C’est quoi un assassinat politique ?

mec.jpgSelon l’interview d’Ali Yahia Abdennour, c’est Chadli, via Belkheir, qui aurait ordonné ou commandité l’assassinat de maître Ali Mécili. Tout crime décidé par le pouvoir politique est un crime politique. Il faudra alors se mettre d’accord sur la notion juridique du crime politique. Mécili était un opposant au pouvoir d’Alger. Son assassinat est aussi un crime politique, peu importe le mobile et ou le motif. Le commanditaire étant un politique (le chef de l’Etat), la victime étant un opposant politique. D’où la conclusion de la qualification du crime: crime politique. Quand on entretient la confusion, on déroute les gens et on les trompe. Pour El-Khabar El-Oussboui, tout est praticable pour casser le FFS. Après la vraie fausse-interview de Karim Tabbou, voilà Mr.Ali Yahia Abdennour. Demain, un autre, après Mokrane Aït-Larbi qui reprochait aux Six d’avoir laissé Boutef seul en 1999. Ils l’ont isolé et enlevé le voile de la tricherie. Demain, ce sera un autre. Le FFS, une fois qu’il a pris la décision de soutenir la désobéissance civile électorale aura beaucoup d’ennemis. Tous les réseaux dormants du régime vont se réveiller comme des rats d’égouts pour trouver telle tare et tel défaut à Aït-Ahmed et au FFS. Quand à la question organique du FFS, elle ne concerne que les militants, à moins que Mr. Ali Yahia Abdennour le soit. Dans ce cas, il doit poser les problèmes organiques dans leur cadre organique et statutaire et non lors d’une interview à un quotidien. Pas d’amalgame, même en politique. Ce qui compte, c’est la ligne, la position. Ali Yahia aurait pu comparer le fonctionnement “démocratique” de tous les partis (FLN, RND, RCD, PT, HAMAS, Etc..) avec celui du FFS pour tirer une conclusion relative et objective. Singulariser le FFS et laisser croire que les autres sectes politiques sont des exemples de fonctionnment démocratique, c’est se tromper et tromper son monde. Par Maamar Boudersa

Commentaires

  1. boudersa Maamar dit :

    Benbella, provocateur de l’assassinat de Mécili.
    Selon le témoignage de maitre Ali-Yahia Abdenour, c’est Benbella qui aurait provoqué l’assassinat de maitre Ali Mécili en lui finançant la publication d’un article sur « Libre Algérie » relatif au comportement peu diplomatique et protocolaire de l’épouse de Chadli. Selon Abdennour, Benbella aurait avançait 800 000 FF. D’où provient cet argent? C’est la même somme qu’aurait reçu Amallou selon le témoignage d’Ait-Ahmed. Pourquoi Benbella a choisi Libre-Algérie? Pourquoi, il n’a pas publié l’article en question sur son hebdomadaire « alternative ». Comme la provocation est une méthode fasciste qui précède l’agression, Benbella, le provocateur, le régime d’Alger, l’agresseur, H’mimed est aussi complice de l’assassinat de maitre Mécili. Merci Abennour pour l’information qu’il faut prouver par la publication de la photocopie du chèque.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER