Bouteflika brigue un troisième mandat

boute.jpgLe président Abdelaziz  Bouteflika a annoncé jeudi, lors d’une cérémonie à la coupole Mohamed Boudiaf, sa candidature pour la prochaine élection présidentielle.Dans son discours, il avait souligné l’importance de la  révision de la Constitution pour assurer « la stabilité,  l’efficacité et la continuité » dans ce pays d’Afrique du Nord  riche en hydrocarbures. Lors de son discours, le chef de l’Etat a affirmé avoir crée plus de 5 millions d’emplois et compte en créer 3 millions durant les cinq prochaines année. Le président Boutefika a indiqué que l’élection prochaine sera libre, démocratique et transparente.

Commentaires

  1. Brahim Moussa dit :

    Quelqu’un peut-il nous combien a coûté le carnaval de la Coupole d’hier après-midi? Quel gâchis et pauvre ghachi!

  2. le mécontent dit :

    azul , de Tizi -Ouzou,

    le mécontent

    ce la fait 10 ans que le système nous impose un homme qui a comme compétence que la vengeance .

    depuis son arrive à la tete de ce pays les malheurs non pas cesser sur notre peuple.

    l’Algeriens n’a jamais connu autant d’humiliation.

    pour bouteflika tous les algériens se porte bien ils sont tous en bonne santé ils travaillent et touche très bien ils vivent en sécurité ils mangent à leur fin donc tout va bien madame la marquise.

    cette année Tizi-ouzou connaitra une compagne électoral inédite, car meme les sois disant arouche sont de la partie (les éléments les plus violant de la ville deTizi-ouzou).
    pour vous dire dans quelle situation se retrouve l’Algerie bouteflika a réussi des miracles pendant les deux mandats

    -dépolitisation de la société

    -clochardisation de toutes les institutions

    -corruption à outrance dans tous les domaines

    -meme la jsk n’a pas échappée.

  3. histoiregeo dit :

    l’Algérie n’a jamais été aussi corrompue, aussi mal gouvernée à tous les niveaux que pendant la dernière décennie( l’époque du parti unique serait un paradis ). qui peut aujourd’hui nous confirmer le contraire ?

  4. Ammisaïd dit :

    Assalam, azul, bonsoir
    Enfin, il sa se représenter notre roi bien-aimé, il est là comme quand il avait vingt ans, il est là tout flamboyant, heureux et souriant. Enfin, il est venu nous parler, tout les algériens et toutes les algériennes l’ont vu en direct à la télé et sur les ondes de la radio. Enfin, il a entendu le cri et l’appel du peuple qui lui demandait de continuer, de continuer à nous guider, à nous bercer pour dormir toute la nuit et toute la journée, nous chanter avec sa voie douce la chanson qui allait apaiser nos âmes torturées et qui va chasser de nos esprits tout nos soucis et nous rassurer sur notre avenir incertain dans cet environnement de crise et de voracité. Enfin, le noble rempli de sincérité, le moudjahid courageux qui avait tout sacrifié, le militant infatigable qui avait porté le prestige de notre pays dans toutes les contrées et le président-roi qui nous a apporté la paix, la sécurité et la prospérité est déterminé à poursuivre l’oeuvre que les étoiles lui avaient assignés. Enfin, nous serons plus orphelins, nous aurons plus peur de mourir, nous manquerons plus de rien, le sourire ne quittera plus nos visages désespérés et nous irons sereins et confiants vers avenir dont des milliards d’humains redoutent qu’il leurs soient pénibles et sans pitié. Enfin, le roi invincible, irresistible et immortel s’est montré pour nous rassurer, effacer de nos mémoires les souvenirs coriaces qui nous tourmentaient et guérir les blessures de nos coeurs que la terreur permanente et sournoise ne cessaient de déchirer. Je l’ai vu, tu l’as vu, il l’a vu, nous l’avons vu, vous l’avez vu, il(elle) la vu, donc il est vrai, il est réel, il est authentique, il est humain, il est visible et il va nous sauver. Il est là, les portes de l’ignorance, de la misère, de la faim, de la fitna, du chômage, de la crise, de la maladie et de la mort sont toutes fermées. Ouvrez vos oreilles (72 millions d’oreilles) et écoutez le, c’est un médicament d’une efficacité sans pareil et sans aucun effet secondaire, soyez certain, écoutez le, il va vous parler et vous rappeler ce qu’il vous a dit dans la bouche de tout ceux qui l’avaient précédé (excepté Mr boudiaf Allah irhmou).

    Je suis Fakhamatouhou Alkabir
    Écoutez la beauté et la douce musique de mon discours
    Ouvrez-moi vos oreilles fins et vos tendres coeurs
    Je suis intelligent, je suis grand et je suis très fort
    Je vais vous guider sans exception vers la joie et le bonheur
    Comme un bon pasteur guide ses moutons vers une prairie aussi vaste que l’univers

    Je suis Fakhamatouhou Al kabir
    Le meilleur président que la terre a eu l’honneur de voir et de recevoir
    La perle rare, l’unique roi que l’histoire a inscrit en lettres d’or
    Suivez-moi, ne regardez plus arrière, je vous guiderais vers un lieu sûr
    Un lieu où n’avait jamais coulé une goutte de sang à cause de la guerre
    Un lieu où les roses et les fleurs offrent d’exquises et magnifiques odeurs
    Ecoutez-moi, n’ayez plus peur, je serais pour vous un père bon et protecteur
    Je serais pour vous un frère sincère et même une douce mère si cela s’avère nécessaire

    Je suis Fakhamatouhou Al kabir
    Le seul capable de réaliser tout vos rêves, tout vos demandes et tout vos désirs
    Le seul capable de chasser de vos mémoires les mauvais souvenirs
    Je suis noble, amoureux de la vérité et je suis unique de mon genre
    Sortez vos mouchoirs, c’est la dernière fois qu’elles serviront à sécher les larmes de vos pleures
    Ecoutez-moi, je suis la main de la justice que redoute les menteurs, les criminels et les voleurs
    Je suis la richesse qui soulagera tout les ventres qui crieront misère, misère, misère !

    Je suis Fakhamatouhou al3aziz wa Al kabir
    Je suis l’homme devant qui l’impossible s’efface à cause de la terreur que je lui inspire
    Je suis la chance qui évitera les catastrophes naturelles et qui fertilisera notre généreuse terre
    Je suis le gardien fidèle de l’héritage et de la victoire de nos valeureux martyres
    Venez nombreux pour entendre ce que j’ai à vous dire, il apaisera vos âmes et fera sourire vos coeurs
    Je serais le rempart solide contre la hogra, le meurtre, le chômage, la terreur et la torture
    Je serais le protecteur infaillible de vos biens, votre union et de ce que vous gagnerez avec votre sueur

    Je suis Fakhamatouhou Al3adhim, Alhakim wa Alkabir
    Je libérerais la femme des traditions qui la maintiennent dans la soumission et le déshonneur
    J’éradiquerais de nos écoles les dogmes qui l’enferment dans l’ignorance têtue et obscure
    J’encouragerais toute personne qui aura des idées qui nous emmèneront vers la modernité et la lumière
    Je lutterais de toute mes forces contre la pauvreté, les maladies et tout les maux qui nous tirent vers l’arrière
    Venez, votez, mobilisez vous, applaudissez, je vais continuer mon oeuvre sans jamais fléchir
    Votez, n’hésitez, votez, je suis là pour vous rendre digne, libre, fraternel, prospère et solidaire

    Écoutez cette ferveur, écoutez ses applaudissement nourris, regardez ce bonheur, écoutez cris de joie et d’espoir you you you you you you you you youyou you you, tahia fakahamatouhou, tahia fakhamatouhou, tahia seltan enta3na, yopu you you you you youyouyouyouyou, tahia fakhamatou, fakhamatouhou, les généraux sont là, les représentants de la socièté civiles et des organisations syndicales, l’élite est là, les juges sont là, les caméras sont toutes là, tahiafakhamatouhou, tahia, tahia, tahia, you you you you you you you, les disparus vont revenir, ils arrivent, ils ne sont pas loin, des larmrs de joie coule comme des rivières, you you you you you, tahia barsidan, tahia parsidan, tahia parsidan, il y a des femmes qui perdent connaissance, de l’eau, de l’eau, une clef, un couteau, les pompiers, un médecin, you you you you youyouyouyouyuo, la pluie tombe, les barrages sont remplis, les jeunes sont tous mariés, le savoir tombe sans arrêt, la joie partout, les klaxons, les you you you you you you, tahia Fakhamatouhou, tahia fakhamatouhou, you you you youyouyouyouyouyou you you, les kabyles sont là, les mozabites sont là ,les chaouis sont là, les croyants sont là, les arabes sont là, nous tous frères, nous toutes des soeurs, les differences ont cédées, la liberté est là, la justice est là, la democratie est là, les terroristes sont tous descendus de la montagne, les oiseaux chantes, les harragas travaillent, les prisons sont vides, il n’y a plus d’injustice, le chomage est terrassé, les touristes afflux de partout, you you you you you, les exilés sont rentrés, you……………………………………………………………………………………………………………….
    Fraternellement et que dieu nous protége du pire. Amine.

  5. Anonyme dit :

    Il est digne d’un tyran d’un autre temps n’obéissant qu’à son instinct animal. Mais, il ne jouira pas longtemps du fruit de sa trahison qui a transformé une illusion en cauchemar, je le lui prédis ; et il mourra dans l’infamie, puisqu’il n’a pas su mourir avec honneur. Travesti de vérités : Mensonges manipulateurs pour gagner la confiance de la population en prétendant être un candidat indépendant. Sa maladie a été un rappel, mais en vain. Sa convalescence tourne au déshonneur de l’art de mentir et de rebondir dans la déliquescence de l’Etat qu’il avait taillé à la mesure de ses frasques monstrueuses et inadmissibles à répétition. On dit dans le même sens que la maladie tourne à la mort.
    Incongnito

  6. lalchimiste dit :

    peut on réprimander quelqu’un a qui en sert les rein du pouvoir sur un plateau d’or.
    ce qui me fait de la peine c’est ses corrompus et tous les opportuniste ancienne et nouvelle générations qui offres les jambes et la suite de leurs femmes et progéniture féminine a tout un chacun qui possède une toute petite parcelle de pouvoir.
    a dieu l’algerie ina lillah oua in ilaihi radjioune.

  7. azarzour natmourth a dit dit :

    VU DE L’ETRANGER

    L’Algérie n’est pas un pays démocratique au sens occidental du terme, et malgré un semblant et des efforts de présentation il n’est ni la republique d’Islande , ni la Suisse ou la Grande Bretagne, la République Algérienne ne revendique d’ailleur ni ce satut ni cette image, vu les problemes de certains « politiques » de ce pays. Personne ne contestera la corruption régnant dans ce pays, ni le paradoxe entre sa très grande Richesse et l’extreme pauvreté du peuple. Néanmoins, vu de l’Etranger, n’en déplaise aux gloseurs, « BOUTEF », est la solution algero- algerienne la moins pire et la plus stabilisante. Ce qui inquiete, c’est que modifier la constitution pour etre Réelu, ne resoud pas le probleme en soi. BOUTEF est malade, il est agé, un successeur ca ne se forme pas en un an ni en quatre anss…Pour résumer dirions nous qu’entre choisir Charybde et Scilla, on choisit Bouteflika.

  8. benmahammed miloud dit :

    Mr Benmahammed Miloud
    206 cité Kaddour Boumeddous
    Constantine
    A
    Monsieur le président de la république
    Alger

    Votre excellence ;
    J’ai l’insigne honneur de vous écrire cette lettre pour vous dire qu’en 1999 et 2004, j’ais voté pour vous ainsi toute ma famille parce que on était et on est toujours convaincu que les idéaux révolutionnaires se rapportant à l’honnêteté, l’intégrité, la compétence, l’amour de la partie, le combat contre la hogra la corruption qui vous animaient les années de feu vous animent toujours.
    Je reste confiant en mes choix de 1999 et 2004 malgré le vécu d’une situation cauchemardesque par mon fils lequel a eu droit à un scénario digne des films hollywoodiens et où toutes personnalités saisies par écrit par mes soins et en mesure d’intervenir pour faire éclater la vérité se sont inscrites aux abonnées absents.
    Permettez moi Monsieur le Président de vous relater la genèse de l’affaire à l’origine de cette requête. » Victime d’une cabale montée par le chef de sûreté de Wilaya de Annaba, son ex adjoint gendre du chef d’état major et du Directeur régional des RG de l’époque, aidés en cela activement par le directeur national des RG et tacitement par la DGSN et certains magistrats des Wilayas d’EL Tarf et de Annaba, Mon fils Benmahammed Med Samir ex Directeur de Wilaya des RG à Annaba a été emprisonné en juin 2006 et condamné à 3 ans de prison en novembre 2007 sans preuves ni témoins de bonne foi.
    Les preuves qu’il détient contre ses détracteurs ont été refusées par Mme ma juge en charge du procès lors de l’audience. Mieux encore, l’appel que mon fils et son compagnon ont fait de leur condamnation n’a jamais été transmis à la cour suprême pour statuer ».
    Devant cet état de fait, les détenus sont usés de la seule arme dont ils disposent en prison à savoir le recours à une grève de la faim pour se faire entendre. Ce geste s’est traduit pour eux par la programmation de leur transfert vers la Wilaya de Tébessa alors qu’il ne leur reste qu’environ 4 mois à purger.
    Dans toutes mes requêtes adressées aux personnalités citées plus haut et qui sont restées sans écho, je n’ai jamais demandé à ce que mon fils soit pardonné ou gracié parce j’estime que si faire bénéficier u coupable d’une grâce est un geste magnanime, gracié un innocent est restera un geste hypocrite.
    J’ai demandé et je demande toujours qu’une enquête soit diligentée par des services autres que ceux de la Police et que celui qui a fauté paie ses dettes à la société quelque soit le niveau de sa couverture.
    Aussi, tout en me remettant à la justice divine devant laquelle chaque être humain comparaitra et chaque coupable aussi puissant soit -il expiera ses fautes et abus, je garde espoir qu’en ce bas monde il y’a encore une justice qui s’exprimera par le bais de votre auguste personne.
    Impuissant face à cet engrenage infernal, je ne peux que dire « Hasbya Allah oua niaam el ouakil » à l’encontre de tous les responsables politiques, militaires et Administratifs au courant de ce déni de justice et qui n’ont pas daigné ou osé lever le petit doigt.
    Que dieu le tout puissant, par ses voies impénétrables, fasse en sorte que justice soit rendue à mon fils ainsi qu’à toutes les autre victimes de la hogra IN CHAA ALLAH.
    En espérant que le cri désespéré d’un Père soit cette fois ici entendu, je vous prie, Monsieur le Premier Magistrat du pays de bien vouloir agréer, l’hommage de mon entier dévouement.

    Le père
    Mr Benmahammed Miloud, retraité

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER