• Accueil
  • > Actualités Algérie
  • > Un an après la « fin » des travaux d’assainissement, les routes de Ghardaia sont restées dans un état catastrophique

Un an après la « fin » des travaux d’assainissement, les routes de Ghardaia sont restées dans un état catastrophique

ghar1.png

Commentaires

  1. Mohand dit :

    A elmouhtarem, voila un bon sujet, c’est une belle et formidable façon de montrer que nous ne sommes pas des hérétiques qui critiquent pour le plaisir de la faire, mais nous avons des raisons de le faire. L’Algérie, les Ministères, les Wilaya et à fortiori les communes sont mals gérés. Chaque indice comme celui tout en montrant les lacunes permettra peut être de réveiller les gens de bonnes volontés pour améliorer les situations. Il n’y a pas meilleurs arguments que de montrer par des images à défaut de dossiers les incohérences et la mauvaise gestion qui se généralise. Elle se généralise justement parcequ’il n y a pas de contre pouvoir, et l’opposition comme le FFS et le RCD sont empêchés par les despotes et les bénéficiaires de la déliquescence des administrations de l’Etat y compris les organes de contrôle. Ils se livrent tous à des quêtes non des incohérences et de la mauvaise gestion , mais à faire des relations en rendant service tout en se remplissant les poches d’argent sale.

    Il faut probablement développer ces volets non pour mettre tout le monde en prison, mais pour montrer que c’en est assez, on ne peut pas continuer comme ça.

    Le sujet des bidonvilles et des recasés dans les chalets à eux seuls démontreront que la politique du logement par exemple, ainsi que les promesses faites sont de vaines perspectives et de vains mots de politiciens.
    Ils ont eu 10 ans pour trouver des solutions et des milliards de dollars, plus la patience des citoyens. Nous sommes au regret de constater que c’est du vent , pire des mensonges. Si en 10 ans on ne peut réaliser un programme de 3 ans , (pour paraphraser un ancien dirigeant) il y a lieu de douter du reste. Ils ont réussi une chose, celle là oui , ils sont devenus très riches et le peuple encore plus pauvre et plus désherité.

    Mohand

  2. samir dit :

    A la Casbah d’Alger, on a refait les memes escaliers une bonne demi-douzaine de fois en moins de deux ans, il s’est avere que le directeur technique de la commune à l’epoque 1995-96 octroyait le marche au plus offrant en garantissant que le travail ne soit pas bien fait bien-sûr, le premier venu qui ramene quelques maçons et un fourgon se fait appeler entrepreneur, c’est un cas malheureusement generalise sur l’ensemble du territoire, souvenez-vous la societe chargee de la restoration de la Casbah fondee en 1985, et de quelques sinistres personnages qui dans le cadre d’associations soi-disant culturelles avaient bien profite de la situation, c’est dire que ça se passe a Alger où les medias sont presents; dans une region eloignee comme Ghardaia c’est pire!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER