Affaire Hasseni: La vérité finit toujours par surgir et elle a ses caprices

verit.bmpJe n’écris pas souvent comme j’aurai voulu, car le site malheureusement est parfois inaccessible, et puis à la longue on se lasse de rabacher la même chose. Certains par leurs attitudes désobligeantes nous amènent à être acerbes et je le regrette si j’ai donné cette impression là. La marmite est pleine et elle déborbe de choses inutiles et injustes qui me sont personnellement adressées. Le dilemme est particulièrement visible. La cassure est évidente, la nature de mes contradicteurs est aussi claire que l’eau de roche. 

En tout cas beaucoup de blogueurs confirment tout comme moi qu’ils ont lus et suffisamment jugés qui manipule et qui écrit avec sa fougue et son coeur.
Je remercie Ammisaid, Abdelkader, justice et verité pour leur prise de position.
Que dire à the kabil, taous, jazairia, mohis. Vous avez l’un derrière l’autre dit ce que vous avez à dire , en me nommant personnellement, je vous laisse à vos certitudes. Ce que j’avais à dire, je l’ai dit , à plusieurs reprises. J’ajoute toutefois ce commentaire pour vous donner du grain à moudre. Il faut bien justifier votre rôle pour ne pas dire votre mission. 

A jazairia, c’est bien volonté que je vous rencontrerai mais pas à Alger; c’est sur les hauts plateaux si cela vous conviendrait. Il faudra cependant bien vous couvrir car il fait un froid glacial, surtout le soir.
Pour revenir à cette dernière mise au point.
Vous avez des méthodes que je n’aime pas et qui me parlent plus que vos discours qui distillent le doux et l’aigre doux. Même quand vous essayez d’être gentils, vous n’arrivez pas, car votre naturel reprend le dessus. 

Quand à moi détrompez vous, je n’ai aucune stratégie vis-à-vis de vous, vous ne m’interessez pas. Je vous dis une autre bonne chose. Comment pensez-vous un instant que vous pouvez m’embarquer dans votre tactique usée. Vous avez un compte à régler avec Samraoui, peut-être avez-vous des raisons autrement plus importantes et capitales que le fait que ce dernier témoigne ou pas, mais croire que je vais vous suivre dans vos vaines tentatives vous vous trompez. Ce sont les faits qui parlent pour nous tous et non les élucubrations surtout quand elles sont tendancieuses et viciées. 

Je ne connais pas comme vous le diplomate à Paris. Comme il apparait à travers vos commentaires que vous le connaissez bien ou bien vous voulez le connaitre, je veux vous dire une dernière chose. Puisque vous affirmez, en connaissance de cause, que l’intéressé n’est pas le complice, n’est-ce-pas plus facile de lui conseiller de prouver son innocence, de dire ce qu’il sait, de faire des conférences de presse , de se montrer à la télévision et d’éviter de jouer le jeu de cache cache… Il n’a pas été bien conseillé , car s’il avait agi comme tout autre citoyen, personne n’aurait alors autant de doute sur sa personne et il aurait regagné sa famille à Marseille ou à Tolga. S’il ne peut pas agir comme un citoyen normal, alors il n’est pas un citoyen normal et dans ce cas il doit assumer. Voila c’est simple et limpide. 

La justice tranchera de toute façon avec ou sans les témoignages. Si comme vous dites vous aimez la justice, alors pourquoi ne devons-nous pas tous comme nous sommes, chercher les criminels là où ils se cachent et les dénoncer au pouvoir d’Alger et aux organisations internationales ?
En agissant ainsi, puisque ce dossier vous préoccupe au plus haut point, et vous en faites une préoccupation majeure quotidienne, de ces investigations, simples de surcroit, on ferait oeuvre utile et on finira par savoir qui ment et qui dit la vérité. 

Mais peut-être que cette suggestion n’est pas dans la logique imprimée à cette affaire.
Vous répétez souvent, que j’ai condamné tel ou tel , mais Diable ! en vertu de quoi je le ferai, qui suis- je pour vous inquiéter.
Ne vous en faites, je suis un citoyen qui ne s’empêche pas de dire tout ce que vous ne voulez pas entendre, mais je connais mes limites et je n’incrimine personne sans preuve. Et je dois dire qu’en vous lisant tous les quatre , vous me laissez aucune chance de douter de mes affirmations en ce qui vous concerne tous. L’avenir nous révélera tant de secrets gardés, dissimulés à des fins non avoués. On le saura car chacun de nous a un style , a des tournures, un vocabulaire qui sont aussi révélateurs que notre “adn”. La vérité finit toujours par surgir et elle a ses caprices, elle apparait quand on l’attend le moins et ce pour se démarquer du mensonge et des menteurs.. 

Enfin, par inadvertance en lisant un article de Benchenouf, je suis tombé sur les commentaires de the kbil et taous, je dois dire que j’étais surpris de leur teneur. Ils n’avaient pas autant d’audience qu’ici c’est le moins que l’on puisse dire.
J’ai alors fait un commentaire d’encouragement à Samraoui, et je l’assume car je le pense. J’ai donné également un avis sur ceux qui lui donne des leçons comme s’il en avait réellement besoin. J’ai dit ce que j’avais sur le coeur, car je n’aime la surenchère sur des questions de vils rancunes et de stratégèmes répondant à une sollicitation bien précise… 

Je ne joue le jeu de personne, je ne suis le maillon d’aucun clanc, je ne cherche pas à tout prix à faire taire un homme qui en sait beaucoup , pour une certaine vanité d’homme ou une concurrence qui n’a pas lieu d’exister.
Ce n’est pas une question de personne qui me préoccupe c’est un ensemble de faits et d’actes, un ensemble de délits commis qui importent et dont l’affaire Mecili n’est que le fil directeur.
Tous ceux qui veulent faire taire Samraoui ont des reproches à ce faire, et ça je le pense sincèrement.
Il y a ceux qui font de l’inquisition sous le motif de rassemblement et la brouille et qui agisse dans l’impunité la plus totale des Français et des Algériens et puis en face il y a ceux qui font l’objet d’un mandat d’arrêt international. C’est ce qui explique notre différence d’appréciation et puis il y a un tas d’autres événements connus du passé antérieur simple.
Par Mohand

Commentaires

  1. The Kbil dit :

    The Kbil

    Bon, on est le 31 décembre et comme toutes nouvelle année est propice aux nouvelles résolutions, j’ai décidé de ne pas répondre aux provocations, surtout celles de ce bon Mohand Samraoui qui ne sait plus à quel saint – ou marabout – se vouer et se démène, se démène sans compter…

    Et comme la générosité est une vertu humaine essentielle, tout autant d’ailleurs que le sens du devoir, de la justice et de la quête de vérité, j’ai décidé de terminer l’année en mettant en pratique ces nobles qualités, qui font malheureusement défaut a nombre de blogueurs, que je ne nommerai pas par charité chrétienne, en espérant qu’il en prendront de la graine et sauront battre leur coulpe au seuil de ce nouvel an.

    Ceux qui ont une poutre dans l’œil mais qui ne voient que la paille qui est dans celle de leur prochain, ont jugé que mettre en application le précepte de Machiavel, selon lequel « martèle le mensonge jusqu’à ce qu’il devienne vérité » aiderait à matérialiser leur sombres desseins mais c’etait sans compter sur les conseils si avises, d’abord de Victor Hugo qui faisait valoir que « la vérité est la chasteté de l’âme », puis de Jean Jaurès pour qui « Le courage est de chercher la vérité et de la dire ».

    Je me rappelle avoir dernièrement lu ces préceptes, ici ou la, et avoir pris le soin de les noter tellement je les ai trouve sages et édifiants.

    C’est donc un petit cadeau de fin d’année en espérant que le 1 er janvier nous nous réveillerons tous animés de sentiments positifs et du sens de l’urgence d’œuvrer sincèrement a la transposition dans nos vies des valeurs précédemment précitées.

    Cela étant dit, je me suis dit que, fainéant comme je suis, je devais me départir de cette fâcheuse habitude qui consiste a toujours reporter au lendemain ce que je peux faire aujourd’hui et que je devais faire une dernière BA avant les coups de minuit + une seconde cette année, je ferai bien de m’inspirer de ce que certains blogueurs ont fait, en mouillant un peu le maillot. Voila donc le produit de cet effort :

    Portrait robot de Rachid Hassani. Wanted.

    - fils de Mohamed Tahar Hassani.

    - originaire d’Oum El Bouaghi » (ex-Canrobert, Est algérien)

    - Membre de la même tribu berbère Chaouia que Hichem Aboud auquel il est apparenté (cousin).
    -
    - Issu d’une famille de Moudjahiddins.

    - Oncle: Moussa Hassani (Ministre des PTT sous le premier gouvernement du président ahmed Ben Bella). Une annexe de l’université Larbi Ben Mehidi à Oum El Bouaghi porte son nom (« annexe Moussa Hassani“). Ce dernier était officier durant la guerre de libération. Il démissionnera au début du mois de juin 1964 de ses fonctions de député. Le 06 juillet de la même année il rejoindra les rangs de l’opposition politique au régime de Ben Bella et siègera au sein du comité national de la défense de la révolution aux cotés d’Ait-Ahmed et de Boudiaf. Selon Aboud : « Mecili, à l’époque où il était l’un des hauts responsables de la Sécurité militaire, avait fait du mal à sa famille, en particulier à son oncle, Moussa Hassani, un ancien ministre des PTT du temps de Ben Bella ».

    - Issu de la Gendarmerie Nationale (Officier).

    - Milieu des années 1980, rejoint la Direction Centrale de la Sécurité Militaire.

    - 1986: lieutenant et chef de cabinet du General Lakhdar-Ayat Mejdoub, Directeur central de la sécurité militaire.

    - 1987: capitaine à la DCSM.
    -
    - Fin des années 1980 en poste à Bamako au Mali.
    -
    - Actuellement à la retraite.

    - Serait détenteur de la nationalité française.

    - Hassani avait, en 1988, les cheveux poivre sel.

    - Dans son livre « L’affaire Mécili », Hocine Ait Ahmed s’exprime en ces termes : C’est dans ce contexte qu’un groupe de cadres de l’armée, parmi lesquels Moussa Hassani, va préparer une dissidence militaire…Originaire des Aurès et l’un des plus jeunes officiers de l’ALN , Hassani avait un réel ascendant sur les unités de Ghardimaou à la frontière tunisienne…Mecili .. André se trouvait précisément auprès de moi …quand je reçus deux émissaires dépêchés par le groupe Hassani-Chabani- Boudiaf «Nous sommes chargés… de vous informer que des officiers, parmi lesquels Hassani, ont décidés de passer à l’action contre le gouvernement…  » Quelques jours après, des brigades spéciales envoyées d’Alger étouffèrent le complot dans l’œuf…Le commandant Hassani se réfugia dans les montagnes du Nord Constantinois. Il vit depuis à Alger, retiré de toute activité politique… de retrouver dans l’affaire Mécili un certain «capitaine Hassani ». Officier de la SM, ce neveu du commandant Hassani signa l’« ordre de mission» trouvé sur Amellou, l’assassin d’Ali. Je me demande quel regard son oncle porte sur lui aujourd’hui ».

    PS : si plus d’informations peuvent nous être données, ce serait bien. Dans le cadre d’une réaction préventive, je tiens à souligner que cette esquisse est basée sur les déclarations des deux témoins, toutes vérifiables bien entendu, ainsi que sur le livre de Dalhou.

    Bonne année a tous et que 2009 soit l’année du règlement de cette honteuse affaire. Allah yerham Ali Mecili, que l’innocence de Mohamed Ziane Hasseni s’impose a tous et que les vils criminels répondent de leur crime.

  2. Mohand dit :

    Même si tu ne peux t’empêcher de m’égratigner, je releve que ta résolution est sage, c’est la première fois que je lis un commentaire de toi aussi mesuré.
    Tu nous renseignes sur Hassani (le cousin) merci donc de nous dire qu’il vit à Oum el bouaghi et qu’il est en retraite… et il demeure jusqu’à sa mort justificiable.
    J’ajoute qu’il y a également un Hassani député de la 5eme république française de 58 à 62 , et il était député des Aures. Le fait qu’il a obtenu la nationalité Française prouve qu’il a aussi une parenté ou qu’il est descendant de cet ancien député des Aures. Voila aussi une voie à investiguer. Je profite pour présenter tous mes voeux de bonne santé et de loyauté à tous les défenseurs de la vérité.
    Mohand

  3. jazairia dit :

    @ Mohand,

    je pourrais reprendre comme à l’accoutumée vos sentences, car pour moi vos écrits sont tout simplement des ordres de prêt à penser, ainsi lorsque vous me nommez parmi d’autres que faites vous sinon m’indexer et me reprocher de vous nommer, c’est vraiment insensé. c’est pour cela que je rejoins entièremen The Kbil, que je félicite au passage pour l’excellente facture de son post, je le rejoins donc dans sa résolution du nouvel an, de ne plus rétorquer des mots inutiles mais d’aligner les faits.

    oui Monsieur The Kbil moi aussi je feri de même au lieu de répondre aux insanités de certains, suivez mon regard, je m’évertuerai dorénavant à exposer les faits. les actes. les noms. les lieux.

    et pour commencer je vous prie de bien vouloir ajouter ceci:

    Mohand qui semble connaitre tous les Hassani d’Algérie, de France et de Navarre, sera certainement intéressé de savoir qu’il y a

     »767 personnes portent le nom Hassani aujourd’hui en France selon les estimations de L’Internaute.

    Le nom Hassani figure au 11 421e rang des noms les plus portés en France. » et ous ne sont pas oiginaires de la même région d’Algérie.

    malheureusement google ne dit pas combien il y en a en Algérie ni de quelle région, mais peut être qu’une injonction de Mohand y changera la donne.

    c’est cette attitude entêtée à vouloir à tout prix inculper un homme qui n’a rien à voir avec le crime abominable qui dicte un raisonnement illogique et complètement faussé par l’aveuglement. le diplomate Hasseni est précisément victime de l’homonymie.donc il ne sert strictement à rien d’énumérer tous les Hassani, ni les Hasseni. il suffit juste d’examiner de manière sereine et tout à fait impartiale les données en notre posséssion que notre ami The Kbil a bien voulu nous rappeler.

    les faits sont tétus comme dirait l’autre, il suffit de les égrener pour se convaincre de la culpabilité de Samraoui et de l’innocence de Hasseni dont le seul tort est d’avor occuper le poste de Consul Gééral en Allemagne. maitre Peletier a complètement nié le fait que le diplomate ait été en poste au Mali. il y a comme je le disais une autre fois la possibilité très simple pour le juge français de s’en convaincre c’est de convoquer les consuls français au Mali du temps où Hassani était en poste et de leur demander s’il s’agit de Hasseni. je suis convaincue qu’ils diront tous qu’il ne s’agit pas de la même personne.

    de plus, si Hassani avait les cheveux povre et sel dans les annèes 80 alors Samraoui devrait nous expliquer par quel miracle il a pu rajeunir. car grace à FR3 nous avons pu voir aisément que le diplomate est encore loin du poivre et sel et cela le juge peut le vérifier facilemet y compris a l’aide d’un coiffeur qui permettra de certifier que ses cheveux ne sont pas teints.

    je me rallie donc à The Kbil et lui dit que dès demain j’agirai comme il se doit.

    A M. Hasseni,

    vous vivez certainement les plus mauvaises heures de votre vie professionelle, car c’est à cause de vos fonctions antérieures auprès de la présidence et en tant que Consul Général que vous êtes dans ce cauchemar depuis presque 5 mois. cependant laissez moi vous dire que je suis convaincue de votre innocence et ue nous sommes de plus en plus nombreux à le croire. le plus important à la veille d’un nouvel an qui s’annonce crucial pour le restant de votre vie ainsi que pour votre famille c’est que vous continuer à croire à la justice et à la vérité. bientôt in ch’Allah vous serez de retour chez nous et vous pourrez enfin respirer librement.

    vous pouvez compter sur moi.

    en attendant, même si je comprends tout à fait que vous n’ayez pas le coeur à festoyer, je vous souhaite une bonne fin d’année et tachez d’oublier ce cauchemar. j’espère que vous pourrez être en famille, car finalement il n’y a que ça de vrai dans la vie.

    j’attendrais demain pour vous présenter mes voeux.

  4. Arezki dit :

    A djemaâa;

    L’affaire Mécili ne doit pas être réduite à un derby « Samraoui contre Aboud ». Or lorsque l’on lit un certain nombre de commentaires, on peut s’y laisser prendre. On ne doit pas perdre de vue que Samraoui et Aboud sont d’anciens Agents du DRS1 qui ont, l’un et l’autre, des raisons d’entretenir le secret sur leurs activités passées et…présentes !! ??

    On en oublie que le système de pouvoir, en place depuis la proclamation de l’Algérie indépendante en 1962, n’a jamais rompu avec la pratique de l’assassinat politique. Tout le monde aujourd’hui, y compris les officiels algériens, admet que Ali Mécili a été abattu par les services secrets de son pays- l’ex SM / aujourd’hui le DRS-. Les uns explicitement et les autres implicitement !

    Il y a ceux qui soutiennent que Hasseni Med Ziane n’est pas le bon donneur d’ordre. Ainsi, le capitaine Rachid Hassani, comme l’exécuteur Abdelmalek Amellou, serait donc aujourd’hui encore sous la protection de l’état algérien. (Sous entendu, du DRS). Pour les tenants de cette thèse, un malheureux diplomate algérien est donc injustement assigné à résidence depuis le mois d’août passé. Peut être !? De plus, l’instruction menée par le juge Thouvenot n’est certainement pas exempt de toutes critiques. Mais, nul ne peut soutenir que ce dernier est aux ordres d’un parquet qui s’est opposé aux deux mandats d’arrêts internationaux lancés contre le capitaine Rachid Hassani et Abdelmalek Amellou…

    D’autre voix veulent, sans attendre la fin de l’instruction en cours et …d’un hypothétique procès, prononcer la culpabilité de Hasseni Med Ziane. Vingt et un ans après le lâche assassinat de notre camarade Ali, on peut comprendre leur impatience de voir se lézarder la double raison d’état qui a mis sous « chape de plomb » l’affaire Mécili. Mais l’éthique politique défendue par le FFS et son dirigeant de l’époque Ali Mécili considère qu’un justiciable, quel qu’il soit, a le droit à la présomption d’innocence, à un procès équitable et à une défense…

    Toutefois, il nous faut revenir à l’essentiel. La quête de vérité doit se poursuivre. La vérité sur un assassinat politique. Le monde entier sait aujourd’hui que le pouvoir algérien a pris, en cette année 1987, la responsabilité d’exécuter un de ses « citoyens » en territoire étranger. En France.

    En Algérie, les partis politiques autonomes, les syndicats, les médias, les associations, et à travers eux l’opinion algérienne, doivent s’élever contre ces pratiques d’un autre âge. Des pratiques systématisées, notamment sur le territoire national. Hier encore, Mahiou M’barek, Aissat Rabah et de nombreux autres algériens appartenant à d’autres sensibilités et/ou organisations politiques. L’un des derniers en date est le maire RCD de Timezrit dans la vallée de la Soummam…

    Toute notre énergie doit être focalisée sur la manière d’organiser la riposte contre des pratiques qui ne doivent plus perdurer. Des pratiques qui peuvent viser, sans distinctions, chacune des sensibilités qui constituent le spectre politique de l’Algérie d’aujourd’hui !!

    Arezki

    1. Ni Hicham Aboud ni Samraoui ne peuvent représenter un modèle pour les générations d’algériens qui construiront l’Algérie démocratique de demain.
    Salem, non seulement verse dans la provoc, mais il tente de salir toute une région de notre pays en se surnommant  » le Chaoui ». Eh bien non. Cela ne marche pas.Ne retenons que la position honorable du FFS…Les manifestations, à travers le monde, permettront-elle de faire cesser la tragédie des enfants de GAZA. Et dans notre pays, une manifestation n’est-elle pas possible? Le FFS s’honorerait à engager des discussions avec d’autres organisations pour un appel à une manifestation de solidarité avec nos frères palestiniens.

    Arezki

  5. Za3maza3ma dit :

    Da Mohand, vous semblez las. Pourtant vos interventions sont perspicasses, bien argumentées, bien articulées ; vous ne spéculez pas, vos opinions se rapportent à des faits, vous ne tranchez jamais à la place des autres. Alors pourquoi etes vous déstabilisé par des cris et des chuchotements ?

    Da Mohand, j’ai fait le serment de ne répondre à personne. Ami ou ennemi.

    Da Mohand la visite d’etat prévue par Fakhamatouhou est passée à la trappe. Je n’en vois q’une raison : HASSENI ! Le régime (grand bien lui fasse) est passé à la vitesse supérieure. Avec ça il a mis en branle des mesures de rétorsion contre les intérets français ; à la Annibal, le lybien.

    Cette évolution nous interpelle tous.

  6. Taous dit :

    Pour ce soir, basta. je sors réveilloner, mais avant je voulais souhaiter une tres bonne année 2009 et présenter mes meilleurs voeux à/

    - Mouhataram pour son ouverture d’esprit, sa grande tolérance et son fair play.
    - A ceux qui sont, parait-il de l’équipe x: au nombre desquels: Jazairia, Idir 16, Mohis, The Kbil et tous les autres aussi…
    - Au camp adverse, Y, meilleurs voeux et sans rancune, en leur souhaitant de s’assagir bien sur.
    - A l’ensemble des intervenants sur ce site.

    BONNE ANNEE 2009 ET MEILLEURS VOEUX DE SANTE, BONHEUR ET PROSPERITE A TOUS.

  7. mohand dit :

    Non mon ami zaamazaama,je ne suis pas du tout déstabilisé. Par qui donc ?
    Non une ou deux hirondelles ne font pas le printemps tout comme quelques attaques ne me perturbent ni n’influent ni ne noircissent ma vision des choses. Je continuerai à relever les inepties des uns, à donner mon avis , à publier des informations, à contrecarrer les fourvoiements.
    Jazaizia dans sa derniere résolution a montré toute sa hargne et sa colère. Dire qu’elle m’a invité plusieurs fois à des dialogues et même à des rencontres. Peut être ma préférence pour les hauts plateaux ne l’arrange t elle pas.
    Dans son dernier commentaire voici en gros le vocabulaire qu’elle a utilisé pour me qualifier:

    J’emets des sentances, des ordres à penser, je suis insensé, je dis des insanités, je donne des injonctions, j’ai une attitude entétée,j’inculpe son ami sans raison, j’ai un raisonnement illogique et faussé par l’aveuglement… rien que ça.

    Je ne réponds à aucune de ces injures insensées véritablement.

    Je note cependant qu’elle a entendu le coup de sifflet annonçant le récréation, un stand by , en quelque sorte, tout comme taous, c’est en un sens une bonne chose. Il faut cependant se reserver de laisser des traces derrière soit car ce sont les traces qui font mal.

    On aura remarqué cependant que je n’ai rien dit dans mon précedent commentaire qui pourrait justifier cette salves de qualificatifs jetées pele méle comme pour se venger une dernière fois de n’avoir pas été lache pour abandonner et laisser dire des contrevérités.J’ai simplement ajouté aux données egrénnées sur le Hassani par son cousin , le fait qu’il existe un certain Hassani , député de la 5eme république Française. Cette qualité aurait facilité l’acquisition de la Nationalité française de Hassani et probablement aussi l’installation de sa famille en France. Voila ce que j’ai dit et je n’invente rien. Elle rapproche tout au fait qui nous oppose.
    jazaria s’offusque donc de ça et se perd dans des développements sans rapport avec l’information donnée. A moins qu’ il y a un rapport en réalité et dont elle connait l’existence.
    Si j’ai nommé enfin jazaizia et pas les autres, c’est que je voulais la distinguer du lot , car elle , elle a quelques fois des instants de lucidité que je n’ai pas vu chez les autres. Par ailleurs c’est la seule à avoir voulu me connaitre en me rencontrant à Alger. Je n’ai pas refusé le rendez vous , mais j’ai pour habitude de choisir les lieux de mes rencontres.

    Je suis cependant surpris par le dernier paragraphe de son commentaire, une vraie déclaration sentimentale, et une affirmation qui me laisse songeur  » Vous pouvez compter sur moi » dit elle. C’est fort mais peut être est ce un membre de sa famille et dans ce cas tout s’explique et il n’y a pas lieu d’en rajouter. Je suis tout a fait comprehensif quand un citoyen défend son parent et c’est dans la nature de l’être humain de le faire. C’est d’ailleurs pourquoi la justice ne prend jamais en considération les témoignages des proches.ils sont disqualifiés à cause justement de cette proximité de santé.

    Si on veut la trêve il ne faut pas qu’avant de l’annoncer sortir tant de méchancetés gratuites.
    Mais sur le principe je l’ai dit que l’opportunité est en effet belle à saisir, mais évidemment sans renier les objectifs essentiels qui nous réunissent en ce lieu d’échanges. Parmi les principes qui fondent mon attitude, il y a le fait de ne jamais accuser sans raison et sans preuve. De refuser d’être laxiste et silencieux quand il s’agit de droit et de foi.

    Il n’y a, en conclusion, que ceux qui ont aucun intérêt personnel à défendre une cause qui peuvent approcher la vérité. Quand aux « goebels » de 2008, Dieu saura les punir et en attendant : « On devrait demander à Dieu de ne jamais donner autant de souffrances que l’homme à d’endurance ». On peut torturer les esprits, on peut tout faire, chacun de nous sait pourquoi on fait ce que l’on fait et qu’est ce qui nous motive et nous pousse à agir.
    Je pense que c’est la seule chose que l’on peut faire pour notre pays alors faisons le bien, en conscience. Evitons les jeux truqués.
    Mohand.

  8. jazairia dit :

    A tous les bloggeurs,

    Assuggas, ameggaz

    que 2009 nous apporte la sérénité, la patience et la tolérance. question bonheur, santé et prospérité, ça y est vous êtes full comme tout le monde.

    A Mohand,

    rien ne m’oblige à vous répondre mais je vous le dis nettement : non le diplomate n’est pas un parent mais si je lui parle si gentiment c’est d’abord parce que je pense qu’il est agressé en permanence par notre verve délitée, sur lui même alors que nous ne le connaissons même pas, sur sa famille, sur son parcours etc.. en un mot nous nous sommes engouffrés dans sa vie en prenant nos aises en l’accablant ou le défendant à son corps défendant. sans crier gare nous nous permettons de scanner sa vie, son parcours, sans autorisation. eh bien personnellement cela me dérangerait au plus haut point qu’on détaille ma vie sans autre forme de procès. non?

    j’ajoute aussi que son cas est en passe de devenir un véritable cas d’école. la recherche de la vérité permet-elle les dépassements dans l’entendement juridique? en d’autres termes ne faudrait-il pas songer à réformer les règles et procédures de l’instruction ? il semble bien que le cas Hasseni participe à rendre obligatoire cette réflexion car malgré un dossier vide et l’accumulation de preuves à décharge, le juge poursuit ses investigations et continue de prêter l’oreille à un témoin plutôt qu’à un autre et même à le dorloter (iberbrou)alors même qu’il s’est dérobé.
    que ce soit dans cette affaire ou dans d’autres, comme disait le premier Président de la cour de Paris, le juge d’instruction exerce un pouvoir solitaire qui exacerbe la toute puissance. cela peut opacifier ce qui est évident et rendre inaudibles les supersoniques. dans ces conditions la fiction peut l’emporter sur la réalité comme l’a démontrée l’afaire d’Outreau.

    enfin, bien que nastehlou el hogra na França; j’estime qu’on pousse vraiment le bouchon un peu trop. l’engluement de la situation est une véritable gifle pour notre diplomatie.

    ne trouvez vous pas que trop c’est trop!

    et puis cher Mohand cessez SVP votre tentative de semer le doute et la confusion. vous plus qu’un autre savez bien que le diplomate n’est pas Rachid Hassani. pourquoi continuez vous à l’appeler Hassani alors qu’il a prouvé livret de famille datant de la colonisation qu’il s’appelle bel et bien Mohamed Ziane Hasseni, né à Tolga. le Rachid HAssani qu’on cherche est lui originaire de Oum El Bouaghi et en plus il y a des preuves aussi pour cela et c’est vous même qui les donnez notamment le rappel historique du député Hassani, du temps de la colonisation originaire des Aures. On sait aussi grâce à vous tujours mais aussi à d’autres bloggeurs je pense notamment à the Kbil, que l’oncle de Rachid Hassani a été ministre en Algérie. je ne sais pas mais jouons un jeu de rôle:

    vous êtes Hassani, votre oncle a été ministre.
    vous êtes HAsseni, votre oncle n’était pas ministre.

    excusez moi mais vous ne pouvez être que l’un ou l’autre, il y a une impossibilité génétique que vous puissiez être l’un ET l’autre.

    très franchement je crois vraiment à l’homonymie. et parce que ce diplomate est malmené en ce moment eh bien il a toute mon amitié, s’il veut bien, et je lui réitère mon soutien indéfectible.

    ne serez vous pas un peu jaloux mon cher Mohand???

  9. Mohand dit :

    Non je ne suis pas jaloux il n y a pas de quoi, figure toi que je suis comblé sur ce plan là.
    Inutile de revenir sur une quelconque point car tu vas encore te livrer à ta démonstration favorite : défendre une partie, amoindrir les droits de l’autre partie à la justice et incriminer d’autres dont moi et la tierce personne qui devient au fil de ton évolution de pensée l’accusé principal. Pourtant il ne s’appelle ni Hassani , ni Hasni, ni Hasseni.
    pOUR LE DEPUTE je vais trouver sa photo pour voir a qui il ressemble le plus.
    J’espère que l’année 2009 commence sous de meilleurs auspices, sur une prise de conscience de tous, à l’intérieur de l’Algérie, à l’extérieur, à l’interieur des corps constitués , à l’intérieur des administrations et de la justice, des agents économiques, des associations et des assemblées,et enfin des parties, que l’Algérie a besoin d’une autre politique. Que les Algériens ont un besoin impérieux de ns’écouter et de se faire comprendre en vue de tracer l’avenir , un avenir accepté et non imposé.

  10. Sniper dit :

    @Mohand

    Je n’avais pas d’Internet depuis quelques jours. Le problème semble résolu. Je viens de lire votre article. Je constate que la polimique sur Hasseni-Hassani est toujours entretenue de façon malveillante par les detracteurs de Samraoui et les embaumeurs de Aboud. J’aurai bien voulu participer encore si le débat était neutre et sans parti-pris flagrant. Mais comme je l’ai dit avant, je ne ferai plus de commentaires sur ce sujet trop commenté comme l’a signalé un internaute. On ne peut pas convaincre des personnes qui sont payé pour sériner une thèse et la présenter comme vérité. Ils ne répondront pas à vos quetions pertinentes mais rebâcherons leur vérité à l’infini. Il faut que la caravane avance même en plein desert… Alors il vaut mieux les ignorer sinon vous allez vous fatiguer pour rien. L’Algérie ce n’est pas Hasseni, Aboud et Samraoui. Il y a d’autres malheurs non moins tristes.
    Je pense que vous feriez oeuvre utile en continuant à faire la chronique des grands scandales finaciers comme vous l’avez fait auparavant.

    Bonne année 2009.

  11. Mohand dit :

    A sniper,bonne année à toi , en effet, nous avons des soucis d’internet , mais j’ai fait ce que j’ai pu pour ne pas laisser les quelques hirondelles faire le printemps en hiver. Je partage ton opinion. Plusieurs fois j’ai été tenté de ne plus parler de ce cas, qui est pour nous tous assez clair, mais devant les ignominies manifestes je n’ai pu résister à l’envie de les épingler.
    Force est de noter que vous avez raison, il y a en effet d’autres sujets aussi importants que ce dossier de justice qui immanquablement sera bientot clos. Les ennuis des Algériens et les intérets de l’Algérie sont aussi importants , je suis d’accord pour ne pas les oublier et essayer chaque fois que faire ce peut tenter d’apporter un éclairage autre sur des dossiers en cours et ou passés. Les Algériens doivent savoir qu’une équipe aussi vorace que la précédente est en train de sévir. Ils veulent devenir des emirs et des princes , comme leurs amis du golf, avec l’argent du peuple Algérien. A côté n’oublions pas qu’il existe une multitude de trabendistes qui camouflent les gros larcins passés et en cours.
    Bien amicalement à vous et à tous les amis blogueurs.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER