Le journaliste irakien lanceur de chaussure condamné à trois ans de prison

irk.bmpLe journaliste irakien jugé pour agression après avoir lancé ses chaussures contre George Bush a été condamné jeudi à trois ans de prison pour agression contre un responsable étranger. Selon son avocat Mohammed al-Abboudi, Muntadhar al-Zeidi, 30 ans, qui avait plaidé non coupable, a été condamné rapidement par la Cour supérieure judiciaire irakienne, après une interruption du procès pendant plusieurs semaines.

Devenu un symbole de l’opposition à la présence américaine en Irak, ce journaliste de télévision était en détention depuis son arrestation le 14 décembre, lorsqu’il avait lancé, sans l’atteindre, ses chaussures au visage de George W. Bush, lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki.

Accusé d’agression d’un responsable étranger, la défense a qualifié le chef d’accusation d’inapplicable car George Bush n’était en visite officielle, mais en visite surprise, sans avoir reçu d’invitation. Le juge a cependant rappelé que le bureau du Premier ministre irakien avait qualifié la visite d’officielle. AP

Commentaires

  1. yaz dit :

    ile devrait avoir une médaille el mountazir

  2. Rezki dit :

    «Accusé d’AGRESSION D’UN RESPONSABLE ÉTRANGER» ! Les chefs d’accusations sont toujours bizarres sous certaines latitudes. Ça me rappelle le délit de «DÉSERTION DU PAYS» inventé par nos magistrats pour régler, définitivement et une bonne fois pour toute, le problème des harraga.
    Et il s’en trouvera toujours un Douctour, compétent et souteneur à fond la caisse de sa fakhamatouhou Bout-hef 1er, le bien guidé, qui viendra nous expliquer en gros plan, à l’antenne de l’unique, les subtilités, l’originalité et la grande souplesse d’un système judiciaire basé fondamentalement sur les principes moraux du «sur mesure» et qui, depuis la venue bénie de sa fakhamatouhou en 1999, se distingue par sa versatilité et sa grande capacité d’adaptation aux réalités sociales, culturelles, économiques,mais surtout…… financière et boulitique !

  3. Ammisaid dit :

    Cela s’appele des menaces à peine voilées. Intimidation caractérisée. Humilité qui cache un orgueil démésuré. Malik elmout sous le menteau de l’humain. Harcelement psychologique continue et répété. Tentative de corruption de la pensée. Calmonie rusée. Conviction d’avoir le droit sur la vie des humains, sur leurs pensées, sur leurs idées, sur leurs croyances, sur leurs désirs et sur leurs rêves et de ne jamais être jugé, même par le juge suprême, celui qui qui va juger toute l’humanité avec une balance de la vérité absolue, au tribunal d’ou personne ne pourra s’échapper et au tribunal qui se nomme : le jour du dernier jugement, le jour où tout doit être clarifié et le jour ou tout le monde va savoir quelle sera le lieu de son séjour pour l’éternité. Serviteur du mal dans toute sa beauté et destruction du peu de bien qui essayer de germer, de grandir et d’exister. Perversité qui est alimentée, arrosée et nourrie du sang et de la chair de tout ceux qui refusent de soumettre à sa cruauté sans pitié et à sa domination insensible à la douleur de ceux qu’elle torture, prive, maltraite, affame et terrorise pour continuer à prospérer et se renforcer. Hypocrisie qui se cache sous le manteau de la vérité pour vivre dans l’aisance et la sécurité pendant que ses frères et ses soeurs souffrent le martyre de celui ou celle qui n’a personne pour l’aider, le soutenir, le rassurer et le protéger. Folie raisonnée qui tue, massacre, humilie et persecute ceux qui sans lesquels, elle ne pourra pas survivre une minute sur la terre, du fait qu’elle n’est pas : capable ni de travailler avec ses mains, ni de penser avec son cerveau, ni de marcher pour chercher ce qui va assurer sa survie, ni coeur qui lui permettra de s’apaiser et de patienter. Alors tu peux continuer à me pister, à essayer de me casser, à m’interdire d’écrire et de dire ce que je pense de votre pouvoir assassin et tyrannique et à continuer de partager mes convictions à mes frères et mes soeurs desquels vous, vous m’éloigner. Et, surout continuez à nous induire en ERREUR !, à semer dans nos coeurs La TERREUR! et nous faire vivre dans l’HORREUR ! Et, n’oublier de continuer à falsifier notre histoire, à diviser le peuple pour bien l’asservir, à provoquer les guerres entre les frères, à protéger les coupables et à torturer ou emprisonner les victimes, à propager l’ignorance dans notre jeunesse pour qu’elle ne puisse jamais accéder au savoir, lequel risque de menacer votre pouvoir. Le pouvoir qui aime que le peuple devienne des sujets, des cortisans, des soumis, des serviteurs, des bons électeurs et des flatteurs pour qu’ils élevent votre noblesse et votre gloire. Et, je vous suggére aussi de continuez à voler toutes les richesses de notre pour maintenir le peuple dans la douleur, la famine, la pauvreté, la maladie et la douleur. Et, continuez comme vous le faites depuis 50 ans, à assassiner tout ceux qui refusent vos pasteurs, vos pasteurs qui vous dirigent tout droit vers les portes de l’enfer en vous promettant le bonheur sur cette terre et le pardon de votre seigneur. Le jour ou je vais mourir ça ne sera la faute de personne, ça mon cher frère l’arrivée de l’heure, l’heure auquelle jusqu’au jour d’aujourd’hui n’a echappé ni l’orgueil, ni la puissance pure et dure, ni au pouvoir armé de soldats qui vont à la mort avec le sourire, ni à la richesse habillé de tout l’or de la terre, ni d’ailleurs de tous les diamants, les rubis, les perles…qui sa cachent dans les banques, sous la terre, dans des coffres forts et qui sont accrochés sur les cous, les oreilles, les poignets et les chevilles des reines, des princesses et des toutes les belles filles (les femmes sont toutes belles quand elles ont un coeur pur, d’ailleurs c’est la même chose pour les hommes mon frère qui me poursuit comme si j’avais tuer son frère et qui refuse de dire clairement pourquoi cette haine qu’il n’arrive pas à sortir de son coeur). J’espére que je suis clair avec toi mon frère, tu peux continuer à me pister et à essayer de me faire peur, c’est ton droit absolu et moi, je continuerais à m’exprimer comme je sais le faire, je m’interdis le droit de se taire et d’écrire et notre seigneur tranchera notre différent un jour (il voit tout, absolument tout, il sait tout, abosulement tout, il lit tout, absolument tout, il voit tout, absolument tout, wa Allahou a3lem). C’est la dernière fois que je te repondrais mon frère.
    Fraternellement

  4. Ammisaid dit :

    Cela s’appelle des menaces à peine voilées. Intimidations caractérisées. Message subliminale destiné à tout personne qui osera s’exprimer librement de ce pays, le pays de nos ancetres, des hommes libres et des multiples sacrifices. Humilité qui cache un orgueil démesuré, sournois et vicieux qui veut régner sur ce sol qu’il a abandonné pour se cacher pendant que la mort fauchait des Algériens par centaines de milliers. Harcèlement psychologique continue et répété dans le but d’anesthésier les pensées, de plonger dans le sommeil les esprits éveillés et d’assécher la source d’où les idées coulent avec facilité. Tentative de corruption de la pensée pour la détourner de l’objectif qu’elle s’était assigné : dénoncer les voleurs, les criminels, les menteurs et tout ceux qui profitent d’un système duquel 35 millions d’êtres humains sont exclus. Calomnie rusée, bien huilée et bien dirigé vers ceux qui refusent le fait accompli, qui veulent que notre pays redevienne aussi propre que ceux qui l’avaient libéré des mains d’une puissance qui n’était prête à accepter que ses propres fils et filles puissent le diriger et l’emmener vers la liberté et la prospérité. Conviction inébranlable et invincible d’avoir un droit de regard sur la vie des humains, sur leurs pensées, sur leurs idées, sur leurs croyances, sur leurs convictions, sur leurs désirs et sur leurs rêves, sans jamais être jugé, même par le juge suprême, celui qui va juger toute l’humanité avec une balance que commandera la vérité absolue, au tribunal d’où personne ne pourra s’échapper, au tribunal qui se nomme : le jour du dernier jugement, le jour ou tout doit être clarifié, le jour où se verra clairement et nettement ce qui est visible et ce qui est caché et le jour où tout le monde va savoir quelle sera le lieu de son séjour pour l’éternité. Serviteur du mal dans toute sa rigueur et dans toute sa beauté et destructeur du peu de bien qui essaye de germer, de grandir, de mûrir et d’exister afin de soulager tout ceux que vous nier, vous ignorer, vous isoler et vous mépriser malgré leurs hurlements que le monde entier a entendu, leurs deuils qui tourmentent leurs nuits et qui leurs rendent le jour comme un supplice encore à supporter et leurs appels aux secours que vous essayer d’étouffer, que vous ne cessez de réprimer violemment et que vous tenter d’acheter avec l’argent que vous n’avez pas gagner afin de vous offrir, gratuitement et sans se fatiguer, le titre de la generosité désintéressée. Perversité qui est sans cessé alimentée, arrosée, protégée et très bien nourrie du sang et de la chair de tout ceux qui refusent de soumettre à sa cruauté hideuse et sans pitié et sa domination insensible à la douleur de ceux: qu’elle torture dans des cellules ou des caves d’où ne peuvent pas sortir leurs cris, qu’elle prive de toute dignité, qu’elle maltraite avec des moyens, normalement, interdits par l’humanité, qu’elle affame pour les faire plier et qu’elle terrorise pour les faire à jamais et ainsi continuer à prospérer, à jouir, à solidifier et à se renforcer. Hypocrisie souriante, bienveillante et douce qui se cache sous le manteau de la vérité, de l’honorabilité et de la fraternité afin de continuer de vivre dans l’aisance et la sécurité pendant que ses frères, ses soeurs, ses cousins, ses voisins et ses proches souffrent le martyre de celui ou de celle qui n’a personne pour l’aider, pour l’écouter, pour le rassurer, pour le soulager, pour le protéger et au moins pour le comprendre un peu. Folie raisonnée qui tue, qui massacre, qui humilie et persécute tout ceux qui sans lesquels, elle ne pourra pas survivre une seconde sur terre, car, elle n’est pas capable :ni de travailler avec ses mains pour gagner de quoi acheter de quoi se nourrir quand elle aura faim, ni de penser pour s’en sortir du petrin, ni de marcher pour aller chercher un moyen qui pourra assurer sa survie, et, enfin car elle n’a pas un coeur qui lui permettra de s’apaiser et de patienter quand la solution à ses besoins n’est pas sa portée. Conscience luciférienne car: elle a tout le temps tort et elle est convaincue d’avoir totalement raison, elle sert avec un immense zèle et un grand plaisir le mal et elle est persuadé d’être au service du bien, elle tue les hommes humbles, innocents et sincères et elle croit servir la cause d’une belle histoire et elle se met au service des idoles sans coeur et elle est se sent fière et au service de son créateur. Pour toutes ces raisons, tu peux continuer à me pister, à essayer de casser mon enthousiasme, à m’interdire d’écrire et de dire ce que je pense de ce pouvoir assassin (seul refrain qui donne espoir et courage à la jeunesse de notre pays et tout ceux qui vivent ahrar)et tyrannique et à continuer de partager mes convictions avec mes frères et mes soeurs desquels vous, voulez m’éloigner chaque jour. Tu peux continuer à être un nuage chargé et noire qui m’empêchera de recevoir les bénédictions de la lumière du jour et les bénédictions de tout ceux qui sont assassinés, lâchement, pour que le règne de vos maîtres continuent à vivre dans la tranquillité, la joie, la sécurité et le bonheur (mais à quelle prix mon frère !). Tu peux continuer à nous induire en ERREUR ! A semer dans nos coeurs la TERREUR ! (même des enfants dans le berceau mon frère !)A nous faire vivre dans l’HORREUR ! (pire que tous les sanguinaires et les envahisseurs qu’avaient connu notre noble terre !)Et; n’oublies pas de continuer à falsifier notre histoire, à diviser le peuple pour qu’il devienne faible et fragile et donc facile à diriger mon frère, à provoquer des guerres sanguilonantes et dramatiques entre les frères mon frère et à protéger, à défendre, à enrichir et louer les coupables de tout les crimes que leurs ordonnent tes maîtres et à torturer, menacer, pousser à l’exil, au suicide et à emprisonner les victimes injustement et hogratiquement mon frère. Tu peux continuer à propager et favoriser l’ignorance dans notre jeunesse (7 % d’algériens qui aiment lire, triste record mon frère, ils ont fait pire que l’ex colonisateur mon frère) pour qu’elle puisse jamais accéder au savoir, lequel vous fait peur et lequel risque de menacer votre pouvoir. Ce pouvoir qui s’est assis sur un trône qui s’accorde des privilèges, des droits et qui s’interdit ses devoirs et surtout qui s’estime irresponsable du chaos dans lequel, nous trouvons mon frère, puisque il est persuadé, il dirige un peuple d’ignares, d’immatures et d’impuissants mon frère. Le pouvoir qui que le peuple devienne des sujets qui acceptent Al3ar, des courtisans qui baisent la main de celui qui ne pense qu’à sa poire, des serviteurs qui acceptent de vendre leurs âmes à un prix dérisoire, des bons électeurs qui écoutent et qui croient aux promesses qui sentent une mauvaise odeur et des flatteurs qui sont là pour élever votre noblesse et accroître votre gloire. Et, je te suggère d’applaudir tes rois et tes vizirs pour les encourager à continuer à voler les richesses de notre sol afin de maintenir le peuple dans la douleur qui crie très fort, dans la misère qui en a marre, dans la pauvreté qui perdu tout espoir, dans la famine qui demande d’en finir et de se donner la mort et dans la maladie dont le remède est très rare. N’omettez pas de continuer, comme vous le faites depuis plus de 50 ans à assassiner tout ceux qui refusent de suivre vos pasteurs, vous pasteurs qui vous dirigent tout droit vers les portes de l’enfer, en vous promettant le bonheur sur terre, la largesse de votre tombe quand vous serez sous terre et le pardon de votre seigneur le jour où vos actes diront la vérité sincère. Le jour où je vais mourir ça ne sera la faute de personne, ça mon cher frère s’appelle l’arrivée de l’heure, l’heure au quelle jusqu’au jour d’aujourd’hui personne n’a pu s’échapper mon frère. Ni orgueil qui se croit invincible et immortel. Ni la puissance pure et dure. Ni un pouvoir puissamment armée et protégé par des soldats très forts qui vont à la mort avec le sourire car la seule raison qu’ils ont de vivre et celle de servir loyalement leur roi, le bien aimé de leurs coeurs. Ni la richesse habillée de tout l’or de la terre, possédant tout les chevaux de races mon frère, propriétaires de tout les diamants, les rubis, les saphirs, les perles…qui sa cachent dans toutes les banques, sous la terre, dans les coffres forts et qui sont accrochés sur les cous, les chevilles, les doigts et les poignets des reines, des princesses et de toutes les belles femmes de la terre mon frère (toutes les femmes sont belles quand elles possèdent un coeur pur, comme tous les hommes sont beaux quand ils ont le même coeur, mon frère, celui qui me poursuit comme si j’avais tué son frère et qui refuse de dire pourquoi cette haine qu’il n’arrive pas à dégager de son coeur, ce coeur que tu fais souffrir pour rien, mon frère). J’espère que je suis clair avec toi mon frère, tu peux continuer à me pister et à essayer de me faire peur (c’est la méthode préférée des rois, des criminels et des vizirs qui se placent au dessus des lois), c’est ton droit absolu et moi et je continuerais à m’exprimer comme je le sais faire pour dénoncer ceux qui vampirisent impunément mes frères et mes soeurs (les humbles et les justes savent que je les respectes de tout mon coeur, quelque soit la responsabilité qu’ils occupent quelque soit la tâche qu’ils effectuent pour que notre pays reste debout pour toujours). Je m’intérdirais de se taire et d’écrire pour raconter la terreur, l’horreur et l’erreur qui sont responsables de trop de souffrances, de trop de morts, de trop de misère, de trop des disparus, de trop de tristesse, de trop de blessures et de trop de martyres, mon frère. Notre seigneur tranchera au sujet de notre différent un jour car comme tu dois le savoir : il voit tout absolument tout, il sait tout absolument tout, il lit tout absolument tout, il entend tout absolument tout et il comprend tout absolument tout. La modestie consiste à se mettre de côté de ceux souffrent et des faibles de tes frères et de tes soeurs et l’orgueil consiste à servir ceux qui torturent, qui humilient, qui écrasent, qui humilient, qui tourmentent, qui massacrent, qui assassinent…INJUSTEMENT? JUSTEMENT LES PLUS MODESTES. Wa Allahou A3LEM ! C’est la dernière fois que je te reponderais mon frère. Je laisses ma vie à la providence.
    Fraternellement

  5. jazairia dit :

    AVIS GENERAL:

    maifestement une personne ou des , je ne sais pas, a décidé de polluer ce blog qui nous est absolument necessaire pour exprimer librement notre point de vue. comme Ammisaid je suis victime aussi d’un clonage. le post du 13 mars à 0h15 n’est pas de moi mais de la fausse jazairia. il ou elle est vraiment nul de croire que je vais me laisser faire. en conséquence, JE NE SIGNERAI PLUS JAZAIRIA. CHACUN DE MES POSTS DORENAVANT SERA CLAIREMENT DISTINGUE.
    sinon bon vendredi à tous et à bientôt.

    PS: je signale à la fausse Jazairia que je n’ai jamais tutoyé personne ni dans ce blog ni ailleurs. je suis de l’ancienne génération qui a du mal à tutoyer les inconnus.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER