Mohamed Said, un lièvre qui s’assume

mohamedsaid396921862.jpgLe candidat Mohand Saïd, ancien porte-parole du parti non agrée Wafa, a déclaré à EL Watan que «même si les dés sont pipés, l’expérience en vaut la chandelle. Rien ne m’interdit d’essayer à travers un message d’espoir de changer les choses. Dans un système fermé, il faut être tenace, dur de peau», nous a-t-il déclaré hier au téléphone. Il estime que l’élection est d’une grande importance pour ne pas y participer. «Le changement pourrait se concrétiser grâce à l’impact que laisserait mon message dans l’esprit des masses», espère-t-il, tout en affirmant qu’il n’est pas partisan de la «rupture violente». Il dit être plutôt pour «un changement pacifique et graduel». Pour réussir son projet, Mohand Saïd dit compter sur les jeunes.

Commentaires

  1. saidoumohand dit :

    MOHAMED SAI) APRES AVOIR JOUE UN ROLE AUPRES DES ISLAMISTES (taleb) il veut se la faire aux democrates-fakou

  2. TarazBoulba dit :

    Welah c’est une honte !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER