DE LA PRESOMPTION D’INNONCENCE ET DU JUGE D’INSTRUCTION

justice.jpgJ’observe que les débats s’éloignent de plus en plus de l’invective, et c’est tant mieux ! Le pamphlet est certes un exercice inhérent à la langue française mais il a aussi ses règles qu’il n’est pas inutile de connaître pour éviter de transformer l’exrcice de style en querelle de commères. Nouveau blogueur parmi vous, j’ai essayé de remonter le temps. Stupeur ! En découvrant quelques commentaires, je me demande si leurs auteurs rendent service à la mémoire de celui qu’ils croient défendre. J’entends le défunt Ali Mecili. La potence est dressée et on attend de voir la tête de M. Hasseni rouler sur le billot…

A moins d’avoir mal compris, je pense que le FFS a toujours défendu la justice et l’abolition de la peine capitale. S’agissant de celle-ci, que ceux qui ont aiguisé les couteaux les rangent pour être conformes aux combats du parti. Quant à la justice, je rappelle son principe cardinal qui est la présomption d’innocence. Il énonce que “toute personne poursuivie devant un tribunal est présumée innocente jusqu’à preuve de sa culpabilité”.

Pour l’instant, M. Hasseni est inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Depuis une quinzaine d’années d’ailleurs, le législateur français a introduit l’expression de “mise en examen” moins négativement connotée que celle d’”inculpation”. La mise en examen signifie que le juge d’instruction a des soupçons qu’il doit vérifier. Pour parvenir à la vérité et préparer le procès pénal dans les meilleures conditions, il doit enquêter à charge et à décharge. Son rôle n’est pas de juger mais de contituer un dossier le plus complet possible afin d’éclairer le tribunal criminel (cour d’assises) ou correctionnel.

En France, le juge d’instruction a été institué en 1881 par Napoléon qui l’appelle “l’homme le plus puissant de France” en ce sens qu’il ne reçoit pas d’ordre des dirigeants poltiques. D’ailleurs, il n’est pas nommé par le ministre mais désigné par le président du tribunal, un magistrat du siège indépendant comme lui. Dans le cadre d’un dossier dont il est saisi, il peut procéder à des perquisitions, confrontations, écoutes téléphoniques, reconstitution des faits. Il peut entendre toute personne (témoin, victime ou suspect).

Depuis l’année 2000, une réforme lui a ôté le pouvoir de mettre un suspect en détention préventive, un pouvoir confié depuis à un juge des libertés et de la détention. La mise en examen comme c’est le cas de Hasseni ne signifie nullement culpabilité. Le diplomate est donc toujours INNOCENT aux yeux de la loi. Si les soupçons ne sont pas confirmés, le suspect est relaxé. Si, au contraire, ils sont confirmés, le juge d’instruction va délivrer une ORDONNANCE DE RENVOI et le parquet va fixer la date de l’audience. Si le procès a lieu en correctionnel, le tribunal doit apporter la preuve des charges retenues.

En cour d’assises où siège un jury populaire, chaque juré doit dire sa décision en fonction de son intime conviction. En matière de terrorisme (je parle du cas de la France) la cour d’assises est composée uniquement de magistrats professionnels et ne compte pas de jury. (C’est comme les cours spéciales que le gouvernement algérien avait créées en 1993 avant de les supprimer…)

Le juge d’instruction est-il indépendant dans les faits ? J’éviterais de répondre par oui ou par non afin de ne pas orienter les points de vue. Je rappelle juste quelques faits. En 2006 et 2007, dans le cadre de l’affaire de dénonciation calomnieuse dite CLEARSTREAM, les juges ont entendu les plus hauts responsables et perquisitionné leurs bureaux: le Premier ministre, le ministre de la Défense, le patron des services secrets, celui des RG … Le Chef de l’Etat n’a pas été entendu parce qu’il est protégé par un statut spécial.

Deux mois après son départ de l’Elysée, Chirac a été entendu dans une affaire d’emplois dans son ancien parti le RPR par le le juge Alain Philibeaux qui va remplacer Baudoin Thouvenot. Je ne citerai pas les noms de tous les anciens ministres et hauts responsables poursuivis, condamnés voire emprisonnés. Pour cela, je trouve pitoyables et fortement déplacés les propos méprisant de M. Ksentini qui parle de “petit juge” en évoquant Thouvenot. Ce n’est pas rendre service à M. Hasseni que de tenir de tels propos. Par contre, j’apprécie la position toute prudente du FFS exprimée par Karim Tabbou.

Pour revenir au diplomate, j’observe que son accusateur Mohamed Samraoui est entrain d’effectuer un glissement suspect. Une diversion. Il veut désormais nous convaincre que M. Hasseni un officier du DRS. Et alors ? Ce n’est quand même pas ça la quête de Mme Mecili. L’appartenance à la CIA aux Etats-unis ou à la DST en France n’est quand même pas en soi un crime !

Par Amer Ouali

Commentaires

  1. jazairia dit :

    bonjour à tous,

    je constate avec plaisir que la contribution du journaliste A. Ouali dans le débat suite à l’article concernant les propos déplacés de Ksentini, par laquelle il réoriente , à juste titre le débat sur la présomption d’innocence, je constate donc que son post a été érigé en article. ce qui est une décision trèslouable de la part de notre cher El Mouhtarem. A force de douter de tout et de tous je m pose quand même la question de savoir pourquoi cette distinction? est ce que parce que le journaliste pointe du doigt les nombreuses défaillances et lacunes de l’instruction ou bien parce qu’il observe, très justement , que M. Samraoui opère un glissement sémantique vicieux tendant à faire dévier la mise en examen de son objectif premier?

    est ce qu’enfin les différents intervenants sur notre blog préféré se rendent compte qu’il y a une manipulation tellement grossière qu’elle a été gobée?

    et puisque j’avais déjà posté mon commentaire sur cette heureuse contribution de M. Ouali, je me permets d la repropose avec l’assentiment éventuel d’El Mouhtarem.

    aujourd’hui, l’espoir renaît de voir enfin la vérité triompher:
    l’ex colonel est enfin débusqué et les marionnetistes ont perdu les fils.

    « jazairia a dit:
    17 janvier 2009 à 14:41
    azul,

    je suis heureuse qu’un professionnel tel que M. Ouali ait bien voulu éclairer notre lanterne à propos de trois ou quatre aspects fondamentaux qui remette de l’ordre dans notre débat. au demeurant, cher M. Ouali, je tiens à vous signaler que qq’uns d’entre nous ont déjà opéré la mise au point sur la présomption d’innocence ainsi que sur le danger d’un amalgame entre haut fonctionnaire et pourri. globalement, nous avons dénoncé les risques de dérives induits par une sémantique et un lexique inappropriés. certains d’entre nous notamment Taous et Idir 16 ainsi que moi même avons même insisté sur le fait que les déclarations de l’ex colonel Samraoui étaient souvent contradictoires et/ fausses. l’inexactitude de certaines de ses affirmations ont été clairement établies par Maitre Pelletier concernant la filiation et la carrière en particulier de M. Hasseni.

    comme vous l’avez mis en évidence, il est clair que M. Samraoui, sentant l’étau se resserrer autour de lui, tente désespérément de mener la justice sur d’autres voies.

    A supposer que le diplomate serait du DRS, so what? est- ce que feu Mécili n’était pas de la SM du fameux temps où celle-ci était au faite de sa puissance? est ce que Samraoui n’était pas colonel des DRS?
    si le simple fait d’émarger aux services est une souillure éternelle et une preuve flagrante d’une culpabilité alors pourquoi dans le cas de Samraoui ce serait un honneur et dans celui du diplomate, une indignité? parce que M. Samraoui a retourné sa veste, on peut le laver de tous crimes passés? c’est cela la justice? c’est cela la morale?
    j’ai aussi insisté sur le tort que nous porterions à tous les fonctionnaires algériens et ils sont légion, qui accomplissent quotidiennement leur travail honnêtement. est ce juste de jeter l’anathème sur les fonctionnaires en général, ou même sur la corporation des sécuritaires. bien sur du bon et du mauvais il y en a partout.

    comme dans tous les pays du monde l’Algérie a besoin de services de sécurité compétents et efficaces. ce n’est pas en les accusant de tous les maux que nous en ferons des remparts surs et certains contre le tentatives de destabilisation de notre pays par de éléments instrumentalisés pour créer le désordre. mais ceci est une autre histoire. nous y reviendrons.

    pour ce qui concerne l’affaire Mécili, doit- on rappeler que c’est l’interview de Aboud par le nouvel Obs qui a amené le juge Thouvenot à écouter Samraoui en Allemagne, et c’est ce qui a relancé le dossier. c’est donc uniquement sur la base du témoignage de l’ex colonel complètement convaincu que le nouveau consul en Allemagne était Hassani, que le juge à agi. en conséquence, les propos de Samraoui sur le site notamment du quotidien d’Algérie, qui soit dit en passant censure systématiquement mes posts et ouvre largement sa tribune à l’ex colonel et de préference à tous les islamistes, sont de plus en plus contradictoires. de plus outre le glissement que vous avez constaté, j’ai observé aussi qu’il a pour la premère fois daigné appelé le mis en examen par sa fonction en disant “le diplomate”. subrepticement il tente de faire oublier qu’il a jusqu’à présent usé que du nom de Hassani en précisant le militaire . ce n’est qu’après l’observation faite par un internaute sur la nouvelle identification qu’il est revenu à la charge. seulement les faits sont tétus et comme je l’ai déjà dit: le diplomate est né Hasseni, etudié, travaillé et arrêté sous le nom de Hasseni. il n’est pas Hassani et il ne le sera jamais.

    c’est une grave injustice qu’on fait subir à ce haut fonctionnaire, du seul fait qu’il ait travaillé à la présidence. car il est trop tentant pour certains de faire porter le chapeau à cette catégorie de personnes, M. Hasseni en l’occurrence offre le profil adéquat de la victime expiatoire toute désignée. les vrais commanditaires et coupables, que Samraoui connait bien, se frottent les mains. l’ex colonel doit absolument témoigner face to face. point à la ligne.

    il doit dire haut et fort si le diplomate Hasseni est bien le colonel Hassani qui l’a accompagné à Skikda pour remettre le montant de l’assassinat, le prix de la honte et de la crapulerie.

    pour ma part après avoir lu et analysé tout ce qui a été dit sur le sujet il est clair que Hasseni et Hassani sont deux hommes tout à fait distincts. au delà de tout ce qui a été avancé comme arguments par les uns et par les autres , il y a un écrit de M. Ait Ahmed qui demeure jusqu’à preuve du contraire l’homme qui est le plus probant concernant l’Affaire Mécili. dans son livre sur cette affaire, il dit textuellement que Hassani en voulait à Mécili à cause de ce que son oncle alors ministre du cabinet Ben Bella a enduré. est ce que Hasseni a un oncle qui s’appelle Hassani et qui a été ministre?

    en d’autres termes qui doit on croire M. Samraoui ou M. Ait Ahmed? car M. Hasseni ne peut pas être ou ne pas être le neveu de Hassani le ministre. c’est là tout la question.

    vous avez entièrement rason M. Ouali de pointer sur les dérives lexicales. elles sont le produit de deux désirs conjoints: celui de Samraoui de sauver sa peau et celui de ceux qui le manipulent d’utiliser le dossier Hasseni, sciemment ouvert dans le cadre de l’affaire Mécili, pour jeter les services de sécurité en pâture. ni plus ni moins. que ces services comportent certains ripoux c’est sur. mais qu’en en viennent à les injurier et les insulter tous. non. non mille fois non. C’est l’un des derniers remparts contre la dérive totalitaire.

    bien sur , comme beaucoup m’ont déjà catalogué parmi “les appointés des DRS”, je m’attends à ce qu’on me traite de tous les noms, mais cela ne me dérange pas du tout, je continuerai à dire leurs faits à ceux qui veulent nous manipuler. M. Samraoui, qu’on le veuille ou pas tangue d’une affirmation à l’autre sans discernement. et il nous prend pour des demeurés.

    Merci M. Ouali de prouver par votre courage qu’il y a encore en Algérie des personnes intègre qui refusent toutes les manipulations qu’elles viennent du pouvoir ou de l’opposition. il est urgent pour notre pays que la conscience collective récupère la moralité et l’intégrité intellectuelle. sans cela toutes les dérives sont permises. c’est ce que M. Samraoui
    et ses acolytes veulent nous fourguer.
    j’ai posé plusieurs questions qui demeurent sans réponse:

    M. Samraoui a-t-il rencontré M. Hasseni lorsque ce diplomate était en poste en Allemagne? l’a-t-il vu ? lui -t-il parlé? d’où tient-il sa conviction que le diplomate est Rachid Hassani au point d’affirmer qu’il a été en poste au Mali. si qq’un a une réponse qu’il veuille bien nous la donner.
    parce que si M. Samraoui a dit au juge que l’ex consul général en Allemagne est Rachid Hassani, le signataire de l’ordre de mission d’Amellou, il doit avoir des preuves de cette assertion.

    a propos de cet ordre de mission, justement dans son libre Naudy reproduit la copie de ce document, il est daté de juin 1987. cela veut dire que c’est deux mois après l’assassinat de feu Mécili. est ce que c’est une preuve que Rachid Hassani était au courant du crime perpétré deux mois avant?

    je n’essaie pas de disculper Hassani, et ce n’est d’ailleurs pas l’objet de ma contribution au débat, je veux réitérer clairement que je condamne absolument ce crime odieux et je condamne tous ceux qui y ont contribué et je pense que pour la salubrité de l’âme nationale et la paix dans les coeurs des algériens il est nécessaire que tous ceux qui sont coupables de crimes de sang doivent être condamner. tant que les crimes sont impunis l’Algérie ne recouvrera pas la tranquillité.

  2. amina&amin dit :

    IL Y’A UNE SEULE JUSTICE SOUVENT ENTOURÈE DE PLUSIEURS MENSONGES.

    Deux mois après son départ de l’Elysée, Chirac a été entendu dans une affaire d’emplois dans son ancien parti le RPR par le le juge Alain Philibeaux qui va remplacer Baudoin Thouvenot.
    par Par Amer Ouali

    QuestionS:

    1. d’oú detenez-vous cette ce changerment brusque de juge au milieu d’une affaire criminelle?

    2. est-ce les tractations secretes entres les polichinels OFF-iciels des 2 cotés qui veulent resoudre/camoufler un crime á l’amiable?
    3. n’y a-t-il pas un crime ? donc un criminel?
    4. oú se cache Amellou?
    5. et INTERPOL?
    6. et les conventions internationales de cooperation de l’algerie avec le monde entier dans le domaine du terrorisme et des crimes?

    7. est-ce qu’on va balayer cet horrible crime d’une petite manchette de changement de juge en plein milieu du cas?

    Mr Amer Ouali, please, au nom de justice&verite, faites un petit exercice professionnel et trouver Amellou et pourquoi pas pour sauver le detenu/inculpe actuel diplomate, trouver alors l’autre Hass(a/e)ni,… le vrai cad celui qui avait signé un ordre de crime.

    Voila mr Amer Ouali, nous attendons alors votre sens de journaliste professionnel et la balle est entre vos mains. CHICHE!

    Nous avons appris que le coup de fil etait parti d’alger pour expedier ce diplomate á l’inculpation jusqu’á preuve de contraire…IL FAUT PRESENTER LE VRAI si l’actuel inculpé est faux!
    Tendrement votre.

  3. Mohand dit :

    Commentaire mis en ligne le 17 courant, que je reprends ici en raison de la reprise de ce sujet en article par le modérateur.

    « Comme dirait l’autre tout ça pour ça.
    Je rejoins l’avis de Kaci en ce qui concerne cette intervention auriolée mais combien tendancieuse. En tout cas c’est la lecture que je fais de votre dernière mise au point, M.Ouali.
    Reconnaissez que vous jetez de l’huile sur le feu… ce dernier commentaire qui se veut savant, me rappelle cette locution : “Je crains les Grécs, même quand ils font des offrandes”.
    Il est dommageable et inutile. En quelques mots vos réduisez toutes nos explications en de vils calculs et manipulations. Je regrette que vos lectures assidues n’ont abouti qu’à nous dévoiler ce que nous voulions pas voir en vous.

    Votre conclusion peut être résumée par cette locution latine :”testis unus, testis nullus” (témoin seul témoi nul) que vous semblez mettre en exergue.
    Si tous nos échanges n’ont produit que cette dernière prise de position de votre part qui me rappelle aussi ce proverbe des Romains: “la cauda venenum” (dans la queue le venin); la nature ne faisant pas de sauts, je déclare forfait, je me tais en vous laissant sur ce sujet à des intermédiaires qui ne manqueront de vous flater…ils savent eux que les choses répétées, redemandées, plaisent.

    Mohand

  4. sarah dit :

    oui maitre mecili etait un element des services de renseignement algeriens qui travaillait honnetement pour son pays et son peule.et pour les quels il a aussi rejoint les rangs de la revolution tres jeune.alors de grace ne le comparez pas a un vulgaire criminel a la solde du regime totalitaire d’alger que maitre macili n’a jamais cesse de combattre.je profite de cette occasion pour rendre hommage au colonel semraoui pour son courage et son sens de l’honneur qu’il ne cesse de montrer malgres les difficultes de l’exil et les menaces permanentes que fait peser sur lui le regime assassin d’alger et ses vallets.thanmirth.

  5. Anonyme dit :

    En ces temps où même les âmes se vendent, Bélaïd Ait Mohand reste un modèle de militant fidèle et dévoué. Je m’incline face à sa requête après avoir répondu à deux questions qui me sont posées.

    - Alain Phlibeaux: les juges d’instruction sont soumis à un mouvement régulier. Ils sont monmés par décrêt présidentiel (publié au journal officiel) sur proposition du Conseil supérieur de la magistrature. Il n’y a rien de confidentiel. Les informations circulent dans ls tribunaux bien avant le décrêt. Alain Philibeaux lui-même avait remplacé en 2002 le juge Patrick Desmure pour poursuivre l’instruction du dossier sur les emplois fictifs au RPR. Ce n’est pas pour autant que le cours des choses a changé. L’instruction a quasiment ruiné la carrière politique d’Alain Juppé préparé à succéder Jacques Chirac. Autre exemple, le juge Henri Pons, un des deux à avoir instruit le dossier Clearstream au pôle financier dt tribunal de paris est muté depuis le mois de novembre à Montpellier. Il ne faut donc pas voir un coup de fil d’Alger derrnière la mutation de Baudoin Thouvenot.

    2- On me demande de chercher Amellou. (Rien que ça!). Je ne vais pas trop épiloguer sur cette question… Sur les forums, j’ai lu un certain nombre de réponses qui me paraissent correspondre à la réalité. L’Algérie ayant pour principe de ne pas extrader ses ressortissants, je ne crois pas qu’il ait des craintes particulières. Je pense qu’il est en Algérie et je crois savoir qu’il ne se cache pas.

  6. Anonyme dit :

    L’Algérie officielle n’a aucun principe. Elle est la négation des principes. Elle a les principes qui l’arrange, qui lui permet de se maintenir au pouvoir et qui lui permet de téter tranquillement et goulûment les richesses de notre pays. Et, cela quelque soit le prix que nous aurons à pays. Un prix très fort comme tu le sais Mr Ouali. La situation actuelle de Mr hasseni, s’il est innocent est de la responsabilité exclusive du pouvoir central. Pouvoir capable de voler au secours des criminels, en envoyant des avions médicalisés pour les rapatrier sur son sol, car ils sont menacés d’être inculpés en France. Pouvoir capable de voler des milliards de dollars sans être inquiétés par qui que ce soit. Pouvoir capable d’assassiner méthodiquement et froidement des centaines de tes confrères aussi facilement qu’ils avaient fait. Pouvoir etc.

  7. Idir 16 dit :

    Merci à notre Administrateur d’avoir fait de l’excellent commentaire de Amer Ouali un article car il le méritait amplement. Je vais faire comme d’autres internautes et reproduire un commentaire à cet article, légèrement remanié.

    Cher Amer Ouali,

    Vous nous donnez, aujourd’hui, l’occasion avec votre contribution pertinente de porter notre atention sur un point de droit dont le socle est la protection des droits de toute personne mise en examen.

    La présomption d’innocence est, en effet, le principe selon lequel toute personne suspectée est réputée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été légalement et définitivement établie.

    Telle qu’appliquée par de nombreux pays européens, cette présomption se fonde sur l’article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies: « Article 11. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées… »

    Outre la présomption d’innocence, le premier alinéa fonde les droits de la défense.

    La présomption d’innocence représente une évolution dans l’éthique du droit qui considère que mieux vaut, pour la société, un coupable en liberté qu’un innocent condamné injustement.

    D’autres articles fondent les modalités d’application de la présomption d’innocence, notamment:

    « Article 11. Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées. »

    Qu’elle ait lieu à l’audience ou lors d’une procédure séparée, l’application de la présomption d’innocence suppose une instruction. Au cours de cette procédure, on examine les faits à charge et à décharge et l’on confronte les preuves réunies par les deux parties. Cette instruction peut s’achever par une ordonnance de non-lieu. La publicité donnée à l’accusation sans contre-partie dans les organes de presse imprimés ou audiovisuels est alors considérée comme une diffamation sauf publication d’une information concernant le non-lieu. En France, cette publication est prévue par la loi du 4 janvier 1993.

    En France, l’article 9-1 du Code civil décrit la présomption d’innocence assortie de la possible réparation de ses atteintes :

    « Chacun a droit au respect de la présomption d’innocence. Lorsqu’une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme étant coupable de faits faisant l’objet d’une enquête ou d’une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, ordonner l’insertion d’une rectification ou la diffusion d’un communiqué aux fins de faire cesser l’atteinte à la présomption d’innocence, sans préjudice d’une action en réparation des dommages subis et des autres mesures qui peuvent être prescrites en application du nouveau code de procédure pénale et ce, aux frais de la personne physique ou morale, responsable de l’atteinte à la présomption d’innocence. »

    L’atteinte aux droits de la défense comme l’atteinte à la présomption d’innocence sont sanctionnées par la loi.

    La charge de la preuve incombe à l’accusation, c’est-à-dire au ministère public. Cette charge porte sur deux points : la réalité de l’infraction en regard de sa définition de droit et la culpabilité de l’accusé. La présomption d’innocence demeure si la preuve de la culpabilité de l’accusé a été obtenue de façon déloyale ou faussée.

    La loi punit le faux témoignage porté sous serment.

    Pour le déclarer coupable, le juge doit être convaincu hors de tout doute raisonnable de la culpabilité de l’accusé ; si un doute subsiste quant à la culpabilité de l’accusé, ce doute doit lui profiter, c’est-à-dire qu’il devra être acquitté ou relaxé « au bénéfice du doute .

    L’accusé doit bénéficier de tous les moyens pour sa défense : toutes preuves amassées contre lui, toutes dépositions, du droit de contre-interrogation des témoins.

    En France, le principe est affirmé par l’article 9 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 (auquel fait référence le préambule de la constitution actuelle) : « tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable… »

    Il est stipulé dans l’article préliminaire du Code de procédure pénale :

    « III. – Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Les atteintes à sa présomption d’innocence sont prévenues, réparées et réprimées dans les conditions prévues par la loi. »

    De même, l’article 9-1 du Code civil français pose le principe de la présomption d’innocence :

    « Chacun a droit au respect de la présomption d’innocence. ».

  8. Idir 16 dit :

    je m’excuse d’intervenir à nouveau mais j’ai pensé qu’il serait utile que je reproduise 2 contributions faites précédemment sur notre site pour réagir à l’initiative de A. Ouali du mieux que je peux.

    Idir 16 a dit 3 novembre 2008 à 21:10:

    Pourquoi autant d’intolérance des lors que les propos relates ne conviennent pas et ne participent pas à la liquidation du diplomate algérien, juge et condamne alors même que la phase d’instruction doit reprendre bientôt ?

    La présomption d’innocence et le bénéfice du doute sont des principes de droit bien établis et toute personne accusée a droit à une défense. Donc Maître pelletier ne fait rien d’autre que cela: défendre son client.

    Il faut savoir raison garder sur une affaire aussi grave et éviter l’ironie facile et les invectives car l’agitation est contre-productive et la justice a besoin de serein et non de partis pris tranches. Si certains internautes en avaient le pouvoir, il y a longtemps que la messe aurait été dite sur cette histoire tragique.

    Idir 16 a dit 5 novembre 2008 à 11:25:

    Cher frère, en réaction a tes propos, la justice qui juge en l’occurrence est la justice française et les principes de droit dont j’ai parle sont incontournables dans tout Etat de droit qui se respecte.

    Ensuite, le Colonel Lahbib Samraoui a désigne 2 personnes en affirmant ,les 2 fois publiquement, vous pouvez vérifier cela, que toutes les 2 étaient son collègue Rachid Hassani, le commanditaire de l’assassinat de Ali Mecil, paix a son âme.

    Comment expliquez-vous cela? moi, je serai en mesure de reconnaître un collègue de suite sans d’abord me tromper 2 fois…c’est un peu gros non ?

    Pour vos critiques sur notre pays, bien sur que je les partage mais, dans le même temps, je ne pense pas qu’il faille faire d’une personne innocente une victime expiatoire pour laver les peches de tout un système.

    Alors, ne nous trompons pas de combat et celui auquel nous participons ne peut, de mon point de vue, reposer sur les témoignages fallacieux et faux d’un personnage, le sinistre colonel Lahbib, qui a érige la manipulation et l’intox en règles de conduite et dont le passe criminel est la pour attester qu’un loup ne devient jamais un agneau…

  9. jazairia dit :

    je souhaite soumettre ci après une réponse de M. Samraoui à un internaute où il dit noir sur blanc que c’est à cause de la confiscation de son passeport qu’il ne peut pas aller à Paris. or, je persiste et signe que dans l’espace Schengen, un réfugié, munis de son permis détablissement, délivré par n’importe quel land, peut voyager librement avec ce simple papier qui est un titre de séjour.

    donc ce prétexte est complètement fallacieux. je tiens à rapporter cette réponse de M. Samraoui, car il nous a habitués à dire tout et son contraire. comme cela nous sommes tous témoins de cet alibi. je suis convaincue que ce n’est pas l’explication qu’il a fournit au juge.
    dès qu’il affirmera qu’il n’ jamais dit qe c’était à cause du passeport confisqué, je me ferais un plaisir de lui remémorer cette réponse. parce que je suis personnelement perplexe face à la grande mansuétude dont il est entouré. il est évident que le iplomate HAsseni n’est pas le militaire Hassani. et Samraoui n’a même pas été capable de l’identifier sur une photo, pourtant très claire. nous avons tous pu le vérifier.

    trêve de subterfugesM. Samraoui et décidez vous très vite: oui ou non avez-vous participé à la remise de la rançon à Skikda? et pourquoi vous? s’agissant d’une grave affaire, ce n’est pas par hasard que vous etiez avec le colonel Hassani. dites nous la vérité une bonne fois pour toutes, pour votre tranquillité d’esprit, mais aussi pour permettre à Mme Mécili, ses proches et amis de se reposer de cette longue quête de la vérité et enfin au diplomate Mohamed Ziane Hasseni de retrouver les siens.

    il y a maintenant une preuve irréfutable que le diplomate est né à Tolga et est originaire de cette région de Biskra. lui et tute sa famille puisqu’il est en mesure de présenter un livret de famille datant de la colonisation. comme l’a dit un internaute, le juge doit vérifier ces infos auprès de Nantes. il verra bien que le diplomate n’a pas menti.

    Hassani lui est des Aures, c’est Aboud qui le dit mais aussi M. Ait Ahmed. dans son livre il explique que le militaire Hassani avait un oncle inistre dans le cabinet Ben bella ( qui a depuis affirmé qu’il était marocain, et c’est pour cela qu’il a été choisi par le pouvoir pour représenter l’Algérie dans la commission africaine des sages de l’Afrique, suivez mon regard).

    alors qui doit on croire M. Samraoui qui avance un faux prétexte pour expliquer sa dérobade ou bien M. Ait Ahmed qui connaît bien cette affaire.

  10. jazairia dit :

    oups emportée par ma démonstration, j’ai oublié la réponse en question. la voici:

    « Cher Radjef Said dont j´admire les écrits imprégnés d´engagement et d´honnêté , je voudrai apporter un petit correctif à votre intervention.
    1- Je ne refuse pas de répondre à la convocation du juge (bien au contraire) mais mon passeport ayant été confisqué en Espagne je ne pourrais me rendre à Paris sans document de voyage alors que le mandat d´arrêt lancé par les autorités algériennes sur des bases fallacieuses est toujours en vigueur.
    2-A quoi bon répondre aux déclarations de X ou Y lorsqu´il s´agit d´inepties facilement réfutables,sachant que le but recherché par mes adversaires n´est autre que la disqualification de mon témoignage.

    Enfin , pour répondre à votre question, mon témoignage (celui qui sera communiqué à la justice évidemment) ne sera pas basé sur de simples déclarations mais des preuves portant sur l´implication de Hassani y seront apportées. C´est tout ce que j´ai à dire pour le moment. »

    pour finir j’ajoute qu’il ne se rend même pas compte de ce qu’il dit: »je ne pourrais me rendre à Paris sans document de voyage alors que le mandat d´arrêt lancé par les autorités algériennes sur des bases fallacieuses est toujours en vigueur. »

    outre que c’st faux s’agissant d’un éfugié en Allemagne dont le titre de séjour suffit amplement pour un déplacement dans l’espace Schengen, Samaraoui précise que c’est par rapport au mandat d’arrêt. Or, ce n’est pas parce qu’on a un passeport que le mandat d’arrêt ne s’applique pas. la preuve même un passeport diplomatique n’empêche pas l’arrestation.

    c’est vraiment du n’importe quoi.

  11. Anonyme dit :

    En réalité, dans l’espace Schengen on n’a même pas besoin de passeport pour circuler puisqu’il n’y a plus de frontières. Une carte d’identité pour un ressortissant de l’UE ou un titre de séjour pour un immigré suffit. Je pense que la crainte de Samraoui était de se retrouver à son tour inculpé. Il ne faut pas oublier qu’un témoin peut passer au stade d’inculpé. Dans le cas de Samraoui, il y a deux raisons. 1- Son rôle dans la mort de Mécili puisqu’il revendique sa présence au moment du réglement du contrat par l’officier traitant. 2 – Faux témoignage: si l’innocence de Hasseni est établie, c’est Saamraoui qui sera inculpé. Et là, la Convention de Genève n’y pourra rien puique c’est un délit commis sur le territoire européen sous le statut d réfugié.
    A bon entendeur

  12. jazairia dit :

    cher anonyme,

    c’est exactement cela.

    Samraoui, a fait un faux témoignage délibérément.

    je m’explique. s’il a accompagné Hassani pour remettre le montant de l’horrible crime à Amellou, donc il connait très bien Hassani et Amellou. de plus comme l’a dit un internaute, s’agissant d’un crime et donc d’une très grave affaire, le nombre des personnes impliquées est extrêmement réduit car de fait ce sont des complices d’un crime d’Etat.

    en conséquence lorsqu’il voit une photo de HAssani et/ou d’Amellou, logiquement il les reconnait instantanément. or Samraoui s’est lourdement trompé en reconnaissant Hassani dans la photo de l’Ambassadeur algérien à Belgrade M. Mezdoua.

    En outre, il est évident qu’il a donné des élémnts d’identification qui ne corepondnt pas du tout à M. Hasseni le diplomate.

    conclusion, la relation des faits et peut être conforme à la vérité mais l’identification est fausse.

    compte tenu de toute les contrevérités, les fausses déclarations, les approximations fites pr Samraoui, je suis pour ma part encline à penser que même les faits rapportés sont sujets à discussion. en fait, il n’y a qu’Amellou qui puisse dire la vérité.

    je redis ma conviction que le présumé innocent est complètement innocent il ne peut pas être Hassani car Samraoui a donné des indications qui se sont révélées fausses.

    de plus comme je l’ai déjà dit, Hassani avait un oncle inistre ans le cabinet Ben Bella, Hasseni non.

    il est clair que Samraoui a trompé tout le monde. cela le juge ne le lui pardonnera pas. Thouvenot ou Phillibeaux, quel que soit le juge, aucun n’acceptera le faux témoignage.

  13. Anonyme dit :

    Je sais une chose , c’est que toutes les personnes qui s’attaquent à Samraoui , sont soit du DRS ou des proches à Rachid Hassani .Samraoui , n’est pas bête pour se faire avoir et dire qu’il pouvait se la couler douce et pourquoi pas , faire la « taupe  » comme H.Aboud .Je sais encore une chose que , c’est une question de temps pour arriver à la fin , la justice française a décidé pour cette fois ci d’en finir avec cette affaire , Pasqua et Pandreau , ne sont plus en service et peut etre , eux aussi vont donner des comptes sur cet assassinat politique .
    N’oubliez pas que ce n’est pas une simple affaire , c’est tellement grave que les deux pays vont se regarder d’un autre oeil .Nos écrits peuvent etre entendus par le juge , s’il voit que c’est nécessaire et c’est facile pour la justice française d’arriver à savoir qui écrit dans ce blog et d’arriver jusqu’à nous .Ce n’est pas une simple affaire , alors gardons nous de ne pas écrire n’importe quoi .
    Anonyme qui m’a précédé , par exemple , je peux facilement deviner qui c’est .
    Samraoui a quitté le DRS , depuis bien longtemps , personne ne lui demandé l’heure et aujourd’hui , par ce que sa conscience lui a dicté de dire la vérité , on l’attaque de tous les cotés .
    Si un jour , Samraoui dit faux ( j’en suis persuadé qu’il ne dit que la vérité ) , je serai le premier à lui retirer ma confiance et le considérer comme le plus mauvais homme que je connaisse et je demanderai pardon à toute personne que j’ai peut etre offensé avec mes écrits .Ait Ahmed , n’est pas naïf à ce point , il a soutenu Samraoui quand il a été interpellé en Espagne .Je leur fait confiance et si un jour on a été berné on fera notre mea culpa .

  14. Mohand dit :

    Commentaire mis en ligne le 17 courant, que je reprends ici en raison de la reprise de ce sujet en article par le modérateur.
    On nous impose des refrains usés pour nous lasser,j’éprouve un haut le coeur en les lisant. J’espère que je vous fatiguerais pas moi également.

    “Comme dirait l’autre tout ça pour ça.
    Je rejoins l’avis de Kaci en ce qui concerne cette intervention auriolée mais combien tendancieuse. En tout cas c’est la lecture que je fais de votre dernière mise au point, M.Ouali.
    Reconnaissez que vous jetez de l’huile sur le feu… ce dernier commentaire qui se veut savant, me rappelle cette locution : “Je crains les Grécs, même quand ils font des offrandes”.
    Il est dommageable et inutile. En quelques mots vos réduisez toutes nos explications en de vils calculs et manipulations. Je regrette que vos lectures assidues n’ont abouti qu’à nous dévoiler ce que nous voulions pas voir en vous.

    Votre conclusion peut être résumée par cette locution latine :”testis unus, testis nullus” (témoin seul témoi nul) que vous semblez mettre en exergue.
    Si tous nos échanges n’ont produit que cette dernière prise de position de votre part qui me rappelle aussi ce proverbe des Romains: “la cauda venenum” (dans la queue le venin); la nature ne faisant pas de sauts, je déclare forfait, je me tais en vous laissant sur ce sujet à des intermédiaires qui ne manqueront de vous flater…
    ils savent eux que les choses répétées, redemandées, plaisent et je constate qu’elles vous plaisent.

    Mohand

  15. Anonyme dit :

    A ouali
    Je m’excuse auprès de Mohand de me permettre de reprendre une de ses phrases pour montrer que je suis entièrement d’accord avec lui sans lui demander la permission .
     » Il est dommageable et inutile. En quelques mots vos réduisez toutes nos explications en de vils calculs et manipulations. Je regrette que vos lectures assidues n’ont abouti qu’à nous dévoiler ce que nous voulions pas voir en vous. »

  16. The Kbil dit :

    Mohand,si tu penses avoir des nausees acvec les ecrits des autres, souffre qu’il en aille de meme concernant ta prose. Dans cette affaire on est tous loges a la meme enseigne et je me felicite vraiement que le grqnd journaliste de liberte A. Ouali ait pris la louable initiative de’insufler du sang neuf, un oeil nouveau, comme a dit l’autre, et une honnetete et une rigueur qui honorent l’homme de conviction qu’il est.

    Nous avions beaucoup parle des principes de droit qui fondent les democraties et l’article de Ouali a le merite de tomber a un moment opportun car l’instruction de Hasseni Mohamed Ziane est bien entamee et la delivrance proche bi idn Ellah.

    je suis a la bourre mais j’y reviendrai. promis, jure, crache.

    Ah, au fait poutr ceux qui seraient indisposes, il y a le primperan en pharmacie qui permet de venir a bout des nausees les plus recalcitrantes.

  17. Mohand dit :

    A yagbayli ig lahoun aq adhiouchan o ghalou. Balak a tatsoudh nokni anouchfou fellak. May kadj dhakvayli nak adhoughalagh dharoumi. Sadhehi achouiya amekthid djedhoudhak ighthadoun felhak, ouhamlan ara elvatal.
    Tu devrais t’empecher de me lire c’est facile, tu feras l’économie de tes médicaments. Quand à moi je ne te lis plus non que j’ai la nausée mais je sais tout de toi.
    Le jour ou elle sera tranchée cette affaire qui te tient tant à coeur , tu feras quoi?
    Tu prendras ta retraite ? ou bien nous allons nous attacher à démonter les gros mensonges des assassinats à répétition ? Ouali nous aidera peut être avec ses interventions opportunes.Il nous éclairera, avec ses enquêtes journalistiques ou ses sources autorisées, sur Hattab,el para ,et la multitude de criminels reprentis devenus notables.
    Nous n’oublierons pas de lui demander quelques tuyaux sur les nouveaux riches qu’il connait bien.

    A plus pour d’autres combats.

    Mohand

  18. amina&amin dit :

    Vous pouvez gesticuler autant que vous voudrez vos derniers souffles et malversations concernant ce terrible crime humanitaire perpetré en sol francais europeen par une horde de criminel mercenaire dangereux á toute l’humanité qui croit se caser au dessus de toute la justice&verite du monde.

    LE COUP DE FIL EST PARTI D’ALGER POUR SIGNALER LA PRESENCE Á BORD DE L’AVION D’UN CERTAIN SIGNATAIRE DU CRIME DE MECILI (ay) Á DESTINATION DE MARSEILLE.

    Le juge francais (n’est pas « petit juge » mais un vrai professionel) a fait exactement ce que la loi lui permet de faire dans cette procedure et il attend d’alger de collaborer et la question jusqu’á quand ?

    Le dossier du diplomate inculpé est fin-pret pour les assises.
    Si Ouali et/ou autres ont du nouveau, please aller voir le juge ou portez-vous temoin á la barre si vous connaissez le vrai du faux et vice-versa.

    Tendrement votre.

  19. Ammisaïd dit :

    Les tueurs têtus !

    C’est dans l’enfer
    Qu’il ne fait jamais frais
    C’est dans l’enfer
    Qu’on émet les ultimes regrets

    C’est dans l’enfer
    Que le mensonge se soumet
    C’est dans l’enfer
    Que l’hypocrite se tait

    C’est dans l’enfer
    Que l’injustice disparaît
    C’est dans l’enfer
    Que le pervers apparaît

    C’est dans l’enfer
    Que le riche s’appauvrie
    C’est dans l’enfer
    Que l’orgueilleux s’humilie

    C’est dans l’enfer
    Que le puissant s’affaiblie
    C’est dans l’enfer
    Que le tyran s’adoucie

    C’est dans l’enfer
    Que le tortionnaire entend les cris
    De ceux qu’il avait violé et torturé
    Quand il voulait les faire parler

    C’est dans l’enfer
    Que les tueurs impunis
    Supplieront ceux qu’ils ont assassiné
    De leur pardonner même s’ils vont continuer à brûler

    Fraternellement

  20. jazairia dit :

    @ les frères siamois,

    il a raison Mohand certains écrits sont indigestes. mais je lis tout sauf la littérature propagandiste des deux A. même au temps de Ceaucescu c’était moins grosse ficelle. s’il avait la moindre crainte d’être arrêté, le diplomate ne serait pas du tout allé en France. de plus ses avocats ont dit qu’il était allé à plusieurs reprises avant et depuis avril 1987. donc l’histoire de Samraoui selon laquelle Hassani a choisi d’aller à Bamako en poste pour éviter la France si ele est vraie, elle prouve bien à contrario que le diplomate n’est pas Hassani. d’abord parce qu’il n’a jamais travaillé au Mali, et ensuite parcequ’ila beaucoup fréquenté la France. on nous a même précisé que ses enfants y étudiés ou y travaillaient.

    quant aux menaces à peine voilées proférées par Anonyme n°2 qui est loin de l’être, chiche que vous demandiez au juge de me convoquer. cela ne me dérangera pas du tout d’y aller à condition qu’on me paie le billet. d’abord comme l’ont dit certains, c’est les soldes en ce moment. ensuite cela aura au moins le mérite de questionner le juge sur un certain nombre d’éléments sciemment ignorés tels que le livret de famille établi par la France, la carrière de M. Hasseni et surtout les incohérences de Samraoui je suis toute disposée à lui dire au juge de demander aux consuls français au Mali durant la présence de Hassani dans ce pays de procéder à une identification du mis en examen. je parie que Samraoui verdira de peur si le juge fait cela car les consuls français qui ont cotoyé Hassani ne le reconnaitront pas et pour cause ils n’ont jamais travaillé avec le diplomate Hasseni. Mieux étant donné qu’il semble que le diplomate est Directeur du protocole au MAE, les ambassadeurs et consuls français successifs l’ont certainement connus. donc il est tout à fait possible au juge de délimiter avec une précision presque au jour près la présence à Alger de M. Hasseni et aussi de savoir avec la même précision la présence au Mali de M Hassani. je n’ai aucune connaissance spécifique en la matière mais il me semble que cette recherche s’impose pour définitivement lever le doute sur l’identité du diplomate.
    echec et mat anonyme.

    je vous signale que je ne suis pas une poule mouillée et quen plus je n’ai mais alors rien à craindre de qui que ce soit. inutile de me faire peur cela ne fera qu’accroitre ma sympathie pour le diplomate.

    enfin cher Mohand on sent réellement votre lassitude et plus que cela, vous même vous n’y croyez plus. on se perd en conjectures des plus fines au plus tordues tout ça pour ça comme dirait Lelouch. mieux tout ça à cause de SA mraoui qui a monté une sale histoire pour se faire mousser au départ puis s’est retrouvé pris dans son propre piège puisqe maintenant il est doublement condamnable: pour complicité de meurtre et pour faux témoignage.

    voilà du grain à moudre à ceux qui veulent en découdre.

    (attention cher Mohand pas pour vous car le café produit des remontées gastriques)

  21. jazairia dit :

    excusez moi mais j’ai qq chose à ajouter à anonyme 2. il n’y a que ceux qui fricottent avec les DRS ou qui sont tordus de nature pour penser que forcément tous les algériens pensent la meme hose ou sont sympathisans d’une seule cause. c’est cet unanimisme forcé qu’on a voulu imposer au peuple qui est la source de tant de divisions aujourd’hui. non tous les kabyles ne sont pas obligatoirement berbéristes, tous les croyants et pratiquants ne sont pas nécessairement extrêmistes et tous les francophones ne sont pas derechef athées. c’est cet amalgame qui nuit énormément à l’émergence d’une classe politique enfin majeure débarassée des scories des idéaux tutélaires. je reprends avec plaisir la sentence zeroualiste: le peuple algérien n’a pas besoin d’un homme providentiel et d’ailleurs cela n’existe pas.

    pour devenir enfin majeur, le peuple a besoin d’une seule chose qu’on l’écoute!

    l’émancipation politique passe obligatoireent par la voie d’une constituante. et un référendum global dont les résultats constitueront le socle idéologique et l’appartenance identitaire. c’est au peuple de dire qui il est. pas à des gouvernants vereux dont la seule religion est la rapine.

    sinon je vous conseille de lire la lettre ouverte de M. Yasmina Khadra à M. Belkhadem. cet ex oficier militaire, honore sa corporation et démontre avec maestria qu’être militaire n’est synonyme ni d’inculte ni de dictateur. et cerise sur le gateau, il peut même être féministe puisqu’il a pris un pseudo féminin. merci M. Khadra pour cet hommage à la gente féminine.
    et surtout continuez à égratigner ces messieurs/dames du gouvernement moribond.

    si j’étais le Président je vous nommerai Ministre de la Culture afin qu’elle puisse enfin fleurir et s’épanouir.

  22. Anonyme dit :

    A Harkia
    Et moi je te nommerais à la place de mediene .
    Tu as réussi , tu me rends malade en te lisant , j’ai décidé de te mettre à la poubelle et ne plus te lire .

  23. Anonyme dit :

    Assalam, azul, bonjour
    S’ils pouvaient se rveiller du cauchemar dont lequel ils sont plongé et dont lequel, ils essayent de nous plonger, notre pays sera à jamais un pays de liberté et de dignité. Le gâchis est immense, ouvrez vos yeux pour voir la désolation qui régne chez nous, ouvrez vos oreilles pour entendre les cris de douleurs, de souffrances et tristes de vos soeurs et de vos frères et ouvrez vos coeurs pour que la piété, la vertue, la bonté, la vérité, la farternité et la pitié puissent les regagner afin qu’ils servent votre peuple et l’humanité. Ils vous vont ôter la raison, la lucidité et l’humilité, ils vous ont rendu comme des bêtes enragés et ensuite ils vous ont lâchés pour traquer la beauté de votre peuple et celle de ses meilleurs enfants. Cessez de les aider, cessez de les servir, cessez de les encourageer et cessez de les croire, ils se servent de vous comme des potins ou des objets, ils vont vous jeteront dés qu’ils vous auront bien purger toutes vos énergies. Ils sont égoïstes, ils ne pensent qu’à eux, ils se prennent pour des seigneurs sur notre terre, ils se croient indispensables et ils nous dirigent comme si nous étions leurs esclaves. Vous êtes les bras qui portent leur tône, vous les laissez ils tomberont comme un chateau de cartes. C’est bon, vous n’avez encore besoin de preuves pour savoir qu’ils profitent de vous autant qu’ils profitent de votre peuple, de votre patrie et de ses richesses. Allah yehdikoum ou yehdina. Amine
    Fraternellement

  24. Ammisaid dit :

    Assalam, azul, bonjour
    Celui ou ceux qui vous Haïssez, celui et ceux que vous aviez tuez, celui ou ceux que vous ne cessez de traquer et de harceler, celui ou ceux que vous avez envie de piéger, celui ou ceux que voulez emprisonner, censurer, juger, salir et souiller…est ou sont le miroir dans lequel (lesquels) votre image est parfaitement dessinée;
    Le miroir qui dévoile la laideur des coeurs pervers!
    Il est un miroir
    Dans lequel se reflète
    Les tares et les maladies
    De votre coeur perverti

    Il est un miroir
    Dans lequel se reflète
    Vos insuffisances
    Dans leur totalité

    Il est un miroir
    Où vos visages maquillés
    Refusent de cacher
    Leurs hypocrisies

    Il est le miroir
    Que vos yeux
    Mémés aveuglés
    Ne peuvent^pas ignorer

    Il est le miroir
    Où vous voyez nettement
    Vos erreurs, vos errements
    Vos doutes et vos manies

    Il est le miroir
    Où s’éclaircie votre obscurité
    Votre ignorance, votre malhonnêteté
    Vos incroyances et vos infidelités

    Il est le miroir
    Où se reflète la monstruosité
    De vos désirs, de vos idées
    De vos phantasmes et de vos pêchés

    Il est le miroir
    Où les victimes de vos actes
    Barbares vous demandent
    Un jugement final et juste

    Il est le miroir
    Où votre horrible passé
    S’est libéré et s’est dessiné
    Dans sa cruauté et toute sa vérité

    Il est le miroir
    Où vos crimes, vos tortures, vos lâchetés
    Votre orgueil, vos vices et vos jalousies
    Se sont parfaitement personnifiés

    Il est le miroir
    Clair comme l’unicité
    Juste comme la vérité
    Digne dans toute son Algérianité
    Libre même quand il est emprisonné
    Frère de toute l’humanité
    Intégre comme la pureté
    Ami de humbles et de la pauvreté
    Voix de tous ceux que vous avez étouffé
    C’est pour ça que vous voulez les assassiner
    Fraternellement

  25. Taous dit :

    C’est quand meme un comble. Ils sont tous malades et le clament.Ca se soigne pourtant les humeurs et les etats hormonaux. Curieusement je pensais que c’etait notre lot a nous, pauvres femmes.

    il est vrai que la verite derange ceux qui ont de la paille dans le ventre comme le dit si doctement un adage bien de chez nous.

    Merci cher Amer Ouali d’avoir rappele la vision du FFS et les fondamentaux qui ont toujours guide son action. Il ne saurait etre question de crier avec les loups et de se rendre complice d’une veritable forfaiture qui consisterait a cibler et punir une personne pour un crime auquel elle est totalement etrangere.

    Je suis d’accord avec vous que la reserve du parti est a prendre en compte car comment se justifier demain de s’etre rendu complice d’un deni de justice ?

    Plus nous avons avance dans cette affaire et plus les relents nauseabonds de la manipulation nous prennent a la gorge. Nous concevons tous que le reglement de cette affaire a trop dure et qu’il est plus que temps que justice soit enfin rendue au grand homme qu’etait Si Ali et a sa famille si durement eprouve , mais ni lui, ni son epouse, ni ses enfants ne sauraient consentir au lynchage tout autant mediatique que judiciaire mis en branle depuis aout dernier.

    L’interet de Samraoui est de mettre la justice francaise sur une fausse piste pour des raisons evidentes mais qui le prend au serieux aujourd’hui ? a force de se croire invincible du fait d’un statut de refugie indument acquis , il perore, accuse, menace et se rie de tous. Il est temps que cela cesse.

    Je peux comprendre que le juge Thouvrnot, qui a ete berne par ce manipulateur en chef, n’ait pas voulu se dejuger. Il reste qu’il laisse un dossier curieusement vide sans qu’il ait eu le cran de reconnaitre son erreur et de l’assumer. Cela aussi est un dysfonctionnment de la justice francaise et il est bon que la reforme actuelle ait pris en compte cet aspect car le pouvoir des juges d’instruction a mene a nombre d’abus, de denis de justice et d’erreurs judiciaires.

    Il ne fait pas de doute que le prochain magistrat aura la distanciation necessaire pour gerer ce qui reste de l’instruction et de corriger ce qui doit l’etre: par exemple en decidant d’instruire enfin a decharge.

  26. jazairia dit :

    bonjour à tous, même à ceux qui m’insultent. cela ne m’empêchera pas de dire leur faits à ceux qui veulent faire condamner un innocent pour se mettre à l’abri de poursuites judiciaires. merci the Kbil pour votre sympathie mais ne vous en faites pas ce n’est pas un anonyme notoirement connu qui me portera préjudice. ses hauts fait d’armes sont la trahison, la malversation et le faux témoignage. quand ça vient de si bas ça ne saurait m’atteindre. je suis de toutes façons très consciente de la gêne que nous « occasionnons » si j’ose dire. en effet, on est estampillés DRS parce que nous avons l’outrecuidance de prouver que les allégations de Samraoui sont fausses. lorsque nous demandons, vous, Taous, Idir16, moi ainsi que maintenant des hommes des vrais comme le journaliste A. Ouali que la justice fasse réellement son travail, à charge mais aussi à décharge en auditionnant les diplomates français en Algérie, au MAli et en Allemagne pour vérifier l’identité du diplomate et qu’ainsi le juge saura rapidement que M.Hasseni n’a pas travaillé au Mali alors que Hassani oui, il établira très rapidement u’il s’agit de deux personnes différentes, complètement différentes.

    je pense que le diplomate doit en avoir assez de cette longue attente alors qu’il est très aisé de prouver que le diplomate Hasseni n’est pas le militaire Hassani. certains se sont crus autorisés à proposer un échange de mis en examen, une sorte de chantage, de troc humain lamentable du point de vue du Droitet de la morale. mais, ils oublient una spect fondamental, aucun pays au monde ne livre ses ressortissants. c’est une aberration même qu’on puisse l’imaginer. Samraoui qui connait bien cette problématique, propose et encourage les gens à suggérer cette idée simpliste. dans ce dossier Hasseni ouvert sciemment, en connaissance de l’innocence du diplomate, le juge doit mener ne instruction à charge et à décharge au sujet de son implication car il suppose sur la foi du témoignage de Samraoui que M. Hasseni est Rachid Hassani. c’est cela qu’il doit prouver le juge. et uniquement cela. la réponse est manifestement non . mille fois non. Hasseni n’est pas Hassani. si nous analysons les déclarations de Aboud et de Samraoui, il s’avère très rapidement que pendant que Hasseni était à Alger – et cela les diplomates français en poste à Alger à ce moment là, peuvent en témoigner- (car même s’ils ne l’ont pas vus, ce qui est improbable vu qu’il était au protocole et que tous les diplomates doivent passer par ce service) donc même s’ils ne l’ont pas rencontrer, l’Ambassde à Alger doit avoir des écrits signés Mohamed Ziane Hasseni, durant ce temps là Rachid Hassani était en poste au Mali- et cela les diplomates français en poste dans ce pays à ce moment là peuvent en témoigner. en effet, ils ne peuvent pas ne pas avoir rencontré Rachid Hassani car les consuls doivent nécessairement se rencontrer et donc se connaitre au moins de visu. combien y a-t-il de pays ayant un consul au Mali : réponse : très peu, donc ils se connaissent forcément tous.

    pour le vérifier il est possible de contacter le service du protocole malien, dont voici les coordonnées:

    Tél : stad+223 222 31 76 / 222 31 94
    LD :+223 223 11 05
    Fax : +223 222 33 59
    E-mail : protocole@mae.gov.ml

    après cela je m’attends bien entendu à ce que certains déversent leur fiel à mon encontre avec la litanie coutumière de DRS et compagnie mais je n’en ai cure, car la vérité finira par émerger et n’importe quelle cour, magistrats et avocats y compris les Parties civiles finront par se rendre compte que Samraoui les a menés en bateau parce qu’il est au pire appointé pour faire ce sale boulot, cad couvrir les vrais coupables, au mieux pour se protéger lui même vu qu’il a trempé jusqu’à l’os dans ce crime abject.

    l’âme de feu Mécili est en train de se venger des criminels indigents au point de croire qu’ils sont capables de faire condamner un innocent cr il a eu un seul tort travailler au mauvais moment au mauvais lieu. de plus pour ceux qui sont aveugléments acharnés contre l’administration algérienne convaincus, à tort, que ceux qui gèrent sont ceux qui décident.
    ils seraient très étonnés de voir le nombre de hauts fonctionnaires contre la gabegie, l’injustice et la corruption à l’intérieur même des différentes administrations. cela depuis toujours. feu Mécili le savait bien ainsi d’ailleurs que Ait Ahmed, Said Saadi et même les véreux le savent.

    la morale de l’histoire: Samraoui est fou furieux car pour un échephile il est dramatique d’être échec et mat sur un coup de poker. il croyait pouvoir bluffer son monde mais c’est la justice qui l’a rattrappé.

    et maintenant il doit « l’ouvrir avec ses dents ».

  27. Ammisaid dit :

    Assalam, azul, bonjour
    S’il n’y avait des Algériens et des Algériennes qui sabotent, sciemment, les compétences multiples, diversifiées et exceptionnelles qui se trouvent dans son peuple, notre pays aurait un paradis sur terre. Notre pays n’aurait pas vécu les centaines de tragédies passées et celles qu’ils sont entrain de lui preparer dans l’unique but de rester au pouvoir et de voler ses richesses. Regardez un peu plus loin, vous verrez que votre ennemi n’est pas dans l’intélligence, l’intégrité et fougue de vos frères et de vos soeurs. Il est dans l’ignorance, la haine, la suspicion, le doute et la terreur qui vous ne cessez de semer dans notre jeunesse et entre Algériens et Algériennes de toutes les couches de la socièté. Il est dans la vitesse avec la science évolue et se developpe pendant que vous défendez vos priviléges matérielles et votre noblesse terrestre et temporaire. Il est dans l’obscurité dans laquelle vous plongez des hommes libres et capables de créer des richesses qui pourront nourrir l’Afrique entière et qui pourront offrir une indépendance totale à votre pays vis à vis de ceux qui vous offrent des commissions dérisoires par rapport à ce qu’ils encaissent et puis qu’ils injectent dans leurs économies afin que leur peuple puisse en profiter presque équitablement. Il est dans ce temps gaspillé à ruser, à manipuler, à mentir, à faire des promesses imaginaires, à tenir des discours qui n’ont rien avoir ni avec la vérité, ni avec la réalité, à créer des problémes là où tout est clair et éviter ceux qui attendent des solutions depuis des années et enfin à comploter dans le but d’écarter ceux qui vous sont meilleur pour continuer à avoir l’illusion de dominer, de diriger et commander les faibles et ceux qui cherchent une issue pour vivre dans la dignité et la liberté sans vouloir prendre ce qu’ils n’auront pas mérités sans travail. Il est dans le gaspillage de nos ressources et de l’énergie de cette jeunesse qui veut se sacrifier dans la joie et le bonheur à ce pays qu’ils aiment d’un amour fort et sur. Il est dans tout ces morts innocents, dans tout ces disparus qui endeuillent des familles par milliers et dans toutes ses destructions répétés des biens de l’état et donc de son peuple. Il est dans le fait que vous avez mille fois échoué et que vous avez mille fois promis de changer mais uniquement dans le but encore d’échouer et nous faire échouer. Car l’échec est votre destin et ce celui des hommes et des femmes qui n’ont de raison que le propre et fausse raison.
    Fraternellement

  28. Mohand dit :

    Ce site tend à devenir un lieu où se cultive l’antagonisme, la diversion et l’apanage de mensonges.
    Les initiateurs de ce gachis ne nous laisseront pas tranquilles et sereins. Ils ne veulent pas que l’on consacre chacun en fonction de son temps libre, de ses possibilibtés, et ses connaissances, aux multiples questions qui se posent au pays dans tous les domaines.
    Ne faut il pas regarder avec insistance et nettoyer ce blog pour le préserver?
    Jusqu’où iront ils ? Quand allons nous enfin, cesser de lire des injures et des qualifications saugrenues?

    Mon infatiguable et entêté adversaire virtuel ne va t il comprendre qu’il n’est pas un chef d’orchestre qui distribue des satisfecits et des injures à peine voilées?
    Que lui dire de plus que je ne lui ai déjà dit? Il ne peut s’empêcher de s’adresser à Mohand , pourquoi donc ?
    Pourtant plusieurs fois je lui ai fait comprendre qu’il ne m’intéresse pas car rien de ce qu’il écrit n’est neutre. Je partage pas ses objectifs, je condamne la mission qu’il s’est octroyée. Le fait d’être relayé et soutenu par ces « proches » toujours les mêmes, ne semblent pas lui poser un problème il encourage cette scission qu’il a organisée il cherche des adeptes, il encourage Ouali en lui lançant des louanges de circonstances.
    La critique ça le connait, l’autocritique il ne l’a pas apprise, il ne sait pas ce que c’est. C’est le propre de ceux qui ont vécu dans l’impunité et le favoritisme et qui par un concours de circonstance se sont retrouvés OUT. Ils ont la nostalgie de leur passé, ils veulent le voir revenir. Ils veulent être « repris ». Ils feront tout pour être entendus. Ils donnent continuellement des signes et font des appels …des gages de bonne conduite.
    Said ne peut tout de même pas le nommer Correspondant ou Ambassadeur alors qu’il est administrativement sous un statut qui ne le permet pas!
    Il me prend pour celui que je ne suis pas, car il prend ses désirs pour une réalité. Il aurait bien voulu renouer avec son ami (devenu comme par hasard son adversaire). Il aurait voulu mais il n’est pas parvenu. Il aurait voulu car c’est une perspective qui lui aurait permis un tas de choses infames et habituelles dans ce corps où la malhoneteté et l’intrigue sont courantes.
    Certains tombent dans son escarcelle pour un temps , puis changent subitement. D’autres maitrisant les techniques et les dessous des manigances inavouées le fuit comme une maladie.
    Force est de constater que n’étant parvenu qu’a semer la zizanie il finira dans l’oubli et les affres de ses tentatives pueriles et mesquines nous feront rires plus que toute autre chose.
    Il gesticule tout azimut, il va même jusqu’à inventer des organisations que ni ses qualités ni son passé ne lui permettent de mener à bon port. Il s’allie à tous ceux qui veulent l’écouter et il est content quand des gens lui envoient les salamaleks et des fleurs.

    Je ne condamne jamais sans preuve, je ne juge jamais sans connaitre, et si j’écris encore,pour dire ma rancoeur et quelques données générales c’est pour lui dire de cesser de me prendre pour Smaraoui que je ne suis pas.
    Si mes arguments te bousculent n’utilise pas cet amalgame qui te dessert.
    L’unique manière que tu as trouvée pour les disqualifier à tes yeux et ceux de tes collègues c’est de dire que je suis Samraoui.
    Il ne se cache pas lui, ses écrits il les signe de son nom, il n’a pas besoin de pseudos comme toi. Pourquoi ne le fais tu ouvertement c’est plus conviviale entre anciens collègues.
    Moi je ne suis pas partie prenante dans cette affaire, sinon, sans doute que je le ferai, mais je ne vais pas donner ce plaisir aux vautours qui n’attendent que cela, comme toujours.Tant qu’il y a une justice de nuit, et que ton chef règne nous le ferons pas. Aussitot qu’il parte nous abattrons nos cartes.
    Les dossiers seront alors ouverts, nous pourrions confondre tous ceux qui aujourd’hui trompent les citoyens et oeuvrent à disqualifier tout ceux qui peuvent leur tenir la dragée haute et qu’ils ne peuvent atteindre. Des voix que d’aucuns veulent disqualifier aujourd’hui, témoigneront , Dieu les aura mises sur les chemins de la vérité.

    Vous allez voir chers blogueurs comment encore une fois ils vont réagir pour, pensent ils noyer ce commentaire, comme à chaque fois, avec des discours qui sentent le roussi.

    Mohand

  29. justice&verité dit :

    Mohand un GRAND MERCI pour ta loyauté et franc parler.

    Il y’a UNE seule verite entourée de plusieurs mensonges.

    Les menteurs s’auto-devoilent souvent et pas la peine de rentrer dans les details.

    Merci pour tes riches interventions qui sont appreciables.

    Au bon entendeur.

  30. vamos dit :

    Mon cher Mohand , » THOUROUED YEMAHK « , comme le dit souvent un des blogueurs pour remercier Samraoui .Je n’ai pas un qualificatif pour te remercier pour toutes tes interventions , tellement je suis très ému et très enchanté de te lire .Je te tire chapeau , tu es un Grand avec un G majuscule .

  31. Benderouiche dit :

    Cher Mohand, je comprends votre souci, qui est aussi le miens, de préserver ce site comme espace de libre débat. Vous savez certainement que la gestion d’un blog est difficile. Par ailleurs, je demande à tous les amis de signaler des commentaires contenant des insultes. Je n’hésiterai pas à les supprimer. Je profite de cette occasion pour lancer une autre invitation à notre ami Sniper afin qu’il revienne parmi nous. Bonne journée à tous

  32. Mohand dit :

    Merci beaucoup pour vos m’encouragements et vos appréciations. Nous prenons conscience, de plus en plus, que les Algériens sont magnanimes et justes malgré l’existence parmi nous de quelques opportunistes égarés. Nous sommes les plus forts, nous vaincrons …
    Mohand.

  33. Mohand dit :

    Je suis sur de votre bonne volonté cher Benderouiche.
    Nous veillerons inchalah à dissuader les revanchards et les mal élevés afin qu’ils s’éloignent… on ne se ressemble c’est sur inutile de faire semblant.Le temps fera son oeuvre et on saura le vrai du faux.
    J’aimerai aussi que sniper se manifeste.
    Il est de ces hommes courageux et combatifs dont il faut beaucoup pour renforcer les nobles idées que soulèvent ce blog. Plus on est nombreux plus on est fort. Plus on échange nos avis mieux on est uni. Nos échanges procédent de nos bonnes intentions, on exprime chacun avec ses mots notre attachement à la morale, à l’intégrité et notre désir de changement pour mériter « le relai » que nos parents nous ont confié…
    Plus de deux mille ans d’histoire,alors qu’ils manquaient de tous, ils ont su préserver ce qu’il y a de mieux en un homme,son valeureux courage et l’ exemplarité dans le respect de l’autre tout en agissant sans concession pour la justice
    et la liberté de pensée.
    Nous assumons la fracture nécessaire avec ceux qui font de la tromperie une vertue. Ils se reconnaitront. Dans chaque personne cependant il y a un bon et mauvais esprits … souhaitons que chacun de nous sublime le mal et se manifeste que par le bien quand il s’adresse aux autres. C’est le premier pas dans la bonne direction…
    Bonne soirée.

    Mohand

  34. The Kbil dit :

    Cher frere Benderouiche.

    je partage entierement votre souci de maintenir ce site comme espace de libre echange et ce meme si, a une ou deux reprises, certains de mes textes, il est vrai plutot virils et muscles, ont fini par etre zappes et que je n’ai jamais beneficie du privilege de voir certains de mes ecrits tenir le haut de l’affiche, pourtant je pense que je reflechis et ecris plutot bien et que je represente une tendance qui ne beneficie pas de l’attention meritee.

    je trouve votre reponse equlibree et je l’appuie car certaines verites doivent etre dites: Vous noterez que jamais, et cela peut se verifier, je n’ai appele a la censure, y compris lorsque certains de nos echanges ont tourne au vinaigre. Ceux qui insultent, et j’avoue parfois m’etre laisse aller moi meme, sont precisemment ceux qui aujourd’hui se plaignent. ce me rappelle l’adage populaire qui dit qu’il m’a battu et a pleure et m’a precede et s’est plaint …

    Ensuite, rappelez vous que d’aucuns, afin de ne nommer et de ne froisser personne, vous ont suggere d’exclure de cet espace les blogueurs qui leur donnaient de l’urticaire. Bel exemple de civisme et de tolerance en verite.

    Pour ce qui concerne le FFS, il me semble que Amer Ouali a fait une contribution de qualite sur les objectifs et la ligne politique defendue de longue date par le parti et je m’associe a ce point de vue eclaire et n’epiloguerai point.

    A ce sujet, cher Benderouiche, laissez moi vous dire que vous vous situez dans la droite ligne de la prise de position ethique du FFS sur cette affaire comme sur d’autres et que cette fidelite aux ideaux du parti vous honore veritablement.

    Alors, je pense, qu’effectivement, il faut savoir raison garder et admettre que des gens qui ne pensent pas comme vous puissent exprimer librement leur opinion sans qu’ils soient systematiquement accuses de rouler pour le DRS ou de chercher des privileges indus.

    Nous debattons d’une affaire grave et il se trouve que des Algeriens croient fermement en l’innocence de Mohamed Ziane Hasseni et j’en suis resolument. Je defends une cause et rien ne me detournera de ce combat ethique car je suis convaincu, en mon ame et conscience, que les vrais coupables courrent toujours.

    je signale a ce propos, qu’outre Amellou et Rachid Hassani, dont les roles joues sont connus, celui de Samraoui reste a eclaicir et sa derniere chance actuellement est de reconnaitre son erreur et de l’assumer. Il s’est trompe en designant une personne etrangere a l’affaire Mecili. Son tort n’est pas de se tromper car l’erreur est humaine, ce serait de s’enteter et d’aller a l’encontre de sa nouvelle philosophie de vie, basee,selon ce que l’on a cru comprendre, sur le repentir et la redemption. Alors qu’il s’assume en toute conscience.

  35. Mohand dit :

    c’est ça ? c’est moi le problème , et bien je l’assume.
    Mohand

  36. Mohand dit :

    J’ajoute que le FFS n’a absolument rien à voir et ne partage rien avec les charognards. Ceux qui essaient de s’y infiltrer ont encore une fois des buts qui n’ont rien à voir avec la ligne politique, patriotique et juste du parti du FFS et ceux qui tentent de le caresser dans le sens du poil sont aussi à regarder de plus près que les traditionnels adversaires. ils Sont comme des vers dans un fruit … vous voyez ce que je veux dire…
    Mohand.

  37. The Kbil dit :

    Cher Benderouiche, je vous prends a temoin. Qu’est ce que je vous disais a propos de ceux qui ont l’insulte facile a defaut d’avoir des vrais arguments ?

    nous sommes des vers, parait-il. Et cela entre autres politesses dont nous a gratifies l’innenarable et vertueux Mohand depuis le debut.

    Il est le gardien de tout, du site, du FFS, de l’Algerie et j’en passe. En psychiatrie ce comportement a un nom.

  38. Mohand dit :

    Qui se sent morveux se mouche … je ne cite pas ton pseudo à tout va comme toi et pourtant tu te sens visé à chaque fois,on appelle ça une présomption et ou une preuve.
    Je suis peut être le « gardien » comme tu le dis, comme pour me dénier ce rôle, mais tu ne manques aucune occasion de le revendiquer pour justifier ton vrai travail…
    Je suis peut un fou comme tu le sous entends, mais oui, comme tes semblables , soutenir le vrai contre vents et marées ce n’est pas normal.
    Arrête de courir dans le noir, il y a des sujets beaucoup plus importants que ton désir toujours renouvelé de te quereller avec moi. Je t’ai dit tu ne m’intéresses pas. Mes écrits ne te plaisent pas, tu les partages pas c’est normal, ce qui me choque par contre c’est tu ramènes tout à des questions de personnes, les idées ne t’interessent pas. Que faut il que je te dis d’autres pour que tu prennes conscience que JE SAIS que toute ton action se résume en une chose ….et que tu poursuis un seul but. Il y a un dicton populaire qui sied à la situation : El faham bal ghamza ….
    Je suis un homme bien élevé et respectueux, c’est pourquoi d’ailleurs je réponds, quoique tu fasses tu ne sauras pas me salir …. Si ma mêmoire est bonne tu as commencé un certain jour de la fin du mois de septembre , en me qualifiant de menteur… comme tu n’arrives pas à imposer tes opinions frappées du sceau de l’inéquité, tu cherches alors,à chaque fois, des oreilles qui t’écoutent … mais comme tes paroles et tes idées ne sont pas nettes tu n’obtiens pas l’audience que tu aurais voulu… alors pour toi j’en suis le principal responsable et bien oui et je l’assume. Je ne suis pas complaisant prend le comme tu veux.

    Mohand

  39. jazairia dit :

    holà! arrête ton char bidasse. dommage j’ai raté cet échange d’amabilités haut en couleur. j suivais un autre débat toujours sur ce blog et aussi les commentaires fleuves du matin DZ à l’encontre de Yasmina Khadra. lâchez lui les baskets et admettons une bonne fois pour toutes que tous les algériens ne sont pas obligés d’être tout le temps d’accord sur tout. il est un écrivain. un intellectuel qui est libre de pensr ce qu’il veut. on n’est obligés ni de le suivre ni de le croire sur parole. de toutes façons il écrit de bons romans c’est l’essentiel.

    pour en revenir justement à l’essentiel de notre débat actuel, peut être que je me trompe mais il me semble que nous n’avons pas suffisamment discuté du rôle des parties civiles. je m’explique: pourquoi l’avocat de la partie civile, aors même qu’il a été le premier à exprimer la nécessité d’une confrontation général, se tient désormais en retrait sur sa demande. il est pour le moins étonnant qu’ayant été rejoint par la défense, qui a demandé officiellement la confrontation avec Aboud et avec Samraoui, mais aussi une confrontation générale, pourquoi donc ayant cette configuration positive et même idéale , l’avocat de la partie civilese tient-il coi?

    cela m’intrigue, car le bon sens et même le sens de la chose juridique, voudrait que lui insiste davantage que son collègue de la défense pour que la confrontation ait lie le plus rapidement possible.

    et si Samraoui continue de se débiner. le vin sera tiré et sera bu.

  40. Mohand dit :

    Je ne sais pas qui est qualifie de bidasse, à moins que ce soit une lexis.
    L’oxygène se tarie t il ? En tout cas les envolées incantatoires ont cessé et ce pour notre grand plaisir et la sérénité.

    Mohand

  41. The kbil dit :

    Toujours a chercher des poux dans la tete aux autres, Mohand.

    Je savoure personnellement ton absence d’inspiration car en matiere « d’envolees incantatoires » indigestes et indigentes personne ne peut te battre ou te concurrencer. Nous te laissons donc jouir de ce privilege douteux.

    Et pour finir, qui se sent moreveux se mouche.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER