Le procès de Mohamed Baba Nedjar reporté

nedjar.jpgA 11h00, Mohamed Baba Nedjar, fait son entrée dans la salle d’audience de la cour de Ghardaia.  Vêtu d’un jogging blanc, le jeune Mohamed, petit de taille, Salue les présents dans la petite salle.  Etaient présents des membres du secrétariat national du FFS, à leur être le premier secrétaire, des membres du conseil national, des militants du parti, l’ancien premier secrétaire Ali Laskri, des membres de la LADDH, Sala Eddine Sidhoum…

Le frère cadet de Mohamed, âgé de 14 ans, les larmes aux yeux, se lève de sa place pour mieux voir son frère, victime d’une injustice… Le juge appelle les témoins et les avocats de deux parties. Le collectif de défense de Mohamed Baba Nedjar était composé de plusisieur avocats dont Maitre Mostafa Bouchachi, président de la LADDH, maïtre Ahmine…

Le juge appelle à la barre le jeune Baba Nedjar. « Mohamed Baba Nedjar, fils de…et de… né le 4 janvier 1981,… » « Non, je suis né le 4 janvier 1984, Sidi Rais », rétorque Baba Nedjar (…). (La veille de son 24ème anniversaire !).

A l’extérieur de la salle, des milliers de personnes scandaient « LLAH Akbar, Baba Nedjar ». Les manifestants se sont rassemblés, tôt le matin, devant la cour pour exiger un procès équitable à Baba Nedjar.
Le juge décide de reporter le traitement de l’affaire à une date ultérieure. Il faut souligner que Mohamed Baba Nedjar.

Par El Mouhtarem, présent sur lieux.  

Commentaires

  1. Sniper dit :

    Une autre bévue de la Cour de Ghardaïa?

    Elle ne connait pas la date de naissance du jeune qu’elle a condamné à la peine capitale!
    N’y a-t-il pas vice de forme dans ce cas-là? Est-ce qu’un expert ne peut pas éclairer nos lanteres dans une situation dramatique comme celle-là? Le tribunal peut-il condamné quelqu’un si son identification n’est pas complète ou exacte?

  2. AlgerienHonnete dit :

    Peut-on connaitre les dessous reel de cette affaire?

  3. justice&verite dit :

    Une aberration TRES GRAVE dans les anales de la justice.
    Le juge appelle à la barre le jeune Baba Nedjar.
    “Mohamed Baba Nedjar, fils de…et de… né le 4 janvier 1981,…”
    “Non, je suis né le 4 janvier 1984, Sidi Rais”, rétorque Baba Nedjar (…). (Veille de son 24ème anniversaire !).
    Lecture:
    le juge est completement kif-é apres la fete du jour de l’an.
    Une justice completement malade sous les commandes de differents acteurs malsains de corruption!
    Un dossier vide. Mohamed Baba Nedjar est INNONCENT!
    Les vrais coupables se cachent derriere ce pauvre juge qui doit choisir une vie decente ou INDECENTE il est le maitre de sa propre vie…
    Au bon entendeur.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER