres vénérables « pieux » qui adorent le diable figureront à jamais dans les pages les plus sombres de l’histoire de l’Algérie.

  4. IDIR dit :

    C’est une bonne nouvelle comme même. Ce sera quand le tour de Smail Mira et Nordine Ait Hamouda?
    Que dieu fasse vite !

  5. smaina de relizane dit :

    vous les filles qui ete cacher quand vos amis et familles du gia et du gspc tuer a jdiouia et relizane et les alentour ou etiez vous….sous les jupons de vos meres,ou de vos soeurs,ou de vos filles,les patriotes ete debouts, garder vos villages, pendant que vous ete chez vous. ils ont perdus leur familles ,et ils n ont aucune reconaisance envers vous et l etat par contre vos amis les terroristes eu ont ete amnistier et je vous dit avec tout l argents qu ils ont voler aux pauvres malheureux ils meriterè la peine de morts HADJ ABED que dieu le benisse lui avait une balle dans la tete que vos amis lui tirea bout portant mais le bon DIEU la proteger car il a garder 14 ans la balles dans sa tete .ou ete les hommes a cette epoque maintenant ses filles la ecrive ………… je suis pour les hommes qui ont defendus le peuples et la republique, »abat les colabo » qu allez vous dires a notres seigneurs vous etes des tarouts!!!!!!!!

  6. jdioui mais ergaz dit :

    Bismi ellahi errahmane errahim wa la hawla wa la kouata illa bi ellah el adhim
    essalam alaikoum
    c’est malheureux de voir des terroristes et des gamins avec leurs couches culottes sans instruction juger des valeureux hommes qui ont risquer leurs vies et tout ce qui est de plus cher à eux,et maintenant vous venez dire qu’ils ont falli àleurs devoirs vous vous etes regarder avant de parler d’eux pourquoi vous ne parlez pas des émirs du gia et gspc et du fis ,à cause d’eux l’algerie a sombré dans le noir ils ont brulé des usines des ecoles tout ce que le peuple a besoin,réflichissez avant salir la mémoire des glorieux combatants et moudjahidine d’avant et apres l’independance je ne vous blamme pas c’est normal vous etes les descendants des traitres qui ont combatit au cote du colonialiste et maintenant vous etes la graine que l)armee française a semé avant de partir chez eux (un carroubier ne donnera jamais de banane)

  7. OURAGHE dit :

    le DEC de dgediouia est un homme et Moudjahide qui fait son devoire ila arreter la mort dans cette commune il nous doit un grand respect

  8. OURAGHE dit :

    oui mes amis ELhadje Abed rabi yerhmou Abed boukhokha El ghriouini et d’autre DEC de la wilaya ainsi d’autre patriotes de la wilaya de relizane n’ont pas fait que du mal d’apres lemagenation de certain par exemple a Ammi moussa ils ont sauvé l’etat civile qui date de 1852 cette etat civile proteger a Ramka les elements ont fermer la porte devant le GIA d’entre a ramka avant l’arrivée de notre armee a Ammi moussa tous les elements qui ont fait que du bien pour l’inetret de notre societé

  9. اوراغي dit :

    السلام عليكم ورحمة الله وبراكاته
    الى من سمى نفيه اوراغ اكيد انت قدور مبارك ولد بن دحمان لعمى
    هل تعتبر ما قام به عابد يوخوخة عملا بطوليا هل قتل الاشخاص من غير ذنب مثل السيد بن خليفة والسطر على ممتلكاته وهل اخذ الابرياء من بيوتهم ليلا امثال قدور عبوب والامام سي رابح والجيلالي لارقو وسي الطيب بن حليمة وكمال سي محمد جزام ومحمد بن عيسسى معسكر وقتلهم بعد ان ذقو الويلات وحرقهة بالبنزين وهل تتذكر دلك الانسان الذي كان بحتظر وانت واضع رجلك على رقبته

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER