Algérie Télécom: Ni privatisation ni ouverture du capital

tel.jpgAlgérie Télécom, qui a réalisé un chiffre d’affaires d’un peu plus de 60 milliards de dinars pour l’exercice 2008 et avec ses 50 milliards de créances impayées, ne sera pas privatisé et compte se développer tout seul avec ses propres moyens sans ouvrir son capital au privé. Algérie Télécom ne sera ni privatisée ni ouverte au privé. «Aller vers l’ouverture du capital ne se justifie plus pour nous», a déclaré Moussa Ben Hamadi, P-DG d’Algérie Télécom, lors de son passage hier sur la Chaîne III de la Radio nationale. «Nous sommes en train de nous restructurer et améliorer nos procédures de gestion et notre performance en matière de management. Nous avons des actions de formation aussi bien au niveau de l’encadrement qu’au niveau des agents d’exécution. Nous avons des capacités pour le faire», a-t-il ajouté.

Commentaires

  1. Achour dit :

    Il fallait penser à ça avant l’arrivée de Djezzey sur le marché si non vous aurez gagné le triple de ce chiffre !!!
    En plus comment expliquer le manque de modems au niveau national, et des milliers de demandes non satisfaites depuis des mois. Heureusement qu’il n’y a pas d’autres fournisseurs si non vous aurez perdu la moitié du marché aussi.
    La tarification de la téléphonie fixe « forfait illimité » doit être réduite au minimum, pour encourager les clients.
    Le débit internet actuel n’est pas satisfaisant aussi.

  2. fed dit :

    slimane

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER