Bouteflika et sa folie des grandeurs… à coups de milliards !!!

bouteflika1.jpgEn l’an 1999, à une question que lui a été posée par un journaliste d’une radio française, sur le sort des disparus et les moyens de panser cette plaie nationale, tragique et béate, Bouteflika répondait: «Vous savez, moi aussi j’ai eu un membre de ma famille qui est un disparu, chaque famille algérienne a été touchée dans sa chair de manière directe ou indirecte par la tragédie qu’a vécu le pays. Une des conditions majeures pour aller au fond de ce dossier lequel n’est pas actuellement dans les moyens et possibilités de l’Algérie, est de recourir aux sociétés expertes internationales spécialisées dans les médecines légales et dans la recherche d’identification par ADN, ce qui équivaudrait à un délai et un processus très long qui coûterait des millions de dollars aux contribuables algériens. Avant d’arriver à cela, si l’hypothèse de fausses communes se confirme par des preuves, une réconciliation nationale s’impose afin d’arrêter la violence terroriste et d’instaurer la paix civile une fois que le deuil national soit consommé et le pardon du peuple déclaré…».

Où est ce qu’on en ait avec les déclarations et promesses électorales en 2009 ? 

Après 10 ans de pouvoir et les référendums de réconciliation et d’amnistie générale, après avoir engrangé des milliards de dollars du pétrole, après avoir poussé- à des voies de garages (dorées) -, presque tous les Janvièristes…Qu’est-ce qu’il fait ?… Il éponge des dettes de 12 milliards de dinars d’agriculteurs non déjà «crédibles» en 2002, et de maffieux petits entrepreneurs, dans le cadre de l’emploi de jeunes, qui par la suite, quelques uns de ceux là ont financé, gracieusement, une bonne partie de sa campagne électorale de 2009, surtout le dernier big show à l’américaine récemment à la coupole du 5 Juillet. Et puis j’en passe aux autres promesses risibles et honteuses.

Monsieur le président, le temps où l’Algérien avait la mémoire courte est révolu. Les moyens technologiques actuels font, en sorte, que ces mémoires et souvenirs demeurent plus que jamais vivaces, tristes et numérisées, historiquement à vie, dans le «disque dur» de chaque Algérienne et Algérien. Je doute très fort que vous ayez eu une conviction nationale inébranlable lors de votre déclaration à cette radio, oh si bien écoutée avec son audience phénoménale. 

Vous démontrez encore une fois, après deux mandats, votre incapacité intellectuelle, le manque d’innovation politique et la médiocrité de l’entourage de vos conseillers…même si le peuple vous aurait octroyé un mandat de «dictature éclairée», vous n’en serez, hélas, pas à la hauteur de cette tâche. Parce que, entre nous Algériens, si vous aviez juste tenu votre parole à propos des disparus, je pourrais vous dire, peut-être au nom des miens, des nôtres et des vôtres, que j’aurais avalé «la pilule» pour cette dernière mascarade électorale en attendant de repartir du bon pied, dans les réformes criardes qui s’imposent pour notre «pauvre» pays.

Vu les mauvais sorts familiaux, les maladies, la gérontocratie sénile, la mort naturelle qui appelle, de tous les acteurs et de tous les clans; en plus de la nouvelle ère décisionnelle occidentale laquelle est redevenue, dans les circonstances exceptionnelles actuelles de l’histoire de l’humanité, très à l’écoute de son électorat exigeant et versatile. Pour une fois, et, c’était prévisible depuis longtemps, – le cours naturel des choses qui reprend sa marche -, le Temps, que vous le vouliez ou non, est entrain de jouer contre vous et tout le système qui vous soutient. En temps que musulman, pour être populiste dans votre langage, il est temps de jeter l’éponge – juste, vis-à-vis de la providence inéluctable – et de prouver aux vôtres et aux nôtres, que ce petit «Napoléon» d’Oujda est, possiblement, capable de faire au moins…un seul miracle, le bon…celui qui effacera à jamais le joug virtuel et réel qui est en permanence, au dessus de la tête de la nation, depuis, voila, bien longtemps. Par A.BY

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER