Algérie: Le taux de lecture de livres ne dépasse pas 6,8%

lecture.gifUne étude prospective réalisée par le Centre mondial de consulting économique et de prospective a indiqué que le taux de lecture de livres en Algérie ne dépasse pas 6,8%, alors que le taux de personnes ne lisant point est de 56,86%. Dans une intervention au premier colloque national sur « la réalité et les perspectives de la lecture en Algérie », le directeur du centre, Abdallah Bedaida, a précisé que ces statistiques découlent d’un sondage mené auprès de 1000 peronnes au niveau de 10 wilayas du pays et visant à faire la lumière sur la crise de lecture en Algérie qui révèle, estime-t-il, « une absence quasi totale » d’intérêt du citoyen algérien pour la production intellectuelle et culturelle algérienne ou étrangère.

Commentaires

  1. Rezki dit :

    C’est de la propagande ! Ces chiffres ne peuvent être que faux puisqu’ils ne viennent pas du très officiel Office National des Statistiques !
    La preuve : rien qu’à lui seul, sa fakhamatouhou Bout-hef 1er, le bien guidé, est un lecteur très assidu des relevés de comptes de la sonatrach, revus et corrigés au préalable par Khelil, son ministre américain!

  2. Geoffroy Idouassem dit :

    La nouvelle génération est passée championne des MP4; et quand nos jeunes se donnent de la peine de lire, ou plutôt de feuilleter furtivement un journal, c’est pour lire juste le score de leurs équipes favorites. Pas étonnant, puisqu’ils ne maitrisent aucune langue, même la leur d’ailleurs!

  3. algerlacitta dit :

    ben-bou-zid mini…stre eternel (gendre de Putin)
    consequence education est toujours catastrophique
    Algerie est le bordel scientifique sous BouHef et cie son classement est nefaste dans tous les domaines sauf la corruption qui occupe la 1ere place.

  4. algerlacitta dit :

    vous avez vu cobien coute un livre en algerie et puis les livres ça éduque et quelq un d éduquer ça n interresse pas ceux qui gouvernent l algerie. les intello hizb el fransa bien sur ! :)

  5. zakiader dit :

    Crise de lecture.Un grand problème qui se répercute négativement sur l’avenir du citoyen et sur celle du pays?vous imaginez un cadre, enseignant, médecin qui ne lisent pas des journaux,des magazines, des articles,etc.Comment apprendre aux enfants la bonne lecture? une activité dévalorisée parce que c’est pénible. En algérie, le savoir n’a plus de valeur , on s’intéresse au gain facile.Regardez les gens dans les pays ils lisentà 99 ans leurs bouquins et dans n’importe ôu (métro, bus , jardin) ,ils ne perdent pas leur temps à taquiner ou à raconter des connerie. Malheuresement dans notre pays, on as pas cette culture.

  6. nesnous dit :

    manque de savoir vivre (l’incivisme)

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER