Le PST appelle au rejet de l’élection présidentielle

chawki.jpgLe secrétaire général du Parti socialiste des travailleurs (PST), Salah Chawki, a annoncé hier lors d’un point de presse le rejet de son parti de la prochaine élection présidentielle. Le premier responsable du PST précise que la décision du rejet de la prochaine échéance présidentielle « a été prise suite à un débat général au sein du parti ». Les conditions, dit-il, «sont plutôt réunies pour le rejet de cette élection ». « Normalement, celui qui a fait son autocritique et son aveu d’échec doit démissionner. Chez nous, on nous dit qu’il faut lui accorder un troisième mandat pour pouvoir corriger les erreurs commises lors des précédents mandats », ironise-t-il. Chawki Salhi a dressé, par la même occasion, un tableau sombre de la situation sociale et politique du pays. Selon lui, « tous les secteurs sont dans des situations catastrophiques ».

Commentaires

  1. un lecteur dit :

    d’apres « le soir d’algerie » Mr salhi chawki demande une assemble constituante., et pourtant depuis longtemps vos militants n’arretent pas de critiqués la politique du ffs, au lieu de faire un front uni contre ce pouvoir… qu’est ce qui vous amenes aujourd’hui a demander ce que ait ahmed demande depuis 50 ans merçi

  2. Mourad dit :

    Chawki devrait plutôt demander à sa femme Soumia, présidente de la commission femmes de l’UGTA, de quitter l’organisation de Sidi Said !

  3. jazairia dit :

    ne tirez pas sur l’ambulance. moi je rouve en outre qu’il a du mérite ce monsieur alors qu’on est sur à cent pour cent que fakhamatouhou va régner. ça signifie que pour le chef du PST cela va donner lieu à

    1- création d’une scission au sein du PST.
    2- problèmes de douanes ou de comptes bancaires.
    3- problèmes de voisinages voire familiaux.

    n’importe on va pourrir la vie à ce monsieur parcequ’il a osé suivre la voie de ses ainés politiques.

    résumons nous: il y a un Président, 17 schtroumfs,pour une présidentielle dont le seul absent est l’honneur.

    car enfin à ce jour tous les politiciens dignes de ce nom sont en train de s’aligner contre ce scrutin et le viol d la constitution.

    Ait Ahmed, Hamrouche, Mehri, Zeroual, Djaballah, Said Saadi,et maintenant Chawki Salhi. a qui le tour?

    chère Louisa il n’est pas trop tard vous pouvez vous aussi écouter la voix de la sagesse et dire que non vraiment vous êtes tout compte fait pour la légitimité populaire, la vraie, et pour le respect de la constitution t des lois de la République.

    allez il manque une femme dans la liste des braves!

    SVP Louisa laissez tomber les bouffe tout.

    vous qui avez tant enduré ne laissez pas ce pouvoir moribond vous escroquer votre aura populaire. si vous participez aux élections de la honte vous perdrez votre crédibilité. d’ailleurs je ne serai pas du tout surprise que vous aussi vous connaissiez une scission.

    c’est un pouvoi corrompu qu’il faut avoir la sagesse de remettre en cause par une révolution pacifique.

    c’est même Mme Mentalechta qui le dit on peut lui faire confiance. cf compte rendu sur El Moudjahid de la virée à Paris de Ould Abbes.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER