Kabylie: ULAC LA PESTE, ULAC !

Le ministère de la Santé a affirmé lundi qu’aucun cas de peste n’avait été enregistré en Algérie depuis 2003, démentant des informations de presse selon lesquelles cette maladie serait apparue récemment dans les maquis islamistes en Kabylie. « Aucun cas de peste de quelque type que ce soit n’a été enregistré dans aucune région d’Algérie et ce depuis 2003 à Oran (ouest algérien) », a déclaré à l’AFP le responsable de la communication du ministère de la Santé, Slim Belkessam. 

Commentaires

  1. Fadhli Ahcène dit :

    C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. Le DRS a voulu intoxiquer l’opinion publique internationale en faisant croire que la peste avait décimé les maquis kabyles. Et pour faire plus sérieux, il a balancé « l’info » à un organe de presse anglais. L’OMS a pris l’affaire au sérieux et a demandé des explications à l’Algérie, pour pouvoir mettre en branle son plan de mise en quarantaine pour éviter son exportation en Europe.C’est ce qui explique que le ministère de la saleté a officiellement démenti l’information. Quel crétinisme !

  2. hasheickoum dit :

    ils aurais du déclarée « hydra,el biar,ben aknoun »zone sinistré et mise sous quarantaine pour cause
    de peste noir, peste bubonique,fièvre jaune,choléra,tifusse,pour les parents !
    HIV,MST pour les enfants avec tous ce qui se passe la bas on sait jamais il n’y qu’a voir leurs fils qui se drogue et leurs filles se font filmé par des espions américain plus occidentale tu meurt!

  3. samaritain dit :

    UNE SEULE PESTE QUE JE CONNAIS C EST LE POUVOIR ET SES SOUS-FIFRES !.

  4. Ammisaïd dit :

    Assalam, azul, bonsoir
    La vraie peste se trouve au club des lapins. La peste noire ou la peste rouge c’est selon. Plus de 200000 morts et plus de 10000disparus. Elle avait sévi durant plus de dix ans en continue. Elle était rentrée du maroc juste après l’indépendance. Elle avait commencé à tuer durant la guerre, l’une de ses célèbres victimes à cette époque s’appelait Mr Abane Ramdane. Ensuite, elle avait commencé à disséminer tout homme qui essayer de lui résister. Elle aimait avant tout les Algériens qui avaient certaines caractéristiques : Moudjahid, patriote, sincères, justes et amoureux désintéressés de l’Algérie. L’O.M.S doit savoir qu’elle lui était arrivé de sortir du territoire national pour tuer ceux qu’ils auraient préalablement choisis dans les laboratoires secrets d’alger, l’une de ses victimes par exemple en France s’appelle Mr Meceli Ali. Il n’ y en a d’autres, mais nous pouvons pas les citer tous, il faut une étude épidémiologique sous l’égide d’un organisme indépendant et désireux vraiment de la traiter et de sauver les générations futures de sa virulence. Il est certain que cette peste arrange ceux qui sont vaccinés et protégés de ses coups mortels. Elle leurs permet de s’enrichir et de rester au pouvoir pendant que le peuple Algérien vit dans la terreur de cette peste sans nom et sans visage. Par ailleurs d’après certains qui ont pu lui échapper, cette peste qui sévit en Algérie est très maligne, elle sait s’adapter aux remèdes, elle sait voyager d’une région à une autre, elle capable de muter et de se déguiser en une autre maladie et elle est capable de se cacher longtemps avant de recommencer à sévir et à tuer. La majorité des Algériens et des Algériennes ont été, directement ou indirectement, victime de ses méfaits dévastateurs mais jusqu’à maintenant personne ne les croient quand ils alertent le monde et ses organisations et personne n’a voulu pour l’instant venir enquêter sérieusement. Enfin, tout les Algériens qui ont essayé de la combattre sans prendre des précautions drastiques ont été tous emportés par ses ripostes sans pitié. Oui, c’est vrai, la peste sévit encore et toujours dans notre pays mais le remède efficace pour l’éradiquer, nous l’avons, malheureusement, pas encore trouvé. Allah yestarna menhou
    Fraternellement

  5. justice&verité dit :

    Le pouvoir assassin est entrain de MASSACRER nos freres Mozabites á Berriane avec la complicité des autorités locales qui ont recu l’ordre de Tounsi et de Zerhaine donc du gouvernement Ouya-hiya et son chef BouHef.

    http://www.youtube.com/watch?v=j4E-kTHtFQA

    Adm: La video est disponible sur notre site: TAHIABLADI

    L’horreur de Berriane: La video qui prouve l’existence du complot du régime contre le peuple algérien

    http://www.lequotidienalgerie.com/

    Nos etudiants se font INTOXIQUER par le ministere de l’enseignement

    GRAVE INTOXICATION À LA CITÉ UNIVERSITAIRE NAHAS-NABIL
    407 étudiantes évacuées vers l’hôpital

    04 Février 2009 – Ikram GHIOUA
    Ces étudiantes ont été intoxiquées après avoir consommé, dans la soirée du lundi, du poulet, du riz et de la pâtisserie.

    http://www.lexpressiondz.com/

    Apres les crimes humanitaires de
    Relizane, Bentalha, Rais, la Mitidja, la Kabylie
    maintenant au tour du sud particulierement la vallée du Mzab

    Oú sont les cheb khaled, Ksentini et les autres chats et chiens du regime sanguinaire assassin?????????

    Debout algerienne – algerien
    cela fait tres mal depuis 1962 á nos jours 2M9 TROP de crimes humanitaires et aucun poli-tic-ien ne prend sa valise et reconnait ses crimes et son echec… ils veulent crever dans le korsi.
    IL FAUT LES ATTAQUER DANS TOUTES LES INSTANCES INTERNATIONALES
    LE PEUPLE ALGERIEN N’EST PAS EN SECURITÉ ET Á L’ABRI DE CES CRIMES D’ETAT.

    Au bon entendeur

  6. EL OUHCHE dit :

    BOUTEF EST LA SEULE PESTE QUI PUISSE ARRIVER A LALGERIE BELKHADEM LHANOUN OUYAHIA C’EST LE CHOLERA . PAUVRE PEUPLE ANALPHABETE BIENTOT IL NE RESTERA PLUS UNE GOUTTE DE PETROLE ET ON VERRA BOUTEF ET CONSORTS PRENDRE LA CLEF DES CHAMPS ENTENDRE BOUTEF SAID CAR A CETTE DATE EL KALB DE BOUTEF CREVERAS IN CHALLAH

  7. formule alptis sublima dit :

    Bonjour,
    Il est plus simple de se nourrir des rumeurs que de voir la vérité en face.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER