• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 9 mars 2009

Archive pour le 9 mars, 2009

Le Mak célèbre la journée internationale de la femme

kab.jpgLa journée internationale de la femme a été célébrée par le MAK, le 7mars 2009, à l’Espace B, 16 rue Barbanègre, dans le 19e arrondissement de Paris, par une conférence-débat. Trois femmes étaient à la tribune: Mesdames BENZIANE Malika et Assia, mère et fille, ainsi que Madame Amgoud Djamila. Trois parcours et un même destin de femmes kabyles: Françaises attachées à leurs racines et à leur langue, leur identité. Mme AMGOUD a insisté sur la nécessité et le devoir des parents kabyles de transmettre  leurs enfants leur héritage linguistique, culturel et identitaire, et ce quel que soit la région ou le pays dans lequel ils vivent. Sur un autre registre, le MAK a appelé à faire de la journée du 9 avril prochain, une journée de deuil.

Le frère de Temmar crée une société fictive !

temmar.jpgQui a dit que notre ministre des Participations et de la Promotion des investissements, Abdelhamid Temmar, a échoué dans sa mission ? Durant son règne, l’Algérie a crée des milliers de PME. La dernière est celle crée par le frère du ministre…une société fictive. En effet, le juge d’instruction près la cour d’Essania (Oran) a convoqué le frère du ministre Temmar pour son implication dans une affaire de trafic. O. Temmar, médecin de profession, s’est associé à la création d’une société fictive spécialisée dans la vente de la poudre de lait. Cette société  a acheté plusieurs tonnes de poudre de lait (subventionnée par l’Etat) chez un producteur de lait dans la commune de Ain Beida (Oran). Ces quantités importantes ont été écoulées sur le marché parallèle. El Mouhtarem

Cadeau du 8 mars: 100 policières pour réprimer les femmes

femme.jpgLe coup d’envoi de la première promotion des femmes policières, relevant des Unités républicaines de la sûreté nationale (URS) a été donné samedi, au centre de formation des URS du Hamiz à Alger, par le directeur général de la police, Ali Tounsi. Dans son allocution d’ouverture, Tounsi a expliqué cette nouvelle démarche de son institution par le besoin ressenti dans le rétablissement de l’ordre public notamment dans les manifestations où il y aurait des femmes. «Il est normal que dans les troubles à l’ordre public où il y aurait des femmes nous préférons nous reposer sur des femmes policières avec toute la formation et l’instruction voulues.» Par ailleurs, le Dgsn a exhorté les futures policières de l’URS à être à la hauteur comme les moudjahidate qui avaient répondu à l’appel en 1954. «Vous devez être à la hauteur comme vos aînées qui ont fait la Révolution de Novembre et donc servir d’exemple aux futures promotions.»

Un policier exerçant à Tadmaït tué près de Boghni

terrorismealgerie686a8.jpgUn policier a été tué hier aux environs de 23 heures, dans une incursion terroriste menée par un groupe armé près de Boghni,  à une trentaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou,  a rapporté TSA. Le policier, âgé de 55 ans, exerçait à la sureté urbaine de Tadmait, dans la même wilaya. Il a été intercepté par le groupe armé sur une route secondaire menant au village Ath Mendes sur les hauteurs de Boghni. Après l’avoir égorgé il a été mis à l‘intérieur de sa voiture, une Renault Clio, à laquelle les terroristes ont mis le feu.

Aidez-moi, SVP !

mohamedsaid.jpg« Mes moyens sont dérisoires et je saisis cette occasion, à travers les colonnes de votre journal pour lancer un appel à tous les Algériens pour qu’ils aident mes comités de soutien à travers les différentes wilayas. Je ne demande pas de dons en argent, je suis contre cette idée, mais je souhaite des dons en matériel, locaux loués, ordinateurs et voitures de location.
Dans ce combat, je n’ai pas de moyens matériels, mais j’ai ma volonté et des hommes décidés. Sur le terrain, je compte sur Dieu et sur la volonté de mes partisans. J’ai le capital humain, mais les moyens matériels me font défaut ». Le candidat Mohamed Said à l’Expression.

Votre département est pourri M.Ghlamallah !

ghlamallah.jpgLe 5 mars dernier, le ministre  des AFFAIRES religieuses, Ghlamallah a affirmé que « le boycott de l’élection présidentielle est considérée comme un grand crime, au même titre ou beaucoup plus que la corruption administrative, économique, culturelle, sociale, politique et morale ». Pour faire taire le ministre du RND, la publication d’un extrait d’un rapport établi par l’IGF sur la gestion du département des affaires religieuses est nécessaire. 

« Dépense de 9,38 millions de dinars lors du pèlerinage, versés sous forme de commissions (en rials saoudiens) aux invités du ministre; dépassement du budget prévu pour l’hébergement qui a atteint 84,6 millions de dinars; perte financière occasionnée par la commission du pèlerinage d’un montant de 148,9 millions de dinars dans les opérations d’hébergement à
La Mecque et à Médine; trou dans le budget consacré au transport des hadjis de l’ordre de 11,8 millions de dinars; préjudice de plus de 1,67 milliard de dinars; transfert de 400 millions de dinars pour l’achat de terrains à Médine sans qu’aucune réalisation n’ait été engagée; perte de 90 millions de rials due à une mauvaise gestion de l’immeuble situé à Médine; dépense de 38 millions de dinars relative au transport aérien sans que les bénéficiaires ne soient identifiés… »

La presse indésirable…chez Bouteflika

presse.jpgInvitées par la présidence de la République à couvrir la cérémonie de célébration du 8 mars, des journalistes femmes (éxigence de la Présidence), n’ont pas eu droit d’accès à la salle où devait être prononcé le discours de Bouteflika. La préposée à la communication, qui était censée apporter une explication rationnelle à cette interdiction, s’est contentée de dire qu’elle n’en avait été informée qu’à la dernière minute puisqu’elle n’est pas «l’organisatrice de l’événement». El mouhtarem d’après El Watan.

Bouteflika et sa folie des grandeurs… à coups de milliards !!!

bouteflika1.jpgEn l’an 1999, à une question que lui a été posée par un journaliste d’une radio française, sur le sort des disparus et les moyens de panser cette plaie nationale, tragique et béate, Bouteflika répondait: «Vous savez, moi aussi j’ai eu un membre de ma famille qui est un disparu, chaque famille algérienne a été touchée dans sa chair de manière directe ou indirecte par la tragédie qu’a vécu le pays. Une des conditions majeures pour aller au fond de ce dossier lequel n’est pas actuellement dans les moyens et possibilités de l’Algérie, est de recourir aux sociétés expertes internationales spécialisées dans les médecines légales et dans la recherche d’identification par ADN, ce qui équivaudrait à un délai et un processus très long qui coûterait des millions de dollars aux contribuables algériens. Avant d’arriver à cela, si l’hypothèse de fausses communes se confirme par des preuves, une réconciliation nationale s’impose afin d’arrêter la violence terroriste et d’instaurer la paix civile une fois que le deuil national soit consommé et le pardon du peuple déclaré…».

Où est ce qu’on en ait avec les déclarations et promesses électorales en 2009 ? 

Après 10 ans de pouvoir et les référendums de réconciliation et d’amnistie générale, après avoir engrangé des milliards de dollars du pétrole, après avoir poussé- à des voies de garages (dorées) -, presque tous les Janvièristes…Qu’est-ce qu’il fait ?… Il éponge des dettes de 12 milliards de dinars d’agriculteurs non déjà «crédibles» en 2002, et de maffieux petits entrepreneurs, dans le cadre de l’emploi de jeunes, qui par la suite, quelques uns de ceux là ont financé, gracieusement, une bonne partie de sa campagne électorale de 2009, surtout le dernier big show à l’américaine récemment à la coupole du 5 Juillet. Et puis j’en passe aux autres promesses risibles et honteuses.

Monsieur le président, le temps où l’Algérien avait la mémoire courte est révolu. Les moyens technologiques actuels font, en sorte, que ces mémoires et souvenirs demeurent plus que jamais vivaces, tristes et numérisées, historiquement à vie, dans le «disque dur» de chaque Algérienne et Algérien. Je doute très fort que vous ayez eu une conviction nationale inébranlable lors de votre déclaration à cette radio, oh si bien écoutée avec son audience phénoménale. 

Vous démontrez encore une fois, après deux mandats, votre incapacité intellectuelle, le manque d’innovation politique et la médiocrité de l’entourage de vos conseillers…même si le peuple vous aurait octroyé un mandat de «dictature éclairée», vous n’en serez, hélas, pas à la hauteur de cette tâche. Parce que, entre nous Algériens, si vous aviez juste tenu votre parole à propos des disparus, je pourrais vous dire, peut-être au nom des miens, des nôtres et des vôtres, que j’aurais avalé «la pilule» pour cette dernière mascarade électorale en attendant de repartir du bon pied, dans les réformes criardes qui s’imposent pour notre «pauvre» pays.

Vu les mauvais sorts familiaux, les maladies, la gérontocratie sénile, la mort naturelle qui appelle, de tous les acteurs et de tous les clans; en plus de la nouvelle ère décisionnelle occidentale laquelle est redevenue, dans les circonstances exceptionnelles actuelles de l’histoire de l’humanité, très à l’écoute de son électorat exigeant et versatile. Pour une fois, et, c’était prévisible depuis longtemps, – le cours naturel des choses qui reprend sa marche -, le Temps, que vous le vouliez ou non, est entrain de jouer contre vous et tout le système qui vous soutient. En temps que musulman, pour être populiste dans votre langage, il est temps de jeter l’éponge – juste, vis-à-vis de la providence inéluctable – et de prouver aux vôtres et aux nôtres, que ce petit «Napoléon» d’Oujda est, possiblement, capable de faire au moins…un seul miracle, le bon…celui qui effacera à jamais le joug virtuel et réel qui est en permanence, au dessus de la tête de la nation, depuis, voila, bien longtemps. Par A.BY

Tournez votre regard vers votre véritable ennemi

regard.bmpUne idée surtout si elle est fausse n’a pas la même grandeur et la même noblesse qu’une idée générale surtout si elle juste, vraie et si elle défend les intérêts de la majorité. Comme la nuit n’est pas la même que la journée, belle par sa clarté et chauffée par un soleil qui brille dans un ciel, totalement, dégagé. La nuit cache tout ce que Dieu a crée, elle n’offre que la noirceur de son obscurité et empêche l’oeil de bien se diriger, surtout si le ciel est privé de la lumière de la lune et des étoiles du fait que les nuages l’ont couvert dans toute sa totalité.

Quand un individu est soumis aux désirs de son roi, de son idole ou de son maître, quand il est convaincu que leur plaire est la seule raison qui doit le guider et quand il le satisfait, il éprouve une jouissance qui le fait monter au septième ciel, il ne peut avoir une vue d’esprit, qui lui permettra de combattre la tyrannie et de se ranger du côté de ceux que cette tyrannie empêche de respirer, d’exister, de vivre dans la dignité et la liberté et de choisir ce qui va l’aider à accéder à la prospérité et à envisager un avenir dont il avait tant et tant rêvé et auquel avait toujours aspiré.

Tournez votre regard vers votre véritable ennemi, il est au dessus de votre tête ou peut-être dirige totalement votre pensée et pollue la pureté de votre coeur de sa perversité, de son hypocrisie et orgueil démesuré. Tournez votre regard vers votre peuple et vous verrez à quel point, il est humilié et méprisé, par ceux qui recommandent de le cadrer, de le terroriser et de le soumettre à leur volonté. Tournez votre regard vers votre unique ennemi, celui qui va vous abandonner le jour où il sera complètement dévoilé, le jour où il sera dénudé et le jour où personne n’acceptera son règne tyrannique, son pouvoir assassin et ses élections truquées.

Tournez votre regard sur vos frères et vos soeurs qui vivent dans la souffrance, la misère, la terreur et le déshonneur à cause de ceux qui prennent tout et vous disent de calomnier, d’assassiner, d’espionner, de réprimer, de menacer, de brimer et de censurer ceux de vos frères qui veulent que ce pays devienne un havre de paix, une nation dotée de lois que tout le monde doit respecter, d’une justice à laquelle personne ne doit échapper, d’une égalité que personne ne doit ignorer et un coin de la terre où la fraternité, la solidarité, la dignité et l’honnêteté seront des valeurs tout le temps partagés.

Tournez votre regard vers votre véritable ennemi, celui qui tire les ficelles dans toutes les situations qu’il aurait crée et qui manipule votre société pour garder ses privilèges mal acquis et qu’il n’a pas mérité. Laissez vos plumes combattre vos rois et vos vizirs, ceux qui vous aiment que soumis et laissez Mr Hasseni se défendre puisqu’il est “innocent” (son innocence n’est pas encore prouvée à 100%, attendant donc la fin de la mise en examen !), puisqu’il est entre les mains d’une justice que vous ne cessez de louer, puisqu’il vit dans la sécurité, puisqu’il est défendu par des avocats compétents, sur du contenu de son dossier et capables de défendre le diable en personne s’ils sont bien payés et puisqu’il peur vivre prêt de ses enfants et circuler partout dans le monde en toute liberté.

N’est aveugle que celui qui refuse de voir, n’est inconscient que celui qui a cédé sa liberté de choisir et de penser, n’est égaré que celui qui croit à l’immortalité, n’est naïf que celui qui est soumis à une autre, autre que celui qui l’a crée, n’est injuste que celui que celui qui choisit de défendre celui qu’il sait coupable et qui délaisse les victimes qui ne sont pas rétablies dans leurs droits à la dignité, n’est esclave que celui qui loue et qui adore des idoles habillés de manteau brillant de la royauté et ne sachant pas que la royauté appartient à l’unique, celui auquel tout va retourner. Soyez du côté de toutes les victimes et votre pays deviendra comme tous les pays de la justice, de la démocratie et de la liberté.

Bonne fête à toutes les femmes de la terre et plus particulièrement à nos mères, nos femmes, nos soeurs, nos filles et nos grand-mères qui souffrent dans le silence et la dignité. Que dieu vous protège toutes de l’avilissement, des injustices, de la hogra, de la pauvreté, du déshonneur, de l’ignorance, de la tristesse, de l’égarement, de la mécréante et de la peur qu’il protège aussi vos frères, vos pères, vos époux et vos grands pères des mêmes maux. Amine ya Rab al3alamin.
Fraternellement. Ammi Said

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER