Karim Tabbou à Tizi-Ghenif: “Il y a nécessité de revenir à la base”

tab1.jpgLe premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, a animé jeudi dernier un meeting politique à la salle omnisports de Tizi-Ghenif. Dans un discours tenu devant une assistance nombreuse, le 2ème responsable du parti d’Aït Ahmed, comme lors de ses dernières sorties, est  revenu sur les questions politiques du moment, notamment l’amendement constitutionnel et la prochaine élection présidentielle.

Ainsi, après un long réquisitoire contre le pouvoir en place qu’il considère comme “le prolongement d’un long processus politique, celui mené par ceux qui ont détourné les objectifs de la Révolution”, l’hôte de Tizi-Ghenif, s’adressant aux partis qui prendront part à la présidentielle, dira que “celle-ci aura au moins le mérite de nous renseigner  sur la couleur de chaque parti.” Même les élites du pays n’ont pas été ménagées, en disant d’elles “ce sont les premières à trahir et à changer de veste, l’orsqu’elles se sont mises à expliquer le bien-fondé de l’amendement constitutionnel.”

Quant aux candidats à la candidature, le responsable du FFS qualifie certans d’entre eux de “diable de la politique”, mais sans pour autant leur dénier le droit de se présenter car, affirme-t-il, “l’essentiel que chacun connaîsse son camp.”

Mis à part le volet politique, le premierr secrétaire du FFS a consacré l’essentiel de son intervention à la situation interne de son parti, d’autant plus que des militants présents dans la salle voulaient débattre sur le  dysfonctionnement des structures du FFS.

 

D’emblée pour affirmer ses bonnes intentions, Karim Tabbou a reconnu que le parti a connu des échecs parce que, selon lui, “on a eu un capital politique que nous avons dépensé, d’où la nécessité de revenir à la base.” Enfin, pour lui, répondant aux critiques d’un militant, déçu de ne pas être invité par la section locale, il dira que “le FFS fera mieux de retourner vers l’originalité”, celle des premiers militants, dont ceux de 1963 décorés de médaille d’honneur à l’occasion de la tenue de ce meeting.

Source La DDKabylie

Commentaires

  1. Ammisaïd dit :

    C’est la base qui tient une maison, c’est les racines qui nourrissent un arbre, c’est le peuple qui constitue une nation et c’est les djounouds qui font une armée. Celui qui a des bases solides ne tombera jamais. Celui qui s’éloigne de sa base mourra à petit feu. Et, la base d’un parti c’est son idéal et ses militants. Un parti qui possède les deux fera oeuvre utile à son pays dans tous les cas. Courage Karim, tourne toi vers les militants et avec le parti et ses convictions, tournez vous vers le peuple et le bateau arrimera un jour ou l’autre sur le bon port. Pas celui qui vient d’être bradé mais plutôt celui de la démocratie et de la liberté. Que dieu soit avec tous ceux et celles qui aiment notre pays avec un coeur pur, sincère et courageux.

  2. kaci dit :

    Tout d’abord un grand merci à Ammisaid pour son commentaire fructueux dans le sens où il explique absolument une démarche juste qui est celle du retour à la base.
    Depuis le dernier Congrés tenu en Septembre 2007, le Parti a consenti et consent d’énormes efforts en matiere de restructuration et de redéploiement.Un résultat encourageant est vérifiable sur le terrain: beaucoup de travail de sensibilisation a été effectué sans relache à travaers des conférences initiées par la Direction Nationale et les membres de Administrations Fédérales.Nous constatons que bien des Sections ont été installées à travers un bon nombre de Wilayates.
    Il est vrai que beaucoup reste à faire mais avec le courage et la pugnacité de nos militants qui se battent sur le terrain ,O combien difficile, la lumiere se fera Inchallah.
    Aussi,je voudrais ici, lancer un appel à toutes les sompétences du Parti de se regrouper et faire face tous ensemble aux diverses difficultés du terrain.La Solidarité constitue une Grande Force, alors agissons dans ce sens et nous reconstruirons le Parti d’antan où régnait Démocratie et liberté d’Expression.Nous sommes à la veille d’une date historique,Décembre 1948,l’année de la Déclaration UNIVERSELLE des Droits de l’Homme.Nous noble combat s’inscrit en droite ligne sur tout ce qui a été énoncé à travers ce texte trés important car il s’agit de doits universels.
    Chers amis militants, je n’ai nullement l’intention de verser dans un discours dit christique mais j’appelle avec véhémence à un rassemblement et à un travail collégial pour redonner son blason d’or à notre parti.
    Je ne terminerai pas sans vous souhaiter à tous une Trés Bonne Fete de L’Aid.

  3. justice&verite dit :

    BRAVO FFS – Tabou et de meme Ammisaid.
    Rine á ajouter tout est dit.
    Au bon entendeur.

  4. oublimoi dit :

    vas-y karim! rattrappe-toi- c’est ça! tu es maintenant sur la bonne voie! hje oui il faut revenir à la base militante, quelqu’un dans le commentaire voulait debattre du dysfonctionnement du parti, n’est-ce pas ce qui a été denoncé depuis un cerain aout 2006? Que de temps gaché!revenez à la base et demandez la liste de ceux qui ont failli dans leurs tache de militant et faites les comparaitre devant votre commission de med etc… mais ne radiez pas tout azimut ou celui ou celle qui ose dire qu’à tel ou tel moment ça ne marche pas-Sur cette voie karim , tu peuxredorer la blason du ffs que nous aimons mais qui nous est interdit par quelques opportunistes que vous debusquerez dés l’approche des confections de listes ou autres-allez-y karim donnez un coup de pieds dans la fourmiliére de ceux qui sont dans des structures dirigeantes par effraction, et vous verrez renaitre ce grand parti qu’est leFFS!!!!!!!

  5. belaid dit :

    Mes meilleurs voeux et bonne fête à l’occasion de l’Aid El Adha El Moubarak à toutes et à tous mes frères et soeurs Algériens .SAHA AIDKOUM .

  6. .2vue dit :

    Il y a nécessité aussi que la base revienne car lontemps ignorée

  7. Mohand Tahar MOHAMMEDI dit :

    J’appèle ça un reflexe démocratique, il n’ya que les grand partis démocratique ET civilisé qui posséde ce genre de comportement,
    contrairement à ce pouvoir qui à défaut de faire un retour au peuple comme le fait le FFS, lui fait un retour à la casse départ.
    car le retour au source est le pilier fondamentale de la démocratie.

  8. BOUSSAIDI dit :

    a l’Occasion de l’Aid El Adha Monsieur BOUSSAIDI Abdelwahid et AIT YAHIATENE Nour eddine présentent leurs voeux de Sante et de Bonheur au chef Charismatique SI EL HOCINE AIT AHMED et l’Ensemble des militants du FFS et de toute la Population algérienne sans discremination aucune .

  9. amina&amin dit :

    En effet il n’y a que chez les vrais partis democratiques ce genre de reflexion le retour vers sa base qu’est le socle de la batisse.

    Permettez-moi de vous faire part de cet article source http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/12/07/article.php?sid=76723&cid=37

    Pause-Café : Pause-Café
    Hayet est en train de mourir

    Je vous écris de 2200 km d’Alger. De Djanet, belle ville du Grand-Sud que j’ai le plaisir de découvrir. Paysage féerique, habitants hospitaliers et pourtant une ombre plane sur cette ville : elle est située très loin des grandes villes et le sort de beaucoup de malades dépend du bon vouloir d’Air Algérie. Ces malades doivent attendre parfois une semaine dans le meilleur des cas s’ils ont, bien sûr, un accord d’hospitalisation de ces seigneurs du nord.
    Je vous parlerai aussi de ces blessés traumatisés du crâne qui meurent régulièrement parce qu’il n’y a pas de neurochirurgiens.
    Monsieur, dites-leur que la population de Djanet a besoin de neurochirurgiens, car certains malades ne peuvent être transférés vu leur état, comme c’est le cas pour la petite Hayet, 12 ans, qui lutte contre la mort parce qu’elle n’a pas pu être soignée à temps et il est probable qu’au moment où vous lirez ce message, elle serait déjà morte.
    Dites-leur, monsieur, que les gens sont bons ici et qu’ils méritent mieux que cela !
    Signé un lecteur

    Pour les grosses légumes, il y a des hélicoptères prêts à décoller et des avions médicalisés pour Paris ou Genève
    farahmaamar@ymail.com

    le lache sanguinaire traitre assassin caporal BelKhra mais general avec BouHef fut depeché de son lit d’hopital de paris sur alger dans un avion special avec des equipements medicaux et des medecins á bord!

    Tendrement votre.

  10. aylat dit :

    ad yekker el koum akyamnen awbalizzzzzzzzzzzzzzz,ar aka tedhsedh!!

  11. ancien militant dit :

    slt.
    je remerice les responsable de la section local ffs de tizi gheniff sur le travail qui sont entrain de faire,notament la répture avec les oportunistes qui ont détruir le parti,(les hozi de 1997)aulieu de reconittr leur érreur il créent ue situation qui les arrange……..merçi tabbou bon courage les jeune de ffs tiei gheniff

  12. l'engagement d'une equipe dit :

    Front des Forces Socialistes F F S 12/11/2010
    Fédération de Tizi-Ozou
    Section de Tizi-Gheniff
    DECLARATION
    Le FFS fidèle à l’esprit de novembre 1954 et aux valeurs démocratiques et de liberté, contraire à ce régime néo-colonial qui n’a rien de différent de celui qui l’a précédé (système colonial) qui règne par la terreur et le despotisme. Notre engagement et nos principes nous obligent à dénoncer de telles pratiques et prendre à témoin les citoyennes et les citoyens sur les scandales répétitifs qui ont secoué notre commune. En effet le premier responsable de l’assemblée populaire communale Mr Djidda Med pris de panique après le divorce avec son deuxième adjoint qui a été longtemps complice,un mariage qui n’a pas trop duré(Zaouadj el Moutaa),apparemment les affaires vont mal.

    Le P/APC s’est permis de s’en prendre au FFS qui n’a pas attendu ce non événement pour dénoncer la mauvaise gestion et l’absence de transparence qui sont le capital acquis par le P/APC à travers son mauvais parcours dans l’administration qui reste parmi les points noirs du système qui a ruiné notre pays. Au lieu d’assumer ses engagements pris durant la campagne électorale, ce dernier ne cesse de décevoir la population par ses mensonges et d’affirmer sa mauvaise foi et son incompétence par le non respect de l’organigramme de la fonction publique en l’occurrence le remplacement de deux ingénieurs par leurs subalternes, une fois encore celui qui prétend être compétent nous a prouvé le contraire en marginalisant les compétences que recèle notre commune (deux cadres remplacés par des médiocres connus de tous). A peine installé à la tête de L’APC il s’est accaparé de deux lots de terrain d’une superficie dépassant les 1000M2.

    La section locale du FFS, tient à dénoncer la gestion catastrophique et hasardeuse de cette équipe et relève des cas édifiants de cette situation à savoir :
    -Le rapprochement de l’administration du citoyen, un cheval de bataille des pouvoirs publics est un vœux pieux finalement puisque le P/APC a contribué grandement par ses décisions a créer un grand désordre dans les services de l’état civil, aujourd’hui le citoyen ne sait plus a quel saint se vouer (une autre aberration)
     Le Retard dans la réalisation de l’aménagement urbain dont le coût dépasse les 40milliards de centimes.
     Le PPDRI un programme combien utile et qui tarde à voir le jour.
     Logement LSP 16et 48 logts et locaux ANSEJ manque électricité et gaz.
     Auto construction une gestion anarchique et mafieuse.
     Malgré le centre d’enfouissement technique de Draa el Mizan qui est opérationnel les ordures ménagères ne trouvent pas de solution (la majorité des villages sont dans une situation alarmante).
     La violation de la réglementation à maintes reprises,les élus ont voté une délibération pour une décharge payante au centre ville soi disant pour renflouer les caisses de la commune alors que l’argent va sûrement ailleurs,chose qu’on peut vérifier au niveau de la recette communale).
     Lors de la délibération concernant l’aménagement d’une station provisoire pour fourgons, le P/APC s’est engagé à trouver une solution juste et équitable, sachant que l’affaire est pendante en justice il a procédé a la démolition (politique israélienne).
     Village IHOUBAREN et ATATTLA complètement ignorés (c’est un mépris, aucun projet n’est inscrit).
     Retard dans l’établissement des actes de propriété du lotissement 05juillet et 01 novembre (chose que nous dénonçons énergiquement)
     Retard dans l’inscription du programme GAZ de ville (2009 aucune inscription
     Octroi d’un terrain au profit d’un entrepreneur pour réalisation de logts LSP avec un abattement de 80% (ou est l’intérêt de la population ? (voir délibération).
     Tuff , pièces détachées, fournitures de bureau (montants exorbitants) qui dépassent l’imagination, ajouter à cela le choix des fournisseurs qui ne respecte aucune logique.
     Chantage dans le payement des factures de certains entrepreneurs (on se pose la question ?).
     Ce qui est inquiétant c’est le fait que le P/APC continue dans sa politique mensongère puisque son dernier bilan remis aux représentants des comités de village contient des donnés erronées à titre d’exemple, la piste VERRAR-IKHLEF déclarée réaliser alors que les travaux ne sont pas entamés.
    Afin d’éclairer les citoyens, la politique de rendre des comptes s’impose et pour cela le FFS exige une commission d’enquête crédible et demande une confrontation publique avec le P/APC.

    VIVE L’ALGERIE VIVE LE FFS GLOIRE A NOS MARTYRS.
    Le premier secrétaire ALI BOUAZIZ.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER