Affaire Mecili:Rien ne peut enterrer le dossier !

mecili.bmpOn n’en attendait pas moins, des réactions tout azimut de satisfecit. Bien comme nous l’avons toujours dit, le diplomate Mohamed Ziane Hasseni, s’il est établi qu’il n’est en rien concerné par le dossier, on ne peut que se féliciter de le voir libre. Notre satisfaction sera cependant encore plus grande si les criminels seront confondus plus tard.
Bien sûr l’aubaine est belle de tomber à bras raccourcis sur la cible des services secrets algériens, celui qui risque de leur faire perdre de leur superbe. Evidemment il y a les porteurs de messages qui ne manqueront pas de faire feu de tout bois dans le seul but qu’ils se sont assignés maintenant que la question est bien appréhendée. Les éléments du dossier d’instruction restent à l’abri des manipulations politiciennes et policières. Mais la logique veut que nous ne perdions pas de vue que l’assassin court toujours et les commanditaires et les complices eux sont tapis dans leurs coins.

Ce n’est pas Abdelhamid Mehri ni les autres qui s’aventureront à éclairer la justice. Il y a for à parier que Charles Pasqua et Pandraud pourront être entendu même s’ils peuvent invoquer les raisons d’Etat. On oublie aussi que rien n’est secret en Algérie pour les services français spécialisés. La seule appréhension que nous pouvons avoir est que l’Etat français est impliqué directement ou indirectement dans cette affaire. Sinon, avec de la ténacité des parties civiles, tout se sera ou du moins tous seront entendus puisqu’ils courent le risque d’être accusé d’empêcher le déroulement normal de l’instruction et de la justice. Il y a aussi un témoin visuel et une autre personne assez bavarde…. l’affaire n’est pas terminée et tant mieux. L’assassin et ses complices demeureront justiciables encore longtemps. Les justices française et européenne ne les laisseront jamais tranquilles comme le fait le Pouvoir algérien qui apparaît comme un complice, dans l’assassinat de Mecili. La constitution de Boutef donne des droits… pourtant.

Pour ma part, je considère que c’est tout à fait logique, que les conditions de la mise en examen de Hasseni soient assouplies, le délit sur lequel porte les investigations est complicité de meurtre. La justice a agi de la même manière pour la Rwandaise accusée de complicité de crimes.  Rien ne peut enterrer le dossier, sauf si la famille Mecili, abandonne (pour n’importe quelle raison), sinon tout ira à son terme même s’il faut encore 30 ans. La déclaration de Me Comte, ne disait pas exactement ce qui a été rapportée. Il a dit que le dossier Mecili risquait d’être enterré pour des raisons d’Etat, comme du temps de Pasqua. Ce dernier avait téléphoné à MEHRI, alors ambassadeur d’Algérie à Paris,  pour lui annoncer ce qu’il avait fait pour couvrir le pouvoir d’Alger. Les comportements des hommes politiques de l’autre coté de la méditerranée ont changé, les lois européennes aussi. Disons cependant que l’affaire Mecili reste vivace et beaucoup de partisans n’abandonneront pas ce dossier. Tous les charlots algériens qui ouvrent la bouche sur la manière dont ce dossier est géré outre méditerranée devraient être mieux inspiré par ce qui se passe dans le pays dont ils sont les maîtres incontestés. La manière dont la justice est rendue est à leur image, catastrophique. 

Si l’association pour la vérité sur l’assassinat de Mecili dont le Ministre français des AE est membre ne suffit pas, nous créerons une association algérienne. Nous dirons alors à la justice française, à Nicolas Sarkozy et Mme Rachida Dati, nous dirons à l’Europe, nous rappellerons aux Algériens qui semblent l’oublier que MECILI est Algérien et ses frères veulent savoir qui l’a tué et pourquoi ? Enfin ceux qui s’acharnent sur leur ami d’hier sont sans intérêt. Ils le font car ils savent et on leur a dit, qu’il est l’une des voix libres qui peut dire des vérités et qui feront mal aux menteurs. Les Elections présidentielles vont se passer sans ombrages, puis les choses sérieuses vont recommencer à poindre le bout de leur nez. Ceux qui s’imaginent pouvoir continuer à faire ce qu’ils ont toujours fait se fourrent le doigt dans l’oeil. Le monde a changé gare aux criminels tapis dans les salons feutrés, ils ne pourront pas continuer à gérer le pays à la Staline, et ça c’est sûr ! Et la montre avance inexorablement tic tac tic tac. Par Mohand

Commentaires

  1. AMAROUCHE dit :

    Bonjour Mohand !

    A Mohand ! Pourquoi igouma idifour ?

    Mohand répond : ( à cet autre avec lequel il partage la chambre dans un hôtel parisien dans les années 1930- 1950 )
    parcequ’il manque thissgharine !

    Pourquoi ne veut-il pas s’évaporer ? (allusion au couscous sur le réchaud trépieds d’autrefois ) « parcequ’il manque du bois » (allusion à la cheminée. »

    Il y a ce-ci qui explique cela et des « SOUCIS qui expliquent CEUX-LA  »

    « Que pensez-vous d’une boutique commerciale que l’on ferme en 2004 à BBA sans retrait du registre de commerce ?

  2. Mohand dit :

    Cher Amarouche, je n’ai compris vos allusions, encore moins ce commerce fermé! Est ce mon commentaire qui vous a inspiré ceci et cela ? J’avoue ne pas comprendre. Votre nom me rappelle un ancien collégue Amarouche Achour, peut être avez vous un lien avec cet ancien ami du début des années 70.
    Bien à vous, vous serez gentil de m’éclairer.
    Mohand.

  3. AMAROUCHE dit :

    Bonsoir Mohand !

    Mais OUIII ! C’est ton intervention sur l’affaire Mécili qui m’en a donné une eclatante inspiration bien que les deux affaires ne sont pas les mêmes. Elles sont à peu prés les mêmes à quelques excèptions prés point de vue degré de traitement au sujet des « MANIPULATIONS sur fond de ZONES d’OMBRES. » « C » tout. Pour que tu puisses comprendres et t’inspirer à ton tour, il faut que tu sois tout près de moi pour te montrer quelque chose, l’analyser pour nous cultiver un peu de façon à faire toujours attention à nos actes, gestes, mouvements, comportements, paroles. L’esprit de pesées et de mesures doit se conjuguer à toutes les sauces de la prudence, la méfiance et la vigilance. Je ne connais pas cet autre AMAROUCHE que tu fréquentes dans les années 1970. Mais pour t’éclairer un peu, nous sommes originaires des Béni ou Aït Mimoun d’après ce que nous disait notre vieil oncle Mokhtar ancien notable du temps des djémaâs au douar El-Maïn que j’avais quitté en 1968 pour m’installer à BBA, obligé par la retrouvaille de mon premier emploi. Bonne journée !

  4. Mohand dit :

    Heureux de vous connaitre. Oui je crois vous avoir compris mon frère, bon courage. Faites bien attention à vous.

  5. le separatiste dit :

    Selon le principe bien connu : rien ne se perd rien ne se gagne mais tout se transforme et comme dans notre monde (univers fermé algero-algerien) tout est monnayable y compris notre crédulité nous voila tout à coup pendu aux tic-tac et aux éructations franco- Tlemcen (iens) .C’est à vomir. Cet univers est nauséabond et le plus insupportable est qu’il faille coexister avec ces primates d’une autre planète. Malgré toute la bonne volonté du monde il faut avoir du courage pour revendiquer une quelconque fraternité avec ces prédateurs.
    Le séparatisme pour lequel je milite n’est pas limité aux frontières de la Kabylie mais à celui de la Numidie .Qu’il soit bien clair .Il faut leur faire faire un demi-tour sans escale à cause du risque de pollution du désert et surtout qu’ils ramènent avec eux leur savoir faire
    Paix à l’âme de Da Ali
    Prochain épisode : réconciliation générale(le 09 avril) entre les pourris exfiltrés en occident et le patriarche moribond urinant sur la baie d’Alger

  6. etranger dit :

    Un jour ou l’autre les veritables commanditaires seront mis à nu!Ce jour-là, beaucoup d’eau coulera sous les ponts et des masques tomberont les uns aprés les autres car chacun cherchera à sauver la peau à laquelle il tient beaucoup!Mehri,Pandreau ou Pasqua savent beaucoup de choses mais ne veulent pas délier leur langue de crainte d’ébraler un ordre établi!Amellou est un délinquant notoire connu des services de Police Française, il n’aurait jamais pu agir seul : il a bien été soudoyé.La question est de savoir qui est le fournisseur de fonds et aussi la véritable raison de l’élimination de Mecilli.
    Amellou est résident en Algerie et si réellement la Justice Algerienne voulait élucider l’affaire de l’assassinat de Mecilli , rien de plus facile de lui mettre la main dessus et donner suite au souhait d’Annie Mecilli de connaitre enfin les veritables commanditaires .
    Mais la raison d’état a pris le dessus et cela ne serait pas demain la veille que cette affaire serait reglée!

  7. jazairia dit :

    quelle joie de vous relire cher Mohand, c bien de reconnaître que le diplomate est innocent et qu’il faut poursuivre pour rendre justice à si Ali Allah yarhmou.

    vous avez raison l’affaire n’est pas terminée. nous attendons tous la confrontation générale pour clore ce dossier, qui ne manquera pas de voir l’inculpation de l’ex colonel Samraoui pour faux témoignage. car comme vous l’avez dit ou il dit vrai et alors c’est un complice de meurtre ou bien il a menti et donc il a intentionnellement mené le juge thouvenot sur une fausse piste.

  8. Mohand dit :

    Merci jazairia , j’espère que vous êtes sincère. Si oui, vous comprendrez alors ce qui suit car je vais vous décevoir comme toujours en ce qui concerne ce cas qui vous a préoccupe beaucoup plus que tous les autres.
    Non je n’attends pas le témoignage de Samraoui, je sais qu’il dit vrai, par contre j’attends que la justice française convoque Pasqua , Pandroud, marchiani, Mehri, Belkhir , chadli … j’attends aussi de voir établis les faits et toutes les pérépéties de cette affaire et les différents developpements depuis 1987, de voir aussi ce que deviennent les acteurs de ce drame. Ils sont en Algérie.De voir comment pour avoir tuer un homme, ils sont devenus intouchables et se pavanent dans les routes et rues d’Alger et d’ailleurs en gonflant le torse sous les yeux protecteurs des plus grands mafiosis que l’histoire de l’Algérie n’a jamais vecu et laissé prosperer comme c’est le cas depuis un certain mois des années cinquante.
    J’attends que la Justice algérienne se saisisse pour instruire un procés et juger Amelou et Hassani ainsi que les autres commanditaires vivants. ça oui je l’attends.
    J’attends AUSSI que Samraoui et tous les autres opposants soient protégés pour renforcer les démarches orthodoxes de témoins dans la perspective de l’autonomie de la justice et des juges qui n’ont de compte à rendre qu’à leur conscience et aux différents codes et réglements.
    Je ne veux pas une autre injustice, je ne veux pas que la Mafia ORDURIERE continue de jaser et de se pavaner en mentant et en se glorifiant de le faire. Je veux que les témoins soient protégés par l’Etat pour respecter les procédures pénales et autres. Je ne veux pas incriminer un témoin et glorifier un autre à la manière de la camora qui s’arrange pour imposer le silence à tous ceux qui peuvent les incriminer d’une quelconque façon.
    En définitive je ne suis pas comme vous, quand bien même vous dites pour la galerie vouloir que le dossier se poursuit mais tout comme ceux qui cachent la vérité vous ne voulez pas. Moi je ne renforce pas le clan des lâches, ceux qui tirent dans le dos, ceux pour qui le mot vérité et justice n’a qu’un sens, tromperie et mensonge, dissuasion et menace, faux et usage de faux, manipulation et propagande, lacheté et ingratitude, incompétence et malhonneteté. Ces vocables sont courants dans ce milieu de M…ils ne font que ça , depuis longtemps. Je dois dire qu’ils ont réussi dans leurs habitudes malsaines de se
    mouvoir dans tous les sens pour tronquer la vérité et induire les gens en erreur. Je ne fais pas de la propagnande pour glorifier les tenants du pouvoir ceux qui veulent par n’importe quel moyen faire taire Samraoui et les autres.
    Je ne veux pas aider de quelle que manière que ce soit ceux qui se consolide en un clan et qui réduisent en sujets les Algériens. Je ne veux pas être du coté de ceux qui continue de brader le payer, je ne partage rien de ceux qui laissent mourrir de pauvres citoyens car ils ne peuvent se soigner dans les hopitaux, je ne partage rien avec ceux qui paient des ignares politiciens 330.000 DA et des professeurs de fac à peine de quoi se nourrir….

    Je serai davantage content de vous voir ainsi que beaucoup d’autres vous éloigner des douces tendances des
    opportunistes à se pencher uniquement sur ce cas , qui somme toute à beaucoup de soutiens contrairement à beaucoup d’autres … sur ce blog notamment.
    En disant tout cela, sans vouloir vous juger personnellement, je dévoile seulement ce que m’inspirent vos écrits et vos salamaleks que vous entretenez comme si de rien n’était avec quelques uns que vous voulez nous faire croire que vous vous êtes retrouvés ici comme une sorte de communion sur une idée !
    ,tous ceux qui ont horreur de me lire et qui le cachent pas.
    Maintenant , que votre »amoureux »est « libre », après un séjour de quelques mois dans un Hotel parisien, croyez vous qu’il va rentrer voir sa famille, revoir ses collégues, il fera peut être aussi un tour à Ben Aknoun pour chercher des explications non! il va d’abord à la Moselle où vit sa famille. Car en effet comme beaucoup de nos cadres , ils sont attachés à la France, et s’ils critiquent parfois c’est pour le plaisir du cirque décrit plus avant. Il savait bien ce qui allait se passer, mais il a joué une carte , reste à savoir si c’est la bonne …l’avenir nous le dira.
    L’avenir est plein de bons sens et de vérités, le passé et le présent se caractérisent pas contre de tout ce qu’il y a de mauvais en nous les humains.
    Je termine par vous dire, croyez vous vraiment que les déclarations diverses du courant au pouvoir en Algérie sont dictées par le bon sens et la recherche de la vérité et de la justice? Nous avons entendu successivement et à plusieurs reprises,Le président, Ouyahia, Belkhadem, Boudjera, Medelci, Sbih, Ksentini, Loundja, sans oubliger la presse, la TV la radio et les différents relais officiels et cachés.
    S’ils l’ont fait ce n’est pas par souçi de protéger un innocent , ce n’est pas pour défendre le pays, ses principes, ses habitants, non l’enjeu est ailleurs, capital dirais je , et il a des consonnances de traitrises ainsi que des résonnances d’intérêts partagés.
    Bien à tous.
    Que ceux qui ne manquent aucune occasion de dégainer à chaque fois que j’écris un commentaire se ravisent, je n’ai besoin de savoir ce qu’ils pensent , je le sais déjà. Continuer d’user votre brosse à reluire, et si vous avez besoin de quelqu’un sur qui vous défouler, cherchez plutot dans les arcanes du pouvoir , il y a tellement à dire. Faites le pour faire semblant comme à vos habitudes. ça vous occupera et ça nous amusera de connaitre jusqu’où peut aller votre dissimulation et vos qualités d’illusionnistes.
    Mohand

  9. AMAROUCHE dit :

    Cher Mohand !

    Heureux de te connaitre moi aussi humainement parlant et content de m’avoir compris.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER