Justice pour Mohamed Baba Nadjar

interventiondebouchachi.jpgLe samedi 03 janvier 2009 devait avoir lieu le procès en appel du jeune Mohamed Baba Nadjar, 24 ans, énième victime de l’arbitraire en Algérie, condamné à mort en 2006 pour un crime qu’il nie de toutes ses forces ainsi que sa famille et toute la population de Ghardaïa.

Je me suis déplacé dans cette ville pour assister au procès qui finalement n’a pas eu lieu, car il fut reporté pour la seconde fois. Selon la défense, le procureur général aurait fait le 23 décembre 2008 une demande à la Cour Suprême, de report du procès et en dehors de la juridiction de Ghardaïa, pour «raisons de sécurité» !!!!!!

Après discussion avec le collectif des avocats, il s’avère que le dossier est pratiquement vide. Pour plus d’informations, j’invite l’opinion publique nationale et internationale à consulter le dossier complet préparé par M. Hadi Chalabi, juriste, sur son site : http://elhadichalabi.free.fr/pages/instanceinfo/justice.htm

En ce jour du 3 janvier 2009, la ville a été paralysée par une grève des commerçants, suivie à très grande échelle. Des milliers de citoyens, de tous âges, sont venus occuper les trottoirs de la route principale où se trouve le tribunal. D’une discipline exemplaire, ils scandaient un seul slogan : «justice pour Baba Nadjar».

A la suite du report, la population s’est dirigée à la place du Souk, pour un meeting qui a vu la participation de deux membres du collectif d’avocats, Maîtres Bouchachi et Ahmine, de Mr Karim Tabbou, premier secrétaire du FFS et des Drs Salah-Eddine Sidhoum et Kamaleddine Fekhar, militants des droits de l’Homme. Tous ont appelé au calme et à la poursuite de la lutte pacifique pour faire éclater toute la vérité sur cette machination et rétablir les droits de Mohamed Baba Nadjar.

De tous ces événements et en dehors du report, rien n’a soufflé dans la presse «la plus libre du monde arabe» et encore moins dans l’organe télévisuel de propagande du régime.

Mohamed Baba Nadjar était devenu à Ghardaïa le symbole de la lutte contre l’injustice et l’arbitraire. Nous en ferons un symbole sur le plan NATIONAL.

Nous avons donné notre parole à la famille de Mohamed et à la population de Ghardaïa, de porter le cas de cette victime de l’arbitraire à travers le MONDE. Un dossier sera adressé à la commission des droits de l’Homme de l’ONU et aux ONG internationales.

Je lance un appel à toutes et à tous en Algérie et dans le monde pour la constitution d’un comité international de soutien à Mohamed Baba Nadjar et à travers lui, à toutes les victimes de l’arbitraire et de l’injustice dans notre pays, pour un procès juste et équitable, en présence d’observateurs étrangers.

Tout comme je lance un appel à tous nos ami(e)s avocat(e)s pour venir renforcer le collectif de défense.

Dr Salah-Eddine SIDHOUM/ Ghardaïa le 03 janvier 2009

Commentaires

  1. mohand dit :

    J’ai lu le dossier et il apparait évident qu’il s’agit d’une machination dans le but est de trouver un assassin coute que coute et autant se faire se peut dans la mouvance FFS. Les liens entre les deux personnes n’existent pas. Ils sont seulement dans l’imagination des policiers ayant « fabriqué » ce dossier. N’ont ils pas d’honneur ces hommes de l’ombre ? Est ce ça la défense des intérêts des personnes et de l’Etat?
    Les règles les plus élementaires de procédure pénale ne sont pas appliquées. Les règles les plus simples en matière d’enquête de police n’existent pas dans ce dossier. Le jeune est innocent son seul crime est d’être musulman et membre actif du FFS… J’espère vivement que les organisations non gouvernementales étrangères et nationales sauront chacune à sa place faire en sorte que le droit s’imposerait dans ce cas symptomatique de la dégénerescence de la Justice.
    Benissad il y a quelques jours disait qu’il est ahuri de constater qu’un enfant de 5 ans est jugé en Algérie, il devrait aussi se préoccuper de cette injustice flagrante. Espérons qu’à son retour d’Irak , où il est allé se joindre aux défenseurs du lanceur de chaussre sur Bush, il fasse une déclaration tonitruante pour dire assez d’injustice .

    Si la justice est réduite à cela, alors pourquoi s’encombrer de scrupule donnons tous les pouvoirs aux policiers et aux gendarmes, on évitera un échelon dans la hierarchie qui sévit, ils feront les enquêtes, prépareront les dossiers de l’accusation et prononceront les sentances , comme leurs chefs le leur diront. Il me semble bien que tout se réduit à cette simple finalité. Si l’on veut réduire au silence le FFS , qu’on le déclare anticonsitutitonnel, il sera plus aisé alors de réduire au silence tout militant qui dérange au lieu de bricoler des dossiers de délits… Quand on juge la France d’être partiale à l’endroit des Arabes, chez nous comment on appelera cela, ils sont contre les berbers mzab ou contre les FFS , ou les deux à la fois ?
    Mohand.

  2. Ammisaïd dit :

    Assalam, azul, bonsoir
    La prison du peuple c’est une tombe, la prison du serviteur est un palace, c’est comme ça dans une république de l’injustice et de la hogra !
    Il est là mohamed, tout près de nous, dans une prison sans raison, en attendant sa liberation. Il dort où mohamed, il est fait en quoi et de quoi son lit? Il se rase où mohamed ou a-t-il sa barbe pousser mohamed ou n’a-t-elle pas encore poussé puisqu’ils lui ont volé sa jeunesse à mohamed ? Il mange quoi mohamed ? A-t-il faim, a-t-il froid, a-t-il gardé l’espoir et a-t-il encore un avenir mohamed ? Qui soutient mohamed, qui pense à mohamed, qui console sa famille, qui le défend et qui va l’aider à se reconstruire mohamed s’il a la chance de s’en sortir de ce traquenard ou ils ont sciemment mis les charognards, les corps sans coeur et les âmes qui sucent le sang de ses soeurs ? Qui va entendre les cris de douleurs de sa mère, cette mère qui avait enfanté un homme pour aider son pays à se construire et à grandir, cette mère qui voit impuissante croupir la chair de sa chair dans la prison d’un pays au un million et demi de martyres ? Qui va chasser de l’esprit de son père cette idée que son fils risque de payer cher pour une affaire crée dans les têtes de ceux qui ne veulent d’un peuple que s’il est constitué de courtisans, de serviteurs, de flatteurs et de soumis jusqu’à la destruction de l’univers ? Ou sont ils les défenseurs des injustices que subissent les innocents de toute la terre? Où sont ils ? Sont -ils fatigués, malades, cloués au lit en ces temps de froid, de crises, de guerre, d’incertitudes et de misère qui se propage dans toute la terre? Libérez vos enfants, arrêtez de jouer avec la vie des innocents et laissez vivre tranquille vos frères et vos soeurs qui refusent de vous suivre comme des moutons, vous qui n’êtes que des pasteurs qui sèment le désordre, le désarroi, le mensonge, la mort et la destruction sur cette terre bénie du sang de ses valeureux chouhadas. Vous avez tout, il ne manque rien, vous n’avez pas peur ni d’aujourd’hui, ni demain, vous pouvez vivre sans rien faire puisque notre argent vous appartient. Lâchez nous, la comédie c’est finie, nous allons plus vous croire même si vous nous parlez le langage des saints. C’est fini, vous êtes vous, nous sommes nous, il n’y a plus rien qui puisse nous lier, la corde est cassée définitivement enfin.
    Fraternellement

  3. Amghar a dit dit :

    Je m’adresse au Dr SIDHOUM.
    J’aimerais savoir s’il compte faire signer et adopter une petition celle à laquelle j’adhere et appose ma signature.
    SVP donnez-nous de plus amples informations sur la démarche et j’en suis sur que bon nombre d’Algeriens y adhererons pour combattre cette injustice qui s’abord quotidiennement sur notre peuple.
    Merci Dr Sidhoum,
    Fraternellement un Ami de la Solidarité Agissante

  4. justice&verité dit :

    BRAVO Dr. Sidhoum, FFS, militants du FFS, la population de Ghardaia et la majorité du peuple algerien pour la justice&verite…
    NOUS SOMMES AVEC VOUS.
    Au bon entendeur

  5. Salah-Eddine Sidhoum dit :

    Mes cher(e)s compatriotes,
    Très bientôt sera communiquée l’adresse électronique pour permettre de récolter des signatures. Le secrétariat du comité international de soutien à Babanadjar est entrain d’être mis en place.
    Nous vous informerons régulièrement de l’évolution de la situation. Nous vous remercions pour votre soutien et nous comptons sur vous toutes et tous pour une large mobilisation nationale dans un premier temps.
    Fraternellement.

    Salah-Eddine SIDHOUM.
    Alger

  6. Belaid Ait Mohand dit :

    Mon frère Salah Edine , vous défendez les opprimés , ,vous défendez les gens simples , Dieu est avec vous .Vous pouvez vivre tranquillement et confortablement avec votre profession en étant l’un des meilleurs chirurgiens du monde et je n’exagère en rien , mais non , votre conscience vous dicte d’être avec le peuple . Merci mon frère et je suis de tout coeur avec vous sur tout ce que vous faites .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER