Le serviteur formé pour plaire !

statuedeserviteur.jpgLe chef a dit, le serviteur a fait. Le serviteur défend les hommes et il croit défendre sa patrie. Le serviteur manipule le peuple mais il ne sait qu’il est marionnette dans les doigts criminels et pervers de son maître, de son chef qui se sert de lui comme un proxénète véreux se sert d’une pauvre fille et de son roi qu’il ne voit jamais et auquel il croit plus qu’il croit au seigneur qui a crée lui et son roi.

 

Le serviteur tue pour faire plaisir à son roi. Le serviteur torture ses frères pour leur faire dire ce que son chef croit être indispensable pour garder au pouvoir son roi, son roi qui s’enrichit sur le dos de son peuple sans honte et son remords. Le serviteur a cessé d’être, de réfléchir, de désirer, de rêver et de penser, il a dans esprit ce que son maître lui a imposé. Le serviteur est heureux quand son chef est content de lui, ses émotions ne lui appartient plus.

 

Le serviteur n’écoute plus son coeur, son coeur bat au rythme du coeur de son chef nuit et jour. Le serviteur possède la raison que son chef lui permet de posséder jusqu’à la fin de ses jours. Le serviteur croit en celui auquel croit son chef et son chef croit à son roi. Son roi qui croit à son orgueil, en la puissance de son pouvoir et aux nombres de ses courtisans et de ses flatteurs. Le serviteur n’a plus ni père, ni mère, il est la propriété de son chef qui le paye, qui le protège, qui le loge et qui le nourrit jusqu’à sa mort.

 

Le serviteur a oublié son histoire, c’est son chef qui décide de son présent et qui lui prépare son avenir. Le serviteur hait celui ou celle que hait son chef. Le serviteur ne comprendra ses erreurs que lorsqu’il sera dans les mains de son créateur sauf s’il se réveille un jour pour aller se mettre du côté  de ceux qui refusent de vendre leurs âmes, leurs esprits et leurs coeurs. Sauf s’il décide de rompre avec ceux qui ont rendu sa patrie pire qu’un cimetière. Fraternellement

Ammi Said

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Ammi said, le titre eloquant de ton article m’a fait penser à une autre catégorie de personnes qui aiment donner des leçons. Suivez mon regard. Ils attendent quoi pour partager avec nous leurs savantes analyses sur des sujets comme mawdjat, le cas du jeune Mohamed, les controleurs « des pots pourris » d’Ouyahia, la manifestation d’Oran, l’ultime solution appliquée par tsahal à Gaza, l’Alliance présidentiel huée magistralement par les citoyens, enfin beaucoup de sujets mis en ligne ces derniers jours.
    Le silence de nos pourfendeurs d’antan ne s’expliquerait que par l’attente. Il est en indispensable pour que les idées passent d’un rang à un autre pour parvenir enfin à ceux qui l’interpretent. C’est comme des chansons, il faut des concepteurs, des praticiens et des porte voix. En tout cas ils manquent c’est le moins que l’on puisse dire.
    Mohand

  2. droit au but. dit :

    Azul
    C’est avec beaucoup de conviction que cette parabole correspond au premier secrétaire du FFS Karim tabou chercher et étudier le et vous verrez.
    Amicalement.

  3. amina&amin dit :

    Ammi said ainsi que Mohand, vamos, sniper et dieu merci y’en a plusieurs que dieu vous protege des yeux mauvais comme disaient nos grandes meres authentiques non ces fameuses « taros » guezanates

    aala ras Taous, jazairia et spa-drs!
    http://www.wladbladi.com/forum/video/fCJ2F1wnPyI

    Tendrement votre!

  4. jazairia dit :

    merci Mohand pour cet aveu très réconfortant par les temps qui courent. je ne me sentais pas visée, mais puisque votre regard vient vers moi, permettez que je vous dise que la tentative de désinformation est bien grossière. en effet, tout un chacun peut mesurer l’étendue de mon intérêt pour touts les questions qui nous concernent nous les algériens. d’ailleurs cela n’est pas du gout de Miriam qui trouve que je fréquente trop le blog et qui pense que je suis payée pour cela. eh bien wallah que même pas un kopek, rien nada, lillah fi sabili l’Allah. parceque mes capacités de révolte sont réveillées ces dernières années du fait de la médiocrité ambiante. dans tous les domaines nous sommes à la traine. et maintenant nos enfants brandissent le drapeau tricolore. quelle misère!

  5. samaritain dit :

    SAM3AN WA TA3ATEN YA AMIR EL MOUMININE !!!
    LE COMBLE DU RIDICULE , ON CRITIQUE LE MAKHZEN , ET NOUS VIVONS LE MAKHZEN LUI MÊME !!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER