Personne ne peut ignorer notre arabité !

alger2.jpgJ’ai l’honneur de vous prier de bien vouloir publier sur votre site à titre de contribution sur l’idendité nationale le message suivant que j’ai envoyé à kabyle.com qui tarde à l’insérer avec les commentaires concernant karim BENZEMA.  

C’est grâce à Benzema que je viens de découvrir votre site «kabyle.com». En lisant les commentaires, j’ai vraiment découvert qu’il y a des Algériens qui ne sont pas bien dans leur peau. Je commence par me présenter: je suis un Arabe entre guillemets, en réalité, comme la grande majorité des Algériens, je suis un Berbère qui s’ignore. Pourquoi: j’ai lu une fois dans un site internet l’affirmation suivante  «un désert comme l’Arabie ne peut pas peupler des pays comme le Maroc et l’Algérie et la Tunisie peut-être cent fois plus peuplés que l’Arabie à l’époque de l’expansion de l’Islam». L’exemple de la France a été donné: en 132 ans d’occupation, alors que la France était 5 fois plus peuplée que l’Algérie, les colons français ont à peine atteint 10% de la population algérienne totale. Il a ajouté en sus que les Arabes ne sont pas venus avec leurs femmes de sorte que le peu d’Arabes qui existent dans le Maghreb ne sont Arabes qu’à moitié et ils ont du sang amazigh dans leurs veines. Bref, les Algériens qui se disent Arabes sont en réalité des amazighs qui s’ignorent.

Donc, si nous sommes tous Amazighs, quel est le problème ? Le problème est je pense le suivant: une partie des Algériens, la grande majorité y compris des Kabyles, des Chaouis, les Mzabs, les Touaregs se considèrent comme des Arabes, même s’ils savent qu’ils sont d’origine berbère et une autre partie d’Algériens, une petite minorité d’Algériens refusent d’être pris pour des Arabes. Et là, on est obligé de nous en référer à nos ancêtres amazighs: 

1- La grande majorité d’entre eux ont abandonné la langue berbère et adopté la langue arabe 

2- La totalité de nos ancêtres ont adopté l’écriture arabe ; 

3- La totalité de nos ancêtres ont adopté les noms et prénoms arabes ; 

4- La totalité de nos ancêtres étaient solidaires face aux envahisseurs et l’ont prouvé à maintes occasions : exemples récents dans l’histoire, l’accueil des plus chaleureux qui a été réservé en Kabylie au 19°siècle à l’Emir Abdelkader et au 20°siècle  à Messali Hadj; la fraternité de combat des militants de toutes les régions du pays au sein de l’Etoile Nord Africaine (ENA) puis dans le PPA/MTLD et au sein du FLN/ALN.  

Prenez la peine de visiter les cimetières de toutes nos régions et vous trouverez les épitaphes écrites en caractères arabes de l’extrême sud du pays au nord, et de l’Est à l’Ouest. Par conséquent, nier notre arabité, c’est tout simplement trahir nos ancêtres: pour moi et la majorité des Algériens, la fidélité à la mémoire de nos ancêtres amazighs est sacrée. Nous ne serons jamais des traîtres à nos ancêtres. C’est par rapport au respect de la mémoire de leurs ancêtres que les Algériens sont très nerveux quand leur arabité est mise à mal. Ceux qui revendiquent notre appartenance amazighe à l’exclusion de notre arabité, disons culturelle, sont des gens qui n’hésitent pas à cracher sur la tombe de leurs aïeux. Le meilleur exemple que je peux fournir à ces gens, c’est le valeureux Colonel Amirouche: fier d’être Kabyle et fier de son arabité. 

En ce qui concerne le football, Zidane n’a pas été l’un des meilleurs joueurs du monde parce qu’il a un passeport français: il l’a été parce qu’il a du sang algérien dans les veines, ou si vous préférez du sang amazigh dans les veines comme Belloumi, Bencheikh, Dahleb, Madjer, Merezkane qui  auraient pu être connus comme Zidane s’ils n’étaient pas restés au pays. Pelé le sait et tout le monde footballistique sait que le football à l’algérienne est du niveau du football brésilien mais il n’est pas valorisé par le pouvoir algérien. Dire de Benzema  «Enfant de Kabylie», c’est ni plus ni moins du régionalisme et c’est mesquin, ça me pousse moi, algérien de l’Ouest et les autres Algériens non Kabyles, qui voient Benzema comme Algérien et non comme Kabyle à nous désolidariser de ses exploits. Est-ce là le but de ces diviseurs ? 

Signé: «Faux frère».

Cette contribution est publiée pour susciter un débat.

Commentaires

  1. le nanterrien dit :

    trop de redondonces!

  2. Ikosim dit :

    De mon point de vue, votre analyse est insuffisante. Réduire l’identité algérienne aux deux seules composante : berbère et arabe est trop simpliste. D’autant qu’on peut légitimement s’interroger sur la signification réelle de l’identité « arabe ». Que faites-vous de la composante phénicienne/punique ? On sait que le domaine de Carthage empiétait largement sur tout l’Est algérien et que la plupart de nos ports, y compris à l’Ouest, sont d’anciens comptoirs phéniciens. Il est absurde de croire que plus de 1000 ans de présence phénicienne/punique n’ont laissé aucune trace. Saint Augustin connaissait le grec et le latin mais s’adressait au peuple en punique et non en berbère. L’ »arabe », au moins dans les régions punicisées, ne s’est pas substitué au berbère, mais au punique. Beaucoup de spécialistes pensent d’ailleurs que le parler maghrébin, faussement appelé arabe dialectal, résulte d’une évolution du substrat punique (voire les travaux de Abdou El Imam et d’autres) et que si les populations se sont facilement « arabisées », c’est qu’elles étaient depuis longtemps familières du punique, qui est une langue sémitique, au même titre que l’arabe. D’ailleurs, Salem Chaker, spécialiste du berbère, reconnait lui-même qu’il n’y a aucune preuve que Massinissa parlait le berbère. Du reste, quand on voit les noms des souverains des dynasties numides, on ne peut qu’être frappé par la consonnance punique de la plupart d’entre eux (Adherbal, Mastanabal…).
    On ne pourrait pas comprendre également l’adoption de l’Islam par les maghrébins si l’on n’admet pas que :
    1) Le judaisme était présent en Afrique du Nord, bien avant l’arrivée des « Arabes » et donc que la population était déjà acquise au monothéisme. Faut-il rappeler que la Kahina était juive selon la plupart des historiens, soit une berbère convertie au judaisme ou la descendante de juifs berbérisés. Il faut savoir que les premiers juifs sont arrivés au Maghreb dans le sillage des phéniciens mais les plus gros contingents sont ceux ayant fui les persécutions des Assyriens de Nabuchodonosor pour se réfugier au Maghreb.
    2) Dès son apparition, le christianisme, qui était au départ une évolution du judaïsme, s’était largement répandu en Afrique du Nord, l’Egise d’Afrique ayant été l’une des plus importantes. N’oublions pas que Saint-Augustin était l’un des 4 pères de l’Eglise. Il n’est donc pas surprenant de constater que les Maghrébins aient adopté l’Islam, d’autant que l’arrivée des musulmans permettait de se débarrasser du joug des Byzantins.
    Bien entendu, d’autres influences ont contribué à la formation de l’identité culturelle maghrébine.

  3. kaci-la-merveille dit :

    C’est franchement le monde à l’envers. On marche sur la tête à reculons!!
    Je commence sincérement à me poser des questions sur les motivations et les visées presque inavouées du présent Blog!!!

    C’est tt de même pas la « dimension arabe » de l’algérie qui est malmenée, reniée et génocidée depuis 1962 à nos jours.
    Mais il s’agit bien, me semble t il, des langue, histoire, culture et art Amazigh qui subissent l’affront, le génocide et l’humilialtion et cela au vu, au su et avec l’aquiecement presque totale des faibles, pauvres, ignorants et gueux que nous avons été quasiment tous!

    Losque qu’il y aura une TV amazigh sur notre propre territoire libéré par les notres qui ont donné leurs vies, lorque la quote-part en milliards de dollars de notre riche sous-sol seront aussi dépensés pour la promotion de la langue, culture et les productions d’arts amazigh…..quand cesserons les moqueries, les quolibets, les agressions et les insultes ambiantes, récurrentes et parfois même télévisées envers les montagnards, compagnards et rustres que nous sommes têtu et fiers de porter comme un étendard….
    A ce moment là se réparera peut-être une injustice et commencera une nouvelle ère où les ressentiments s’estomperont et où la reconstruction peut enfin commencer!

    kaci la merveille

  4. le rak dit :

    il sufi de lir les journaux tel que echourouk pour tout comprendre .
    les arabo batiste sont de retour soutenu par un pouvoir pour regler leur probleme avec la kabylie resistante .

    il ya genocide culturel , a ce rythme la langue kabyle va disparaitre d ici 30ans .c 1 darfour et c de l avis des specialiste.

    nous conaissan bien la chançon de jouer a l intelect et agir en fachiste depuis azmen arahmen.

    fakou .dahen .
    barsoti disai: je suis iatlien et je le reste .
    moi je dis que je kabyle mais ce n est pas certain pour ma descendence c est dramatique mais c vrai .

  5. Amghar Azamni a dit dit :

    S’il est vrai que l’Algerie est une et indivisible, il n’en demeure pas moins qu’elle reste à majorité Amazigh n’en déplaise à certains semeurs de confusion.En parlant d’arabité, je conçois aisément à soutenir que l’Islam , religion vite embrassée par le peuple d’Afrique du Nord,a reellement ancré la langue arabe et sa culture dans certaines régions de notre pays!Cependant, quelques unes d’entre elles ont su garder jalousement leurs moeurs et coutumes ancestrales .La glorieuse Révolution Algerienne a su, malgré quelques animosités relatives aux questions linguistiques et culturelles,rassembbler tous les Algeriens sous une meme baniére pour combattre le colonialisme français!Malheureusement, au lendemain de l’indépendance, le systéme baathiste importé des pays arabes ont fini par instaurer un panarabisme au point de vouloir extirper la langue Amazigh des mémoires des Algeriens en particulier de la région Kabyle, où cette langue est la plus particuliérement pratiquée!
    Cette agression culturelle est perçue par les Algeriens de cette région comme une atteinte sévére à leur dignité d’hommes libres!Inéluctablement,avec toutes les manoeuvres et les pressions exercées par le systéme au pouvoir pour l’arabisation de cette partie importante de l’Algerie,une réaction violente s’en est suivie de la part des opressés kabyles, et celà a débouché également vers une forme d’ostracisme voire de régionalisme.
    L’absence d’une démocratie reelle à choisir son devenir en matiere culturelle, verra une population algerienne divisée , clanisée et rongée par un sectarisme pernicieux pour la survie de la Nation Algerienne dans son ensemble.
    Pourtant, l’Algerie est une et indivisible et que c’est grace à l’Islam que nous avons été arabisés!(dixit Abdelhamid Ben Baddis)

  6. le separatiste dit :

    Azul
    Je réagis au commentaire du sage (amghar azamni)
    Ça relève du délire de dire que l’Algérie d’aujourd’hui (arabo-baathiste ou arabo-musulmane) est une et indivisible. Elle est et sera plurielle ou elle ne le sera jamais c’est presque à demander pardon à son bourreau .Pour rappel l’arabe n’est qu’un envahisseur au même titre que le turc, le français, le vandale et j’en passe. L’histoire se répète on veut la repentance des terroristes d’aujourd’hui et on demande aux hommes libres que nous sommes d’être digères dans l’indifférence. NON à l assimilationnisme.
    Nous sommes debout et Da el mouloud a trace la voie : LA BERBERITE EST LE FONDEMENT DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE.Les plus grands racistes de tous les temps et je pèse mes mots sont les arabophones d’Algérie demandez leur donc ce qu’ils pensent de nous IMAZIGHEN ?
    Il est de votre droit (que je vous reconnais) de penser de réagir et de ne même jamais changer d’avis malgré cette chute vertigineuse dans la préhistoire vers laquelle nous nous acheminons inévitablement. Mais aussi reconnaissez-moi le droit de penser différemment de vous et de vous souhaiter bon voyage mais sans nous qui voulons un état moderne laïc ou les gens peuvent penser et donc exister

  7. Hali dit :

    Belaid Abdeslam fait des émules. N’est ce pas lui qui a déclaré « je suis Arabe parce que je suis Kabyle » ou peut–être l’inverse. Monsieur Amghar Azamni, arrêter de dire n’importe quoi. L’arabe n’est pas en danger en Algérie. Depuis l’indépendance, l’état a injecté des sommes faramineuses pour le développement de la langue et de la culture Arabe. L e comble est que ses efforts, motivés par des considérations idéologiques, se sont soldés par des échecs cuisants.

    Franchement, c’est bien la première fois que je lis un texte qui présente l’Arabité en victime. Même les baathistes les plus extrémistes tels que Hadjar , Belkhadem, Yahyaoui ne sont jamais permis de telles inepties.

    A l’inverse c’est la culture Amazigh qui est méprisée et réprimée. Tous les moyens de l’état sont mis en branle pour effacer de nos mémoires l’histoire ancestrale de ce pays. Ce génocide culturel mis en œuvre dès l’indépendance se poursuit encore à ce jour.

    Pour parvenir à ses fins, le pourvoir ne recule devant rien : Répression des militants berbères, manipulations médiatiques à grande échelle contre la Kabylie pour présenter les habitants de cette région comme des séparatistes et des anti musulmans. Même les mosquées sont mises à contribution pour déverser leur haine sur cette région. C’est ce discours criminel du pouvoir que vous êtes peut-être inconsciemment de relayer.

  8. Amghar Azamni a dit dit :

    Réponse à notre cher camarade Le Séparatiste

    Mon cher camarade , lorsque je dis « L’ Algerie Une et Indivisible » il fallait comprendre qu’en Algerie il n’ y a pas d’Arabes mais des Imazighaen .Je parle des Baathistes , c’est vrai mais j’ai dit que c’était une intrusion dans notre pays!Le baathisme est une idéologie purement arabe et elle est inacceptable dans notre pays!
    Il ne s’agit donc pas de composer avec ces derniers mais d’abandonner purement et simplement cette idéologie pour la simple raison qu’il n’ y a pas d’Arabes chez nous!
    Voilà, j’espere avoir éclairer notre camarade sur ma pensée concernant la population Algerienne!
    Merci au camarade Séparatiste d’avoir fait sa remarque!Je l’accepte avec toute démocratie!

  9. Ammisaid dit :

    Pardon Mr Amghar Azmni, c’est un commentaire de Ammisaid. Salutation fraternelle et respectueuse

  10. aboualla dit :

    vive tamazigh vive l’arabe vive la démocratie abas le radicalisme bérbére abas l’intégrisme arabe gloire a l’islam et aux musulmam oau lfahem yafhem

  11. le separatiste dit :

    @aboualla
    « vive l’arabe vive la démocratie » y’a un mom de trop: cherchez l’erreur
    el fahem yafhem

  12. le separatiste dit :

    le separatiste a dit:

    rectificatif
    @aboualla
    “vive l’arabe vive la démocratie” y’a un mot de trop: cherchez l’erreur
    el fahem yafhem

  13. mounir dit :

    1- La grande majorité d’entre eux ont abandonné la langue berbère et adopté la langue arabe

    2- La totalité de nos ancêtres ont adopté l’écriture arabe ;

    3- La totalité de nos ancêtres ont adopté les noms et prénoms arabes ;

    Remplacez berbère par locale et arabe par française et par ce raisonnement on va dire que bcp d’africains sont français !!…l’évidence est dure à trouver que dans la pays où la confusion profite à quelques uns !!

    J’invite ce blog à publier en réponse à ce poste l’article suivant : http://www.lequotidien-oran.com/?news=5116206

    Il explique très bien ce que nous somme

  14. Slimane dit :

    quand on dit lui est de newyork ça passe, de paris ça passe, c’est un arabe ça passe, des qu’on dit c’est un kabyle, ou il est « enfant de kabylie » ohh, regionnalisme, racisme, séparatiste, et tous les autres noms d’oiseaux….

    je trouve une insulte que Djamel debouze dise: à chaque fois qu’un arabe fait quelque chose j’aime bien: et il donne l’exemple de Zidane,
    ou est l’afrique, ou est le maghreb, ou est le nord africain, l’algérie, le maroc,

  15. le rak atak dit :

    comme il le dit notre cher TABOU .bien que lui est un peu gener de parler de la cause amazigh.

    NOUS SOMMES AU CARFOUR ET AU DARFOUR .
    CHAQUE de nous DOIT CHOISIR SA DIRECTION .LE TEMPS EST A ACTION .

    SLIMAN AZEM A DIT :AZGHER I3KEL AGHMES.(son frere)

    L HEURE DU DOUTE EST TERMINE .
    C EST CLAIRE COMME L EAU DE ROCHE.
    tu est avec moi ou contre moi .
    seule une coexistance peut assurer une unite reelle .

    resoudre cette equation

    pas d’ algerie sans tamazight.
    pas de tamazight sans la democratie .
    pas de democratie chez les……….

    trouver le mot et les maux

  16. MUS dit :

    L ALGERIE EST MULTI CULTURELLE
    ELLE EST SURTOUT AMAZIR SES ORIGINES AUTHENTIQUES
    MAIS ELLE EST AUSSI ROMAINE, PUNIQUE OTTOMANE MUSULMANE JUIVE ARABE FRANCAISE ESPAGNOLE CHRETIENNE ET GREQUE
    TOUS SES ENVAHISSEURS SUCCESSIF ONT ENRICHI NOTRE PATRIMOINE CULTUREL ET IDENTITAIRE
    NOUS ETIONS LE REFLETS DE CETTE RICHESSE DU BASSIN MÉDITERRANÉEN
    MALHEUREUSEMENT AUJOURD HUI C EST LA REGRESSION IMPOSEE PAR LA PENSEE UNIQUE ARABO MUSULMANE
    DU COUP ON ENTERRE CETTE DIVERSITE EN VOULANT IMPOSER UNE SEULE IDENTITE REACTIONNAIRE NEGATIONNSITE DU COUP C EST LA REGRESSION SUR TOUS LES PLANS POLITIQUES ECONOMIQUES CULTURELS SPORTIFS
    LA REGRESSION TOTALE
    LE SEUL RESPONSABLE EST LE POUVOIR EN PLACE QUI SE REPOSE SUR LA PENSEE UNIQUE L ARABOS ISLAMISME

    VIVE L ALGERIE MULTI CULTURELLE
    MULTI CULTUELLE MAIS LAIQUE

  17. Mohand dit :

    Avec tous cela, qu’avons nous réussi à faire, qu’avons nous construit … un enfer.
    Donc nous avons échoué, il faut autre chose si l’on veut avancer. Nous suggérons la voie royale. Or les acteurs de nos échecs n’en veulent pas et chaque que l’on fait allusion, ils fuient le débat et le sujet. Ils ne veulent pas que nous démontrerions la cause des échecs.
    Quand je vois les Arabes du moyen orient, je constate que je leur ressemble pas, quand je regarde les gens du Nord, je remarque des différences importantes. Je suis donc différent. Laissez nous le prouver.
    Ils ne veulent même pas essayer. Car depuis la debut de la révolution , des forces se sont toujours liguées contre des dirigeants Kabyles .Lorsque nous aurons un Président Kabyle, je me reviserai ma position. Je dis cela comme je le pense, et franchement je m’en moque des flnistes et des baathistes et des escros sans loi ni foi, je m’en balance aussi de ceux qui veulent à tout prix nous maintenir sous le joug des moyens orientalistes . S’ils n’avaient pas le pétrole ils se boufferaient car ils ne savent rien faire de leurs mains et leur cerveau est sclérosé et bien formaté par leurs maitres. Voyez la pagaille au Moyen Orient , voyez leurs agissements, ils sont musulmans avec leur ganours et les robes, mais ils ont des harems et s’abreuvent d’alcool. Ils n’ont aucun sens de la solidarité humaine, ils détestent leurs frères Arabes parcequ’ils sont pauvres, ils ignorent et ils exploitent leurs semblables , des musulmans comme eux du Pakistan, de l’Inde, de malaisie etc… On leur ressemble pas et ceux qui les admirent n’ont qu’à les rejoindre. Laissez notre pays, le pays des justes, des hommes intégres des travailleurs sérieux. Sans aller loin, avec nos terres en friches, avec nos oliviers, et nos montagnes nous pourrions faire une région que vous ne pouvez pas imaginer , même en rêve ! Enfin on vous laisse les pretes noms , ceux qui vous admirent et vous servent , les ouyahia et sidi said et j’en passe. Sans racune et sans rancoeur.

    Mohand

  18. rak ratak dit :

    l algerie va disparaitre avec le rechaufement culturel de tamazight.

  19. kaderos dit :

    Plusieurs remarques:
    -L’arabisation a commencé avec l’arrivée au 11eme siecle de tribus arabes chassées d’egypte. Ces arabes étaient au minimum 250000. Ce qui était considérable à l’époque. à l’arrrivée des français(9 siècle après), il y avait 3 millions d’algériens dont la moitié étaient berberophones.La plupart des berbères se sont réfugiés dans les montagnes pour fuir la déferlante arabe (voir à ce sujet Ibn Khaldoun: histoire des berbères).
    -Les arguments de ce monsieur sont tirés droit de l’arsenal idéologique du baathisme car l’arabisation d’une partie(non majoritaire des berberes)n’est pas volontaire. La preuve: il reste ne afrique du nord un bon 40 % de berbérophones. Que reste-t-il du copte, assyrien, khaldeen et autre?. Rien. les berberes sont les seuls qui ont resisté à l’arabisation

  20. toufik dit :

    Je donne un exemple sur une malencontreuse aventure que j’ai eu. Mon petit véhicule à essence, par inadvertence j’ai du mettre du fioul.Il m’a fallu 24 heures pour me rendre compte de la cause de la panne et j’ai regelé l’affaire. Là, en voyant la colonisation Française en Algérie; on constate que les historiens convergent en disant qu’ils ont sont allés en Berbérie. Il a fallu le mi-chemin de napoléon III…grâce à son écoute aux Francs maçons et Saint Simoniens et particulièrement au refus des Français à donné la citoyenneté complète qu’il a préconisé de fonder un royaume Arabe… Là, on confond arabité et arabophonie. Saint Augustin est incontestablement d’origine mais chrétien romain, mais Arius est libyen mais fondateur du christiannisme Arien. Vous devez être fier musulman mais vous devez savoir qu’historiquement parler que si l’Islam est ancré c’est parceque c’est une auto-islamisation et non une Arabo-Islamisation. Vous devez savoir que l’Islam n’est pas réserver aux seuls arabes mais à l’ensemble de l’humanité. Pour que l’Algérie avance, nous avons le devoir d’étudier en auto-didacte donc sans influence extérieure du comment le dit Maghreb s’est Islamisé. A bientôt.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER