Ould Abbès à propos de l’affaire Hasseni: «C’est du chantage»

solidaritechorba11.jpg« Le placement sous contrôle judiciaire du diplomate algérien Mohamed Ziane Hasseni est un chantage de parties occultes qui veulent déstabiliser les relations entre l’Algérie et la France», a déclaré, hier, Djamal Ould Abbès, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Communauté nationale à l’étranger.
Le ministre a indiqué, en marge de la cérémonie d’ouverture des séances plénières de l’APN, que «le maintien de l’action en justice contre Ziane Hasseni est le résultat d’un acharnement du juge qui est en charge de son dossier».

Selon le ministre,  »le diplomate algérien s’est soumis à tous les examens demandés par le juge, y compris une analyse ADN. Malgré l’innocence avérée du diplomate, le juge français refuse de la reconnaître. Il s’acharne sur le diplomate algérien sinon comment interpréter son refus de se conformer à une décision du parquet qui a demandé de classer définitivement le dossier ?»

Commentaires

  1. ould dit :

    Ould Abbes est un menteur et voleur. Son fils est propriètaire d’une usine de jus à Ain Beniane. Il a bénéficié d »‘un prêt bancaire de la Badr qui s’élève à plusieurs milliards

  2. Moh dit :

    Ould abbes est impliqué dans l’affaire khalifa

  3. mohand dit :

    Après les menaces, voila qu’il change d’avis. Ce sont donc les parties occultes qui veulent déstabiliser les relations Algero Françaises, rien que ça. Ils réorientent le fusil sur des chimères et des fantômes c’est plus pratique que de choisir des cibles précises qui auraient faire ricocher sur des intérêts qu’on veut préserver des turbulences.
    Après : rien ne peut remettre en cause la visite programmée du Président Algérien en France (pour solliciter l’appui au 3eme purgatoire) voila qu’aujourd’hui on vise plutot les fantomatiques ennemis de l’Algérie, au passage on écorche le Juge. Un avocat l’avait qualifié d’incompétent, maintenant on fait profil bas en disant qu’il serait influencé par des parties occultes sans les nommer. Que d’erements , que de manipulations que de changements dans une affaire aussi simple.
    Un crime odieux d’un Algérien , ancien moudjahid , ancien du Malg, opposant politique neanmoins en France, par un Algérien payé avec l’argent public, et qui serait commandité par des personnes et des responsables politiques tous en vie, connus de tous et de toutes …c’est ça la quintessence de cette affaire et rien d’autres. Le Bon Dieu lui même n’absout que les péchés commis par les hommes en son endroit, mais pas ceux commis aux humains. Pourquoi donc les dirigeants algériens ne veulent pas que toute la lumière soit faite sur cette affaire et que la justice des hommes passe de la même façon que toutes les autres en Algérie et ailleurs. Nous ne comprendrons jamais ceux qui sous le pretexte de défendre une personne oublie d’évoquer la mémoire de celui des leurs qui est mort.

  4. abdelkader dit :

    ce régime n’a qu’a donnée cheb mami a la france pour donnée l’exemple au lieu de faire montre d’immaturité et d’irresponsabilité de sa politique étrangère et laissée la « JUSTICE FRANÇAISE FAIRE SONT TRAVAILLE » au lieu de spéculé!

  5. Wamar Athali dit :

    Mr Ould Abbés parle à usage interne: il faut à tout prix « rassurer » les services algériens ( qui sont dans leurs petits souliers).
    Mecdecin de profession,Ould Abbés sait pertinemment bien qu’en France,la loi est respectée et le juge -tant décrié- applique scrupuleusement la loi et ne s’achargne nullement sur Hassani ou Hesseini (?).Il suffit à ses 3 avocats ( constitués par Alger) de saisir le conseil constitutionnel . Alors, chiche !

  6. jazairia dit :

    y si Belaid, les insultes c’est vraiment inutile. il vaut mieux riposter avec ds arguments et essayer de trouver un sens à tout cela. pour ma part j’ignorais cet épisode de la cachette parmi les vaches et c’est vache de le rappeler mais en vérité cela n’apporte rien à notre débat, ce n’est pas parce que Da l’HO a sauvé sa peau qu’il est forcément louche ou nul etc et j’en passe et des meilleurs noms d’oiseaux. pour l’instant ce qui nous préoccupe c’est d’abord de trouver la solution à l’affaire Hasseni et au crime de Mécili. je constate que depuis qq jours nous sommes très proches dun accord général sur deux questions:
    1- il est définitivement acquis que l’assassinat de feu Mécili(André pour les uns et Ali pour les autres) éait un crime ignoble qui doit être condamné par l’Etat algérien. et dans la foulée se serait une délivrance collective que de dénoncer tous les assassinats politiques depuis Abane Ramdane, en passant par Medeghri et par Boudiaf et jusqu’à Kasdi Merbah et Matoub Lounes. il est aussi impératifs de condamner tous le crimes commis par les terroristes.
    2- il st à présent tout à fait clair que le diplomate Mohamed Ziane Hasseni n’a rien à voir avec le meurtre de feu Mécili. qu’il me soit permis de préciser ici pour lever toutes les ambiguités de manière définitive: la victime d’aujourd’hui M. Hasseni et la victime d’hier M. Mécili sont tous deux des frères algériens qu’il s’agit de respecter et d’honorer de la même manière. les tentatives ministérielles de diviser le peuple algérien en deux camps l’un pour Hasseni et l’autre pour Mécili sont d’autant plus dangereuses que l’innocence de Hasseni n’est pas du tout en balance avec le nationalisme de Mécili. ainsi je déclare haut et fort que le diplomate est innocent et il l’a déjà prouvé comme je dis avec la même clarté que Mécili est un frère algérien assassiné pour raisons politiques, en tous cas jusqu’à ce que son assassin et les commanditaires avouent et disent la vérité. je ne vois pas en quoi ces deuxsituations très claires ont d’antinomiques comme tente de le suggérer le Ministre Ould Abbes. bien sur que M. Hasseni est Khouna est qu’il est victime d’une machination machiavélique dont seuls les décideurs ont la clé. et qu’il est tout à fait irrecevable de sous entendre que la partie adverse exerce un chantage. c’est très dangereux ces affirmations. il y a certes quelques bloggeurs qui ont suggéré d’effectuer une sorte de troc judiciaire mais j’ai déjà dis hier que c’était complètement fou de proposer un teléchange( l’innocent contre le criminel) d’abord parceque juridiquement c’est impossible aucun juge ne peut faire de telles conclusions et enuite parce que si M. Hasseni est innocent il doit être libéré sans délais.

    dans toutes les déclarations officelles c’est le seul élément ô combien juste: a mise en examen a plus que duré alors que le diplomate a fourni toutes les explications, s’est soumis à tous les tests et que manifestement il est prêt à la confrontation.
    alors cessons de jouer aux apprentis sorciers et faisons capoter les desseins diaboliques de la clique au pouvoir.

    Monieur le juge, libérez le diplomate Hasseni car il est innocent et poursuivez votre oeuvre de recherche de la vérité et des criminels

  7. belaid dit :

    Jazairia
    Vous dites que ce Hasseini est innocent , que fait il alors en France , qu’il rentre chez lui .
    Je suis persuadé qu’il est coupable , qu’il est le vrai Hassani le commanditaire de l’assassinat de notre frère Ali .
    S’il s’avère qu’il est innocent , je m’inclinerais et je demanderais pardon à tous les gens qui le soutiennent et en particulier à Hasseini .Je n’ écrirais plus un mot dans ce site , ni dans un autre .

  8. justice&verite dit :

    Mesquin/povero « tetard » …

    le titre du sujet
    Réponses à “Ould Abbès à propos de l’affaire Hasseni: «C’est du chantage»”

    D’abord restons dans le vif du sujet alors nous vous donnons tout cette REPONSE directe/franche et simple sans bavure:
    Ould Abbas est un malade mentale voleur et violeur de la nation algerienne et il cherche á creer des problemes serieux avec la france, d’ailleurs une plainte contre lui est entrain de se coudre et le comble il enfonce davantage son diplo-MATE/ECHEC !

    Allons y pour ta suite qui OFFENSE un des PERES de la revolution algerien donc le peuple algerien

    Nous avons LES FAITS c.a.d. l’HISTOIRE d’un Homme propre – vous avez voS mensongeS …

    Itineraire d’un Homme propre enfanté par l’Algerie
    http://www.geocities.com/hocine_ait_ahmed/

    Homme fait l’Histoire et cette derniere parle toute seule de lui.

    L’Histoire avait et a toujours donné RAISON au FFS et á son president le Dr. Hocine Ai-Ahmed!

    votre exhibition sent le cafard l’odeur du
    1. sanguinaire Nez-zar el-Jazz-ar !!!
    2. de l’actuel « boss » d’el-mouradia Said Boutef !!!

    http://www.commandant-moussa.com/rebellion.htm

    Si Mohand Chérif a tenu à apporter sa vérité sur les circonstances ayant présidé à l’arrestation du leader du FFS, Hocine Aït- Ahmed.
    «Il faut que vous sachiez qu’Aït-Ahmed ne s’est jamais rendu.
    J’étais avec lui jusqu’à la dernière minute où il a été arrêté dans la maison qui nous servait de refuge à Aït- Zellal, dans la daïra de Mekla»,

    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/09/27/article.php?sid=73762&cid=2

    Autre chose
    nous possedons des documents avec details sur son arrestation et la fameuse phrase historique en arabe marocain « ma tes-wesh bassla!

    Helas pour toi « tetard » ton temoignage releve de la fiction des kor’ra-fates de DJe-ha et ses sanguinares assassins de toute l’algerie.

    Vos mensonges ne marchent plus et surtout á internet et en fin 2m8.
    E e e gamin, nous sommes bien en fin 2m8…. n’est-ce pas?

    Avant de passer á autre chose
    deguster ceci
    En 2000, lors de son tonitruant passage au forum économique de Cransmouna, Bouteflika avait déclaré :
    « …comme tous les membres de mon gouvernement, je suis gaulliste », a-t-il tonné.
    Or, au moins les trois quarts des victimes de la guerre d’Algérie sont précisément victimes du gaullisme.
    A-t-il pensé, avant de tenir ce type de propos, aux 200 algériens du 17 octobre 1961 qui ont assommés par les argousins de Maurice Papon avant d’être passés par-dessus les parapets des ponts de la Seine ?
    Que doivent-ils penser de ce « meddah » (laudateur) du gaullisme ?

    Degaulle disait:
    « j’ai un fils en algerie. le M.A.E.! »

    En faite qui est le papa de Boutef?
    oú est-il enterré exactement?
    nous voulons quand meme lui deposer une gerbe de fleur pour avoir enfanter un petit de taille sanguinaire et assassin á l’humanité!

    Un rappel Historique
    http://www.colonelchaabani.net/zaim.htm

    Télérama : Est-ce que vous ne vous trompez pas d’adversaire ? le FLN est moribond.
    Hocine AIT AHMED :Certes, il l’est depuis longtemps, mais il tient encore grâce à la police politique. C’est cela que l’opinion internationale ne veut pas comprendre. Nous sommes les seuls en Algérie à exiger la dissolution de cette police politique.

    Télérama : En septembre prochain, Ben Bella, autre leader « historique », rentrera sans doute en Algérie. Serrerez-vous la main à l’ancien chef d’Etat qui vous a condamné à mort en 1964 ?
    Hocine AIT AHMED :Je ne pourrai pas oublier que c’est un dictateur, un sanguinaire, je ne lui ferai jamais confiance. En revanche, je m’enorgueillis à l’idée que Ben Bella est encore capable de me faire confiance à 100% !

    Télérama : Vous semblez dire que le pouvoir ne tient que grâce à la police politique. Vous sentez-vous physiquement menacé ?
    Hocine AIT AHMED :Surveillé, oui. Menacé ? je ne vis pas dans cette psychose. Je suis protégé par ma popularité. M’éliminer physiquement comme la sécurité militaire a assassiné il y a trois ans, mon ami Ali Mécili ? je me dis pas que ce serait trop gros…Mais on peut toujours tomber sur des gens qui ont des mauvaises idées.
    Propos recueillis par Thierry Le clere
    Télérama 8 Août 1990
    http://www.ffs-dz.com/Hocine-AIT-AHMED-DE-GUAULE-avait.html

    MECILI A. est connu mondialement grace á internet

    http://my.algeria.com/forums/history-histoire/19754-laffaire-mecili-de-hocine-ait-ahmed.html

    *** vous etes des assassins vous vous etes auto-condamnés á crever ainsi

    http://tamazgha.fr/Il-y-a-vingt-ans-un-gendarme-algerine-avait-tire-sur-Lounes-Matoub,2330.html

    ALI MECILI A LA CONFERECE DES CADRES DU MDA: “ON NE REUSSIRA PAS A NOUS DIVISER.” Le 22 mars 1987, soit quinze jours avant son assassinat, Ali Mécili s’exprimait devant une assemblée de cadres du MDA. Nous publions ci-après l’intégralité de cette intervention, totalement improvisée qui apporte un éclairage édifiant sur les raisons probable du meurtre du dirigeant du FFS .

    http://rabahnaceri.unblog.fr/lettres-a-lire/ali-mecili-intervention-improvisee-lors-dune-conference-des-cadres-du-mda/

    ceci va sugmenter certainement votre haine contre le Dr. HAA

    Hocine Aït Ahmed : «l’assassin de Mécili était porteur d’un ordre de mission signé par Hassani». INTERVIEW
    http://www.tsa-algerie.com/Hocine-Ait-Ahmed—-l-assassin-de-Mecili-etait-porteur-d-un-_4519.html

    ceci va t’esquinter completement
    « titulaire d’un doctorat en droit de l’université de Nancy »
    http://www.algerie-monde.com/algerie/hocine-ait-ahmed.html

    http://cozop.com/admin/temoignage_des_anciens_du_ffs_de_1963_ait_ahmed_ne_est_jamais_rendu

    Aya ca suffit pour toi comme ca
    et si t’a encore faim,
    nous sommes archi certains que tu manges pas á ta faim, fais nous un signe et nous t’enverrons encore un peu plus… pour te rehausser á notre ere fin-2m8!

    Nous n’avons pas l’intention d’offenser quiconque mais nous ne tolererons jamais les fachos menteurs assassins …
    sorry clean people!

    Anti Fachos/terroriste/dictature
    Au bon entendeur

  9. belaid dit :

    Quelle fierté d’avoir comme frère des gens comme vous mon cher Justice et Vérité .

  10. Idir 16 dit :

    Ya djemaa, nous entrons dans une semaine important, voire décisive, pour tous ceux qui oeuvrent à la manifestation de la vérité dans l’affaire de l’odieux assassinat de Ali Mecili, Allah yerrahmou.

    C’est, en effet, cette semaine que le juge Thouvenot va auditionner les deux seuls témoins.Jusqu’à preuve du contraire, l’un est à charge: il s’agit de Samraoui qui devra prouver que le diplomate algérien est bien celui qu’il a précédemment désigné, il est vrai seulement sur photos et la confrontation devrait permettre de rétablir la vérité car je ne peux imaginer que ce témoin puisse continuer à s’enférer et il sait bien que Mohamed Ziane Hassani n’a jamais été son collègue et qu’il ne le connait ni d’adam ni d’ève.

    Le deuxième témoin, Hichem Aboud, aura aussi à dire que le diplomate algérien est une personne autre que le commanditaire présumé, à savoir Rachid Hassani, sur lequel il aura à donner plus d’indications afin de lever tout doute et d’éviter que la justice française ne se fourvoie encore plus.

    A ceux qui suggérent un échange entre le diplomate et le militaire à la retraite Hassani , l’on ne peut que leur dire que ce n’est pas ainsi que les choses se conçoivent dans un Etat de droit.

    Quand l’innocence de Mohamed Ziane Hasseni sera prouvée grace aux resultats des tests génétiques et en écriture et par au moins un témoignage, voire deux, il importera que les vrais coupables soient traqués, eux qui après avoir oté la vie d’un brave, s’accomoderaient sans aucun état d’ame qu’une autre vie soit sacrifiée.

    Quels vils s…

  11. jazairia dit :

    ho! là ! calmos les gars. qu’est ce qui vous énervent la proximité du grand déballage. le jour j est pour bientôt et on verra clairement qui dit vrai et qui louvoie.

    cher Belaid, regardez comme vous êtes mal intentionné. pourquoi écrivez vous Hasseini alors que le diplomate se nomme Hasseni.et pour vous répondre sereinement je vous invite à relire le récapitulatif élaboré par El Mouhtarem qu’il ne vous viendrait pas à l’esprit de critiquer. ensuite il y a les faits suivants:

    1- le diplomate a montré tous ses documents dont un livret de famille datant de l’ère coloniale c’est à dire délivrée par la France, donc le juge, qui apparemment remet en cause la validité des documents officiels algériens, sans que cela soulève la moindre protestation de la part d notre gouvernement soit dit en passant, donc le juge ne peut pas en douter.
    2 il est né à Tolga, alors qu’on cherche qq’un né à Om El Bouaghi.
    3- son identité c’est Mohamed Ziane Hasseni, alors que le juge recherche Rachid Hassani. on a dit entre autres insanités que les identités on peut les inventer soit mais alors qu’en est -il de la filiation? est ce qu’on peut aussi inventer ses pères, grands pères, oncles maternels et germains ses cousins, ses voisins?? hein qu’en pensez vous? n’a-t-on pas vu toute une ville ou presque réagir spontanément et signer la pétition lancée par le quotidien En Nahar. cela prouve bien que ce sont des co religionnaires du diplomate.

    en revanche nous avons en face Hichem Aboud qui affirme que le vrai Hassani c’est son cousin et qu’il est né à Oum El Bouaghi. il le connait donc trè bien et lui affirme que le diplomate n’est pas Hassani.

    4- nous avons Semraoui qui a juré ses grands dieux qu’il avait accompagné Rachid Hassani à Skikda pour remettre le montant de l’ignoble crime. il est donc lui aussi commanditaire ou au moins leurs complices. non? ensuite il affirme que Hassani qu’il dt reconnaître absolument en le diplomate luia dit un jour qu’il a refusé un poste en France et a préféré alle à Bamako par crainte de poursuite judiciaire. or, il s’avère que le diplomate n’est jamais allé travailler au Mali. alors?
    enfin il dit qu’il le reconnait même de dos et puis il se trompe lourdement en reconnaissant Hassani en Mezdoua, l’ambassadeur à Belgrade. alors? qu’en dites-vous. tout ceci a été formellement dit fait et enreistre devant tout le monde puisque ce sont des media français qui l’ont rapporté.
    ne m’accusez pas de parti pris aveugle avant de lire et relire tout ce qui a été dit et écrit. je ne fais que tirer les conclusions qui s’imposent et moi je ne doute pas du tout e l’innocence de ce diplomate d’autant plus que j’ai la nette ipression que le gouvernement veut l’enfoncer our fermer ce dossier définitivement afin d’éviter les éclaboussures nauséabondes. voilà mon cher frère pourquoi je dis haut et fort qu’il faut libérer le diplomate Hasseni et continuer le combat pour que la vérité éclate.

  12. Ammisaïd dit :

    Salam, azul, bonsoir
    Rappel avant l’heure à nos vieux assoiffés du pouvoir !
    Rappel avant l’heure aux voleurs et aux menteurs
    Qui utilisent nos jeunes policiers et nos gendarmes et nos frères militaires
    Pour tuer notre jeunesse, nos enfants et nos hommes intègres et sincères

    Rappel avant l’heure à ceux qui ont trahi nos vrais martyres !
    Rappel avant l’heure aux orgueilleux, aux hypocrites et aux pervers
    Qui ont plongé un peuple patient, généreux, digne et fier
    Dans le chaos, la souffrance, le deuil, la terreur et la misère

    Rappel avant l’heure à ceux qui vivent en, sécurité et dans le bonheur
    Pendant que des jeunes innocents se jettent dans les profondeurs de la mer
    Pour échapper au chômage, au suicide, aux drogues et au célibat qui dure
    Et, pour essayer de chercher ailleurs un peu de liberté et un peu d’espoir

    Rappel avant l’heure à ceux qui colonisent avec dra3 nos terres
    Pour assouvir la haine et la rancune qui enveloppent vos coeurs
    Rappel avant l’heure à ceux qui ne peuvent pas satisfaire leurs désirs
    Sans nous tourmenter, sans nous torturer et sans triturer nos blessures

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Et qui a emmené avec lui sous terre
    Ses dollars, ses diamants et son or
    Ses lots de terre, son trône et sa nourriture?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Et qui est sur que sa progénitures
    Va hériter de sa puissance et de son pouvoir
    De ses courtisans, de ses amis et de ses serviteurs ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Et qui est protégé sous terre
    De la faim, de la soif, du froid et de la chaleur
    Et qui a exigé une vaste tombe pour qu’il puisse respirer l’air pur ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Et qui a interdit aux bestioles et aux vers
    De manger ses nerfs, ses organes et sa chair
    De détruire ses cheveux, ses tendons et ses artères ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Qui a décidé d »emmener avec lui ses protecteurs
    Ses ministres, ses journalistes et ses flatteurs
    Et ses maîtresses, ses jouissances et ses somnifères ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est morts
    Et qui s’est installé en bas dans ses palais et ses tours
    Dans ses villas luxueuses, ses chalets et ses bunkers
    Avec sa femme, ses enfants, ses frères et ses soeurs ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Qui est enterré avec des mitraillettes et des chars
    Des militaires dévoués, des policiers enragés et très durs
    Et, des députés, des walis, des cadres et des sénateurs ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Et qui est enterré avec ceux qui lui ont façonné son histoire
    Ceux qui l’invitent à des grandes zerdas joyeuses et populaires
    Avec des flûtes, des tambours, des medahins et des danseurs ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Qui est enterré avec des des jolies bouquets de roses et de fleurs
    Avec des hommes qui lui parlent, qui le louent et qui lui font de beaux discours
    En pensant à la manière de devenir le soir même son dauphin ou son successeur ?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Qui a pu continuer à voler, à tuer et à mentir
    Qui a pu continuer à jouir, à rire et à sourire
    Qui a pu continuer à voyager, vouloir, à pouvoir et à choisir
    Qui a pu continuer à forniquer, à manger, à boire et à dire
    Qui a pu continuer à s’élever, à médire, à mépriser et à maudire…?

    Y a-t-il quelqu’un qui est mort
    Qui n’a pas laissé d’excellents souvenirs
    Dans les esprits, les mémoires et les coeurs
    Des gens humbles, simples, seuls et pauvres
    Car avec eux il était de son vivant bon, juste et sincère
    Car avec eux il était de son vivant généreux, rassurant et protecteur
    Car avec eux il était de son vivant comme un oncle, un père ou un frère…?

    Faites le choix avant l’heure, je vous le rappelle, je vous parle de ce que je vois, je sens et je sais. Je ne peux pas vous parler de la mort, des affres de la tombe, de tarik elmoustakim, du jour du dernier jugement et des flammes de l’enfer. Ils faut aller voir les spécialistes. L’algérie ne vous appartient pas, elle appartient à ses chouhadas alhrar et à ses enfants, ceux que vous humiliez, vous méprisez, vous haïssez, vous torturez, vous tuez…GRATUITEMENT SEULEMENT POUR VOTRE PLAISIR ! Partez ailleurs pendant qu’il est l’heure, partez sans regarder en arrière, partez nous oublierons comme nous aurions oublié un cauchemar, un cauchemar qui dure depuis plus d’un demi siècle.
    Fraternellement

  13. amina&amin dit :

    Salut justice&verité,
    le jeune « tetar », son age autour de 18 ans, n’a pas saisi le sens de votre question, dommage pour lui,… c’est la jeunesse sans science ni savoir uniquement al-hargma mais completement debousselée!

    Nous avons compris que vous voulez ELEVER le niveau de discussion!
    « tetar » ne pense qu’á son ventre cela prouve qu’il a vraiment faim!
    msikine!

    peut-etre, le maitre, le DAF/chikourstan adjudant BelkHeir (qui avait inventé le RCD, dixit Mhenni) de son maitre le psycho « sAID-sAAdi » lui reservera un peu de choco dans sa piece de psycho (e il en a á gogo et de partout du monde…!)

    en faite, votre demoNcrate, ce lievre Said Saadi, pourquoi son BEC est cousu sur le moudjahid Mecili – le vrai moudjahid?

    Nous n’avons pas honte de dire que nous avons soif et faim du savoir.

    Plus on a et plus on veut …
    pour ce qui est de votre chocolat suisse ou d’ailleurs, on vous le laisse, nous avons deduit que c’est nocif pour la santé!
    Mais nous respectons votre faim du choco suisse!
    hum hum hum, tu fais sourire l’atmosphere…

    Amicalement tendre!

  14. algerlacitta dit :

    jazairia-et-cie jouent au perroquet
    ce dernier repete la meme melodie
    cette melodie des medias d’algerie
    sous la botte et la capote des daf-istes

    CLIN D’OEIL
    merci ammisaid, nous apprecions vos poemes

    l’on se souvient de ses menaces contre justice&verite et les autres pour les droits de madame Mecili et ses enfants qui souffrent depuis plus de 20 ans de cette injustice qui s’abat sur eux dans leur propre pays la france des droits de l’homme et en europe !!!

    SOMMES NOUS EN SECURITÈ DE CETTE MAFIA QUI TUE DES CITOYEN(ne)S MEME EN FRANCE ET EUROPE?????

    revenons á nos beaux moutons,
    la jazairia&society
    quel ragot vous faites,
    pourtant eid-el-kebir est passé,

    ah vous revez,
    toujours vos reves,
    vous avez droit de rever,

    mais quand vous perdez conscience,
    -soit á cause de lucy in the sky with a diamonds,
    -soit par mechanceté criminelle,
    vous jouez le juge, l’avocat, le procureur,
    vous faites le bon dieu,
    vous detenez la justice et son injustice,
    vous etes le diable sur terre!
    il n’y a que jazairia et son espece « society » qui detiennent leur « pure verite » celle que le drs dicte aux medias du bled!

    Pourquoi l’avocat et sa famille de la famille Mecili sont menacés?

    Pourquoi les medias d’alger connus sous la botte inventent des fausses informations la fameuse mutation d’un juge francais/europeen qui exerce son job dans son pays la france et les medias de son pays sont etrangers á ces sensations ???

    Franchement, vous etes champions dans ce domaine de DESINFORMATION !
    vous l’avez prouvé MERVEILLEUSEMENT !

    nous avons meme contacté certains medias francais pour controler cette info scoop que les medias d’alger avancent d’algerie …
    quelle rigolade!
    á moins que le drs a eu les ficelles des services secrets francais…

    Ya « lellette » al karakous, vous dansez tres mal
    sorry vous faites le perroquet ideal du drs, vous l’avez confirmé!

    Pourquoi le regime d’alger ne substitue pas alors les vrais coupables contre les faux si c’est le cas?

    Vous jouez trop le juge, l’avocat, le procureur,…
    vous etes le visage de cette algerie malade
    merci pour votre exhibition!

    DERNIERE DECLARATION DU HERO COLONEL SAMARAOUI:
    « je detiens des atouts importants!
    quand je rencontrerai le juge Thouvenot, j’exposerai la realité et je suis convaincu que c’est le bon Hass(a/e)ni! »

    Connaissez-vous Baaziz?
    Tout le monde deguelasse
    http://www.youtube.com/watch?v=rxlv5m54RPQ

  15. ZEK dit :

    OUELD ABBAS ministre de la soli……….est la communaute algeriennes a l etranger franchement il n est pas mon ministre en tant qu algerien et il ne me represente pas non plus,dernierement il etait en france a paris puis a marseille il a eté avec le consul d algerie a marseille ils lui ont fait visiter zaama le stand d air algerie a l aeroport de marignane ensuite le port de marseille une visite eclair sur le tarik et a la fin direction la pointe rouge ‘ corniche) dans une grande salle de fete ou il y avait que des morpions meme pas un algerien de base n a eté invité il ne sait pas trempé lui qui a dit maandek ma tkhaier fi wled el kelba gaa klebs vive l algerie malgrer bon gree

  16. Ammisaïd dit :

    Salam, azul, bonjour
    Ils ne louent les hommes que quand ils sont morts. De leurs vivants, ils insultes, ils traitent de harkis, de peureux et d’étrangers à leur patrie. C’est ça qu’ils ont produit les fossoyeurs de l’Algérie. C’est qu’ils ont fait des enfants de l’Algérie ceux qui l’ont sucé, humilié, souillé, assassiné et volé. Sortez dans les rues et criez haut et fort et écrivez partout que les hommes de l’Algérie doivent tous être coupés du peuple, exilés, réduits au silence, à la pauvreté et la souffrance et mieux encore doivent être un à un tués disent: les vampires de l’Algérie à ceux qui sont prêts à tuer ou à être tué pour les laisser sucer le sang tranquillement le sang d’un peuple qui aurait pu construire un pays libre,pacifique, fraternel, solidaire et plein de dignité. Médire est leurs spécialités, mentir est leur seule façon de s’exprimer, tuer est diplôme qu’ils ont obtenu avec une mention élevée, voler est leur façon d’être rémunéré, plaire à leurs chikours est leur objectif dans cette vie, exécuter les crimes et les ordres de leurs maîtres incontestés sont les actes qu’ils leurs importent de réaliser et vivre sans leur propre conscience est leur seul raison d’exister. Restons lucides, l’ivraie se séparera seul de la graine car la vérité ne peut être caché avec le tamis. Patientons un jour prochain, l’homme sera célébré par les siens et le traître sera jugé sévèrement par l’histoire.
    Fraternellement

  17. BAKCHICH dit :

    Djamel ould Abbas est capable de se prostituer pour resté au pouvoir et que dire du président de l’assemblée le sieur Ziari qui a enlevé tous les portrait de ses prédécesseur je ne cite que Ferhat Abbas et Bitat pour les remplaces par le portrait de Bouteflika, cette nouvelle racaille n’existe nulle part sauf chez nous rouhi ya dzaïr rouhi.

  18. jazairia dit :

    @Amina et Amin,

    vous vous trompez. ce n’st pas moi qui ai annoncé la mutation du juge Thouvenot. au contraire j’ai dit qu’au fond c’est peut être pour nuire au diplomate qu’on va le muter( si c’est vrai). pourquoi part-on du principe que sa mutation intervient pour libérer le diplomate? à ma connaissance le juge n’a jamais dit qu’il tenait l’assassin ou le complice du crime, non? sinon si vous avez une décision du juge postez là ça m’interesse. d’avance merci. pourquoi certains pensent qu’une éventuelle mutation du juge est nécessairement une magouille pro Hasseni pourquoi ce ne serait pas le contraire c’est à dire une magouille contre lui. car maintenant le juge détient plusieurs éléments qui prouvent que le diplomate est vraiment diplomate et qu’il est vraimet Mohamed Ziane Hasseni né à Tolga et qu’il n’a jamais été militaire de carrière, ni en poste au Mali, et encore moins collègue de Semraoui. tout cela l’ex colonel le sait. quant aux infos qui vont prouver par A+B le contraire eh bien nous attendrons qu’il les produisent et après on pourra fanfaronner. ceci dit j’ai toujours martelé qu’il faut une confrontation générale afin que tout soit mis sur la table et après le juge tirera ses conclusions.

    dans vos diatribes, vérifiez qui dit quoi avant d’affirmer des contrevérités, les lecteurs ne sont pas des idiots ils font le tri automatiquement entre les groupies écervelées et les simples citoyens comme moi qui en ont marre des donneurs de leçons et donneurs d’ordre.

  19. algerlacitta dit :

    Aux « lellettes » qui detiennent la verité comme disait justice&verité,…

    vous vous rendez compte de vos exhibitions royales???

    á vous lire on dirait que vous detenez le « job » du juge, de l’avocat et du procureur !!!
    nom de Dieu!
    come down « grisette »!
    meme vamos et autres respectueux bloggeurs vous ont deja mis les points sur tes « i »!

    Etes-vous si malades/aveugles?
    vous prenez les algeriens pour des canards sauvages…

    vous vous contredisez souvent, vous avez meme menacé certains intervenants dans ce blog et meme vous intervenez partout á internet lá oú il y’a ce sujet de ce diplo-MATE/ECHEC qui s’etait evadé en voyant les cameras et il avait refusé de presenter son C.V. de peur de ne pas reproduire la dictée de ses maitres assassins d’alger et autres maladresses qui avaient poussé l’incorruptible juge Thouvenot de l’INCULPer et lui demander de completer son dossier serieusement; dixit l’avocat de la famille Mecili.

    Rappel-1
    le HERO colonel Samraoui:
    1. meme de dos c’est lui!
    2. je dtiens des atouts maitresses que je ne divulgue pas aux medias
    3. je souhaite une rencontre face-to-face et devoiler au juge la suite
    4. c’est bien ce diplo-MATE/ECHEC

    Rappel-2
    1. les barons d’alger s’affolent
    2. leurs medias blablotent n’importe quoi meme des news de sensation…
    3. les avocats du diplo-MATE/ECHEC tente d’intimider l’incorruptible juge
    4. Maitre Comte l’avocat de la famille a mis en garde tout le monde que sa famille et lui sont menacés, POURQUOI?
    TPI+CPI et toutes les instances internationales sont avertis…
    5. des chiens du drs pillulent dans ce blogg… nous avons la preuve.

    CONCLUSION
    nous allons tout droit au tribunal pour le bien de tout le monde
    1. la famille Mecili aura son droit&justice
    2. ce diploMATE/ECHEC aura sa part et sa liberation psychique
    3. le monde sera prospere á tous les enfants de la planete car ce sera un jugement HISTORIQUE qui ouvrira une ere nouvelle á toute l’humanité, celui qui commet un crime quelque part dans le monde doit etre poursuivi partout et jugé partout sur terre.

    Be our guest
    http://mp3baazizmp3.ifrance.com/

    BAAZIZ ECOUTEZ MES CHANSONS PAS DE PITIÉ POUR LES COYOTES

    Un compteur pour le pays ou je vie El-Hagra, la mafia, la mal vie, le sang des pauvres, et en plus ils disent qui ont faits et feront beaucoup de choses de biens ?????.

    Comment voulez vous qu’en croient en vous! SIGNE Le pauvre ALGEROIS X comme masculin.

    Aucune intention d’offenser quiconque mais les fachos/terroristes/dictateurs n’ont pas de place sur terre.
    WasSalam!

  20. justice&verite dit :

    FBI sous OBAMA commence á bouger

    http://www.streetinsider.com/General+News/Reports+Bernard+Madoff+Arrested+For+%22Giant+Ponzi+Scheme%22/4233403.html

    Avec OBAMA president of the U.S.A. les criminels de tout genre et surtout ceux qui sont la source et derriere les differents groupes terroristes dans le pays oú ils font et defont des presidents qui les protegent diplomatiquement seront poursuivis.

    pssst: la fameuse loi d’amnesi de BouHef est un crime contre l’humanité.

    http://www.fbi.gov/

    http://www.fidh.org/spip.php?rubrique1

    Anti Fachos/terroristes/dictatures
    Au bon entendeur.

  21. khaled dit :

    yazul

    j’ai lu in artile hier de ce titar qui à sauté aujoudui je voulait verifier ses dire j’ai trouvé un article site apelé ISRANEWS sur notre lider DR ait ahmed sur l’argent du FLN jai trouvé ça que pansez vous.
    l ‘état algerien estera en justice la bca et son responsable mardam bey afin qu’il rembourse la bagatelle estimée à la somme de 42.796.100 francs suisses.il a fallu attendre le 15 juin 1973 pour que la cour du canton de genève fasse cet arrêté judiciaire : « lorsque l’algerie a le 05 juillet 1962 proclamé son indépendance et en septembre 1963 édicté sa constitution, les fonds du fln sont devenus propriété de l’état algerien, seule à pouvoir en disposer juridiquement. » ce compte-rendu spécifiait donc que mohamed khider avait profité d’un bien qu’il savait détourné.il était donc receleur !
    lors de la réunion des cadres du fln qui s’était tenu le 06 mars 1966 à alger, le président houari boumedienne avait évoqué cette affaire en déclarant ceci :  » ce que nous ne pouvons admettre, c’est que, sous le couvert d’une divergence avec un autre leader, quelqu’un vole les biens des militants, des travailleursq et du peuple et place sept milliards dans les banques d’europe.notre position dans cette affaire est claire et nette.nous avons essayé en vain de récupérer après le 19 juin 1965 ces sommes.nous ne sommes pas prêt de pardonner le vol de ces biens et tôt ou tard il sera du devoir de chaque militant de demander la restitution. »
    employé aux contributions diverses avant le déclenchement de la lutte armée, mohamed boudiaf (1) résidait dans un apprtement de bonne de novembre 1962 à fevrier 1963.il vivait dans le dénuement total.il a eu à connaitre comme ses semblables les affres de la prison (1956-1962).n’ayant jamais travaillé il achètera une belle villa au maroc et une…briqueterie. ceci lui voudra des critiques.dans son livre « l’opposition en algerie depuis 1962″, publié par les éditions « l’harmattan » en 1988 (livre réédité par « rahma » en 1991), ramdane redjala(2) étalera son étonnement devant la richesse de cet homme.
    il affirmait (page 114) :  » ces remarques n’ont pas suscité de divergences à l’époque car pour la quasi-totalit » des militants, le parti ne leur a jamais servi de tremplin.ce qui n’était pas le cas de mohamed boudiaf et de son homme lige, rachid krim.le premier s’est constitué une somme colossale au maroc à l’abri des menaces de nationalisation avec des capitaux dont l’origine est pour le moins suspecte et sur laquelle boudiaf ne s’est jamais expliqué franchement et publiquement.ce qui ne l’empêchera pas de se maintenir à la tête d’un parti algérien ». des informations plus graves ont été également divulguées dans ce livre. dans les pages 167 et 168 l ‘auteur poursuivra :  » responsable du tresor de guerre du fln évalué à 4,5 milliards d’anciens francs, a généreusement subventionné le ffs d’ait-ahmed(3), le prs/cndr et l’ocra de 1964 à 1967 pour les deux premiers et de 1966 pour le dernier.ces mouvements ne connaitront donc pas les graves difficultés de trésorerie qui affectent généralement les partis d’opposition.c’est donc ce financement qui leur a permis d’entretenir un corps de permanents jusqu’en 1968, de faire face à des dépenses onéreuses (locaux, matériels, déplacements, secrétaires…), d’assurer la publication de brochures luxueusement imprimées, du moins pour le prs/cndr.les membres des directions de ces mouvements ont aussi largement profité de la générosité de khider. mohamed boudiaf et ses amis se sont constitué une solide fortune au maroc et il ne semble pas que hocine ait-ahmed et les siens connaissent des fins de mois difficiles. » ces propos ont été confirmés par tarek khider fils de mohamed khider qui publiait dans une lettre parue dans les colonnes de l’hebomadaire « el-waqt » du 07 fevrier 1995, que son père avait mis à la disposition des opposants au régime d’alger les fonds du fln.
    un autre écrivain et pas des moindres, pierre péan pubiera à son tour chez l’édition « fayard » en 1996 un livre intitulé « l’extrémiste ». il y fera des révélations troublantes sur le banquier suisse françois
    guenoud (voir articles précédents), administrateur auprès de la banque commerçiale arabe (bca)domiciliée à genève (suisse) ou furent entreposés les biens du fln. il écrira (en page 317) : »à combien se montait ce trésor? qu’est-il devenu? au départ il y avait selon françois guenoud quarante deux millions (42000000) de francs suisses déposés à la bca.six (6) sont allés à ait-ahmed, six (6) à boudiaf qui a prit la part de moussa (4) sans rien lui dire (boudiaf ne lui a fait parvenir que 200000ff). celui-ci (moussa) dira à boudiaf « tu m’as trahi ».selon le journal français « le monde » (1965) boudiaf avait reçu 1,5 milliards de francs français pour sa formation politique clandestine, le prs, c’est à dire l’équivalent de 10 milliards de centimes (taux de change de l’année 2000).ait ahmed attaquera en diffamation les éditions « fayard » en 1996.le jugement rendu le 12 mars 1997 par la première chambre du tribunal de grande instance de paris déclarera la plainte irreçevable, « mal fondée en sa demande,débouté et condamné aux dépens « ( le quotidien algerien francophone « le matin » reprendra le communiqué transmis par l’agence presse service algerienne)ce déluge d’informations laissera la veuve de mohamed boudiaf de marbre.celle-ci (fatiha boudiaf) n’a jamais déposé plainte contre les auteurs de ces graves révélations.son silence serait s’apparenterait plutôt à un aveu de taille.mohamed boudiaf aurait donc contribué lui aussi à ce faramineux détournement des biens du pays pendant que le peuple qui venait de recouvrer son indépendance vivait dans le dénuement total, reçevant des aides des usa et de l’ex.urss.un peuple qui manquait de nourriture et de médicaments.
    (1) : mohamed boudiaf : après l’interruption du precessus électoral des legislatives qui a vu les islamistes de l’ex fis remporter 188 sièges dès le premier tour (26.12.1991), celui-ci sera appelé par l’armée pour diriger le pays. né en 1919, il serapromus chef de l’état le 16.01.1991, il sera assassiné à annaba (l’est algerien) le 29 juin 1992 par un de ses gardes de corps, boumarafi (ce dernier purge la peine maximale).
    (2) : ramdane redjala : cet écrivain était membre du prs de mohamed boudiaf de 1968 à 1978.
    (3) : hocine ait-ahmed : il intégrera le ffs crée le 27.09.1963 par les anciens maquisards de kabylie qu’il « squatera » par la suite, devenant le responsable numero 1. il écartera d’ailleurs les vrais militants de ce parti qui prendra les armes.ait-ahmed hocine informera une année plus tard les autorités militaires du pays de son intention de se rendre.il sera arrêté avec son consentement à ait zelal (haute kabylie).en 1966 le président houari boumedienne le relachera.il s’installera à lausane (où il vit toujours).possèdant une haine vicérale à l’encontre des kabyles auquels il reproche son échec, il deviendra l’un des plus surs alliés de l’ex.fis allant jusqu’à qualifier les terroristes islamistes du gia (auteurs de nombreux massacres commis à travers le pays, massacres qui ont causé de 200000 victimes) de groupe armé.il élaborera avec les politiques de l’ex.fis la fameux contrat de rome signé à st égidio (italie).des indiscrétions laissent penser aussi que la réunion de st-égidio aurait été finançée par le sinistre ben laden d’el qaida.ses penchants tantôt bathiste (pro-sadam) tantôt pro-islamistes (sunnite) ainsi que son opposition au mouvement berbère l’ont effaçé de l’échiquier politique national.la kabylie qui lui était acquise ne l’est plus.ayant subi une véritable saignée dans les rangs de son parti,ait ahmed ne compterait d’ai

  22. algerlacitta dit :

    khaled a dit:
    16 décembre 2008 à 16:44
    yazul

    c koi ton acharnement sur le Dr. Ait-Ahmed Hocine?

    est-ce justice&verite a touché un point sensible?

    chiche
    si t’es Argaz oulid/fils FF Fahla&Fhel dites á vos padre de deposer un plainte contre le Dr. Ait-Ahmed
    chiche
    sinon tu chahutes comme tes comperes pour rien!

    Par contre des plaintes sont deja sur le bureau du FBI
    Les familles des disparus sont chez la first lady of the USA
    justice&verite est au boulot depuis belle lurette!

    c h i c h e une toute petite plainte contre le Dr. Ait-Ahmed en Suisse pour prouver votre ballade deja veille car un certain caporal avait deja tenté de montrer mais tout de suite il l’avait utilisé dans les toilettes pour manque d’eau au bled mickeyette bouhef&cie …

    CHICHE act don’t talk bullshit in 2m8!

    en attendant ta plainte au tpi/cpi et autres …
    amusons-nous un peu… http://mp3baazizmp3.ifrance.com/
    WasSalam!

  23. mohand dit :

    Cette affaire de l’Argent du FLN a été rendue publique avec tous les détails sur la Presse algérienne par SAKINA Boumédienne. L’affaire a bel et bien existée, Ait ahmed avait déposé plainte contre l’auteur d’un livre qui relatait les faits.Au départ ce fut un libanais qui était dépositaire initial de l’argent du parti du FLN, avant le transfert de la somme en Suisse au nom de Khider en sa qualité de trèsorier du FLN.Boumédiéne a tout fait pour récupérer le « trésor » sans y parvenir. Khider avant de mourir à réparti semble t il l’argent entre les 3 organisations .Le Parti de Bouadiaf aurait été bien servi mais également le FFS d’Ait Ahmed.
    Lorsque cette affaire a été ébruitée après la parution d’un livre en France, il y a bien eu une plainte pour diffamation mais Ait Ahmed a été débouté, car en ce moment la , la parquet avait peser de tout son poids. Mais personne n’a parlé de Boudiaf effectivement.
    L’article publiée par SAKINA BOUMEDIENNE faisait suite à une attaque en régle de la deuxième femme de Boudiaf , Mme Boudiaf contre Boumédienne et c’est ce qui a suscité la réaction de Madame Boumédienne en rapportant des faits avec beaucoup de précision et à mon avis la révélation été emprunte d’une certaine logique et avait les accents de la sincérité.
    Lorsque ces révélations ont été faites dans la Presse, il y avait , sur la scène publique algérienne , un silence de mort . Personne n’a démenti et personne n’en a parlé, les politiciens, les anciens moudjahidines encore moins Benbella, Chadli et autres. On peut en effet retrouver l’article en entier ayant trait à cette affaire. Mais attaquer Ait Ahmed sur ce dossier c’est aller vite en besogne et ça pourrait sentir le roussi. Lui d’ailleurs n’en a jamais parlé quand à sa rédition à l’Armée il fallait vivre ces moments pour comprendre les faits. Le FFS a été décimé par l’ANP qui a mis tous ses moyens dans la bataille… Sa désertion de prison reste une épisode de l’histoire Algérienne de l’ère Ben Bella, qui ayant fait assassiner Chabani ne voulait faire subir le même sort à son compagnon d’infortune. Quant à la haine qu’aurait AA pour les Kabyles c’est une ignoble invention qui n’honore aucunement ses auteurs. Je ne suis sur de rien, mais de la discussion jaillira la lumière. Il y a bien heureusement des compagnons de AA encore vivants qui pourront nous donner les informations qui nous manquent , car j’avoue que tout ce que je sais , je l’ai pas vécu je l’ai su par oui dire ou par mes lectures.

  24. Ammisaïd dit :

    Salam, azul, bonsoir
    Qui a volé les cinq cent milliards de dollars de la décennie qui vient de passer?
    Qui a détruit l’école, l’hôpital, l’université, l’agriculture, l’industrie…de l’Algérie?
    Qui a assassiné chabani, abane, khemisti, boudiaf, hachani, matoub, liabes, boukhbeza, alloula, les moines de thiberine, boucebeci, merbah, djaout, khider, krim…Hommes de grandes valeurs et patriotes sincères?
    Qui est responsables de la décennie noire (200000 milles morts, des milliards de dégâts matériels, des centaines de milliers handicapés, des disparus à vie, des traumatismes psychiques touchant profondément des enfants, des femmes, des violes par centaines,…), qui est responsables des massacres des jeunes d’octobre 1988, jeunes de kabylie 2001, printemps berbère?
    Qui est responsables des harragas par milliers, de l’exil de centaines de milliers de cadres, ingénieurs, médecins, des jeunes par centaines de milliers qui vivent et travaillent dans des conditions inhumaines dans des pays étrangers (sans papier, sans couverture sociale et sans espoir de toucher un jour la retraite), de l’explosion des millions de familles, de l’augmentation du banditisme, de la prostitution, de la drogue, du suicide (savez-vous monsieur Khaled, monsieur yazul combien de jeunes filles et hommes se suicident par jour en algérie)…?
    Qui est responsable de la corruption, d’une administration qui ne fonctionne que par la chippa, d’une justice qui défend l’injustice et qui harcèle les victimes, de certains policiers qui terrorisent les faibles et se prostituent devant les puissants, la militarisation à entrouce de la kabylie, des incendies de nos forêts, d’une armée qui fait la guerre malgré elle à son peuple et à ses frères (digne héritiers de l’aln), du bni oui ouisme, de la majorité des partis d’opposition, des ministres, des députés et des sénateurs, d’une sécurité militaire qui assassine, torture, harcèle, persécute les hommes sincères de notre pays et qui protègent les voleurs, les traîtres, les hommes qui détruisent et qui gaspillent dans des futilités nos richesses, les richesse de toute un peuple et des générations futures…?
    Qui est responsable des multiples viols de la constitution, de la falsification de notre histoire, de la haine et de la méfiance qui s’installent entre frère, du régionalisme, de nos divisions…?
    La réponse c’est ceux qui t’ont envoyé ici pour déverser tes mensonges et insinuations perverses sur des hommes honnêtes, constants et propres. Leurs qualités sont innombrables, lis leurs parcours ailleurs que dans la bouche de tes maîtres si tu veux savoir et te libérer de leur pouvoir. Si cela ne t’intéresse pas, c’est ton problème. Un jour tu sauras qui est qui, qui tue qui, qui divise qui uni, qui a volé et qui a donné, qui ment et qui dit la vérité, qui a fait la guerre et qui s’était caché… C’est à dire l’histoire de la vérité sur ton pays mais pas sur ses richesses qu’ils ont tant aimé. C’est pour ça qu’ils ont tant tué.
    Fraternellement

  25. djamel dit :

    bien parlé ammisaid.et bien vu
    un jour quelqu’un boumedienniste a dit de boumedienne qu’il a apris une chose de bien aux algeriens c’est la reciprocité.
    je voudrai connaitre ton sentiment sur la question suivante:
    quel aurait été le deroulement de l’affaire de ce diplomate si boumedienne est encore president
    salut

  26. jazairia dit :

    @ Algr la Citta,

    je ne comprends pas tout ce que vous dites mais il y a une chose qui est claire comme de l’eau de roche vous réagissez de manière épidermique et sans discernement alors évidement l’essentiel vous échappe. il y a cependant une information dans votre post qu’il faut dénoncer avec la plus grande vigueur s’il est vrai que l’avocat et sa famille sont menacés il faudrait que nous nous liguions tous contre ce fait c’est absolument inacceptable. si cela s’avérait vrai je suis convaincue que le diplomate et ses avocats se porteraient immédiatement solidaires de Maître Comte car M. Hasseni a démontré depuis quatre mois qu’il était un gentleman, un vrai fils de famille.
    en revanche si cela est faux ce serait une tentative de désinformation somme toute tout à fait naturelle.
    personnellement je me suis jointe à Sniper pour dire les choses très clairement: vivement la confrontation générale Face to Face comme vous dites et nous saurons alors qui dit la vérité. voilà c’est tout je n’oublie surtout pas de témoigner ma solidarité au diplomate M. Hasseni et lui dit courage nous sommes à la veille du grand rendez vous, en tout cas nous l’espérons pour vous afin que vous puissiez revenir parmi les votres.

    au fait qq’un peut-il me renseigner sur la date de l’audience de la mi décembre car nous sommes déjà l 16 et je ne vois rien venir.

  27. djamel dit :

    VOUS NE POUVEZ PAS CONNAITRE LA VERITE. desolé

  28. Ammisaïd dit :

    Salam, azul, bonsoir frère Djamel
    Merci pour ton appréciation sur mon commentaire. j’ai compris une chose ces dernières années qui a des gens qui servent sans réfléchir par même ceux qui détiennent le pouvoir. Ils disent et écrivent (ils pensent, rêvent, imaginent et agissent)exactement ce que les autres désirent. Ils sont comme la télé ou la radio. Ils transmettent. Ces gens là essayent de nous imposer le sujet sur lequel nous devons débattre, les idées, les priorités et l’agenda que nous devrons avoir, celui ou celle que nous devons croire…Tantôt ils sont mielleux, tantôt ils sont menaçants, tantôt ils sont insultants, tantôt ils t’encouragent, tantôt ils te félicitent, tantôt ils salissent, tantôt tu es le frère, tantôt tu es l’ennemi à abattre…Ils s’essayent d’être ton tuteur comme ils sont vis-à-vis de leurs maîtres. Je m’interdis d’avoir un autre sentiment que celui du respect pour un homme de la stature de Monsieur Aït Ahmed et de tous ses frères qui ont offert leurs jeunesses pour vous puissions vivre libre sur notre terre et de beaucoup d’autres hommes qui sont un exemple de combat, de sincérité, de franchise et d’amour pour leur pays (je t’assures la liste est très longue et parmi des centaines sont assassinés). Alors, je suis dégoûté par ceux qui viennent et qui parlent de ces hommes comme s’ils étaient de la même race que ceux qu’ils servent et qui détruisent notre beau pays. Idée contre idée, conviction contre conviction, argument contre argument… Et, nous verrons qui a dit, qui dit et qui dira la vérité sans chercher aucun un intérêt autre que celui d’une Algérie libre, juste, paisible, fraternel, démocratique, moderne, ouverte au monde entier, digne et solidaire.
    Il est difficile de répondre à ta question. Car du temps de Boumediene il y a eu des meurtres d’algériens innocents à l’intérieur et à l’extérieur. C’était un régime très fermé, sans liberté d’expression mais il y avait du positif (l’école, le respect de l’homme Algérien partout dans le monde, moins de corruption, une place important de notre pays à l’échelle international…). D’autres internautes plus au courant que moi pourront peut-être te répondre mieux que je le fais. La question que je pose est celle-ci: Que serait l’Algérie si elle a été démocratique, si abbas, chabani, aït ahmed, boudiaf, khider, khemesti etc. étaient au pouvoir?
    Fraternellement et au plaisir de te lire ici
    Salut

  29. djamel dit :

    merci ammisaid

    votre reponse à un sens tres positif.
    vous etes un bon visionnaire ,et avez une analyse profonde de l’etre humain en general. je généralise car l’interet de l’homme moderne de nos jours c’est ce que les autres peuvent lui apporter .tous. le politiciens, l’ami ,l’epouse,le voisin et j’en passe.
    aucune spontaneité.
    on a posé une question au roi hassan 2 s’il etait pret à accueillir le PEN .
    reponse: s’il peut apporter quelque chose aux marocains pourquoi pas?

    bonne nuit ammisaid

  30. algerlacitta dit :

    Comme disait justice&verite, nos « lellettes » sont sur les sellettes!
    echec et MATE!

    L’interview à France Inter de l’avocat de la famille Mecili, Maître Antoine Comte
    http://ffs1963.unblog.fr/2008/09/26/maitre-antoine-comte-a-france-inter/

    Maître Antoine Comte: Lorsqu’il [le capitaine Hassani] a été interrogé par le magistrat instructeur le 1er septembre dernier, le magistrat instructeur lui a demandé trois choses :
    D’une part de faire un prélèvement génétique,
    d’autre part de faire une expertise graphologique, car il y a des écrits du capitaine Hassani qui ne seraient pas selon lui dans le dossier”

    Benoît Collombat : Puisqu’on a retrouvé un ordre de mission chez le tueur

    Maître Antoine Comte: On a retrouvé un ordre de mission chez le tueur avec des écrits à la main dessus. Et par conséquent le juge lui pose ces deux questions :
    Et qu’est-ce que fait Monsieur Hassani ? Eh bien il refuse le prélèvement génétique, je vous rappelle que c’est une infraction et donc on attend que le parquet demande sa mise en examen du fait de cette infraction, et d’autre part, il refuse l’expertise graphologique !
    Mais ce n’est pas tout !
    Il refuse également, parce que le juge l’interroge sur son curriculum vitae, de faire état du moindre élément de son curriculum vitae !
    Alors est-ce que c’est quelqu’un qui ne connaît pas assez bien le nouveau curriculum vitae que les services ont fait pour lui ?
    C’est une possibilité, moi je n’examine que les possibilités.
    J’observe que pour une personne qui se dit innocente,
    premièrement elle ne demande pas la confrontation.
    Deuxièmement elle n’accepte pas une expertise génétique.
    Troisièmement, elle n’accepte pas une expertise graphologique.

    Benoît Collombat : Vous en tirez quelle conclusion ?

    Maître Antoine Comte: “J’en tire la conclusion que cet homme a probablement beaucoup de choses à cacher, mais çà c’est un point de vue purement personnel. J’en tire la conclusion que cette affaire ne fait que commencer, et qu’il est indispensable que la chambre de l’instruction dise que l’instruction doit continuer justement pour que cette expertise graphologique soit faite, justement pour que cette expertise génétique soit faite, justement pour qu’un vrai curriculum soit fait et donc par conséquent, on ne peut pas dire aujourd’hui, çà (cette personne) n’est pas la bonne personne si on refuse toutes les vérifications que demande le juge, car c’est normal qu’un juge à partir du moment où on vous dit çà n’est pas moi, vous dise eh bien tenez, je vais faire une série de vérifications et on refuse celle-ci, alors pourquoi ?

    Source: France Inter
    http://www.algeria-watch.de/fr/article/just/affaire_mecili/comte_tests.htm

    ces sites comme une bougie dans un tunnel

    http://www.radiofrance.fr/franceinter/ev/fiche.php?ev_id=526

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_Andr%C3%A9_M%C3%A9cili

  31. jazairia dit :

    cher Algerlacitta,

    regardez bie la date de l’interview qui figure sur les coordonnées du site c’est le 28 septembre 2008. depuis celui que Maitre Antoine Comte appelait le capitaine Hassani a accepté toutes les expertises emandées y compris graphologiques et je pense qu’ila du donne aussi son CV, en tout cas la presse n’en a pas parlé mais je suppose que oui parceque maintenant Maîtr Antoine Comte appelle le diplomate par son identité soit M. Hasseni.
    il avait des doutes, il ne les a plus.CQFD.
    encore une fois je n’en fais pas une affaire personnelle ya ousted mais je ne fais que relater les faits conformément à la chronologie et sans en rajouter ou réduire. je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit mais les tentatives de dsinformation sont trop évidentes et cela m’horripile. je pense que l’ex colonel Semraoui est assez adulte pour se pendre en charge et mesurer de lui même les limites de la vengeance.

    en tout cas merci pour toutes les adresses que vous donnez cela aide beaucoup et moi en tout cas j’en ai examinés pas mal. encore merci.

  32. paxe dit :

    ***la verité rien que la verté et Dieu nous est temoin

    Homme fait Histoire – Histoire parle de l’Homme!

    Tous les etres humains sur terre ont leur propre histoire!

    une contribution – un temoignage pour comprendre un Homme (avec un « H » majuscule.

    Plusieurs politologues, scientifiques et chefs d’etats anciens (Mandela) et nouveaux consentent pour le prochain Prix de Nobel doit etre attribué á (Homme de paix) :

    Hocine Aït Ahmed

    ALGÉRIE – 6 avril 1999 – par PIERRE DÉVOLUY

    Crinière grise ondulée, lippe un peu boudeuse, mais regard brûlant de passion : décidément, les années ne semblent pas avoir de prise sur Hocine Aït Ahmed.

    Né le 20 août 1926 à Aïn el-Hammam, au coeur de la Grande Kabylie, il rejoint, encore lycéen, le Parti du peuple algérien (PPA), mouvement clandestin fondé par Messali Hadj, figure charismatique du nationalisme algérien, qui revendique l’indépendance de l’Algérie.

    Un an plus tard, il participe à la création de la branche paramilitaire du Parti, l’Organisation spéciale (OS), qui prépare la lutte armée. Il en prend bientôt la direction. Mais en décembre 1949, il doit céder son poste à Ahmed Ben Bella : le mouvement est en effet obsédé par la crainte d’un « complot berbériste », et Aït Ahmed est soupçonné – déjà – de tentation séparatiste.

    En 1950, l’organisation est démantelée par la police française. Aït Ahmed parvient à échapper à la rafle et passe deux années dans la clandestinité, d’abord à Alger, puis, sur ordre de Messali Hadj, à… Paris, avant de rejoindre la délégation extérieure du mouvement clandestin, au Caire.

    Il y retrouve Ben Bella et Mohamed Khider, et travaille en leur compagnie à faire connaître le combat nationaliste algérien et à lui obtenir des soutiens.

    Cofondateur, en 1954, du Front de libération nationale (FLN),
    il dirige, en avril 1955, la délégation algérienne à la Conférence des non-alignés (à Bandung), puis
    ouvre le bureau du FLN à New York, qui se montrera très actif auprès de l’ONU.

    Lors du Congrès de la Soummam, le 20 août 1956, il est nommé membre du Conseil national de la révolution algérienne (CNRA).

    Deux mois plus tard, à Rabat, avec trois des principaux chefs du FLN – Ahmed Ben Bella, Mohamed Boudiaf et Mohamed Khider – auxquels s’est joint l’écrivain Mostepha Lacheraf, il prend place à bord d’un avion mis à leur disposition par le roi Mohammed V.
    Les cinq hommes s’envolent à destination de Tunis, où ils doivent participer à la conférence chargée d’organiser la lutte commune des pays du Maghreb. L’appareil est intercepté par la chasse française et contraint de se poser à Alger. Aït Ahmed et ses compagnons ne seront libérés que sept ans plus tard, après le cessez-le-feu de 1962.

    La crise ne tarde pas à éclater entre le Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), créé au Caire, en septembre 1958 (et dont il a été nommé in abstentia ministre d’État), et un groupe animé par Ben Bella avec le soutien de l’état-major, placé sous l’autorité de Houari Boumedienne.

    Dénonçant les dangers du parti unique, réclamant la liberté d’expression et d’association, et s’opposant à la politique économique fondée sur un grand secteur industriel nationalisé, il crée, le 29 septembre 1963, son propre parti, le Front des forces socialistes (FFS).

    En Kabylie, son opposition à Ben Bella – qui s’est fait élire, dix jours plus tôt, président de la République – tourne à l’insurrection.

    Il est capturé le 17 octobre 1964, condamné à mort le 10 avril 1965 et… gracié, deux jours plus tard, par Ben Bella.

    Boumedienne prend le pouvoir en juin 1965 et maintient en détention Aït Ahmed, qui met à profit ses loisirs forcés pour passer son baccalauréat.

    Le 1er mai 1966, il parvient à s’échapper de la prison d’El Harrach, dans la banlieue algéroise, et s’exile en Europe.

    Il s’installe en Suisse, reprend ses études, décroche une licence en droit à l’université de Nancy (1977), puis enseigne le droit international.

    Pendant plus de vingt ans, il incarnera l’opposition au parti unique.

    En novembre 1984, pour le trentième anniversaire du déclenchement de la lutte d’indépendance, le gouvernement proclame la réconciliation nationale et autorise tous les anciens de la guerre de libération devenus des opposants en exil à rentrer au pays.

    Tous, sauf Aït Ahmed, à qui il est demandé de renoncer préalablement à toute activité politique – condition qu’il juge évidemment inacceptable.

    En avril 1987, l’avocat Ahmed Mecili, ami très proche du chef du FFS, est assassiné à Paris par un tueur qui, lors de son arrestation, était porteur d’un ordre de mission de la Sécurité militaire. Expulsé de France « en priorité absolue », il échappera à toutes poursuites judiciaires.

    En Algérie, cependant, les choses évoluent.

    Avec brutalité.

    Le séisme social d’octobre 1988 et la répression féroce qui s’ensuit débouchent sur une remise en question du parti unique, puis sur l’instauration du multipartisme.

    Rentré en Algérie le 15 décembre 1989, Aït Ahmed réactive le FFS, mais refuse de participer au scrutin municipal de juin 1990, dont il conteste « l’honnêteté ».

    L’élection est largement remportée par le Front islamique du salut.

    Le parti d’Aït Ahmed retient la leçon et présente, dix-huit mois plus tard, des candidats aux législatives. Il obtient vingt-cinq sièges (cinq de plus que le FLN !) au premier tour et devient la troisième force politique du pays.

    Pour empêcher une bipolarisation FLN-FIS, le FFS s’efforce de convaincre les abstentionnistes du premier tour de se mobiliser au second. Le vieux leader parvient à conduire dans les rues d’Alger une manifestation de près de quatre cent mille personnes qui réclament l’instauration d’un État « ni islamique ni policier ».

    Mais le second tour n’aura jamais lieu, Chadli est « démissionné » et remplacé par une présidence collective.

    Dénonçant l’interruption du processus électoral et refusant de cautionner par sa présence en Algérie « la fermeture totale du champ politique » – et aussi pour d’évidentes raisons de sécurité -, Aït Ahmed, en septembre 1992, reprend le chemin de l’exil – en Suisse, toujours.

    Souvent accusé d’opposition systématique, le zaïm [guide charismatique] s’évertue cependant à proposer des solutions.

    En janvier 1995, alors que la tentative de « dialogue national » entre pouvoir et chefs islamistes emprisonnés tourne court à Alger et que les groupes islamiques armés de toutes obédiences se livrent à d’effroyables massacres, les représentants du FIS, du FLN et du FFS – ensemble, les trois partis ont obtenu plus de 78 % des suffrages exprimés au premier tour des législatives avortées – acceptent l’invitation de la communauté chrétienne de Sant’Egidio de se réunir à Rome et de chercher ensemble un chemin de sortie de crise.

    Pour Aït Ahmed, c’est une occasion inespérée de défendre ses trois arguments de base.

    Un : le dialogue est l’unique moyen d’éviter la violence, car l’absence de débat politique favorise les extrémistes.

    Deux : seul un accord entre tous les partis est susceptible de contraindre le FIS à s’engager réellement dans un processus démocratique.

    Trois : seule la mise en oeuvre de cette politique permettra d’écarter le spectre tant redouté d’un affrontement entre Kabyles et Arabes.

    Le document final baptisé « plate-forme de Sant’Egidio » ou « contrat national » prône la réconciliation, le renoncement définitif à la violence armée, mais implique la réhabilitation du FIS.

    Vitupéré par le pouvoir, l’accord présente au moins l’avantage de replacer l’opposition sur le devant de la scène politico-médiatique.

    Une élection présidentielle « plurielle et au suffrage universel » se tient le 16 novembre 1995.

    L’estimant « jouée d’avance », Aït Ahmed boycotte la consultation.

    Le FFS participe néanmoins aux législatives de 1997, mais ne tarde pas à le regretter : son leader en dénonce la mauvaise organisation, qui « disqualifie », à ses yeux, les résultats.

    Septembre 1998, Liamine Zéroual annonce son prochain départ de la présidence.

    Il veillera, souligne-t-il, à ce que la présidentielle anticipée soit « honnête et transparente ».

    Aït Ahmed rentre à Alger et, le 3 février, fait acte de candidature. Les politologues algériens relèvent, à son crédit, l’appui dont il pourrait bénéficier de la part des gouvernements européens, en majorité issus des rangs de l’Internationale socialiste, dont il est membre.
    En tout état de cause, sa candidature renforce la crédibilité du scrutin du 15 avril : n’est-il pas le seul chef historique en lice à n’avoir jamais participé à la désastreuse gestion du pays ?

    source http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afrique.asp?art_cle=LIN06046hocindemhat0

  33. mohand dit :

    Je pense que la censure et la pire ennemie de la vérité. Tous les sujets sont ouverts, c’est la meilleure manière de ne pas se tromper.
    Mais parler d’un sujet c’est susciter des avis, souvent contradictoires, et chacun alors s’enréchit. Nous voyons alors s’imposer ce qui semble être la vérité.
    Evacuer un point quelconque c’est participer aussi à la culture du zaimisme. Les parcours des uns et des autres parlent pour eux et ça on ne peut pas le changer.
    Le mensonge est fragile ce n’est pas le cas de la vérité qui finit toujours par s’imposer et dans tous les sujets de la vie.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER