C’est la faute à Aït Ahmed…

haamehriham1.bmpAli Yahia Abdennour qui s’interfère dans le règlement intérieur d’un parti politique, est-il militant à 88 ans ? Ce n’est pas le moment de critiquer l’opposition, on a besoin de tout le monde pour nous débarrasser de cette junte et leurs supplétifs, on est condamné à nous unir quelques soit nos idées. Je crois que Ali Yahia Abdennour a perdu la tête, Llah Ghaleb, c’est l’âge. Ce que je sais, c’est la faute à Hocine Aït Ahmed qui leur redonne une autre virginité, eux qui étaient tous dans le pouvoir contre le PEUPLE.

Ali yahia Abdennour était ministre de Houari Boumediene quand Mohamed BOUDIAF (Llah irahmou) était séquestré et envoyé à Reggane et je vous recommande de lire son livre ”Où va l’Algerie”. Si ma mémoire est bonne, ALi Y.A. était à la mangeoire quand le colonel Mohamed Chaabani (Llah irahmou, il avait à peine 25 ans) était exécuté au peloton d’exécution, et quand ses frères de Kabylie recevaient la plus atroce répression.
Ahmed Ben Bella, avant 1985, était mort et enterré en politique, il revient en héros en participant à la conférence de Londres. Abdelhamid Mehri était un proche du président Chadli et ambassadeur à Paris en avril 1987 donc « complice » dans l’assassinat de Ali Mecili. Mouloud Hamrouche, même chose, lui aussi n’attend que le moment opportun pour prendre le koursi et s’attaquer à Aït Ahmed.
Toute la politique de basse besogne et tous ces scénarios et ces complots sont faits contre Hocine Aït-Ahmed.

Déjà en 1968, le président Houari Boumedienne voulait le soudoyer en lui envoyant Kasdi Merbah pour lui proposer un poste de ministre. En 1991, on lui propose le poste de Président ( j’aurais aimé qu’il ait accepté et j’aimerais bien voir la tête de ces vulgaires individus qui le critiquent. Mais je connais déjà la réponse, ils vont s’agenouiller et faire la courbette, comme ils l’ont toujours fait avec chaque président, bref).
Le seul qui n’a pas marché avec les putchistes et resté propre, avec le peuple, c’est bien Da Lho , notre Amghar azemni.
ADHYIGHZIF INCHALLAH LAAMRIS. Par Belaid

N.B: Cet article n’exprime pas l’opinion du modérateur.

Commentaires

  1. djouadi dit :

    A DA AVDHENOUR ,laissez AIT AHMED TRANQUILLE ET APPORTEZ SURTOUT VOTRE TEMOIGNAGE SUR L4HISTOIRE-
    PAR EXPLE POURQOUI AVEZ VOUS REJOINT LE GOUVERNEMENT EN 1963 ?
    POURQUOI AVEZ VOUS ACCEPTE LA MISSION D4ALLER VOIR boudiaf en 1991 pour le denoncer apres?
    C EST MAKIEVELIQUE NON ?

  2. gnawa dit :

    je sais pas quoi pensé, mais je sais une chose sur ait ahmed, c’est un homme de bien, tout autant que mahri, hamrouche et quelque uns aussi qui font parti du groupe des democrates. peut etre que je me trompe mais je sais une chose, que boutef, benbella et boumedien sont la malédiction de l’algérie.

  3. David dit :

    Dear Belaid

    Thank you very much for your article.
    Herr Belaid Ich Danke Ihnen vielmals für Ihre Artikel.
    Das ist die reine Wahrheit; That’s the absolute truth.

    love from David
    Liebe Grüsse
    David

  4. djouadi dit :

    DA ABDENOUR SINCEREMENT VOUS A T ON DEMANDE DE DIRE CELA SUR L ASSASSINAT DE MECILI ??
    AUTRE CHOSE DITES PLUTOT VOUS COMBIEN VOUS AVEZ PER9U DE VOTRE AMI BENBELLA ?

  5. justice&verité dit :

    Le Dr. Hocine Ait-Ahmed n’a pas fauté au contraire il respecte tous le monde et les individus et il a toujours donné la chance á l’etre humain de se re-saisir dans le droit chemin…

    Chaque individu crée sa propre Histoire qui le juge(ra) et elle est son propre temoin eternellement… á vous de juger

    « La volonté de paix crée une dynamique de réconciliation qui impose d’elle même les garanties que chacun doit donner aux autres. Et que tous doivent donner à chacun ».
    Hocine Ait Ahmed 1999
    http://www.geocities.com/hocine_ait_ahmed/

    Le Dr. Hocine Ait-Ahmed a consacré toute sa vie depuis sa naissance á nos jours pour une algerie réellement libre et democratique oú tous les algerien(ne)s sans exception se sentent vraiment algerien.

    Au bon entendeur

  6. djouadi dit :

    da AVNOUR ARRETEZ SINON ON DEBALLE TOUT !!!!!!

  7. djouadi dit :

    VOUS VOUS RAPPELEZ QUAND VOTRE VILLAGE S EST REUNI POUR VOUS EXCLURE A CAUSE DE VOS RAPPROCHEMENTS AVEC LE FIS???
    ET CA CA S EST MONAYER A COMBIEN -ON LE SAIT AUSSI !!!!!

  8. djouadi dit :

    DA AVNOUR ON VOUS APPELLERA POUR VOUS DIRE TOUT CA DE VIVE VOIX ET LE DIRE A TOUS VOS « AMIS »

  9. NOURDINE dit :

    MR OUTAYEB NOURDINE AIN OUSSERA LE 03 JUIN 2008
    PROFESSEUR D’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ET TECHNIQUE
    Un citoyen qui rêve ou le rêve citoyen

    Selon les estimations scientifiques, il y’a déjà trois millions d’années qu’Adam et Eve ont vu le jour sur la planète terre non, sur notre planète mère. Avant ils étaient au paradis ; et tout le monde regrette leur erreur fatale, car s’‘ils avaient écouté les conseils du bon Dieu aujourd’hui nous ne serions pas là et malheureusement c’est le diable qui a eu le dessus par ses conseils diaboliques, maléfiques et destructifs.
    Le premier couple humain a donné naissance à deux jolis garçons Habil et Kabil (Abel et Caïn) .Toute la planète terre leur appartenait mais ils n’ont pas pu se mettre d’accord sur le chemin à suivre et chacun voulait imposer sa loi. Par amour de soi et haine de l’autre (jalousie), toutes les forces négatives ont ressurgi dans le cœur de l’un pour mettre fin à la vie de l’autre. Ainsi la guerre entre le bien et le mal a commencé. Et ce n’est pas demain qu’elle va s’arrêter. Mais l’espoir est permis pour que toutes les forces positives réunies puissent un jour avoir le dessus si elles comprennent qu’il s’agit bien de leurs survies.
    Après trois millions d’années dans mon cher pays l’ALGERIE je dois dire que le racisme, le régionalisme, le sectarisme, le favoritisme, le clanisme, le clientélisme ainsi que toutes les triches qui sont devenues des actes de bravoure ont de beaux jours sinon un bel avenir pour prospérer et donner de jolis bourgeons et ce n’est pas les BERRIANNES, CHLEF et autres, passées et à venir qui vont me démentir (contredire).
    Pour éviter les catastrophes à venir, la solution (le remède) réside dans une véritable révolution au sein de l’école, de la mosquée ainsi que tous les organes d’information, sans oublier toutes les arènes sportives lieu et défouloir de toutes les haines accumulées ; l’amour de la patrie ne serait possible sans le respect et l’amour de l’autre quelque soit sa couleur sa langue ou sa religion.
    Il faudrait surtout éviter les solutions de replâtrage; elles ne feraient que reculer les échéances, car il serait très facile de pratiquer la politique « autruchienne »(pas Autrichienne) en se disant que nous sommes les plus beaux, les plus intelligents ; presque des anges. D’autres diront : « non, le racisme, le régionalisme, le sectarisme, le favoritisme ainsi que le clanisme et le clientélisme ne sont que préfabriqués par les ennemis intérieurs et extérieurs et plus particulièrement les sionistes et les impérialistes (impérialismes). »
    Nous ne devons pas croire au père noël, des « guerres » tribales et racistes sous des masques modernes se déroulent au sein même du berceau du savoir et du culte (universités, établissements scolaires, mosquées,…..); alors que dire des autres lieux? Le reconnaitre c’est déjà un pari de gagner.
    Je dois rappeler à ceux qui veulent m’écouter que si tous les médecins de mon cher pays se mettaient d’accord pour cacher à leurs patients tous les cancers, sidas et autres maladies destructives par amour ou par patriotisme, il y a très longtemps qu’on aurait fermé tous nos hôpitaux et à la place du ministère de la santé on aurait le ministère des pompes funèbres.
    L’éducateur que je suis n’a pas le droit de se taire devant les fuites en avant, les politiques « autruchiennes » et du tout va bien dans le meilleur des mondes. A cette occasion, il m’est très agréable de citer monsieur Ferhat ABBAS premier président du G.P.R.A qui affirmait dans sa « provocation » politique pendant les années trente (30): « j’ai interrogé le ciel, la terre ses morts et ses vivants, ils m’ont tous répondu que la nation algérienne n’existe pas ». L’homme avait choqué en son temps, mais il a eu le mérite de bousculer tout un peuple pour qu’il crie son existence. Et je ne peux passer sous silence l’autre « provocation » historique du père du mouvement national algérien monsieur MESSALI HADJ en criant à qui voulait l’entendre en 1936(projet Blum VIOLETTE) au stade des Annassers : « cette terre n’est pas à vendre ». Je termine par le constat amer fait par l’un des grands penseurs musulmans à la fin du dix-neuvième siècle monsieur Mohamed ABDOU: »je suis allé vers l’ouest, j’ai trouvé l’islam mais je n’ai pas trouvé de musulmans et je suis allé vers l’est j’ai trouvé les musulmans mais je n’ai pas trouvé d’islam ». Prions dieu le tout puissant pour qu’il les accueille, ainsi que tous les martyrs de la cause nationale, en son vaste paradis.
    Au 21ème siècle à l’ère du village planétaire je peux dire sans risque de me tromper que la république citoyenne n’existe pas, elle est à construire et le plutôt serait le mieux, sinon les risques sismiques seraient inévitables et incalculables .Toutes les haines accumulées risquent un jour ou l’autre de devenir des bombes à retardement qui ruineront tous les espoirs des générations passées et à venir.
    Aujourd’hui les cagnottes sont bien pleines, on peut se permettre d’acheter toutes les paix (sociales, politiques et culturelles) ; mais que feront nous le jour ou elles seront vides ?
    J’insiste pour dire que je n’ai aucune ambition politique, syndicale ou autre; j’aurai aimé être un simple citoyen anonyme qu’on ne remarquerait que le jour de son enterrement, et je n’ai aucune volonté de porter atteinte à quiconque; mais mon rôle d’éducateur m’interdit de me taire pour dire que si l’on continue sur cette voie suicidaire nos enfants devront se préparer à de nouvelles guerres.
    Nous devons avoir le courage de dire que nous avons échoué à construire une nation, une république pour laquelle ont aspiré tous les martyrs. La presse nationale est là pour témoigner que presque chaque jour que Dieu fait des « guerres » tribales, des violences de toutes les couleurs se déroulent à ciel ouvert dans presque chaque coin d’Algérie pour ne pas dire tous (écoles, lycées, universités, les stades, les mosquées, les villes et villages.).L’école a échoué : la mosquée aussi. Quant à la télévision nationale, à la regarder, le paradis est juste à côté et les acteurs ne sont que les « anges » que nous sommes.
    Nous ne devons pas croire que la YOUGOSLAVIE de TITO est beaucoup plus loin pour qu’on soit contaminé. Et tant que nous refusons de nous regarder dans la glace (miroir) pour constater que réellement nous ne sommes pas des anges mais bien au contraire, on découvrira que notre ennemi est juste en face (dans le miroir) ; les haines et violences ne feront que s’accentuer.
    Et Chaque fois que je relis l’histoire de notre révolution et du mouvement national je mesure à quel point nous avons raté la cible ; alors que tous les moyens de la réussite existent : des milliers d’établissements scolaires, des dizaines d’universités, des milliers de mosquées sans oublier toutes les autres institutions. Tout ces moyens devaient nous ouvrir toutes les voies du progrès mais que constatons-nous ? : Des suicides individuels et collectifs (au sens propre et au figuré), des cadres de tous les secteurs et de tous les âges ne cherchent que la moindre occasion pour fuir vers n’importe quelle destination et par n’importe quel moyen, des prisons qui se remplissent et des milliards de dinars qui s’évaporent en plein jour.
    Dites moi sincèrement quelles sont ces grandes écoles et universités qu’ont fréquenté les martyrs, les militants du mouvement national :les BEN TOBAL ,BOUDIAF,KRIM BELKACEM ,BEN BELLA,ZIGHOUT YOUCEF ,BELOUIZDAD, AIT AHMED,RABAH BITAT,BEN BOULAID,BEN MHIDI,DIDOUCHE MOURAD,DJAMILA BOUHIRED,MESSALI HADJ,ABANE RAMDANE ,BEN KHEDA ,KHIDER,SAAD DAHLEB,AMIROUCHE,OUAMRANE et tous les autres pour qu’ils comprennent que tous les échecs de tous les soulèvements populaires étaient dus aux régionalismes et tribalismes de toutes sortes ? .Il n’ont pas eu besoin de cette armada de stratèges et d’experts pour découper l’ALGERIE en six(6)wilayas (I ,II,III,IV ,V,VI),non pas pour effacer les différences, les diversités et autres mais pour sauvegarder l’idéal commun l’indépendance .La mission incombera après aux générations libres pour construire une Algérie fraternelle, libre et démocratique.
    La nation, la république doivent se construire sur des bases solides ; les compétences, toutes les compétences, doivent être le socle d’une nouvelle Algérie, d’une nouvelle république, la république citoyenne. Celle qui protégera ces enfants, tous ces enfants, de toutes les injustices, de toutes les haines et humiliations.
    Pour cela un vrai plan Marshall doit être concédé à cette Algérie nouvelle pour réaliser le seul le vrai projet qui ouvrira toutes les portes du progrès par la formation de l’homme, toujours l’homme, car ce serait la seule richesse, la seule ressource inépuisable pour construire et sauvegarder l’Algérie éternelle qui résistera à toutes les secousses. Alors, ce jour là, on ne sera pas obligés de marchander les paix, toutes les paix ; elles seront gratuites. L’exemple du JAPON est à méditer : pendant son boom économique des années quatre vingt, des journalistes, en voulant comprendre le secret de cette réussite, ont interpellé le ministre japonais des affaires étrangères, sa réponse a été toute simple : « notre seul secret est le système éducatif »
    Pour lancer ce grand projet un bilan global, des analyses, des expertises seront recommandées pour pouvoir effectuer des opérations chirurgicales, efficaces et définitives de l’histoire moderne de notre pays ; pourquoi pas un congrès national extraordinaire qui rassemblerait toute l’intelligence nationale où qu’elle se trouve, une fois tous les trois ans, ainsi qu’un observatoire pour le suivi entre deux congrès désigné ou élu par les congressistes ?
    Pour terminer je dirais qu’à l’ère du village planétaire c’est être ou ne pas être (to be or not to be ?That is the question) car il n’y’aura pas de place pour les faibles.
    Tout cela ne pourrait pas se faire sans un grand courage politique, locomotive de tout vrai changement. Et n’oublions jamais que l’Andalousie de nos ancêtres est devenue après quelques siècles l’Espagne européenne
    Mais souvenons nous aussi du grand rêve américain de monsieur Martin LUTHER KING en 1968, « I have dream » : « Je fais ce rêve qu’un jour mes quatre enfants vivront dans un pays où ils ne seront plus jugés sur la couleur de leur peau, mais sur leurs capacités. », « I have dream ».
    Demain peut être son plus beau rêve sera réalité : OBAMA PRESIDENT DES ETATS UNIS D’AMERIQUE.

    AVONS-NOUS LE DROIT DE REVER ?

  10. mohand arezki dit :

    URGENT
    nous apprenons à l’instant que le diplomte « hasseni » peut quitter la france.
    il n’est pas poursuivi pour complicité de l’assassinat de maitre mecili
    une fois de plus la rasion d’etat a tréomphé

  11. Anonyme dit :

    pourquoi tous le monde appel ce caméléon de abdenour dada ,c’est une vrai tope il a accompagner chaque mouvement de resistance depuis 1962 mais a chaque fois il les poignard par deriere le dos et meme par devant.
    tout un chacun a un prix le pouvoir est conscient de cela.

  12. amghar azzamni a dit dit :

    Toutes les critiques fusant de tous les cotés n’ont reussi à ébranler un cil de Monsieur Ait Ahmed!Les chiens aboient et la caravane passe dit-on! Ait Ahmed a cette facture d’homme politique sain et non assoiffé du pouvoir.On lui a présenté l’Algerie sur un plateau d’argent mais, il l’a refusée en affirmant que tout pouvoir politique ne peut s’octroyer que par la voie propre et honnete des urnes!Quant à celles qui sont bourrées frauduleusement elles dégagent des relents pourris!Si on s’amusait à citer quelques noms de politiques qui ont participé à la gouvernance du pays, nous nous appercevrions que tous ont à un moment donné enfreint à leur devoir et ont participé directement ou indirectement à des malversations qui ont amené le pays à une situation désastreuse sur tous les plans!Que pourrions-nous donc reprocher à Mr Ait Ahmed? A-t-il une seule fois fait partie d’une gouvernance? Lorsqu’en 1963 , alors qu’il était député à la Premiere Assemblée Nationale, il démissionna de celle-ci pour créer le FFS justement pour s’élever contre une junte militaire qui voulait s’accaparer de tous les pouvoirs et mettre sous le paillasson toute forme de démocratie et d’alternance au pouvoir, beaucoup de personnalités politiques l’avait suivi à ce moment là mais ces dernieres ont presque toutes faillies et ont trahi pour des privileges materiels ! Aujourd’hui ces memes personnes sont en train de dénigrer Ait Ahmed pour servir leurs maitres qui les oudoient gracieusement avec les petrodollars du peuple!C’est Honteux !

  13. Kouider dit :

    Mr Belaid, il ne faut pas mélanger les choses.Oui, Yahia Abdenour sème la zizanie; malheureusement il est devenu trés influençable; les gens qu’il fréquente tel que said sadi lui raconte n’importe quoi et lui, il les croit sur paroles. Le mieux à faire pour yahia abdnour c’est de se calmer et de cesser de radoter dans son salon et avec des personnes pas toujours bien intentionnées. Yahia abdenour n’a qu’a s’occuper du nommé hocine zehouane qui a squatté la laddh et a « kabylisé » les droits de l’homme. voilà un autre personnage qui se prend pour le père de la révolution algérienne, le grand père des droits de l’homme et peut être pour le dalaï lama.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER