• Accueil
  • > Libre débat
  • > Le gaspillage de nos ressources intellectuelles est le plus grand drame de l’Algérie

Le gaspillage de nos ressources intellectuelles est le plus grand drame de l’Algérie

fuite.jpgJe ne sais pas si tout ceux qui détiennent les postes importantes et stratégiques dans notre pays peuvent être appelés des hommes politiques. Pour moi, la majorité, sont là pour s’en servir. Les vraies compétences travaillent dans l’ombre, sont assassinées ou exilées. Les hommes qui sont au pouvoir n’admettent pas être entourés d’hommes qui risquent de les cacher et de montrer leurs insuffisances. Ils peuvent se servir d’eux pour des missions ponctuelles mais sans plus. L’Algérie leur appartient et ils ne veulent pas la partager. Des milliers d’hommes intègres, généreux, compétents et sincères existent chez nous. Il suffit des règles claires et justes pour qu’ils puissent offrir à l’Algérie plus que lui offrent ses ressources naturelles.

Le gaspillage de nos ressources intellectuelles est le plus grand drame de notre pays. Ils ont détruit des milliers de personnes souvent par l’isolement, le mépris, l’exclusion et l’ostracisme. Ils ne veulent pas que nos compétences soient sur terrain, accèdent au savoir universel pour s’améliorer, progresser et mûrir. Ils veulent les voir stagner, couper du developpement des sciences et de la nouveauté et rester au même stade que celui de la fin de leurs formations. Les compétences ne pourront jamais s’épanouir et donner les fruits de leurs efforts dans un pays fermé. Fermé au sens large du terme. Absence de liberté d’expression, des libertés individuelles, inquiétudes du quotidien, peur de mal faire, peur de se tromper, surveillance et encadrement totale de la socièté, méfiance, les responsables sans projets, sans idées, sans perspectives ….Il faut d’abord assainir le pays de ses criminelles, de ses profiteurs, de ses espions zélés, des passes droits, de la corruption…Et ensuite vous allez voir que l’Algérie est capable de s’assumer avec ses propres enfants dans plusieurs domaines. Wa allahou a3lem.
Fraternellement

Ammi Said

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    On s’instruit pour être libre et je ne pense pas qu’une personne peut être libre sans instruction et c’est pourquoi le premier combat à mener au sein de la société c’est celui de la formation dans tous c’est-à-dire celui de la vie.
    Un jour Un fellah qui possédé une VACHE tombe à terre et pris de panique court pour appeler en urgence une VETERINNAIRE pour lui porter secours, et la VETERINNAIRE elle aussi est venu dans l’urgence pour sauver la vie a cette vache, arrivée sur les lieux elle constate qu’elle est enceinte et nécessite un excitant pour se relever , sur le coup la vétérinaire a eu le GENI INTELLECTUEL de demander au fellah de préparer un CAFE à la vache, pour elle c’est le seul moyen de faire réagir la vache et le fellah qui n’arrive pas a comprendre les enjeux de cette décision « café à la vache » lui répond , docteur voulez vous encore une CIGARETTE avec?
    FIN.
    A vrai dire le combat intellectuelle est très difficile a mener dans un pays géré par l’ignorance, le fanatisme et l’IRRATIONNEL, car un changement PROFOND est indispensable au sein de la société et dans les mentalités pour aboutir a une société du SAVOIR et du raisonnement tant que ces gens qui nous gouverne ferme toutes portes a la science et au vrai débats pour instruire le peuple.

  2. Mohand Tahar MOHAMMEDI dit :

    On s’instruit pour être libre et je ne pense pas qu’une personne peut être libre sans instruction et c’est pourquoi le premier combat à mener au sein de la société c’est celui de la formation dans tous c’est-à-dire celui de la vie.
    Un jour Un fellah qui possédé une VACHE tombe à terre et pris de panique court pour appeler en urgence une VETERINNAIRE pour lui porter secours, et la VETERINNAIRE elle aussi est venu dans l’urgence pour sauver la vie a cette vache, arrivée sur les lieux elle constate qu’elle est enceinte et nécessite un excitant pour se relever , sur le coup la vétérinaire a eu le GENI INTELLECTUEL de demander au fellah de préparer un CAFE à la vache, pour elle c’est le seul moyen de faire réagir la vache et le fellah qui n’arrive pas a comprendre les enjeux de cette décision « café à la vache » lui répond , docteur voulez vous encore une CIGARETTE avec?
    FIN.
    A vrai dire le combat intellectuelle est très difficile a mener dans un pays géré par l’ignorance, le fanatisme et l’IRRATIONNEL, car un changement PROFOND est indispensable au sein de la société et dans les mentalités pour aboutir a une société du SAVOIR et du raisonnement tant que ces gens qui nous gouverne ferme toutes portes a la science et au vrai débats pour instruire le peuple.

  3. adjouadi dit :

    il est vrai que tous ceux qui sont contre ezzaim sont soit des fossoyeurs,soit des flics ou alors
    des anti rabbi estaghfir allah.
    votre ezzaim est tout le mal qu’a engendre l’algerie pour sa democratie.
    celui qui s’accoquine avec les destructeurs de l’algerie berbefelenistes et les integristes appel
    les foudres de tous ceux qui aiment ce pays.
    yaha abdelhafid entre autres n’est entre en jeu que parce que votre messie ne voulait pas rentrer au pays.
    et ce n’est qu’apres les demarches de si hafid pour deposer les statut du parti ffs et sous l’influance de nait
    djoudi qu’il s’est enfin reveillé pour jeter sahaine sur ses anciens amis ainsi que les jeunes du mcb qui avaient
    osés creer un parti.
    mais toute verité n’est pas toujours bonne à dire n’est-ce pas ?.
    n »est-ce pas lui qui avait dit un jour « j’ai les montagnes derriere moi »?.apparemment il ne les à plus…
    à bon entendeur.
    par(adjouadi)

  4. samaritain dit :

    WIN YUFAN TARAWLA YAKIM DI TMURT’A MA KHATANT WALLAH AR YUKLAL

    AH! SI J ÉTAIS UN CERVEAU……..

  5. Anonyme dit :

    Très cher Ammi Said merci vivement ,

    Pour se rendre à l’évidence de ce que vous avez écrit, je vous invite à aller sur le site du « Le Quotidien d’Oran » pour lire une contribution d’un chercheur algérien exersant dans la recherche dans son propre pays et auquel votre blog lui a consacré un espace pour sa lettre ouverte au président de la république, la contribution est poignante de vérité. Je peux vous affirmer qu’il n’est pas le seul, et ils sont nombreux qui émigrent vers des cieux plus cléments.

    http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5113642

    Abderrazak Zem

  6. radjef said dit :

    Bonjour tout le monde. A la veille du 1er novembre 1954, on ne pouvait recensé un seul universitaire parmi les 22 du CRUA, les 9 artificiers de la revolution, alors que le chiffre d’universitaires à cette époque depassait les 500 personnes. La tentative de Abane Ramdane de les associer pleinement à la decision du CCE et du CNRA, s’est soldée par un echec total. Nous connaissons la suite reservée aux etudiants et lycéens qui ont rejoint la revolution à partir du 19 mai 1956: ce fut veritablement un episode douloureux et tragique dans l’histoire de la jeune nation algerienne. Les choses n’ont guere changé apres 1962; les universitaires ont fait ce qu’on leur demandait de faire, sans bouger le petit doigt. Apres la loi du 23 fevrier 1989, le sursaut tant attendu n’eut pas lieu. Les intellectuels algeriens se sont divisés en deux clans: les demissionnaires qui ont preferé le chemin de l’exil et les conformistes qui ont preferé servir les desseins de la junte au nom de la democratie, de la republique et de la modernité ou de l’islamisme politique. Cette derniere categorie à causé des dégâts inconmensurables à la societé,paisqu’elle parvenue jusqu’à encadrer de l’interieur et de l’exterieur la vraie opposition en Algerie. Je m’arrête là parceque à chaque que j’interviens sur ces questions, ça met pas mal de monde en boule.

  7. Amghar a dit dit :

    A maintes reprises je me suis posé la question suivante:à quoi sert de construire des écoles,avoir une armée,avoir des ministéres etc……etc.etc…
    Oui vous pouvez me traiter peut etre d’un anarchiste!Maus n’en croyez pas chers camarade!
    Nous sommes un pays qui importe tout de l’étranger grace à nos rentes petroliéres!Les produits alimentaires,les voitures,les piéces de rechange,les médicaments et bien d’autres choses que je ne peux énumérer sur ce blog.
    Avoir une armée et dépenser beaucoup d’argent pour rien c’est aussi du gaspillage ! Nous vivons à l’heure des boutons et nous nous sommes encore à l’ére du fusil à cartouches ou à la chevrotine!Et de plus sommes reellement en mesure de mener une guerre contre des puissances occidentales? Surement non, on serait perdant en moins d’un clin d’oeil.
    Nos gouvernants se sucrent en permanence du fruit de nos rentes petroliéres!
    A quoi sert d’organiser des elections locales,nationales ou presidentielles!C’est trés couteux tout ça!
    Aors que faut-il faire? Personnellement j’ai pensé à une distribution pure et simple des rentes provenant de la vente du pétrole meme si la grosse part devait revenir à nos chefs!
    C’est juste un petit calcul de grand-mére ! Le pays fait trop de dépenses mal à propos et ne profitent en aucun cas aux pauvres populations.
    Alors une fois le Ptrole tari, les gens seront obligés de se tourner vers le travail de la terre sans y etre forcés car il y va de leurs survues!Fellahine nous redeviendrons et au diable l’instruction car elle ne nous aurait servie à rien du tout!
    C’est toute une histoire n’est-ce-pas chers camarades?Nos gouvernants devraient y penser serieusement pour les années à venir!
    Comme on dit en arabe:IQTIRAH !(Suggestion)

    N

  8. Ammisaïd dit :

    Secoue nous un peu cher said, cela nous permettra de sortir de notre lethargie. Nous sommes comme ceux qui ont dormi cent ans. Bakhrouna ! Dés que nous sommes pas d’accord sur un point donnée c’est le drame, c’est la fin du monde, c’est des insultes, des menaces, des soupçons, des rejets…C’est qui c’était se passé, doit se savoir pour ne pas refaire les mêmes erreurs. Nous avons peur de la mort mais nous refusons de vivre libre et fier. Pouvons nous changer ? Je le pense, je le crois et je l’espère.
    Cher grand père amghar, tu as raison, je fais une fois une proposition au pouvoir, c’était avant le changement de la constitution. J’ai proposé à nous chikours d’introduire un article dans la constitution qui stipulerait que 95% des ressources en dollars générées par le gaz et le pétrole reviendront à eux jusqu’à leur épuisement et les 5 % restant au peuple mais directement dans leurs poches (c’est à dire, ils ne doivent pas essayer de les voler, sinon ils finiront au T.P.I) et j’ai rajouté en plus (ils auront un délai de réflexion) qu’ils jureront de nous laisser tranquille: plus de votes, plus de discours, plus crimes, plus d’exils, plus de conseils, plus de prisons, plus de censure , le peuple chez eux et eux chez eux, ourdhissinedh ourk sinagh, mata3arfni ma3arfek, je ne te connais pas tu ne me connais pas. Malheureusement, ils ne m’ont pas écouté.

  9. abdelkader dit :

    le jour ou la majorité des algériens quel que soit l’ethnie en aurons marre d’êtres assistée tel des anciens colonisée alors il prendrons leurs destin en mains et dirons tous d’une même voix halte au gaspillage tant humains que matériel le pays a un grand problème de moralité et de structure intellectuel
    puisque ce qui nous gouverne depuis l’indépendance non même pas le niveau bac
    et ceux qui réspire l’intelligence sont soit saboté ou éliminée
    purement et simplement !
    l’algérie et en phase de déliquescence et d’implosions sociale et économique et ce régime s’évertue de colmatée les brèches a coup de répression et de stratagème surréaliste
    pour évitée que la vérité et les scandale refasse surface !
    tant qu’une solution politique n’est pas trouvée les forces mafieuse qui régisse a la destinée du pays depuis prés d’un demie siècle continuerons a menée le pays a l’agonie et a l’asphyxie tant économique,politique il y va de la survie du pays !et je rappel que le terme de pays en voie de « développement » et un terme diplomatique pour ne pas dire
    tiers mondiste un pays dévellopée ne veux pas dire importée
    98% de produits consommée en algérie et un monopole d’état
    sur tout les produit de premières nécessitée!
    le pays et dans un état de catastrophe majeur avec un baril
    de pétrole oscillant au environs de 40 dollars !

  10. mark wanes dit :

    .@ ammi said
    Le gaspillage de nos ressources intellectuelles n’est pas générée ou programmée par cette sinistre équipe « actuelle » au pouvoir depuis 50 ans non elle est inscrite depuis longtemps dans les gènes de tous les dirigeants musulmans en phase d’accession au pouvoir suprême. Rappel historique : la bibliothèque du Caire brulée au début de l’aventure islamiste c’était déjà prémonitoire de ce que nous allions vivre de nos jours. La violence avec laquelle est chassé le savoir dans nos pays n’a d’égal que la soif de sang de ces phacochères prédestinés à gouverner.
    Tous les dirigeants du monde musulman sans exception n’ont fait de détails quand il s’agit de gouverner sur leur pays sans partage .La recette est simple : obscurcir l’univers des peuples avec beaucoup de hadiths. Rendre aléatoire l’existence sur terre pour une pleine quiétude dans l’au-delà. La formule est ainsi trouvée et à l’ère contemporaine c’est l’humiliation americanosioniste qui en est le catalyseur. A voir tous ces voyous enturbannés prédire via des satellites des séjours 5 étoiles dans l’au-delà à nos enfants pour peu qu’ils se fassent exploser relève du surnaturel alors qu’il est du devoir des dirigeants d’assurer la sécurité morale et physique de leurs concitoyens .Il faut relever le défi de nos ancêtres et miser sur le savoir pour ressusciter la vie dans la dignité que de parier sur une improbable victoire de guerre que tous ces malades mentaux promettent aux fideles à travers des images insoutenables via les mêmes satellites

  11. zakiader dit :

    En algérie le savoir n’est pas du tout valorisé. On a jamais essayer d’améliorer les conditions pédagogiques de l’étudiants et du chercheur. Sur papier tout est montionné, dans des conférences et des débats tout est dit , mais concrêtement il y’a rein. Comment voulez -vous que l’on avance? Le savoir est le le pélier du pays en voie de développement comme le nôtre. L’algérie a besoin de ces intellectuels honnêtes qui peuvent changer les choses et qui sont capables de construire et dire non à la dépendance.Malheuresement les dirigeants ne veulent pas avoir de grosse têtes et un poids lourd car cela les gêne ennormémént. La plupart sont des ignanrants , la peuve ils n’arrivent pas à gerer les affaires du pays.L’affaire de Mr A Mecili est un bon argument. image de l’Algérie à l’etranger est complétement détruite, une source pétrolière. Alors ………

  12. Ammisaid dit :

    A mark wanes, assalam, azul, bonsoir
    Un mot est comme une graine, c’est à l’homme que revient l’insigne honneur de le faire vivre. Un homme qui est raisonnable, humble, juste et sincère dans sa langue les mots valent plus que l’or. Un homme hypocrite, pervers, raciste, menteur et turannique les mots dans sa langue deviennent comme des missiles. J’ai cessé d’accuser les religions, les mots, les concepts et les pensées. L’islam quand il était dans les coeurs des hommes sincères avait apporté ce qui était nécéssaire au developpement et à l’essor de toutes les sciences. Maintenant, la question qu’il faudra se poser est celle-ci : est ce que c’est l’islam qui est reponsable des maux de nos sociétés ou c’est les hommes qui prétendent qu’ils sont musulmans ? Je pense même que cela est valable pour la démocratie, le socialisme, le communisme (idéologie séduisante et juste mais devenue meurtrière dans les mains des despotes)…La création est achevée, elle sera à l’image de ceux que l’hommes feront d’elle. Les langues parlent toutes de la même chose mais elles disent différement. Les hommes sont de couleurs differentes mais leurs coeurs n’a qu’une seule couleur. La nuit et le jour font vingt quatre heure mais l’une est noire et l’autre est ensoleillé. La vie commence par la naissance et elle s’achéve par la mort, entre les deux certains font du bien à la terre, d’autres lui font du mal. Le bien existe et le mal aussi mais à l’âge de la maturité, il faudra bien choisir ou l’un ou l’autre. Je vais pas te fatiguer avec tous ses exemples mais je finirais en disant préserve ton coeur de la haine, de la rancune, de l’intolérance, de la peur, de l’orgueil, de l’hypcrisie, du mensonge…Et va digne sur ton chemin.
    Ftraternellement

  13. mohand dit :

    c’est surement pas vous ami said qui allez nous debarrasser des salops.
    vous etes trop vieux pour vous battre contre les singes.

  14. Anonyme dit :

    A Ammi Said Assalam et Azul Fellak,

    Permettez moi de rajouter en complément à votre commentaire : Que ce n’est pas avec la malveillance, avec la force, avec la haine ou avec le mensonge que nous pourrons atteindre le tréfonds de nous-mêmes et vers lequel tendent tous nos efforts.
    Mohamed

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER