Mouloud Mouloudj, P/APC d’Aït Bouaddou à La DDK: “Il faut libérer l’élu local du joug de la bureaucratie”

Mouloud Mouloudj, P/APC d’Aït Bouaddou à La DDK: “Il faut libérer l’élu local du joug de la bureaucratie” dans Opposition politique en Algerie 2010_65187

Dans cet entretien, Mouloud  Mouloudj président d’APC d’Aït Bouaddou (FFS), nous donne l’état des lieux de sa commune, les projets lancés, les perspectives mais surtout les contraintes qui retardent l’essor de cette localité qui surplombe majestueusement la daïra des Ouadhias.

La Dépêche de Kabylie: Tout d’abord, présentez-nous votre commune…

M. Mouloudj : Aït Bouaddou est l’une des quatre communes de la daïra des Ouadhias, issue du dernier découpage 1984.

C’est une commune rurale sans recettes, plus de 70 % du budget communal est consacré aux salaires. Mis à part les petites rentes fiscales des commerçants, nos recettes tentent vers zéro. La population est estimée au dernier RGPH à 14 132 habitants. Socialement Aït Bouaddou se compte parmi les moins nantis de la wilaya, sinon d’Algérie.

Il y a beaucoup de pauvreté et de misère sociale car à part l’immigration et quelques travailleurs locaux, la population n’a pas d’autre choix que le chômge en attendant mieux !

Avez-vous réalisé une étude ou un diagnostic à même de vous permettre d’avoir une idée de cette situation ?

Absolument ! Nous avons profité de la dernière opération de recensement RGPH 2008 pour inclure des questions telles que l’alimentation en électricité, le réseaux d’assainissement, l’AEP. Nous avons à présent une idée claire de la situation dans la commune qui est bien sûr semblable à celle qui prévaut dans la majorité des communes de la wilaya.

Quelles sont les principales doléances qu’exprime la population de votre commune?

A travers les réceptions que nous organisons, nous avons constaté que le gros des doléances de la population se résume aux aides à l’habitat rural et l’aménagement. Quant aux femmes, des filles en majorité, elles demandent un poste d’emploi ou une inscription au filet social de l’APC. C’est vous dire combien la crise est latente car le chômage a induit une situation telle que des jeunes diplômés sollicitent des postes IAIG, ESIL, c’est dommage !

Concernant vos plans de développement comment procédez-vous pour arrêter vos priorités et tracer vos programmes ?

Il y a deux chapitres. Concernant les plans communaux de développement (PCD), c’est la commune qui gère, quant au PSD, c’est le secteur, mais la commune a le droit de regard. Nos plans sont réalisés sur la base des doléances exprimées par la population outre nos propositions.

Justement, quelles ont été vos priorités pour les PCD 2008 ?

Nous avons tenté d’équilibrer, quelque peu, notre programme à travers tous les secteurs. Nous avons retenu un projet d’assainissement, un autre de revêtement, et la jeunesse à travers un foyer pour jeunes à Aït Maâlem.  En plus de l’étude d’un réseau d’AEP pour Aït Mâalem, Aït Yiran et Aït Oulhadj.

Qu’en est-il du taux de consommation de la cagnotte allouée en PCD ?

Le taux de consommation est de 70 %. Concernant les revêtements, nous avons opté pour des petits tronçons afin de désenclaver certains villages de la commune. Cependant, je dois préciser dans ce cas, que le montant qui nous a été alloué en PCD, à savoir 2,3 milliards de centimes n’est guère suffisant face à la demande des citoyens et surtout aux besoins exprimés par notre population.

Nombreux sont les P/APC qui se plaignent du manque d’entreprises qualifiées, ce qui retarde l’avancement des projets, est-ce le cas pour vous ?

Actuellement, les PCD sont tous confiés et lancés hormis les deux aires de jeux, là nous avons un problème de manque d’assiette foncière. Il y a aussi le plan de charge conséquent de quelques entreprises spécialisées dans le revêtement. Pour l’entretien des écoles, nous avons sollicité les entreprises locales qui ont fait leur travail à temps.

Le relief rocheux n’est-il pas une contrainte de plus pour l’exécutif communal pour la concrétisation rapide des plans de développement ?

Absolument ! Je vous donne l’exemple des aires de jeux. Nous éprouvons beaucoup de difficultés à les réaliser en raison du relief rocheux. Cela nécessite de l’argent en plus. D’ailleurs, nous avons fait un choix de terrain pour une bibliothèque communale, mais le marché s’est avéré infructueux et dans les meilleurs des cas, les entrepreneurs demandent une rallonge de l’enveloppe.

La problématique d’assiette foncière se pose  avec acuité. Aujourd’hui, à Aït Bouaddou, pour construire ou réaliser quelque chose, ils faut qu’un citoyen fasse donc d’un terrain. Nous avons vraiment une marge de manœuvre très réduite. Nous voulons par exemple réaliser un stade puisque l’ancien est occupé par le campement militaire, hélas, nous n’avons pas d’assiette.

Abordons maintenant le dossier de l’habitat rural, avez-vous rencontré des difficultés dans sa gestion sachant toute la pression qui pèse sur lui ?

Ce n’est vraiment pas le cas pour nous car l’APC a privilégié les enquêtes sur le terrain pour déterminer la liste des bénéficiaires. Nous avons enregistré jusqu’au mois de septembre plus de 1 200 demandes. La commission de l’habitat rural est sur le terrain pour répondre à ces demandes.

Le jeunesse d’Aït Bouaddou souffre du manque d’infrastructure de loisirs, comment pensez-vous y remédier ?

Il y avait dans notre commune un semblant de stade à Aït Madem qui abritait toute cette jeunesse. En 2009, le site a été “transformé” en campement militaire, ce qui fait que les jeunes n’ont pas où jouer. Aït Bouaddou avait toute de même le lac Agoulmine où on organisait surtout en été des tournois, hélas ! La situation sécuritaire a brisé cet élan.

On vous laisse le soin de conclure…

D’abord, le premier message que je voudrais transmettre à la population est que nous sommes là pour répondre à toutes ses doléances. Nous avons privilégié, avec les membres de l’exécutif communal et l’APC en général, une démarche de dialogue et de communication. Nous sommes de ceux qui ont opté pour une gestion participative.

D’ailleurs, le plan quinquennal que nous préparons actuellement se fait en collaboration avec les représentants de la société civile. Nous allons graduellement satisfaire avec le peu de moyen dont nous disposons, les besoins de notre population ; pour ce qui nous dépasse, nous sommes prêts à accompagner la population dans toutes ses démarches pour solliciter les hautes autorités.

Je lance par la même occasion un appel aux autorités afin qu’elles libèrent l’élu local du jong de la bureaucratie afin de l’aider à prendre en charge les doléances citoyennes dans le cadre de prérogatives plus élargies.

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    “Il faut libérer l’élu local du joug de la bureaucratie et le FFS du joug du cabinet Noir »

  2. droit au but dit :

    je en comprend plus rien karim tabou et le conseil féderal de tizi ouzou on pris une résolution a l’unanimité pour boycotter ce journal, ce chifon qui es la dépeche et ce matin on retrouve le p/apc de la commune de tabou meubler les pages du meme journal , je ne comprend rien en ce parti et meme on ce dirigent malade.

  3. justice&verite dit :

    Merci FFS, il faut exploiter tous les canaux meme ceux des diables pour informer le monde

    Le FFS avec aujourd’hui Tabou fonctionne tres bien et gene le pouvoir assassin comme c’etait avec Laskri et avant’hier avec bouhadef puis Dr. Djeddai…
    Le FFS (hier, aujourd’hui et demain) fait et acte les autres seulement parlotent…

    C vrai il y’a aussi ces guezanates qui parlent seulement á longueur de journées…
    le monde est fait de tout…
    Au bon entendeur

  4. izem dit :

    je pense que celui qui a mis en ligne cette interwieu n’est pas sincere.ce site commence à sentir l’audeur de la manipulation.
    dommage ya si el mouhtarem!

  5. mourad dit :

    je connais bien le P/APC dont vous parlez, puisque je suis de la région (ouadhias). c’est un gentil garçon et il est de bonne famille sans plus. quand à ces capacités de gestion je demande à voir.
    le problème chez nous c’est que pendant les élections locales on ne vote pas sur des competances mais sur « mis t’familt » et tous les militants engagés ne le sont pas por ce que généralement on leur colle des etiquettes …normalement vous connaissez le manege! un autre chantier pauvre démocratie à l’ »algerienne

  6. Benderouiche dit :

    Je m’adresse à Izem, je veux bien que vous m’expliquer en quoi la publication d’une interview du Maire FFS serait une manipulation ? Ce blog n’appartient pas au FFS, mais je publie tous les articles qui parlent du FFS.

  7. ex p apc du ffs dit :

    je suis an ancien p apc du ffs, et karim tabbou ne voulais pas que j’intervienne a et organe de presse qui es la depeche, alors comment il permet a son p apc d’ait bouadou d’intervenir et pas moi.
    je demande des expliqation
    en sachant que droit au but a raison nous avons voté un résolution a dbk qui interdit a tous les militants tout contacte avec ce journal ordurier et que idid ben younes a attaquer frontalement ait ahmed , je dit que c’est grave pour mouloudj mouloud et karim tabbou.
    allah ghaleb.
    un ex p/apc.

  8. un ex p apc du ffs dit :

    je suis an ancien p apc du ffs, et karim tabbou ne voulais pas que j’intervienne a et organe de presse qui es la depeche, alors comment il permet a son p apc d’ait bouadou d’intervenir et pas moi.
    je demande des expliqation
    en sachant que droit au but a raison nous avons voté un résolution a dbk qui interdit a tous les militants tout contacte avec ce journal ordurier et que idid ben younes a attaquer frontalement ait ahmed , je dit que c’est grave pour mouloudj mouloud et karim tabbou.
    allah ghaleb.
    un ex p/apc.

  9. un ex p apc du ffs dit :

    je suis an ancien p apc du ffs, et karim tabbou ne voulais pas que j’intervienne a et organe de presse qui es la depeche, alors comment il permet a son p apc d’ait bouadou d’intervenir et pas moi.
    je demande des expliqation
    en sachant que droit au but a raison nous avons voté un résolution a dbk qui interdit a tous les militants tout contacte avec ce journal ordurier et que idid ben younes a attaquer frontalement ait ahmed , je dit que c’est grave pour mouloudj mouloud et karim tabbou..
    allah ghaleb.
    un ex p/apc.

  10. un ex p apc du ffs dit :

    je suis an ancien p apc du ffs, et karim tabbou ne voulais pas que j’intervienne a et organe de presse qui es la depeche, alors comment il permet a son p apc d’ait bouadou d’intervenir et pas moi.
    je demande des expliqation?
    en sachant que droit au but a raison nous avons voté un résolution a dbk qui interdit a tous les militants tout contacte avec ce journal ordurier et que idid ben younes a attaquer frontalement ait ahmed , je dit que c’est grave pour mouloudj mouloud et karim tabbou..
    allah ghaleb.
    un ex p/apc.

  11. adjouadi dit :

    la censure sans pitiè, ce finira par être désérté par tous,

  12. Benderouiche dit :

    A Djouadi, ce n’est pas de la censure. A un internaute qui a évoqué l’absence de l’épouse de M. Said Sadi lors d’une rencontre de militants du RCD, vous avez réagi en citant l’épouse de M. Hocine Ait Ahmed en affirmant qu’elle n’a jamais foulé le sol algérien! Je n’ai pas le droit de parler de l’épouse de M. Ait Ahmed, mais je sais qu’elle a foulé le sol algérien a plusieurs reprises. Je vous invite à dialoguer dans la sérénité sans recourir à l’invective. Merci de votre compréhension.

  13. boukhalfa hamouche dit :

    mouloudj mouloud e un monsieur avec beaucoup de qualite .alors arete de dire du mal sur lui .je suis ni du rsd ni du ffs……… mouloud te un bon profeseure e un bon maire continue on taime bien meme trop bien .

  14. anonyme dit :

    thank you ffs

  15. slimane dit :

    ait bouaddou belle region ;mauvaise gestion.

  16. FARID BAZIZ dit :

    VIVE LE Front des Forces Socialistes.

  17. smail dit :

    slt je suis de ait bouaddou merci beaucoup mouloud il faut continué je pence que la commune d’ait bouaddou parmi les premiers commune malger le chomage bon courage a toi mouloud et a tous ce qui aime ait bouaddou de smail de ait el monsour (je suis en france depuis 2004)

  18. mahfouf hamid\ ourdia boumrar dit :

    je suis en france depuis 2000 je remercie beaucoup notre maire la commune d’ait bouaddou elle est entre les bonne mains bon courage

  19. hamid nath ouelhadj dit :

    hamid nath ouelhadj et sa femme de France on voulez juste passe le bonjour a notre maire monsieur mouloudj mouloud bon c o u r a g e

  20. Chabane dit :

    Cher ami,
    Azul damokrane fellawen mara,
    L’occasion m’était donné pour vous souhaiter une très bonne fête de l’Aïd Kébir à toi, ta famille, à tous nos familles sans oublier tous les gens d’Aït Bouaddou, le personnel de Mairie chacuns et chacunes à son nom.
    On vous remercie encore une fois pour l’éclairage public en espérant que nos ordures seront solutionnés comme l’éclairage public.
    Encore une fois une très bonne fête de l’Aïd Kébir à tous ainsi qu’un très bon Yennayer puisqu’on ne sera pas loin de la fin d’année avec beaucoup de joie, de bonheur, de santé, de paix et de prospérité à tous les gens d’Aït Bouaddou,de l’Algérie, du monde entier. Affoude damokrane à toi et à ton équipe.
    De la part de Chabane et toute sa famille.
    On vous embrasse très fort.
    One Two Three Viva l’Algérie.
    A Bientôt.

  21. Anonyme dit :

    salut a tous les gents d’ait bouaddou.

  22. Chabane dit :

    Cher ami Mouloudj Mouloud, maire de la commune d’Aït Bouaddou, de la Daira des Ouadhias, Tizi Ouzou,
    Azul fellawen mara chacuns et chacunes à son nom et à toute l’Algérie, au monde entier,
    Je tiens à dire à tous les gens du Fourgon qui s’est retourné, un très bon rétablissement à tous et d’ailleurs à tous les accidentés,
    Reste à tous les defunts quelqu’ils soient, nous partageons leur chagrin.
    Monsieur le Maire, vu des endroits très dangereux sur les routes de Kabylie, j’espère l’initiative doit être prise pour sécuriser ces routes avec des barres de sécurité. Et merci de s’y engager.
    On vous embrasse très fort et à tous ceux qui vont le lire.
    Signé Chabane.

  23. Anonyme dit :

    Azul,fellawen aken ma tellam degw at bubaddu mejtuh meqwar.Bon courage au P/APC et a ceux qui travaillent avec lui ainsi qu a ceux qui le soutiennent sans oublier tous ses Administres.Je voudrais dire que lheure n est pas aux critiques mais plutot it dukla i wakken tagiwant nneg puisse beneficiee de tout ce dont elle a ete privee depuis X temps.Ma segmaged hamdulillah ma delmag surfet iyi.

  24. Chabane dit :

    Cher ami,
    Azul fellawen mara,
    Nous sommes au 27éme jour du ramadan, bientôt l’Aïd, je vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd qui nous ramène joie, bonheur, santé, prospérité et paix, à tous les musulmans du monde, au monde entier sans oublier les malades, les handicapés en particulier toute la commune d’Aït Bouaddou, Daira des Oudhias, à toute l’Algérie de l’Est à l’Ouest du Sud au Nord.
    De la part de Chabane et toute sa famille.
    Bisoux à tous.
    Cordialement.

  25. Chabane dit :

    Cher Maire,
    L’occasion de la commémoration du 1er novembre de tous les martyres même si on n’est pas là, nous sommes de tout coeur avec le recueillement.
    Bientôt l’Aïd Kébir,nous vous souhaitons un Aïd Kébir de paix, de prospérité, de joie, de bonheur, de santé, de pardon à tous les musulmans du monde, du monde entier, et sans oublier toute l’Algérie en particulier notre village Aït Bouaddou, toute la Daira des Ouadhias chacuns et chacunes à son nom sans oublier tous ceux qui souffrent et un très bon Yennayer à tous puisque cela approche aussi.
    De la part de Chabane et sa famille de Dunkerque.
    Nous vous embrassons tous.

  26. Chabane dit :

    Cher Maire,
    Azul damokrane fellawen mara à tous les maires de chaque commune, à tous les élus chacuns et chacunes à son nom, à toute l’Algérie, à tous les gens de la commune d’Aït Bouaddou, aux amis qui se reconnaitreront sans oublier les handicapés, les malades,
    A l’occasion des fêtes de fin d’année, je vous souhaite à tous une très bonne année 2012 plein de joie, de bonheur, de prospérité, de paix et surtout de santé et d’ailleurs pour le monde entier, chaque citoyen et citoyenne du monde, à tous les jeunes que 2012 leur rapportera de l’espoir dans tous les domaines. Même si c’est un peu à l’avance encore une fois un Yennayer 2012 le plus chaleureux à tous.
    De la part de Chabane et toute sa famille.
    Un grand azul à tous.

  27. Asnoun Chabane dit :

    Cher Maire,
    Azul fellawen mara, à toute l’Algérie en particulier à la Kabylie qui a souffert à cause de la neige, d’ailleurs partout, y compris ici en Europe,
    On remercie les citoyens pour leur solidarité, l’armée, ainsi que la sécurité civile, à tous ceux qui ont contribué à cette solidarité nécessaire. Il faut donc prendre des leçons pour les prochains hivers qui seront de plus en plus dur !
    On souhaite que les législatives nous ramènera beaucoup de solidarité pour chacun et chacune, et que les jeunes puissent être représentés dans tous les domaines.
    Et que tout partie politique puisse les associer au scrutin,participer nombreux pour le meilleur pour tous !
    De la part de Chabane et sa famille.
    Nous vous embrassons tous très fort.
    Un grand salut à tous les gens de la Daira des Oudhias en particulier notre commune Aït Bouaddou et à toutes les communes.

  28. Chabane dit :

    Cher Maire,
    Azul à toi, à toute ta famille, à nos familles, à tous les gens d’Aït Bouaddou chacun et chacune à son nom, à toutes les communes d’Algérie,
    Vu les hivers rudes, nous espérons que les travaux de gaz seront finis pour tous pour le bien-être des gens.
    Nous vous embrassons tous très fort.
    De la part de Chabane et sa famille.
    En espérant que le vote du 10 mai nous ramènera beaucoup de choses de bien dans tous les domaines et que tous les maires des communes qui sont auprès du citoyen puissent être députés à l’Assemblée Nationale et qui puissent transmettre tous les revendications concernant tous les citoyens.
    One two Three Viva l’Algérie !

  29. Chabane dit :

    Cher Maire,
    Azul à toi, à toute ta famille, à tous les gens d’Aït Bouaddou et de toutes les communes, à l’Algérie,
    A l’occasion de la journée des femmes, le 8 mars,je leur souhaite à tous une très bonne fête qui devrait être fêter tout le temps et non seulement que le 8 mars en espérant qu’elles se prennent en charge dans tous les domaines.
    Reste aux législatives, bonne chance à tous !
    En espérant que les maires puissent être députés afin de transmettre les revendications de chaque citoyen et citoyenne, et que les maires les connaissent.
    De la part de Chabane et sa famille.
    Nous vous embrassons très fort sans oublier nos amis et nos familles.

  30. ASNOUN CHABANE dit :

    Cher Maire,

    Azul à vous et à toute l’ Algérie. A l’occasion du 20 avril le printemps berbère nous souhaitons un printemps berbère à vous et à toute l’ Algérie de l’est à l’ouest, du sud au nord. En espérant que ce sera une journée férié chaque année. Cette fois-ci par une chance c’est le week end en Algérie. Encore une fois un très bon printemps à tous chacun et chacune à son nom. Un très bon vote à tous pour une Algérie fleurissante dans tous les domaines. Encore une fois un très bon printemps berbère à tous les gens d’ Ait Bouaddou chacun et chacune à son nom.

    De la part de Chabane et sa famille nous vous embrassons tous très fort.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER