Autonomie de la Kabylie: voilà un sujet qui fait mal et qui dérange

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Je ne vais pas rentrer dans le détail, je veux cependant tenter de mieux comprendre tout en expliquant la position que j’ai eu à donner sur ce sujet. Je crois tout à fait possible de sortir des querelles de personnes et d’analyser des projets des uns et des autres avec toute notre intelligence. Nous devons avoir un détachement suffisant pour mieux saisir les nuances.
    Je ne crois pas au gourou ni au culte de la personnalité. Car et cela est dans les livres comme dit la chanson, chaque fois qu’un être reste longtemps dans un poste il se transforme sans transformer les situations. Il ne voit plus alors que ses propres désirs qu’il fait annoncer comme des vertus et des sacrifices.
    L’idée de l’autonomie de la Kabylie, du moins ce que je sais d’officiel, est une solution pour la région. Il est évident qu’une telle organisation implique des changements et des modifications aux plans politique et économique.
    Il s’agit d’une structure qui aurait ses propres objectifs, ses propres lois, qui developperait la région tout en étant insérée dans le cadre national.
    J’avoue franchement que le développement de la Kabylie est à mon sens beaucoup plus important que la pérenité de partis d’autant plus que ces partis ont une vocation plutot nationale que régionale. Une Kabylie autonome et fonctionnant dans la transparence malgré ses contraintes est fiable.
    L’autonomie est source de progrés et de compréhension , la régionalisation permettra la refonte des institutions pour évoluer en les rapprochant des vrais décideurs que sont les citoyens, voila tout. Il ne faut donc pas jeter d’emblée les idées quand bien même le porte parole ne vous convient pas ou a des vices cachés ou tout autre chose. C’est l’idée d’une refonte du systéme global et les bienfaits que celle ci engendreraient inévitablement qui me séduisent. C’est enfin la voie royale pour briser le carcan bureaucratique qui enserre les hommes et les structures et qui étouffent les initiatives.
    Je n’ai pas d’attaches particulières avec le chef du Mak , ni avec les hommes qui font vivre ce mouvement, c’est pourquoi je ne permettrai aucun louange et je ne les critique pas non plus de faire ce qu’ils font avec conviction et abnégation.
    C’est un grand sujet,je vais désormais tenter d’en savoir un peu plus en lisant les écrits y afférant. Je lirai et je me ferai probablement aussi une idée plus exacte du projet et des hommes qui le portent.

  2. Ammisaid dit :

    Quelle est la région d’Agérie plus autonome que la Kabylie ? La revolte et l’opposition sytematique au pouvoir central et à ses moyens de repression durs et redoutables ont été une constance infaillible depuis au moins l’indépendance. L’esprit de la majorité est resté libre malgré toutes les embuches, les massacres, les terreurs, les liquidations physiques de ces hommes les plus patriotes et les plus sincères et les tentatives de destructions de ses valeurs. La kabylie avait resisté et resiste encore aux attaques directs et sournoises de ceux qui veulent soumettre les Algériens et les Algériennes. Les différentes luttes ont fait beaucoup de mal à cette région qui a toujours voulu respirer l’air de la liberté, boire dans la source de la dignité et vivre dans la fraternité et la solidarité dans chaque parcelle de l’Algérie. Neanmoins, j’ai le sentiment, quoique je ne connais pas bien les autres régions, qu’elle subit globalement ce que subit tout notre pays. Le pouvoir et ses sbires essayent de nous utiliser les uns contre les autres, essayent de nous diviser de plus en plus et essayent de susciter la haine et la méfiance entre nous afin de rester le plus longtemps possible aux commandes et continuer à voler les richesses du peuple car c’est elles qu’ils aiment au delà de tout le reste. Chacun de nous est libre de ses idées et de ses convictions pour ma part, je souhaites une union la plus large possible, des régles claires que tout le monde doit respecter et l’instauration d’une démocratie véritable une fois que ce pouvoir sera vaincu. En attendant, les kabyles ont le droit de décider de quelle manière ils doivent continuer à lutter et ils ont le droit de faire attention à leur région et de l’aider à se developper dans tous les domaines ou ils ont la capacité de le faire. Et, il faut que cela soit la même chose pour toutes les autres régions de l’Algérie.

  3. tha khukth,tha rgha dit :

    tha cha a nasch, a makh a na khtham, thu gthi thu ghi a stwali,
    le defi sa saprend en kabyle pas en francais,la metrise de la langue emprinter, facilite aux peureux de voir la verite, car ils s on le pouvoir de la deguiser par des mots, l ulision d une nation algerie, toz, si mon pere a conbatu pendand la revolution algerien, sa ne veu pas dire qu l ne s est pas trompe.vive la kabylie libre.ne pas voir se qui se passe de malheur avec les kabyle,lignorence est souvent coupable,voir et ne pas admetre, c est lenmie de soi meme,le combat vous est inscris,le proger de l autonome se n est pas mhani l ya asse de place en dehor de la kabylie pour ce qui croix a une nation algerien,on veux pas voir les kabyle ingras a leur culture sur notre chemain to the fredom,a bat l etat francais du sud de la medditerane

  4. akchiche dit :

    L’autonomie de la Kabylie est certainement une bonne chose!Mais, il faut une régionalisation de tout le pays avec des Administrations autonomes ! Un pouvoir Central regroupant des representants de chaque région du pays ,des budjets attribués aux régions qui en feront une gestion controlée .Chaque region a sa specifité tant sur le plan de la culture que sur le plan économiques!Des plans de cultures agricoles doivent etre décidés par le pouvoir central en fonction des climats et des natures de terre de la region!Il suffirait d’une bonne répartition des budjets et cela pourrait avoir ses fruits!

  5. akchiche dit :

    Je ne vois pas comment celà porterait prejudice au pays une veritable regionalisation.Bien au contraire sur le plan économique celà fera progresser notre pays car il y aura là une décentralisation des décisions et celà supprimerait bon nombre de problemes afferents à la bureaucratie!Il ne s’agit pas de diviser le pays !Des échanges inter regions se feront bien entendu sur tous les plans!

  6. abdelkader dit :

    @akchiche
    a croire quand algérie il y a les kabyles et les arabes !
    l’autonomie de la kabylie et une grosse blague!
    comme sa les touaregs pourrons troqué du pétrole contre de l’huile d’olive arrêtée de déliré l’autonomie de la kabylie
    entrainerais le pays tout droit a un éclatement du territoire
    alors dans ces condition autant demandée au français de revenir
    les chaouis parle le berbère arrêtée de nous faire chiez avec ces conneries de séparatisme c’est déjà assez la merde comme sa
    dans le pays !

  7. Mohand dit :

    Nous ne délirons pas cher ami, nous voulons le changement qui apportera moins de corruption, plus de justice, plus de développement, moins de prises de becs, comme celle que vous ne servez. Quand à l’huile, voila qui montre que vous ne comprenez rien à rien. L’honneur des hommes, la liberté et la souveraineté vaut tout l’or du monde. On vous laisse votre pétrole puisque c est ça qui importe pour vous.
    Des puissances économiques mondiales qui n’ont pas de petrole vous en connaissez ou pas? La merde c’est de vouloir continuer à se rouler dans la merde, pour utiliser le mot que vous avez choisi. L’autonomie permet au contraire de nous laver de toutes les tares créees pour perpétuer la domination. En parlant de domination bien évidement certains iront chercher dans ce mot une autre signification, qu’à cela ne tienne je les laisse délirer. Il y a plusieurs formes de dominations , et quand le dominateur le fait par la ruse, ou la force et non par l’intelligence cela donne des Etats borgnes comme les Etats que nous cotoyons qui se complaisent dans des situations de sous hommes pour leur peuple pendant qu’ils s’érigent en matador et donneur de lecon. Même leur morale dépasse le tolérable. De ces hommes ne naitra que l’intolérance, la déviation, la désolation et la contrainte. L’autonomie libére les énergies et donne un fouet aux léthargies et aux inerties, elle ne divise pas. Mais quand on condamne pour le principe sans avoir au préalable pris connaissance de l’idée dans toute sa quintescence on ne peut que railler ce gendre de prise de position empruntée et habituelle. Il faut autre chose pour changer, on ne construit pas le futur si on ne change rien. Le passé a montré ses limites et il ne faut pas continuer à le trainer comme un boulet alors que tout le mérite d’une remise en question et une refondation ainsi qu’un retour aux origines et aux fondements de la révolution sont primordiaux. Révolution certes mais en remisant aux musés les hommes usés et qui ont atteint le dégré suprême de l’incompétence, d’autant que certains hommes du passé , ont emprunté les methodes coloniales pour administrer le pays.
    L’autonomie auquel je souscris est tout autre chose que la division, et ce n’est certainement pas le partage de la rente qui façonne ses contours. C’est l’homme et son génie créateur qui est mis au centre de ce projet.

  8. David dit :

    Hallo
    Où en êtes-vous ? monsieur Djamal Zenati

  9. Amghar a dit dit :

    Merci Mohand d’avoir répondu clairement à Abdelkader.Je n’ai plus rien à lui expliquer sur cette question.
    Je voudrais seulement lui dire qu’en aucun cas il est question de séparatisme!
    Merci

  10. cherif de ALICANTE dit :

    EXEMPLE DU SYTEME ESPAGNOLE EST FIABLE ET VIABLE POUR NOTRE PAYS. LES REGIONS BASCQUES.CATALAN.LA COSTA BRAVA.CASTILLON… SONT DES PROVINCES AUTONAUMES DANS UNE ESPAGNE FORTE .LE BARCA JOUE BIEN A MADRID MALGRE QUE BARCELONE
    A SES PROPRES DEPUTES ET QUE LE CATALAN EST LANGUE OFFICIELLE AU MEME TITRE QUE LESPAGNOLE ET CATALANS ET CASTILLANS SONT UNIS PAR UN GRAND DRAPEAU ET IL NYA AUCUNE HAINE ENTRE RAMOS ET PUJOL TOUS ILS SONT COEQUIPIERS DE LA GRANDE ESPAGNE DONC ARRETEZ DE DELIRER AVEC LE SYTEME ACTUEL
    LES ALGERIENS SONT PLUS DIVISES QUAVEC UNE REGINALISATION

  11. cherif de ALICANTE dit :

    il est vrai que tous ceux qui sont contre ezzaim sont soit des fossoyeurs,soit des flics ou alors
    des anti rabbi estaghfir allah.
    votre ezzaim est tout le mal qu’a engendre l’algerie pour sa democratie.
    celui qui s’accoquine avec les destructeurs de l’algerie berbefelenistes et les integristes appel
    les foudres de tous ceux qui aiment ce pays.
    yaha abdelhafid entre autres n’est entre en jeu que parce que votre messie ne voulait pas rentrer au pays.
    et ce n’est qu’apres les demarches de si hafid pour deposer les statut du parti ffs et sous l’influance de nait
    djoudi qu’il s’est enfin reveillé pour jeter sahaine sur ses anciens amis ainsi que les jeunes du mcb qui avaient
    osés creer un parti.
    mais toute verité n’est pas toujours bonne à dire n’est-ce pas ?.
    n »est-ce pas lui qui avait dit un jour « j’ai les montagnes derriere moi »?.apparemment il ne les à plus…
    à bon entendeur.
    par(adjouadi)

  12. abdelkader dit :

    @mohand
    la spécificité berbère ne fait pas exceptions a la règle l’algérie n’est pas la suisse encore moins un pays du moyenne orient je tiens tout de même a vous rappelez
    que plus de la moitié du DRS et d’origine kabyle sans parlée du général médiéne de guenzet et de certains parlementaire opportunistes et que aigle azur et dirigée par arezki idjerouidéne « un kabyle »qui juste pour info a remplacée abdelmouméne khalifa dans la quête au blanchiment d’argent de la présidence hormis l’aspect touristique de la choses!jusqu’à aujourd’hui l’utopie n’est pas interdit en algérie étant moi même d’origine kabyle et parlant en connaissance de cause !
    tant que certains crieront a l’autonomie une forme de « séparatisme » tant politique que économique d’une région dans un pays limitée et bien la résultante seras vide de sens la politique de l’autruche n’a jamais étais une solution pour la sortie de crise qui et je le rappel et a l’échelle d’une nation a tout problème politique solution politique nous en somme a la 1er république depuis 46 ans donc culturellement très limitée sur le plan politique et sociale et la kabylie ne fait pas exception a la règle le système des arouchs n’est pas ce que l’on a trouvée de mieux pour le développement régionale et j’en suis désolée pour vous sans parlée du MAK minée par le DRS!
    « les terroristes » qui ont oeuvrée en kabylie sont des enfants de la région ne l’oublions pas
    en conclusion l’algérie et une réalité qui touche toutes les couches social et culturelle qui font sa spécificité et sa diversités quel que soit l’ethnie !
    et je pourrais vous en racontée si vous saviez vous ne verrais plus « les kabyles de hydra et de ben aknoun » de la même manière pas tous parce qu’il y a encore des hommes dieux merci !
    fraternellement !

  13. abdelkader dit :

    @mohand et @amkhrar
    ps:l’économie et indissociable de la politique !
    a méditais !

  14. kamel dit :

    @abdelkader
    Qui a dit qu’il n’y a pas de kabyle dans le DRS? ou qu’il n’y a pas de kabyles terroristes? ce que nous disant c’est l’école du DRS et des terros n’est pas en kabylie. ces deux méfaits ne sont pas toléré en kabylie. une Kabylie autonome n’enfantera jamais des sbires et les exceptions seront combattus d’abord par la société ensuite par une justice autonome.

  15. kamel dit :

    @sniper
    « Heureux les martyrs qui n’ont rien vu » c’est le titre d’un livre d’un autre héros de la révolution en l’occurrence BESSAOUD Mohand arab.
    en quoi le fait que ferhat appelle à l’autonomie de la Kabylie gênerait le combat de son père? est ce que le fait de défendre la langue de sa mère est si encombrant que ça pour le combat libérateur de son père? pourquoi ce n’est pas, au contraire l’achèvement d’un combat pour la liberté?
    Aujourd’hui se taire devant les coup de boutoir que porte le pouvoir à la langue amazigh au nom de la révolution, de la religion et de la langue du coran est synonyme de traîtrise donc plus qu’une complicité.
    Par contre tu pourras toujours voir la JSK chez toi puisque l’autonomie ne veut pas dire renoncer à son appartenance à l’état algérien et sniper le sait très bien et peut être mieux que moi mais les amalgames sont sciemment introduit pour quel but ? aller le savoir.

  16. abdelkader dit :

    @ si kamel
    la kabylie n’est pas le paradis sur terre réveille toi mon ami et les kabyles sont loin d’êtres tous pure ! »Qui a dit qu’il n’y a pas de kabyle dans le DRS? »cette phrase n’est pas une fierté mais une réalité ,une évidence n’oublie pas se sont des haggarine et des tuyauteurs!
    ne me dit ont pas fontaine je ne boirais pas ton eau ?
    écoute je suis moi même kabyle mais crois moi il y a belle lurette que je ne crois pas a « bouloulou » bien qu’il y et des gens formidable dans notre région soyons réaliste!
    amicalement !

  17. Sniper dit :

    Avant de tirer ma révérence!

    La loi MAK, simple comme bonjour: « une langue = un peuple = autonomie »
    (Prélude à une indépendance)

    Je savais que le sujet de l’autonomie allait provoquer une nouvelle dissension entre les internautes habituels et fidèles de ce webzine interactif de qualité. Ma position allait engendrer une résistance et une opposition opiniâtre, quoique feutrées et courtoises. Mon dernier article était centré sur l’homme promoteur de la division et la fragmentation dévastatrice de mon pays, qui s’appelle: Algérie. Et qui pour arriver à ses fins, il était près à toutes les compromissions les plus dépravées. Je ne voulais pas aller plus loin dans la démonstration de son racisme à l’égard des descendants des frères et compagnons d’armes de son père; les autres Algériens; les non Kabyles; appelons-les comme ça puisqu’il s’en démarque et s’en lave les mains de leur barbarie et leur ineptie… d’après les théories qu’il est en train de développer et de distiller, à sa communauté avec un dosage savamment calculé – en exploitant une situation dramatique où tout le pays connaît une situation catastrophique, des convulsions sociales et sécuritaires sanglantes — ils ne méritent aucun intérêt. Je me contente de ce que j’ai dit sur lui. Un jour, sur une autre tribune, peut-être contribuerai-je modestement à un débat sur ce sujet sans passion ni complaisance où je défendrai mordicus l’intégrité territoriale de mon pays comme je le fais pour sa démocratie. S’agissant du droit et le libre choix qui a été évoqué, dans une fratrie, les liens sont sacrés. Si un membre dit avoir le droit de rompre ses liens pour regarder ailleurs et jeter des ponts avec les ennemis d’hier, les autres membres ont aussi le droit de le juger voire le devoir de le dissuader. La guerre de cessation suivie d’une démocratie authentique a donné naissance à la plus grande puissance du Monde…

    Admettons que les idées ne sont pas étroitement liées aux hommes qui les portent. Qu’il suffit d’entendre n’importe qui présenter, proposer, imposer et appliquer une politique idéale pour un groupe social ou ethnique pour que celle-ci fonctionne à merveille et finît par donner les fruits escomptés. Faisons en sort qu’il suffise à une société de subir et d’interagir en exécutant de façon disciplinée les programmes d’un parti politique ou d’un mouvement quelconque sans se poser de questions sur les moyens utilisés sont-ils orthodoxes ou condamnables; ou sur les caractères des leaders, comme il suffit à une terre fertile de recevoir semence et eau pour qu’elle permette une croissance normale à une plante sans se soucier du profil psychologie et les états d’âme du jardinier bienfaiteur. Bref, ne parlons pas de Mehenni ni de ses collaborateurs ni des nouveaux concepts géopolitiques qu’ils sont en train de construire autour de la Kabylie.

    Parlons du principe; seulement du principe, et examinons l’idée de l’autonomie qui semble être séduisante pour certains, et présentée comme un élixir aux vertus magiques pour soigner les maux dont souffre une de nos régions, haut lieu historique de patriotisme et de bravoure, mais singularisée par sa quête, satisfaite partiellement, d’une reconnaissance identitaire et culturelle.
    Jusqu’ici les intervenants ont présenté une vision très réduite de statut de l’autonomie revendiquée par le MAK. Il ne s’agit pas d’une organisation régionale, définie pas le gouvernement algérien; qui gérera localement les affaires publiques sans se référer aux orientations de l’Administration centrale qui lui allouera annuellement une enveloppe budgétaire globale. Si c’était le cas, on parlera de décentralisation. L’autonomie revendiquée est un Etat autonome avec gouvernement, chef de gouvernement, des ministères des partis politiques régionaux et toutes les autres structures qui déterminent un vrai Etat moderne indépendant excepté dans un premier temps sur les affaires de la défense et les affaires étrangères. J’ai dit un premier temps, car les apprentis sorciers auréolés d’un si grand triomphe, ne vont pas s’arrêter en si bon chemin. Dans un climat de surenchères parmi les plus radicaux (on les voit dans les forums), ils continueront leur œuvre séparatiste en préparant une nouvelle génération de jeunes Kabyles qui n’auront pas connu les rapports affectifs avec l’arrière-pays comme l’ont connu leurs parents. Il y aura de moins en moins de nationalistes attachés à toute l’Algérie. Une entité pareille ne peut pas rester à l’abri des interventions étrangères principalement françaises et qui revêtiront diverses formes plus ou moins insidieuses. Les moindres échanges économiques avec la France qui prendra attache très rapidement avec elle – les petits Etats offrent toujours de bons pied-à-terre pour les grandes puissances qui ont des intérêts à défendre dans la région; les moindres rapports socioculturels qui se feront sans le consentement d’Alger seront interprétés comme une ingérence dans les affaires intérieures de l’Algérie. D’autres conséquences déstabilisantes pour la région qu’il sera fastidieux de tout énumérer ici.
    Personne parmi les bonnes volontés qui louent les mérites de l’autonomie telle qu’exigée par le MAK qui ne brille pas par sa fidélité et son amour pour l’Algérie, ne pourra faire nier la vraisemblance à un tel scénario catastrophique.

    Sur le plan intérieur, les conséquences seront encore plus dramatiques dans l’état actuel du système politique autoritaire et moribond caractérisé par l’opacité et l’absence de réelle culture démocratique. Des conflits d’intérêts peuvent utiliser cette nouvelle donne pour pourrir les relations entre Alger et le jeune Etat autonome. Ce dernier malgré sa dépendance énergétique sera acculé à plus de radicalisation et sautera dans les bras de la France poings et pieds liés; ou pires, les millions de Kabyles qui vivent en Algérie (hors Kabylie) seront considérés comme des étrangers et feront l’objet de ségrégations et rétorsions administratives. Connaissant quelle haine les sbires du régime ou les forces occultes sont capables de susciter en cas de besoin, je ne veux même pas penser au drame que le MAK est en train de préparer pour l’Algérie. Dieu nous en préserve.

    Je reviens et je dis que le problème majeur et urgent de l’Algérie est la DEMOCRATIE pour tout le monde; il ne faut pas être égoïste. C’est la condition sine qua non à la dignité, la liberté et les droits de l’homme partout. C’est la condition sine qua non pour que nos frères Kabyles, attachés comme, recouvreront, Inchallah, leurs droits à la reconnaissance culturelle et identitaire.

    ————————————————————————————————————
    @ Cherif d’Alicante.

    L’autonomie basque a-t-elle résolu le problème des Basques ? Encore que le régime central est relativement démocratique…

    Il s’agit d’un échange d’idées. Rien de plus. Les injonctions ne sont pas nécessaires.

    Avant de tirer donc ma révérence, je voulais exprimer à mes coblogueurs le fond de ma pensée. Je pense bien qu’elle est discutable. Cela va de soi. Mais que voulez-vous, j’ai grandi dans l’amour de mon pays comme la plupart d’entre vous malgré ses tares. Et je ne veux pas qu’il s’émiette parce qu’un problème n’a pas été résolu.
    Je saisi ma dernière contribution pour remercier, comme il se doit, notre ami le modérateur Elmouhtarem, pour l’excellent travail qu’il fait pour toute une communauté d’Algériens. Aussi je le remercie infiniment d’avoir mis en exergues certains de mes écrits et qu’en faisant cela il m’a permit d’exprimer en toute liberté toutes mes opinions sur différents sujets; c’est avec fierté que j’ai pris cela. Je ne pensais pas que j’en étais capable. Je ne le connais pas, mais j’ai l’intime conviction que c’est un homme non seulement, courageux, mais dois être très attachant et très pédagogue puisqu’il m’a permis de me découvrir moi-même.

    @ Ammisaïd, ça m’a fait grand plaisir de lire vos interventions et vos poèmes remplis de sagesses que je continuerai à lire de temps en temps.

    @ Mohand aussi vos commentaires de qualité m’ont encouragé à intervenir plus souvent.
    Ne vous en faites pas pour les attaques de Jazaïria. Faites comme moi; depuis qu’elle s’est prise pour Fifi, je survole ses commentaires. Si je ne vois pas mon pseudonyme, je les lis. Elle m’a toujours emboîté le pas à telle enseigne que si je ne la trouvais pas derrière mes commentaires je m’inquiétais pour sa santé; c’est une retraitée non mariée (d’après ce qu’elle a dit), alors on respecte les personnes âgées.

    Pour toutes et tous; bonne continuation!

  18. Ammisaid dit :

    Cher frère Sniper,
    Ce matin en me reveillant, j’ai été directement sur le site et je t’avoue avoir été secoué. Je viens ici lire et écrire car j’avais trouvé en toi(et les autres Mohand, samaritain, justice et vérité, zenati, said, vamos, belaid, kaci la merveille, amghar azmeni, abelkader…) ce que je cherchais depuis un bout de temps(presque un demi siécle). Alors, je ne comprends pas bien pourquoi tu vas nous quitter aussi brutalement. Peut on savoir un peu plus? Moi, j’ai encore besoin de te lire et j’ai encore besoin de tes idées et de tes lumières. Je ne trouve rien de choquant dans ta position sur l’autonomoie de la Kabylie. La kabylie souffre autant que les autres régions sauf qu’elle avait légitimement, comme tu le sais, revendiqué sa spécificité culturelle et qu’elle n’avait réçu de la part du pouvoir central que rejet, repression et indifférence. Le pouvoir n’a pas ignoré uniquement la kabylie, il a ignoré toute l’Algérie du nord au sud, de l’est à l’ouest. Il ne s’est jamais soucié du peuple, de ses diversités culturelles, de ses richesses humaines, intellectuelles et affectives, de sa jeunesse, de son artisanat, de son agriculture. Il a usé de la devise : diviser pour regner, reprimer pour casser, massacrer pour terroriser, voler pour appauvrir, s’armer pour se renforce, manipuler pour morceller…Notre identité c’est l’Algérie et notre combat c’est la liberation de l’Algérie et ensuite une fois que la democratie soit une réalité, les algériens et Algériennes seront voir de quelle manière ils(elles)vont se gérer. Notre problème, jusqu’à, maintenant, est le pouvoir et ce dernier a toujours décidé de nos priorités. C’est lui qui crée la fitna et c’est nous qui trinquons. J’espere que tu continueras à partager anec nous tes idées, tes convictions, tes rêves, tes désirs et aspirations.
    Salutations fraternelles et respectueuses à toi, à toutes et à tous

  19. Belaid Ait Mohand dit :

    Sniper
    Je rejoins Ammi Said pour te dire , on a besoin de toi , reste STP.
    Un commentaire que je viens d’écrire dans Le Quotidien d’Algerie sur presque le même sujet .

    Belaid Ait Mohand
    jan 16, 2009 10:34

    J’avais 8 ans quand pour la première fois j’ai mis les pieds à Alger , je ne connaissais pas un mot d’arabe ( dardja ) mais par contre je récitais facilement plusieurs sourates que j’ai apprises de chez un marabout du village .
    Il fallait me bagarrer à longueur de journées avec les bambins de mon age car il n’arrêtaient de pas de me taquiner pour mon « charabia » ou mon « chinois » .
    Ma mère et tout mon entourage qui n’ont jamais quitté le village ne parlaient pas un mot d’arabe et ne me dites pas aujourd’hui que je suis arabe et je n’ai rien contre les arabophones et je les considère frères mieux que certains kabyles de services .
    Quand je dis que je me sens très proche de M.Addi Lahouari , de D. Benchenouf que de Mediene et d’Ouyahia et les kabyles de services se comptent par milliers , je le dis du fond du cœur .
    Kateb Yacine n’est pas kabyle mais il se sont amazigh et la preuve , il a prénommé son fils « Amazigh » .
    J’avais 13 ans quand le directeur du collège (en 1968 ) m’interpelle pour m’interdire d’écrire à l’académie berbère située à Paris dirigée par feu Bessaoud Mohan Arab , j’ai commis un crime ?
    Je comprends certains de mes compatriotes kabyles qui vont jusqu’au boulistes car depuis longtemps , on pense à leur place , on leur interdit de parler avec leur langue maternelle .
    La langue arabe est une langue comme toutes les autres langues et je dirais quelle est plus importante à mes yeux que les autres car le coran est écrit en arabe , mais ce n’est pas une raison de négliger les autres langues .
    J’étais enseignant et je connais l’arabisation au rabais imposée par nos décideurs qui n’ont jamais vu juste à ce jour .j’ai plusieurs de mes amis francophones qui ont préféré quitter l’enseignement que d’enseigner en arabe car , ils savaient que cela se répercutera sur les élèves et c’est ce qui s’est passé , la catastrophe est là et personne ne peut me dire le contraire Je vous donne un exemple , en 1981, sur une classe de 26 élèves , 21 ont eu leur bac ( plusieurs parmi eux ont fait médecine ) et en 1997 , 17 ans après , sur une classe de 50 , 5 ont réussi et sur ces 5 , 3 ont réussi après avoir refait le bac une seconde et voir même une troisième fois .
    Vous demandez à un enseignant qui a fait toutes ses études en français d’aller enseigner à des élèves qui ont fait toute leur scolarité en arabe et arrivent à l’université , l’enseignement est généralement fait en français et ces mêmes étudiants, s’ils ont suivi l’enseignement , ils enseigneront en arabe et ainsi de suite .
    Pour l’identité , nous sommes avant tout des imazighens , des hommes libres .Ce n’est pas moi qui ai donné les noms aux villes d’Algérie le nom berbère quelles portent et non seulement les villes ( Tamanrasset , Tizi , Khenchla , Agadir …) d’Algérie mais aussi celles du Maroc de la Tunisie , l’islam est arrivé et les berbères l’ont accepté après qu’ils aient été chrétiens et juifs .
    Nous sommes des Algériens , riches de notre diversité culturelle .

  20. soummeur dit :

    la kabylie ne peut plus supporter a elle seule le poids d’un aussi grand retard qu’accuse l’algerie dans tous les domaines .que les autrs regions assument leurs respensabilites et fassent les choix qui leurs conviennent.en ce qui concerne la kabylie ,elle a fait le sien .azul.kabylie autonome est un prelude a une independance.et si demain la kabylie revendique son independance du reste de l’algerie?je crois que le bon dieu a cree toutes les conditions nessecaires pour que les hommes puissent vivre libres,heureux et surtout en paix.je crois aussi que la grande majorite des kabyles sont pour l’autonomie politique,economique,financiere,sociale et culturelle de la kabylie. ferhat et son mouvement le mak n’est pour rien dans cette histoire.la kabylie a toujours privilegie les interets de l’algerie avant ceux de la kabylie,et apres une succession d’evenements majeurs qui l’ ont marques a jamais ,la kabylie fini par comprendre que le salut de l’algerie passe d’abord par celui de la kabylie.et le salut de la kabylie passe obligatoirement par son autonomie la plus large.

  21. mark wanes dit :

    Effarant
    Voila un homme (Ferhat) qui refuse de mourir dans l’indifférence totale et en ne laissant à son peuple et non pas communauté comme le dit sniper même pas l’espoir car ce mot aura disparu du vocabulaire courant des algériens dans quelques années au train ou vont les courbettes à fakhamatouhou. L’on vient parler de chancellerie d’Israël à Tizi
    Je vais te dire sniper :
    Si les arabes avaient la possibilité de raser la planète pour assouvir leur soif de sang et « islamiser » l’humain ils le feraient sans hésiter et sans se soucier si ce même homme est islamisable
    Si les arabes avaient les mêmes moyens militaires que les amerosionistes on serait tous terres dans de sombres grottes
    Sniper : Un prix Nobel de sciences ou de technologie dans le monde arabo-musulman capable de nous sortir de ce merdier de domines, d’humilies dans lequel on est plonge depuis 14 siècles n’est pas pour demain. Les mosquées et les sous sols universitaires ou on passe son temps à psalmodier ne forment pas des sommités scientifiques. Les contours géopolitiques de la nation musulmane datent aussi de 14 siècles rien n’a bouge sauf la démographie .Les contours de la Kabylie datent de plusieurs milliers d’années ce n’est pas du tout être séparatiste que de vouloir retrouver ses racines. S’il y’avait une solution à l’humiliation sioniste dans les hadiths ou dans les mosquées ca se saurait. S’il y’a une solution au problème algérien via l’autonomie de la kabyle il faut la tenter. On ne demande pas grand-chose seulement vivre en paix ente nous puisqu’il est impossible ensemble

  22. Sniper dit :

    @mark wanes

    Tel un dragon, vous avez tout craché… le feu. Ce que vous avez proféré est le type même de discours qu’insuffle le gourou. « Kabyles éclairés qui se libèrent du joug des musulmans obscurantistes ». Les musulmans sont tous des barbares qui ont interrompu la paix, la quiétude et le rayonnement universel qui existait avant leur invasion.

    On parlait d’Algérie et d’autonomie de Kabylie, vous basculez brutalement sur un autre chapitre écrit par la main de ceux qui haïssent les musulmans et récupérer pour la bonne cause par ceux qui poignardent notre pays.

    Votre discours est très réducteur, manichéen et complètement ingrat. Il ne fait référence qu’à une partie de l’histoire en occultant un grand pan qui ne s’accorde pas avec l’idéologie qui vous exulte tant. Votre discours attise la haine, déterre la hache de guerre entre frères et met le pays à feu et à sang. Ce n’est quand même pas cohérent pour quelqu’un qui se vante d’être « civilisé ».

    Pour votre gouverne tout au fil de l’histoire humaine, la pax Britannica, la pax américana, et la paxa romana, la pax occidentalia, y compris sur notre terre, n’ont été rendu possibles qu’au prix de centaines de millions de morts qui résistaient à leur domination. Les puissances musulmanes ne font pas exception à cette avidité de domination.
    Et si vous n’en gardiez pas des bribes de toutes ces atrocités, c’est que dans vos sources vous vous laissez berner par la déformation de l’Histoire. L’équilibre de la terreur, vous connaissez ce que c’est et sur quoi il est construit? Hirochima et Nagasaki, deux guerres mondiales pour venir à bout de la bêtise humaine et qu’enfin l’home retrouve son humanité. Vous n’êtes pas juste ni impartial Monsieur Wanes. Le dialogue de la raison passe mieux entre frères comme Mohand et d’autres personnes sincères et pragmatiques pas avec les pyromanes.

    Merci pour tous.
    Merci à mes amis qui m’ont invité à continuer à écrire, cela m’a touché vraiment.

  23. massi dit :

    la kabylie autonome .c’est le jeune marier desirant vivre sa vie avec sa femme et ses enfants en toute liberte sans interferances de la grande famille,mais sans pour autant se detache de cette derniere.c’est trop demander que de vivre libre et independant avec sa femme et ses enfants.

  24. abdelkader dit :

    @si massi
    une autonomie et enchanteresse mais faut il encore avoir les moyens de se meublée !et puis il faut une certaine maturités
    politique en algérie pour débattre d’une autonomie ce qui n’ai pas le cas au vue des « bococo,bourricot,boukhobziste,corrompue,
    hagarr ,trabendiste, sans oubliée les recto-verso, »!
    et je rajouterais pour applaudir il faut deux mains
    le seule moyen c’est l’union national et une politique commune!

  25. mark wanes dit :

    @sniper
    Je suis musulman .Aucun obscurantisme à l’horizon .L’autonomie de penser de dire et d’agir dans un cadre républicain est la « solution » pour sortir de cette humiliation américano-sioniste permanente .La clé c’est le savoir à tout prix .J’ai discute avec beaucoup d’autonomistes et ils veulent tous sortir de cet enfermement religieux pour donner une vraie chance aux enfants de demain. Nous « fabriquerons » des scientifiques à l’image de nos ancêtres qui par défi ont mise sur la bataille de la vie que sur une improbable victoire de guerre. Qui ne viendra jamais. Savoir et savoir encore pour battre enfin les forces du mal sur leur propre terrain. Rien ne m’exulte autre que le savoir. Le cerveau algérien est capable d’un tel prodige pour peu qu’on le libère de ce joug islamo-terro-clano-baathiste. On ne peut plus continuer à demander l’aumône du savoir à ces mêmes gens qui nous bombardent avec ogives de plus en performantes et nous « leur » répondre par des suppositoires homéopathiques. S’affirmer dans une nation libre et scientifique tel est le désir de beaucoup d’autonomistes. Tu vois sniper j’ai envie que tu montes dans le train du savoir et non pas le regarder filer pour une éventuelle quiétude dans l’au-delà. L’intérêt de nombreux responsables du monde musulman est que la nation musulmane toute entière reste dépendante de la hiérarchie religieuse et ça c’est de la politique

  26. Sniper dit :

    @ Marc Wanes

    je prefère cet autre discour. Beaucoup plus respectueux. Je ne fais pas de la religion mon cheval de bataille. Je ne suis ni barbu ni adepte du salafisme. Au contraire, je suis corps et âme avec la modernité et le savoir mais je ne renie jamais mes ancêtres et l’histoire de mon pays comme je ne crache pas sur la civilisation musulmane.
    Nous voulons tous sortir des ghetos multiples dans les principaux sont la dictature militaire et l’absence de démocratie, qui enclavent les Algériens. La fuite en avant avec des solutions individualistes type autonomie risque d’enfoncer le pays vers plus de problèmes. C’est cela que je défendait.

    Je ne veux pas défendre les modèles iraniens ou indien mais force est de constater même dans une société « obscurantiste » mais relativement démocratique elle arrive à suivre le savoir et à être forte. Ce qui n’est pas le cas pour notre pays.

  27. Mohand dit :

    Numidia, vous parlez de la France mais vous vous donnez l’adresse d’une video de Abbas el Madani, j’avoue ne pas comprendre.

  28. massi dit :

    azul fellak ya si abdelkader.vous pensez vraiment que les algeriens ne sont pas suffisament mures pour vivre en paix et en toute liberte chez eux?vous savez tres bien qu’on ne peut pas et on ne doit pas empecher un jeune desirant vivre sa vie avec sa femme et ses enfants,meme s’il s’agit de votre propre enfant.le silence de chacun assure le repos de tous.thanmirth

  29. alghazouze dit :

    @si massi
    quand je parle de maturité je parle de la culture politique du pays en règle général et j’en suis convaincu et la politique de l’autruche ne régleras pas pour autans la situation catastrophique du pays et puis quand c’est juste un jeunes sa va mais la il y va de 40%de la populations vivant avec moins de deux dollars par jour hormis le problème kabyle !

  30. idir dit :

    ou hamlah gma ou hamlah oui thi kathéne

  31. opennyparma dit :

    Der beste Online und Internet Poker Raum der Welt

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

    100 Euro Gratis für jeden neuen Spieler

    Jackpot: 2.458.145 Euro

    5000 Spieler 24 Std.

    —————————————————————

    The beste Online and Internet Poker Room the World.

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

    100 Dollar free Sign Up Bonus – for New Players

    Jackpot: 2.458.145 Euro

    5000 Players – 24h

    —————————————————————-

    http://www.internet-poker.de

    http://www.internet-poker.de

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER