HAMAS L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT

hamas.jpgLA FORÊT : LA REPETITION DU GENOCIDE INDIEN (USA)

Année 1917 (1):  territoire Palestine: 98% Israël: 2%

Année 1948: territoire Palestine: 44% Israël: 56%

Année 1967: territoire Palestine: 22% Israël: 78%

Année 2009: territoire Palestine: 13% Israël: 87%

?…………: territoire Palestine 0% Israël 100%

Au cours du 19° siècle, les USA ont commis un génocide : ils ont massacré tout un peuple pour le déposséder de sa terre et de ses richesses. Pour se donner bonne conscience, ils ont échangé leur rôle de bourreau pour se présenter comme étant victime des indiens et invoquer la légitime défense. Voilà l’argument massue qui a permis aux américains d’exterminer les indiens. En réalité, qui était en position de légitime défense : les indiens qui voyaient les immigrants européens affluer et s’installer de force sur leurs terres ou ces immigrants qui n’avaient aucun droit sur ces terres ?

Le même scenario est en train de se dérouler sous nos yeux en Palestine depuis la création de l’état d’Israël en 1948 : Israël est la digne continuatrice de l’œuvre génocidaire américaine et à ce titre, c’est un digne rejeton des Etats-Unis d’Amérique dont le soutien à Israël est en somme naturel. La dépossession totale des palestiniens de leur territoire est près d’être achevée comme le montre le tableau ci-dessus. Le palestinien n’a d’autre issue que de se réfugier dans les pays voisins ou de se faire massacrer consciencieusement par « la légitime défense d’Israël », comme les indiens d’Amérique.

Dans ces deux cas de génocide, la responsabilité de l’Europe et des Etats-Unis est écrasante, surtout pour le deuxième génocide : car, aujourd’hui, ces deux superpuissances ne sont plus dirigées par des monarchies mais par des gouvernements démocratiques qui se proclament des champions des droits de l’homme. Qui plus est, ces deux superpuissances devraient regretter ce qu’elles ont commis comme crimes abominables en Amérique et ne pas soutenir leur  répétition où que ce soit. En Palestine, qui est en position de légitime défense ? Les palestiniens qui ont déjà perdu 87 % de leur territoire ou les israéliens qui continuent jusqu’à ce jour à installer de nouvelles colonies de peuplement ? N’inversons pas les rôles : Hamas qui n’est pas accepté par la majorité des musulmans n’est en fait que le produit du statu-quo intenable de ni guerre ni paix qui ne profite qu’à Israël et à son expansionnisme criminel. Avant Hamas, le Fatah de Yasser Arafat était traité de la même manière par Israël avec la même volonté éradicatrice. Bref, tout ce qui résiste à Israël est combattu, rejeté, éradiqué : Israël ne veut pas d’un état palestinien indépendant et ne l’a jamais voulu. C’est là le vrai enjeu de cette guerre de Gaza, ce n’est ni Hamas, ni ses roquettes.

Mettre fin au génocide, c’est rompre toute relation avec cet état criminel qu’elle soit diplomatique, commerciale ou culturelle : ces actions ne concernent pas les seuls musulmans, c’est la mission de tout un chacun, états, institutions, citoyens, de toute obédience religieuse, croyants ou incroyants, guidés par le seul humanisme et la cause de la justice. La propagande sioniste fait des ravages dans le monde : aussi, le rôle de la presse qui défend la cause de la justice dans le monde rendrait un grand service au peuple palestinien martyr si le petit tableau en haut de la page était médiatisé et vulgarisé ; le citoyen lambda de n’importe quel pays, même arabe, ignore que le peuple palestinien a déjà perdu 87% de son territoire.

Enfin, un autre grand crime du sionisme est d’avoir enterré l’entente séculaire judéo-musulmane. Cette entente a déjà été brisée une première fois en Algérie par le colonialisme français avec le fameux décret Crémieux qui a accordé la nationalité française aux juifs d’Algérie pour les séparer de leurs compatriotes musulmans : les juifs ont eu tort d’accepter ce décret car, du jour au lendemain, ils se sont retrouvés étrangers dans leur propre pays. Aujourd’hui, le sionisme fait le même travail de sape que le colonialisme français pour isoler les juifs de la communauté musulmane mondiale qui les a toujours protégés. Aussi, le devoir des juifs aujourd’hui est de bloquer d’urgence la main criminelle des sionistes et sauver au plus tôt l’entente judéo-musulmane, entente qui peut être ravivée et matérialisée par un seul état en Palestine, laïc, démocratique et multiconfessionnel, donc un état aux antipodes de l’état raciste actuel d’Israël.

Algérie, 14.01.2009

Lakhdar Benarab

—————————————-

(1): 1917 est la date de la Déclaration Balfour émanant du gouvernement britannique et   décidant la création d’un foyer national juif en Palestine. Les évènements qui ont suivi cette proclamation jettent un doute sérieux sur l’esprit diabolique des dirigeants sionistes, je dis bien dirigeants, car c’est impensable que les sionistes ordinaires puissent en être complices : en 1933, Hitler prend le pouvoir en Allemagne et met en œuvre une politique de persécution systématique de la communauté juive. En 1939 et le début de la seconde guerre mondiale, la persécution prend une dimension européenne et surtout tragique : c’est l’extermination de masse. En 1947, deux ans après la fin de la guerre et l’exode massif des juifs d’Europe vers la Palestine, motivé par l’holocauste, les palestiniens sont expropriés de leur terre par le fer et le feu et l’état d’Israël est créé ex-nihilo et reconnu par les puissances sorties vainqueurs de la seconde guerre mondiale, y compris l’URSS. Une synchronisation parfaite : si Hitler n’avait pas existé, les dirigeants sionistes l’auraient inventé. Jusqu’à aujourd’hui, le thème de l’holocauste est toujours payant pour la cause sioniste.   

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Les règles de la propagande sioniste imposées aux médias occidentaux, selon Langlois. (intellectuel français, qui est l’opposé de BHL, celui qui défend lsrael dhalam oua madhloum) les ouvrages de ce dernier sont probablement exposés en vitrine et vendus en Algérie et dans le monde arabe…)

    « Voici,ces règles que tout le monde doit avoir à l’esprit lorsqu’il regarde le JT le soir, ou quand il lit son journal le matin. Tout deviendra simple :

    – Règle numéro 1 : Au Proche-Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël qui se défend. Cela s’appelle des représailles.

    – Règle numéro 2 : Les Arabes, Palestiniens ou Libanais n’ont pas le droit de tuer des civils de l’autre camp. Cela s’appelle du terrorisme. –
    - Règle numéro 3 : Israël a le droit de tuer les civils arabes. Cela s’appelle de la légitime défense.

    – Règle numéro 4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l’appellent à la retenue. Cela s’appelle la réaction de la communauté internationale.

    – Règle numéro 5 : Les Palestiniens et les Libanais n’ont pas le droit de capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne dépassent pas trois soldats.

    – Règle numéro 6 : Les Israéliens ont le droit d’enlever autant de Palestiniens qu’ils le souhaitent (environ 10 000 prisonniers à ce jour, dont près de 300 enfants). Il n’y a aucune limite et ils n’ont besoin d’apporter aucune preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot magique « terroriste ».
    – Règle numéro 7 : Quand vous dites « Hezbollah » [2], il faut toujours ajouter l’expression « soutenu par la Syrie et l’Iran ».

    – Règle numéro 8 : Quand vous dites « Israël », Il ne faut surtout pas ajouter : « soutenu par les États-Unis, la France et l’Europe », car on pourrait croire qu’il s’agit d’un conflit déséquilibré.

    – Règle numéro 9 : Ne jamais parler de « Territoires occupés », ni de résolutions de l’ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l’auditeur.

    – Règle numéro 10 : Les Israéliens parlent mieux le français que les Arabes. C’est ce qui explique qu’on leur donne, ainsi qu’à leurs partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi, ils peuvent nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 9). Cela s’appelle de la neutralité journalistique.

    – Règle numéro 11 : Si vous n’êtes pas d’accord avec ces règles, ou si vous trouvez qu’elles favorisent une partie dans le conflit contre une autre, c’est que vous êtes un dangereux antisémite.

    In Politis. Bernard Langlois

  2. Amghar a dit dit :

    Sahut ya Mohand , je penses que tu as tout dit sur l’hegémonie des Israeliens sur les Arabes du Moyen Orient en particulier les Palestiniens!
    Mais que font tous ces régimes Arabes dont les territoires sont autour d’Israel? Pratiquement rien sinon que subir et se tenir à carreau en tant que spectateurs!
    Ces régimes illégitimement installés à la tete de leurs pays respectifs, donc impopulaires,ne sont donc pas en mesure de se positionner par rapport au probleme Palestinien.Ul est bien sur vrai que ces gouvernants arabes ne font que jouer des roles entierement scénarisés par l’Administration Américaine ou les lobbies Juifs,qui les ont « Désignés » les Présidents , les autres Rois ou Emirs.Ces derniers ont toute la lattitude de bastonner leurs compatriotes en cas de necessuté absolue.
    Fini le temps d’Hitler qui avait décidé d’exterminer tous les Juifs sur Terre avec la bénédiction de L’Europe !
    Ce qui m’horrifie le plus, ce n’est pas seulement le niveau des hostilités contre le Peuple Palestinien, mais tout le silence »quasi sonore » affiché délibérément par les Arabes et les pays Musulmans!

  3. Mohand dit :

    Je crois qu’il ne faut plus parler de nation arabe ni Islamique. Quant aux chefs d’Etat arabe, ils sont prêts à tout pour demeurer au pouvoir et pour léguer la suprématie des Etats à leurs progénitures.
    Ils ne réagiront pas , car ce sont les instigateurs. C’est les Saoudiens qui paient la facture des attaques israeliennes sur Gaza, avec l’accord tacite du petit roi de Jordanie, et Abbas, n’oublions pas moubarek, qui a fermé la frontière avec Gaza et qui selon des observateurs constitue actuellement une armée fontoche de 10.000 hommes pour les envoyer à Gaza pour finir le travail des juifs sionistes. Bien évidement comme il faut s’y attendre on habillera ce corps expéditionnaire de la couverture onusienne.
    Les chefs Arabes sont des traites mais les peuples sont des laches et moi avec. Nous avons la possibilité de changer le monde mais on attend que les autres le fassent à notre place.

  4. Amghar a dit dit :

    Comment expliquer le silence des militants de Fatah ? Ce qu’on nomme Autorité Palestinienne dirigée par Mahmoud Abbas, est la seule organisation tolérée et privilégiée à discuter avec Israel!Pourtant des elections reellement démocratiques ont été organisées en 2006 en Palestine et ont été remportées de loin par le HAMAS Palestinien.Mais pour justifier leurs attaques sur les femmes et enfants de GHAZA, les criminels ISRAELIENS traitent le HAMAS d’Organisation terroriste, alors que ces pauvres sont tout le temps sous embargo et enfermés dans une prison à ciel ouvert!
    Et pendant que les hostilités sont perpetrés contre des pauvres gens sans défense, que font les dirigeants des régimes mafieux et corrompus arabes! Ils se reunissent pour palabrer et peut etre meme savourer la destruction de GHAZA et de ses populations!Pourtant, tous ces régimes se sont armés à coup de milliards de Dollars auprés de leurs Chefs Occidentaux, pas pour combattre l’ennemi de toujours des Arabes en l’occurence Israel, mais leurs concutoyens.Toutes manifestations interdites dans les pays arabes de peur que des contestations sociales ne viennent s’y greffer!C’est là que l’on comprend aisément que tous les régimes arabes ne sont pas d’une nature populaire!
    En attendant, le sang continue à couler à flots à GHAZA avec la complicité tacite de tous les Arabes y compris les palestiniens du Fatah de Mahmou Abbas!

  5. QUISSAIT dit :

    MILITANT POUR QUE GAZA DEVIENNENT LE SIÈGE DE LA LIGUE ARABE LE MOMENT VENU.

  6. davidlemac dit :

    @Lakhdar Benarab
    Bien visé: la stratégie d’Israél est claire. Ce qui est curieux c’est la complicité internationale. Enfin, curieux pour ceux qui persistent à penser que les droits de l’homme ont progressé aux détriments de l’expansionisme de l’idéologie impérialiste (où les dirigants arabes et leurs soutiens les capitalistes arabes sont partie prenante)
    A quand le tour des maghrébins ?

  7. davidlemac dit :

    @Lakhdar Benarab
    Bien visé: la stratégie d’Israél est claire. Ce qui est curieux c’est la complicité internationale. Enfin, curieux pour ceux qui persistent à penser que les droits de l’homme ont progressé aux détriments de l’expansion de l’idéologie impérialiste (où les dirigants arabes et leurs soutiens les capitalistes arabes sont partie prenante)
    A quand le tour des maghrébins ?

  8. numidia dit :

    Il faut RE-liberer l’algerie qui est est toujours colonisée par la france et ses sequelles au pouvoir depuis 1962 á nos jours 2M9

    http://www.youtube.com/watch?v=BfN4VFHcvWk&feature=channel

  9. Kouider dit :

    Lakhdar, c’est une bonne analyse. Elle recoupe celle là: http://www.algeria-watch.de/fr/article/pol/liban/negation_silence.htm
    Les sionistes approchent de la solution finale appliquée aux palestiniens et l’occident « bien pensant » laisse faire. Ca permet de régler « un vieux problème », de le régler aussi pour les régimes ripoux de la région et d’écraser toute vélleité de résistance. Les regimes ipoux étant chargés de gérer leurs peuples par la répression et l’enfermement territorial. Ca , c’est en marche. Lire: L’empire et les nouveaux barbares de J.Christophe Ruffin (1990 !!!).Le drame dans tout cela, c’est que les occidentaux , américains en tête nous disent (souvent dans des livres) à quelle sauce ils vont nous écraser et nous sommes là les bras croisés ! Allah Ghaleb !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER