Maître Bouchachi: « L’affaire Mecili est une affaire politique »*

bouchachi1.jpgSilence honteux, silence coupable. Plus de 21 ans après l’assassinat à Paris de l’opposant Me Ali Mecili, les autorités d’Alger persistent sur la voie du déni de justice. Deux décades durant, la justice algérienne, peu ou pas du tout concernée par l’affaire Mecili, s’est efforcée de réinventer le crime politique impuni et d’entraver par sa démission caractérisée la manifestation de la vérité.

Malgré des éléments probants de la culpabilité de Abdelmalek Amellou, assassin présumé de Mecili, aucune enquête judiciaire n’a été officiellement ouverte. Aucune suite positive n’a été donnée aux deux commissions rogatoires internationales délivrées par la justice française. La première, en mars 1988, la seconde dix ans après, en 1998. Pis, l’assassin présumé, qui expédia froidement de trois balles dans la tête le militant nationaliste, brillant officier des services de renseignements de l’ALN, six pieds sous terre, bénéficie de la bienveillante indifférence des autorités algériennes. Pour ne pas dire plus.

Par ailleurs, six mois seulement ont suffi à Alger pour libérer son «soldat Hassen» des tenailles de la justice française, qui l’accusait énergiquement d’avoir commandité l’exécution de l’avocat des droits de l’homme et cheville ouvrière de l’opposition démocratique, le 7 avril 1987. Pourquoi la justice algérienne se désintéresse-t-elle du «cas Mecili» ?

 Le traitement inique réservé à cette affaire ne fait pas en soi «une exception», estime Me Bouchachi, président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) «L’affaire Mecili est une affaire politique. Et comme la justice algérienne n’est pas indépendante, la possibilité pour elle d’ouvrir une enquête judiciaire paraît peu vraisemblable.» Si la justice sait se montrer, selon l’avocat, prompte à poursuivre les opposants politiques, elle l’est beaucoup moins quand il s’agit de leur rendre justice. «Les assassinats politiques en Algérie existent depuis l’indépendance. Néanmoins, ce n’est un secret pour personne, les autorités s’interdisent systématiquement d’ouvrir des enquêtes judiciaires, alors que c’est du devoir de la justice à chaque fois qu’un Algérien se fait assassiner.»

Extrait d’un article de Mohand Aziri d’El Watan/ Titre d’El mouhtarem

NB. Les propos de M. Bouchachi sont soulignés en bleu.

Commentaires

  1. Mourad dit :

    Bravo Maitre au moins vous allez faire oublier les déclarations de Ali Yahia

  2. hocine dit :

    voila un MONSIEUR(maitre BOUCHACHI) avec un grand M .pas comme le petit miserable (abdenour ali-yahia),affilie a un regime qui fait tout pour tirer un assassin des griffes de la justice francaise,et lance un mandat d’arret international via interpol contre un honnete citoyen qui refuse d’executer des contrats contre ses propres freres.honte a toi miserable avocat(ali-yahia abdenour) du regime.

  3. Taous dit :

    Cette prise de position est choquante de la part d’un avocat qui ne semble pas connaitre le B A BA de son métier et qui se livre à des amalgames tout aussi tendancieux que choquants. Six mois pour libérer celui qu’il qualifie bien légèrement de « soldat », ce qui pourrait lui valoir un procès en diffamation car l’intention malveillante est manifeste, c’est beaucoup Me pour un innocent. De plus, ne mélez pas tout meme si, d’évidence, vous voulez régler des comptes, ce qui vous ote toute crédibilité.

    Hasseni a été mis en examen, a vu son premier appel rejeté en octobre dernier, mais ça c’était bien, n’est ce pas ?, cette meme cour d’appel vient de faire droit au deuxième appel de la défense mais la mise en examen n’est pas encore annulée et l’intruction va se poursuivre.

    Que voulez-vous de plus, l’envoyer à l’échafaud?

    Quant au fait que les coupables de l’assassinat d’ Ali Mecili devront etre jugés et condamnés, cela relève de l’évidence. Ne défoncez pas des portes ouvertes et ne faites pas dépendre cette issue que nous appelons de nos voeux du sort d’un innocent.

  4. Taous dit :

    Je viens de lire l’article sur El Watan, après avoir réagi et je ne sais pas si les propos rapportés sont de l’avocat ou de l’auteur de l’article. Celui qui est concerné se reconnaitra dans mes propos. Quant à celui qui ne l’est pas: mea culpa.

  5. jazairia dit :

    moi aussi, quand je lis des déclarations de professionnels je m’attends à un écrit construit et constructif et surtout instructif, c’est à dire qui nous apprend qq chose que nous ignorons. or là Maître Bouchachi non seulement ne nous apprend rien mais en plus, fait dans le pernicieux. en effet, employer le vocable de « soldat » signifie que Maître Bouchachi veut fare accroire que le diplomate est un militaire. il a été démontré qu’il ne l’était pas. alors cessez cet acharnement morbide, cessez de recourir à l’amalgame vicieux pour accabler une personne innocente. un professionnel n’a pas le droit d’usiter de paraboles néfastes à un individu, de surcroit complètement innocent, pour brocarder un pouvoir honni. ce n’est pas ainsi qu’agissent les hommes d’honneur.un avocat sait très bien qu’une levée partielle du contrôle judiciaire ne signifie nullement que le mis en examen est libéré. la décision de non lieu doit être clairement édictée pour laver le diplomate de ce soupçon immonde dû uniquement à un faux témoignage.

    qu’on dise donc à Maître Bouchachi de ne pas surfer sur le dos d’un innocent pour se faire une place sous les sunlights. Hasseni s’il avait le choix aurait certainement préféré ne jamais être exposé à la vindicte populaire ni être à la merci de personnes qui comme l’avocat Bouchachi s’empressent de l’accabler sans discernement et sans étudier le dossier.

    ce que je comprends c’est qu’à peine le contrôle judiciaire à l’encontre du diplomate a été levé par la cour que d’aucuns s’empressent d’hurler avec les loups.

    en fait maintenant il est clair que ceux qui se sont acharnés sur le diplomate voyaient bien qu’il était innocent mais que pour eux il constituait une monnaie d’échange.

    c’est vraiment triste qu’on soit arrivés à cette extremité.

    la politique ne légitime pas tout. surtout pas l’ignoble.

  6. jazairia dit :

    excusez moi d’y revenir.

    je suis ulcérée par la légèreté de Maître Bouchachi. comment cet avocat s’aroge -t-il le droit de considérer que six mois de mise en examen avec un contrôle judiciaire à la clé c’est « six mois seulement ». je ne lui souhaite pas de vivre la même chose. un peu de compassion et de respect d’autrui ne fait pas de mal.

    en outre, il assène une contrevérité avec la bouche en coeur. malheureusement le diplomate Hasseni n’est pas libéré. il demeure mis en examen. perso je le déplore car tout prouve qu’il est innocent et donc normalement il aurait dû être libéré etcomplètement blanchi et lavé d tout soupçon afin qu’l puisse rprendre le cours normal de sa vie. bonté divine pourquoi certains veulent à tout prix faire payer à un innocent les crimes commis par d’autres? et encore une fois demander q’on « troque » Hasseni contre Hassani et Amellou est proprement scandaleux du point de vue de la morale.

  7. Mourad dit :

    Taoues, ce n’est pas l’avocat qui a tenu ses propos mes le journaliste. Voilà ce qu’a dit l’avocat: Le traitement inique réservé à cette affaire ne fait pas en soi «une exception», estime Me Bouchachi, président de la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH) «L’affaire Mecili est une affaire politique. Et comme la justice algérienne n’est pas indépendante, la possibilité pour elle d’ouvrir une enquête judiciaire paraît peu vraisemblable.» Si la justice sait se montrer, selon l’avocat, prompte à poursuivre les opposants politiques, elle l’est beaucoup moins quand il s’agit de leur rendre justice. «Les assassinats politiques en Algérie existent depuis l’indépendance. Néanmoins, ce n’est un secret pour personne, les autorités s’interdisent systématiquement d’ouvrir des enquêtes judiciaires, alors que c’est du devoir de la justice à chaque fois qu’un Algérien se fait assassiner.»

  8. etranger dit :

    Taous, je ne sais pas ce que tu es mais en tout cas tu prends tellement de positions que tu incites en meme temps à intenter des affaires en justice comme si c’était une veritable joie pour toi de voir des gens se dévorer !
    Sois un peu plus sage et essayes plutot d’arranger au lieu d’attiser!
    Pour ton information, je ne suis concerné ni par l’un ni par l’autre des antagonistes , je n’ai fait que lire les commentaires et j’ai eu envie de réagir au tien!
    Pardon de te faire cette remarque!Bonne continuation!

  9. djouadi dit :

    MAIS DITES CELA A ALI YAHIA !!!!!! est il devenu cenile ou joue t il le jeu du Pouvoir? TOUT EST POSSIBLE AVEC LUI !!!! voir 1963- je crois qu il se decouvre!!!!!!!!

  10. Taous dit :

    Ok Mourad.

    J’en ai pris bonne note. J’aurais été véritablement scandalisée si de tels propos avaient été tenus par un avocat, qui plus est président de la ligue des droits de l’homme.

    Cela étant dit, en sa qualité précisemment de militanyt des droits de l’homme, on aurait aimé l’entendre bien avant sur ce cas de violation des droits d’une personne. Pas une seule ONG ne s’est exprimée ou n’a cherché à comprendre. C’est décevant. Je conçois que Me Bouchachi, dont je n’avais jamais entendu parler avant, prenne la position qui est la sienne sur les assassinats poltiques et les crimes d’Etat, mais il se serait grandi en se félicitant, par exemple, que les droits dont bénéficient Mohamed Ziane Hasseni aient été restaurés par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris qui, en rendant un arret par lequel était annulée l’ordonnance du juge d’instruction, a tenu compte de l’évolution de l’information judiciaire et a corrigé un abus.

    Cordialement.

  11. mohandoukaic dit :

    NE VOUS FATIGUEZ PAS TROP—- PLUS PERSONNE NE VOUS CROIT!!!!!! ca va ????

  12. Anonyme dit :

    le dernier message et de anonyme tous mes excuse ammisaid encore une fois

  13. The Kbil dit :

    Ammisaid, voyons, gardez votre calme; je comprends que vous l’ayez mauvaise mais ce n’est pas une raison pour vous laisser aller…

    Que l’on juge: voici quelques exemples du langage chatié de ce triste sire:  » boldog, dobermane qui aboie, avocat de service, leche botte de toufik, juriste voyou, ce voyou du MAE ET DE TOUS LES RESPONSABLE ALGERIEN, tous des criminels. ».

    Et ça prétend faire de la politique!! cela en plus d’etre un pseudo poète…

  14. Anonyme dit :

    a taous echeiata ne t’en prend pas a ammissaid c’est anonyme qui a écrit l’intervention enflure ou pas je persiste et je signe.
    ton tchikour de ahmed ouyahia viens de confirmer que ce voyou de hasseni et belle et bien hassani objet de mandat d’arret.
    durant le forum de l’entv tout a l’heur le supplétif du régime ahmed ouyahia en parlant de ce dossier a bien parler de « hassani » tel qu’il la connu durant son passage au MAE et aussi lors de lors émargement quotidien sur les registre de la sécurité militaire et non de hasseni,pour moi c’est sans aucun doute ce hessni et la meme perssone avec hassani agent du drs rechercher par interpol,EN DIT BIEN QUE LES LAPSUS DES POLITICIEN DU REGIME ET LES SEUL MOTS VRAI QUI SORTE DE LEURS BOUCHE.

  15. Anonyme dit :

    je reconfirme le message incriminer par celle qui se considérer visé et par The Kbil que je respect n’est pa de ammissaid il est de moi le cauchemar des lèche botte du régime

  16. Ammisaïd dit :

    A taous et the kbil,
    C’est à vous de vous calmez, le commentaire de Anonyme n’est pas de moi, il a rectifié l’erreur juste après. Reprenez tout mes commentaires et vous verrez si une seule fois, j’ai insulté qui que ce soit et si j’ai accusé qui ce soit de quoi ce soit. Toutes mes interventions sont dirigés vers le pouvoir, ceux du pouvoir qui nous font mal gratuitement et inconsciemment et qui continuent à le faire. Je leurs demande, uniquement, de cesser leurs injustices et d’assumer leurs responsabilités. Vous m’avez attaqué plusieurs fois, uniquement, parce que, je ne suis pas de votre avis et je ne suis pas vos raisonnements. Je ne prétends ni faire de la politique, ni de la poèsie, j’interviens ici et ailleurs pour exprimer, librement, mes idées et mes convictions. C’est tout. Pour ce qui est de Taous, si vous ne retirez pas votre insulte, alors, moi je vous dirais que vous êtes pas une enflure mais que votre coeur est un abcès purulent atteint d’un staphylocoque doré, lui même. Enfin, j’espère que Anonyme, pourra vous redire que ce commentaire qui vous a offert l’occasion de lancer sur moi votre haine ou autre ressenti dont j’ignore la puissance et la profondeur, n’est pas de moi. Wa salam

  17. amina&amin dit :

    C clair et net que la france OFF-icielle protege ses enfants assassins au pouvoir en algerie depuis 1962 á nos jours 2m9…

    Rien n’est eternel, plusieurs empires se sont effondrés.

    La france OFF-icielle veut creer un Feraoun en afrique du nord en la personne d’Atika BouHef, ce sera la plus grave erreur dans l’histoire de l’humanité.

    Pour ce qui est de
    Maître Bouchachi: “L’affaire Mecili est une affaire politique”*

    Il a tout á fait raison et c’est la verité.

    D’ailleurs les avocats du diplo-MATECHEC deconseillent á leur VIP hassan de se deplacer en Allemagne …

    Le dossier Mecili est toujours ouvert puisque ses assassins et commanditaires sont toujours libres,… nous les aurons tot ou tard

    Tendrement votre

  18. Anonyme dit :

    a amissaid « ce » taous fait partie des suplitif du pouvoir en service commender pôur parasiter tous les espasse d’expression qui echape au pouvoir alors si tu est contre ce pouvoir alors tu doit etre contre ses suplitifs au bas de l’echelle et vous n’avez pas a retirer votre remarque meme si il retir ce qu’il a dit
    ce qu’il a ecrit n’est pas par reaction mais il attendait la premiere occasion pour vous attaquer et je m’excuse de lui avoir offert cette occasion.
    il faut pas donner plus que ce qu’il mérite il on insulter la crème et les meilleur enfant de ce pays a leurs tête le professeur hocine ait ahmed alors le chien aboie ….

  19. Ammisaïd dit :

    A Anonyme, assalam, azul, bonsoir
    Je comprends ta façon de voir les choses. Mais, je m’oblige à ne pas insulter ceux ou celles qui ne m’insultent pas. Cela fait parti de ma personnalité. Par ailleurs, nous devons pas réagir comme ils et elles le souhaitent. Ils et elles aiment les menaces, le soupçon, les insultent, la médisance, les insinuations, la rumeur et la propagande. C’est un métier, ça s’apprend dans des grandes écoles et ça aboutit à ce qui se passe chez nous. Tout le monde est coupable sauf les vrais coupables. Tout le monde est injuste sauf les responsables de toutes les injustices. Tout le monde est traître sauf les traîtres qui déclarent haut et fort: nous sommes des patriotes. Tout le monde est mauvais sauf ceux qui font mal à notre pays en jouissant, en riant, en dansant, en s’enrichissant et en nous détruisant. Chacun est responsable de ses écrits, de ses pensées, de ses paroles, de ses actes et de ses intentions, moi je ne suis responsable que des miennes. Leurs réactions d’aujourd’hui est la preuve qu’ils (elles) me pistent depuis le début, ils et elles n’attendent que le moment propice, l’erreur fatale, l’occasion tant attendue pour foncer sur moi. Tu vois comment réagit: la vertu, la justice, la vérité, l’honneur de notre de notre patrie, l’espérance de nos enfants, la beauté de notre pays et la protectrice de nos valeurs ancestrales: tu es une enflure ammisaid. Sans pitié. Une fois qu’ils et elles ont dit de toi, il n’y a que dieu pour te sauver. Tu es ça, mais non, je suis plutôt ça, mais si tu es ça, tu le veux ou pas, nous l’avons décidé, la décision est définitive, totalement scellé, je dirais même enterrée. Rien à faire, ils et elles connaissent la vérité, défendent la veuve et l’orphelin, le pauvre et le miséreux, les victimes de tout le pays, les frontières de l’Algérie et l’honneur et la dignité de notre pays. Ils et elles, seulement, doivent être crus, doivent être lus, écoutés et suivis. Personne d’autres, ils et elles sont l’anneau de la vérité. Je dis soubhan Allah, soubhan Allah à l’infini car pour eux et elles nous devons vivre comme animaux bien domestiqués. Nous n’avons ni yeux pour voir, ni oreilles pour entendre, ni cerveau pour réfléchir, ni coeur pour sentir et ni mémoire pour se souvenir. Ils et elles veulent nous effacer de la planète entière. C’est mon intime conviction. L’algérie à payé un prix fort, pour qu’ils nous emmène là ou nous nous trouvons, maintenant, le chaos, l’obscurité et la folie. Allah yestarna. C’est tout.
    Fraternellement

  20. jazairia dit :

    @ tous les intervenants,

    je constate que moi aussi j’ai été « manipulée » par le journaliste. même si je reste convaincue que Maître Bouchachi aurait pu se fendre, dès le début de la mise en examen du diplomate, d’un communiqué où il aurait dénoncé les abus réels à son encontre. maintenant profiter de cette affaire pour faire le procès du système judiciaire algérien n’est pas déontologique.

    j’assume tous mes propos mais cette fois ils sont dirigés au journaliste qui a tenté à faire dire à l’avocat ce qu’il n’a jamais dit, notamment les jeux de mots à deux balles (le soldat Hassen)et l’affirmation selon laquelle il est libéré au bout de « six mois à peine ».

    d’abord, malheureusement ce n’est pas vrai. le diplomate est encore sous le coup d’une mise en examen. bien sur comme l’explique très clairement Maître Temim, l’instruction finira bientôt. mais quand même jusqu’au prononcé par la Cour du non lieu en faveur du diplomate Hasseni, il n’est pas encore libéré.

    et surtout ce n’est pas sa faute si Amellou n’a pas été arrêté par la police algérienne et remis à la justice française. ce n’est pas non plus sa faute au diplomate si le pouvoir algériena tiré un trait sur l’assassinat de Mécili et aussi de tous les autres. de toutes façons il s’agit du sport préféré de nos autorités: effacer le souvenir.De nos racines, de nos cultures, de notre identité, de nos martyrs, de nos historiques, de nos drames, de nos joies, de notre indépendance, des femmes et des hommes qui ont fait ce pays.

    Malgré tout il restera notre dignité et notre fierté. cela aucun régime, aucun makhzen n’y pourra rien.

    qu’on le veuille ou pas, le diplomte est innocent et la jstice française va le démontrer.

  21. Taous dit :

    Ammisaid,

    vous devez comprendre la meprise puisque le commentaire est paru sous votre signature. C’etait donc premedite. Pour vous salir.

    je ne vous cacherai pas que j’ai ete etonnee car je ne vous ai pas reconnu dans cet ignoble ecrit. Je maintiens donc ma reaction contre l’auteur de cette attaque indigne. C’est un enrage.

    Quant a vous,Mille excuses Ammisaid.

  22. Ammisaïd dit :

    A taous
    Oui, le commentaire est paru sous ma signature, mais immédiatement anonyme a rectifié l’erreur, il n’a donc rien prémédité et il a assumé ce qu’il a écrit. Il faut garder son calme, patienter et vérifier avant de lancer sur moi des insultes aussi dégradantes sur des personnes que nous connaissez pas. Je ne veux pas tomber dans la soupçonnite mais je rendrais coup pour coup à ceux qui me respectent pas. La dignité d’un humain est au dessus de toute autre considération. Personne n’est dieu sur cette terre. Si vous êtes des femmes et des hommes civilisés, justes et humains, alors défendez vos idées, vos convictions, vos croyances et vos certitudes arguments contre arguments et LA cause de l’Agérie ne sortira que grandit.

  23. Taous dit :

    Ammisaid,

    Je suis d’accord avec vous sur le respect du aux gens et il est dans mon temperament de respecter les autres. je ne provoque jamais mais ne suis pas le christ et reagis quand il le faut. Je suis sceptique sur l’absence de premeditation. mais enfin si, vous l’offense, vous le dites…

    moi quand j’ecris je poste mon nom et rien d’autre. Bizarre donc. je tiens aussi a vous dire que j’avais evidemment reagi avant le so called « rectificatif ». Et que je maintiens ma reaction mais l’adresse a qui de droit, le grossier et indigent personnage qui se reconnaitra.

    Je suis aussi d’accord sur le fait que le debat contradictoire de haute facture est preferable aux basses invectives. Recommandez donc cela aux internautes incultes qui n’ont que l’insulte comme argument au bout de leur plume. Pour ma part, et vous pouvez le verifier, mes interventions ont toutes portees sur l’affaire, sur le fond et je fais l’effort au quotidien de m’informer avant de reagir.

    sans rancune.

  24. Mohand dit :

    Au risque de lasser mes amis, voici un commentaire sur ce que je pense de cette « guerre » de clans.
    Merci jazairia , j’espère que vous êtes sincère. Si oui, vous comprendrez alors ce qui suit car je vais vous décevoir comme toujours en ce qui concerne ce cas qui vous a préoccupe beaucoup plus que tous les autres.
    Non je n’attends pas le témoignage de Samraoui, je sais qu’il dit vrai, par contre j’attends que la justice française convoque Pasqua , Pandroud, marchiani, Mehri, Belkhir , chadli … j’attends aussi de voir établis les faits et toutes les pérépéties de cette affaire et les différents developpements depuis 1987, de voir aussi ce que deviennent les acteurs de ce drame. Ils sont en Algérie.De voir comment pour avoir tuer un homme, ils sont devenus intouchables et se pavanent dans les routes et rues d’Alger et d’ailleurs en gonflant le torse sous les yeux protecteurs des plus grands mafiosis que l’histoire de l’Algérie n’a jamais vecu et laissé prosperer comme c’est le cas depuis un certain mois des années cinquante.
    J’attends que la Justice algérienne se saisisse pour instruire un procés et juger Amelou et Hassani ainsi que les autres commanditaires vivants. ça oui je l’attends.
    J’attends AUSSI que Samraoui et tous les autres opposants soient protégés pour renforcer les démarches orthodoxes de témoins dans la perspective de l’autonomie de la justice et des juges qui n’ont de compte à rendre qu’à leur conscience et aux différents codes et réglements.
    Je ne veux pas une autre injustice, je ne veux pas que la Mafia ORDURIERE continue de jaser et de se pavaner en mentant et en se glorifiant de le faire. Je veux que les témoins soient protégés par l’Etat pour respecter les procédures pénales et autres. Je ne veux pas incriminer un témoin et glorifier un autre à la manière de la camora qui s’arrange pour imposer le silence à tous ceux qui peuvent les incriminer d’une quelconque façon.
    En définitive je ne suis pas comme vous, quand bien même vous dites pour la galerie vouloir que le dossier se poursuit mais tout comme ceux qui cachent la vérité vous ne voulez pas. Moi je ne renforce pas le clan des lâches, ceux qui tirent dans le dos, ceux pour qui le mot vérité et justice n’a qu’un sens, tromperie et mensonge, dissuasion et menace, faux et usage de faux, manipulation et propagande, lacheté et ingratitude, incompétence et malhonneteté. Ces vocables sont courants dans ce milieu de M…ils ne font que ça , depuis longtemps. Je dois dire qu’ils ont réussi dans leurs habitudes malsaines de se
    mouvoir dans tous les sens pour tronquer la vérité et induire les gens en erreur. Je ne fais pas de la propagnande pour glorifier les tenants du pouvoir ceux qui veulent par n’importe quel moyen faire taire Samraoui et les autres.
    Je ne veux pas aider de quelle que manière que ce soit ceux qui se consolide en un clan et qui réduisent en sujets les Algériens. Je ne veux pas être du coté de ceux qui continue de brader le payer, je ne partage rien de ceux qui laissent mourrir de pauvres citoyens car ils ne peuvent se soigner dans les hopitaux, je ne partage rien avec ceux qui paient des ignares politiciens 330.000 DA et des professeurs de fac à peine de quoi se nourrir….

    Je serai davantage content de vous voir ainsi que beaucoup d’autres vous éloigner des douces tendances des
    opportunistes à se pencher uniquement sur ce cas , qui somme toute à beaucoup de soutiens contrairement à beaucoup d’autres … sur ce blog notamment.
    En disant tout cela, sans vouloir vous juger personnellement, je dévoile seulement ce que m’inspirent vos écrits et vos salamaleks que vous entretenez comme si de rien n’était avec quelques uns que vous voulez nous faire croire que vous vous êtes retrouvés ici comme une sorte de communion sur une idée !
    ,tous ceux qui ont horreur de me lire et qui le cachent pas.
    Maintenant , que votre”amoureux”est “libre”, après un séjour de quelques mois dans un Hotel parisien, croyez vous qu’il va rentrer voir sa famille, revoir ses collégues, il fera peut être aussi un tour à Ben Aknoun pour chercher des explications non! il va d’abord à la Moselle où vit sa famille. Car en effet comme beaucoup de nos cadres , ils sont attachés à la France, et s’ils critiquent parfois c’est pour le plaisir du cirque décrit plus avant. Il savait bien ce qui allait se passer, mais il a joué une carte , reste à savoir si c’est la bonne …l’avenir nous le dira.
    L’avenir est plein de bons sens et de vérités, le passé et le présent se caractérisent pas contre de tout ce qu’il y a de mauvais en nous les humains.
    Je termine par vous dire, croyez vous vraiment que les déclarations diverses du courant au pouvoir en Algérie sont dictées par le bon sens et la recherche de la vérité et de la justice? Nous avons entendu successivement et à plusieurs reprises,Le président, Ouyahia, Belkhadem, Boudjera, Medelci, Sbih, Ksentini, Loundja, sans oubliger la presse, la TV la radio et les différents relais officiels et cachés.
    S’ils l’ont fait ce n’est pas par souçi de protéger un innocent , ce n’est pas pour défendre le pays, ses principes, ses habitants, non l’enjeu est ailleurs, capital dirais je , et il a des consonnances de traitrises ainsi que des résonnances d’intérêts partagés.
    Bien à tous.
    Que ceux qui ne manquent aucune occasion de dégainer à chaque fois que j’écris un commentaire se ravisent, je n’ai besoin de savoir ce qu’ils pensent , je le sais déjà. Continuer d’user votre brosse à reluire, et si vous avez besoin de quelqu’un sur qui vous défouler, cherchez plutot dans les arcanes du pouvoir , il y a tellement à dire. Faites le pour faire semblant comme à vos habitudes. ça vous occupera et ça nous amusera de connaitre jusqu’où peut aller votre dissimulation et vos qualités d’illusionnistes.
    Mohand

  25. l'etranger dans son pays a dit dit :

    A Djazaira
    Vous avez l’air d’en vouloir à Maitre Bouchachi pour avoir émis son avis technique sur l’affaire Hassani! Doit-il s’aligner sur votre jugement personnel pour vous plaire? Est-il un beniouiouiste? Oh que non ! Connaissant l’engagement de Maitre Bouchachi, je ne crois pas qu’il verse dans le parti pris et qu’il ne fait pas dans la récupération ! Il ne surf pas comme vous le dites! Quant à Mr le diplomate Hassani, aujourd’hui il est reconnu effectivement innocent donc libre de rejoindre son pays, alors pourquoi polemiquer sur l’un ou sur l’autre!Mais j’aimerais bien connaitre votre avis sur l’assassinat de Maitre Ali Mecilli et les commanditaires . On verra bien si vous etes aussi acharné à rechercher la verité comme vous l’avez été à propos de l’affaire Hassani!Un homme est mort, il faut retrouver ses assassins et les punir, quelque soit la nature du crime, qu’il soit politique ou autre!

  26. Adel dit :

    Merci bcp l’etranger dans son pays, je n’est rien a rajouté juste que demander a Taous et Djazaira de bien connaitre les personnes avant de les jugé surtout qd il s’agit d’une personne tel que Maitre BOUCHACHI avec un inorme M.
    Faite juste un passage a la faculté de droit durant une confférence de Maitre BOUCHACHi ou sinon une Cours pour voir une plaidoirie du Maitre, a ce moment la vous avez entierement de droit de le jugé.
    crdlt

  27. ZEGHOUDI dit :

    C EST UN JUGE LA CAUS POUR ME FAIR TER DES AGRES SEX KE MA FILLE DE 13AN A SUBI ALLEZ SUR LE BLOG /Djemila-Yamina.sckyrock.com j adres 1 letr ouvert o chef d etat de ACTE BARBAR ON MA ARRACHER MON DE 2 JS DE MON SEIN MIS UN IMPLAN A MON ISSU ET JETTER DE LA MATER SOS REAGISSEZ ENFANTS EN DANGER .

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER