L’adhésion de l’Algérie à la Fédération internationale des comptables compromise

lifacentreencontactaveclescomptablesfrancophonesmedium.pngL’Algérie peine à se faire admettre à la Fédération internationale des comptables (IFAC). Jelil Bouraoui, membre du board de l’IFAC, qui s’exprimait lors du 5e congrès scientifique de l’Ordre des experts- comptables, des commissaires aux comptes et des comptables agréés, impute cet échec à l’attitude de l’Algérie dans sa quête du sponsoring d’un pays membre. Cette organisation estime que «la profession doit jouir de plus d’indépendance vis-à-vis de l’administration», faisant allusion au projet de loi sur le statut de l’expert-comptable qui entend rattacher la corporation à l’administration. Cette réglementation n’est pas du goût des professionnels, qui redoutent d’ailleurs un impact négatif sur les tentatives de l’Algérie d’adhérer à l’IFAC. Mohamed-Lamine Hamdi, président du conseil national de l’Ordre des experts-comptables, a reconnu hier que la bataille n’est pas encore gagnée. La plus importante, selon lui, est de doter les professionnels d’un statut indépendant. Source El Watan

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER