• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 5 décembre 2008

Archive pour le 5 décembre, 2008

Laissez-le s’exprimer !

nezar.jpgDans ses longues réponses à son ancien chef, le général-major Khaled Nezzar a affirmé que Chadli n’a choisi que les incompétents et les médiocres, oubliant que toute sa promotion, y compris chef d’Etat-major de l’ANP et ministre de la défense, il la doit à Chadli qui a su reconnaitre que Si Khaled est un incompétent et un médiocre.

Et à croire Si Nezzar, Chadli a su choisir Si Khaled pour sa médiocrité et son incompétence. S’il était compétent et excellent, il aurait dû refuser la promotion rapide que son chef lui a donnée. Il aurait dû démissionner comme les autres, à l’image de Zeroual et bien d’autres. Mais Si Khaled a accepté la promotion offerte par Chadli pour venir en 2008 que Bendjeddid n’a choisi que les incompétents et les médiocres, oubliant au passage qu’il était choisi, lui aussi, par Chadli. Logiquement, il ne peut être qu’un médiocre et un incompétent.

Vive l’Algérie des cancres et des râtés qui régissent notre destin par les interdits, les armes, les répressions et autres méthodes indignes des anciens indigènes. C’est pourquoi, il faut donner la parole à Si Khaled pour qu’il s’exprime afin de nous révéler ce qu’il cache. Le connaissant bien, Chadli a su frapper là où il faut jusqu’à faire parler Si Khaled, l’ancien enfant des troupes de Koléa au temps de la colonisation, comme il le précise dans ses méméoires.

D’enfant de troupe de l’armée coloniale, il est devenu chef des armées et ministre de la défense dans l’Algérie indépendante. La promotion algérienne est plus importante que la promotion Soustelle ou Lacoste.
Par Maamar Boudersa

Leur bonheur est de voir des foules se bousculer devant les urnes

vote.jpgLe pouvoir a besoin de montrer sur sa lucarne cathodique les longues files d’attente devant les bureaux de vote. Quand ils voient des foules se bousculer devant les urnes, Zerhouni, Bouteflika et leur armée de dévoués engraissés deviennent grisés de bonheur. C’est tout ce qu’ils attendent du peuple. Le reste c’est leur travail et ne concerne pas le peuple… immature.

Leur propagande s’évertuera alors dans les louanges et les éloges pour fakhamatouhou qui, par son charisme et sa sagesse, aura su ressusciter le goût du peuple à la vie politique et à la “démocratie”. Elle exploitera à fond les images, que leur offriront les participationnistes ingénus, pour révéler au monde entier que Bouteflika a bien eu la sagesse de changer une Constitution pour recoudre suivant ses mensurations en un temps record; un temps digne d’être mentionné dans le livre Guinness.

Soyons sérieux, si en 1996, sept grandes personnalités politiques ont fait faux bond à Bouteflika, ce n’était pas par emportement malvenu ou un extrémisme. Ils ont pour la majorité appartenu, à un moment ou un autre, à ce système qui concocte les élections et savent pertinemment comment la machine électorale fonctionne chez nous.. Ils ont démontré aux derniers crédules que la volonté de transparence dans les élections est une chimère en Algérie.

Le régime qui s’est adonné sans réserve et sans scrupules à la fraude depuis l’indépendance au nom du sacro-saint intérêt de la Nation ne va pas cette fois être bête pour se laisser confondre ou se laisser insulter avec les “bulletins blancs”. Le peuple algérien a tout expérimenté: le vote massif, le plébiscite, le boycott partiel, le boycott des candidats, etc. Rien à faire, le totalitarisme politique qui vit grâce à la magouille électorale que lui assure la junte militaire, n’a pas la volonté de lâcher prise. La démocratie et la justice sont toujours honnies de notre pays. Le peuple ne sera jamais mature…

Alors, aller voter c’est déjà un vote pour le régime. C’est un quitus pour Bouteflika et un réconfort certain. Les bulletins blancs ou les bulletins des lièvres se transformeront par magie en bulletins Bouteflika. Zerhouni (et ses patrons) n’applique pas la loi, il applique ce que sa “conscience” lui dicte. A plusieurs reprises il a avoué ses lois: “Tant que je suis ministre de l’Intérieur, il n’y aura pas ceci ou cela!”. Donc, ce n’est pas une question de loi, mais de volonté du régime et des partis pris.

Le boycott risque de déstabiliser gravement le régime oligarchique. Une abstention massive signerait le glas à la “grandeur” de fakhamatouhou, à l’arrogance de Zerhouni et à tout le système. Ce serait un séisme qui peut-être fera secouer ses meilleurs éléments qui découvriront l’abjecte situation dans laquelle ils se sont fourrés. Par Sniper

Ces flis arrogants !

revolteflic2757f1.jpgBonjour, je veux vous faire part d’une vérité.
A la question suivante: Quel est le sentiment qu’ont les automobilistes en circulant dans tout le territoire de notre très cher pays ?
Ce que je vais vous dire vous étonnera peut-être, mais c’est la réalité quotidienne.

En effet, pour pouvoir retrouver la sécurité perdue, les responsables de notre pays ont préféré la politique du tout sécuritaire. Pour ce faire ; ils ont placé des flics partout, sur les routes, dans les rues principales des villes et devant toutes les institutions importantes de la république.

Je ne veux pas faire de la politique mais juste alerter l’opinion publique sur un fait bien réel.
Ces flics pleins d’arrogance draguent nos femmes, nos copines, nos sœurs, nos filles jusqu’à dans nos voitures sous prétexte du devoir de tout vérifier.

Sur toutes les routes de nos villes, nous retrouvons des flics, certainement pas tous, en manque de sensations oubliant l’éthique professionnelle, qui osent «scanner» tout les passagers et surtout les passagères de la voiture avec une arrogance telle que cela touche à l’intégrité morale et à la dignité des citoyens et citoyennes.

Je me demande si cela ne se fait pas sur injonction des responsables
Sachez, messieurs les flics, qu’il y a bien dans cette Algérie des citoyens et des citoyennes qui n’ont pas encore vendu leur dignité et qui n’accepterons jamais de le faire.

Nous avons sacrifié toutes nos libertés et notre sécurité mais nous refuserons de laisser tomber notre dignité.
Une règle de l’art d’êtres flic et de justice; le citoyen est innocent jusqu’à preuve du contraire. Le citoyen doit être respecté.
J’interpelle l’opinion publique ainsi que les responsables, même sans espoir d’être entendu, à plus de conscience et de réflexion.

Un citoyen

La priorité est pour un débat POLITIQUE autour du colonialisme ALGERIEN !!!

independance.jpgDisons le franchement: Que peut apporter un tel débat technique de bas niveau pour les futures générations. N’est-il pas là un jeu du pouvoir militaire et une DIVERSION autour des vraies QUESTIONS POLITIQUES du moment ? Car la  primauté d’une lecture politique sur une lecture  militaire de la révolution est absolument déterminante pour comprendre les enjeux effectifs de la révolution et surtout déterminer les tenants et les aboutissants de notre crise actuelle. C’est cela qui permettrait aux futures générations de connaître réellement les VRAIS hommes et les femmes qui nous ont libérés du colonialisme.

En effet, je ne pense que tous ces gens CONFLICTUELS et sanguinaires ont vraiment le temps et les moyens intellectuels de penser à la libération où nous conduire vers le chemin de l’INDEPENDANCE. Au contraire, ces gens ont causé un énorme retard pour concrétiser une VRAIE INDEPENDANCE POLITIQUE du pays. A cet effet, il suffit de voir l’état actuel du pays pour se rendre compte. Ils ne vont tout de même pas nous dire que c’est le colonialisme français qui a ruiné notre pays.

En réalité, cette situation est causée par leur soif du pouvoir et leur IGNORANCE de ce qu’est le sens de
la LIBERTE.

La France a peur de nos politiques tel AIT AHMED, ABANE, BENMHIDI et de tous ces militants QUI NE FONT PAS TROP DE BRUIT et qui sont armés de sagesse politique. Ils sont devenus des repères de base. Ils ont structuré les populations au niveau de nos villages et de nos villes. Ce sont eux qui nous ont réellement LIBERES.

Aujourd’hui, la priorité est pour un débat POLITIQUE autour d’une VRAIE LIBERATION POLITIQUE du pays. Cette fois-ci ce n’est pas autour du colonialisme FRANÇAIS mais contre le colonialisme ALGERIEN.  

Par Mohand Tahar MOHAMMEDI

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER