Hasseni veut rester à Paris pour sa protection !

hasseni.jpgEst ce qu’on s’est posé la question pourquoi Hassani veut rester à Paris ? En attendant la fin de l’instruction pour être totalement blanchi ?? mon oeil !! Et s’il avait peur de rentrer à Alger avant le sacre du roi Boutef ? Et s’il était l’otage d’une guerre de clans à Alger et qu’il ne voudrait pas être le mouton d’El Aïd. Qui l’a donné aux flics français à son atterrissage à l’aéroport de Marseille ? Avouez que ce serait une bonne affaire de part et d’autre de la méditérranée s’il lui arrivait … un accident ? N’est-ce pas que ça arrangerait tout le monde. Allez, Hassani est trés bien à Paris pour le moment. D’ici qu’il demande un statut de réfugié politique ! Par Davidlemac

Commentaires

1 2
  1. arezki dit :

    azul.il doit choisir entre mourir en algerie des mains du » gspc »ou rester en france au risque d’etre « arrete »par ses complices francais.moi je pense qu’il va chercher refuge en almagne,pour executer son dernier contrat (le colonel semraoui)thanmirth.

  2. khaled dit :

    azul mera fellawen.
    moi je reviendrais revenir sur mon intervention du la semaine passé avant la liberation de hassani.
    j’ai effectivement ecrit qu’il ne faut pas attendre la liberation de hassani pour que si el hocine intervien pour comndané les autorites francaises ou le pouvoir algerien,j’avais meme ecrit que ait ahmed qui a eu le courage de temoigner contre khaled nezar ou encore larbi belkheir si la justice francaise l’avait interppeler .
    mais le temps a feni par me donner raison pourqoui?
    imaginez vous que si ait ahmed avait fait son intervention avant la liberation de se sanguinaire imaginez un instant une lettre de ait ahmed adresse a l’opigion international, imaginez vous le grand ait ahmed aurais solicité le president sarkozy afin de tenir un proces neutre ;une chose est sur le verdicte ne sera pas le meme .
    mais la question que me preocupe etnat une tres grand militant de ait ahmed et puit du ffs pourqoui ait ahmed n’a pas fait de declaration avant, a moins que ait ahmed savait que ,la france aller surement annoncé son aquittement .dans ce cas pourqoui il a laisser ces militant croire a un miracle .

  3. inconito dit :

    une des theses du ffs est que hasseni a été utilisé par bouteflika pour fermer la gueule aux generaux impliquer dans l’affaire et faire passer le 3
    ieme mandat.

  4. inconito dit :

    avec la complicité de sarkosy

  5. Za3maza3ma dit :

    C’est une combine qui permet à la France de perdre en apparence la face tout en préservant ses intérets et à Boutef. d’avoir l’apparence d’un vainqueur tout en laissant hasseni au main de la justice française.
    Bravo.

  6. kenza dit :

    @ Davidlemac,

    le procédé est vraiment éculé. mettre la photo du diplomate et dire qu’il s’agit de Hassani c’est vraiment ignoble. avez vous pensé à sa famille , à ses enfants. songez ne fusse qu’une seconde qu’il s’agit bien d’un haut fonctionnaire qui n’a rien à voir avec l’assassinat de feu Mécili. pire il y a certainement un clan au pouvoir qui veut en faire la victime expiatoire. c trop beau de donner en pature un haut fonctionnaire, n’est c pas? et je pense que vous faites partie du complot contre ce monsieur. nous avons tous vu son visage lors du journal télévisé de FR3 qui a aidé d’ailleurs Samraoui à metre un visage sur le nom. qu’on se rappelle en effet, qu’avant de voir son visage, ila désigné qq’un d’autre sous le nom de Hassani.

    c’est vraiment indécent et même déshonorant de s’amuser aux dépens d’une personne innocente. tout a été dit des centaines d fois mais il faut quand même le redire:
    Mohamed Ziane Hasseni, est né à Tolga.
    Rachid Hassani à Oum El Bouaghi.

    cela suffit à innocenter le diplomate.

    la précision du lieu de naissance de Hassani vient de deux sources: Aboud et Samraoui. elle vient aussi de M. Ait Ahmed qui, dans son livre consacré à l’Affaire Mecili, a précisé en outre que l’oncle de Hassani, prénommé Moussa, a été ministre dans le premier gouvernement de Ben Bella.

    Si Mohamed Ziane Hasseni est né à Oum El Bouaghi et qu’il a un oncle prénommé Moussa, alors d’accord c bien lui Hassani.

    SINON, il faut tout simplement que la justice le constate très clairement et blanchisse Hasseni de cette horrible accusation.

    c’est tout c’est cela la justice: accuser un coupable et innocenter un innocent.

    NB: je n’utiliserai plus le pseudo de KENZA aujourd’hui.

  7. Taous dit :

    Davidlemac le décidemment bien nommé. Pour qui roulez vous; ce billet est tout simplement ignoble. J’en ai lu des vertes et des pas mures sur ce site depuis la survanance de cette lamentable affaire, mais là, vous faites fort. Le vulgaire le dispute au grotesque et à la totale indigence intellectuelle !!

    Et ça prétend mener un combat!! Vous devriez avoir honte pour ces propos tenus dont la gravité, je suppose n’aura échappé à personne. Il s’agit ni plus ni moins d’incitation à une liquidation et cela est inadmissible.

    Il est vrai, qu’il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre et c’est manifestement votre cas, David le bien nommé.

    Dire que ce torchon a été choisi comme article principal, les bras m’en tombent et là , je souhaite m’adresser à notre administrateur pour attirer son attention sur les provocations gratuites, les prises de positions assassines qui ne sauraient en aucun cas contribuer au débat serein et contradictoire que nous entendons mener et qui portent atteinte à la réputation de ce site et l’entachent.

    Je ne peux meme pas dire qu’il s’agit là de supputations contenues dans un mauvais roman d’espionnage, niveau gare routière; meme pas. le coté ignoble me révulse véritablement.

  8. Mohand dit :

    Taous, ne vous offusquez pas de ce que pense David, d’autres ont dit la même chose. L’article de Bakchich repris d’ailleurs sur ce blog vous a probablement échappé. David dit clairement ce que d’autres disent avec des précautions. Ils n’en demeure pas moins que le fond est le même. Il est permis de se poser le genre de questions que se posent David. Il est te tradition en Algérie depuis des lustres d’appliquer « la solution finale » à tous ceux qui génent ou qui risquent de dévoiler la vérité crue.
    Combien d’hommes ont perdu la vie parceque tout bonnement ils sont devenus génants ou pour servir de fusible ?

    Ceci dit j’ajouterai ce ci dans le but d’assouvir ma curiosité: comment sans visa (normalement périmé), sans résidence puisqu’il habite Alger , même si sa famille est à Meurthé Moselle, il puisse rester en France? Accepte t-il de devenir sans papier, ou alors a t il des papiers?
    Je pencherai pour la deuxième hypothèse.
    Les Algériens ont obtenu la double nationalité de 2 façons différentes : par mariage ou par réintégration. Le mariage s’est simple. Quant à la réintégration la procédure a été utilisée notamment par une catégorie de personnes qui avaient soit des parents « intégrés » (anciens militaires, anciens députés, anciens sénateurs, anciens Kaid et bachaghas etc… ) ou bien ceux qui en 62 ont opté pour la France et sont partis avec eux.
    En disant cela je ne dis pas que l’intéressé fait partie de l’une ou l’autre catégorie, je me pose seulement des questions.

    Quand à l’idée de David, il a raison de l’envisager, car il faut admettre que la raison d’Etat fait faire des follies aux Gouvernants et aux criminels aux abois ou qui risquent d’être acculés à des extrêmités auxquelles ils ne s’attendaient plus. La loi sur la concorde est commode et claire, mais en Algérie quand on peut bidouiller la constitution comme on veut ce n’est pas une loi qui les embarasserait.

    La tolérance c’est aussi de laisser dire les autres ce qu’ils pensent. De toute manière la vérité il n y en a qu’une et elle change pas. Il ne faut donc pas être offusquée. Nous la cherchons tous , et chacun y met du sien pour y parvenir.
    Mohand

    extaits : Bakchich.
    « Manœuvres dans les coulisses d’El Mouradia
    Pour ce haut-fonctionnaire algérien qui souhaite garder l’anonymat, ce silence assourdissant n’a rien d’étonnant et relève de la volonté du président Abdelaziz Bouteflika qui a la main haute sur les affaires diplomatiques. « Les diplomates du ministère des Affaires étrangères ont vite rédigé un communiqué dénonçant l’arrestation en France de leur collègue mais la présidence en a empêché la diffusion » affirme-t-il. Pour des raisons de politique politicienne qui feraient de Mohamed Ziane Hasseni une victime collatérale de jeux d’influence algéro-algériens au sommet de l’Etat. »

    « A l’été 2008, le président Bouteflika a réussi depuis plusieurs mois déjà à rallier les différents acteurs du pouvoir algérien à l’idée de son troisième mandat qu’il a officiellement obtenu lors de la révision de la Constitution en novembre 2008. Mais, selon plusieurs témoins privilégiés, l’ancien homme fort des années 90, le général Larbi Belkheir, n’est pas de cet avis.
    «Dans ce contexte, le président Bouteflika voulait faire taire Larbi Belkheir » explique un homme d’affaires bien au fait des joutes au sein du sérail algérien. »

    « Plutôt que de se fendre d’une déclaration solennelle, voire de convoquer l’ambassadeur de France à Alger pour protester en bonne et due forme, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Médelci, a privilégié une communication par dépêches de l’APS, l’agence de presse officielle algérienne, interposées. »

    « Faut-il comprendre que cette surprenante mansuétude signifie maintenant qu’un soutien public de Nicolas Sarkozy à la réélection d’Abdelaziz Bouteflika programmée pour avril 2009 serait le bienvenu ?

    Extrait Rue 89 :
    « à cinq jours d’intervalle, deux réquisitoires identiques au mot et à la virgule près, portant la même signature, ont abouti à une décision radicalement différente ! » Le premier, du 12 février 2009, concluait que la levée du contrôle judiciaire n’était pas d’actualité. Le second, du 17 février, donne son feu vert à cette levée. »

    Enfin c’est Ouyahia qui a indiqué que depuis la levée partielle de son contrôle judiciaire, il préférait rester en France jusqu’à son acquittement. La justice doit, elle, encore se prononcer sur son sort. »

    Ne peut on pas voir aussi dans cette déclaration un signe, un indice.
    C’est aussi Ouyahia qui a dépéché un avion spécial pour ramener dare dare Belkheir en Algérie la veille du premier novembre. Il devait être entendu le lendemain par le juge Thouvenot. Comprenne qui voudra !

    Mohand

  9. Taous dit :

    Mahand, je pense vraiment qu’il y a un aspect malsain dans la prise de position de Davidlemac et aussi dans votre derniere intervention car vous ne semblez pas vouloir, ou pouvoir, admettre une chose que la justice française, qui n’a pourtant fait aucun cadeau au diplomate, admet implicitement dans sa derniere decision; à savoir l’innocence de ce dernier.

    Vous etes plus royalistes que le roi et maintenant votre obsession vous pousse à des excès qui ne vous honorent pas. Qu’est-ce que votre dernièere tirade a à voir avec l’affaire judiciaire proprement dite ?

    Vous vous etes battu pour que la personne mise en examen soit jugée en France, où se pratique une justice qui répond aux canons internationaux et dont on sait qu’elle est chatouilleuse sur son independance et sur la separation des pouvoirs, et voilà qu’elle devient criticable du fait de l’arret rendu fin février. Faut-il vous rappeler que c’est la meme juridiction que celle encensèe courant octobre dernier , quand Hasseni a été débouté, que vous vilipendez aujourd’hui ? Quelle inconstance !!

    Ensuite, vos divagations sur le séjour de Hasseni en France préteraient à ricanements si elles n’étaient pas aussi entachées de mauvaise foi et de parti pris flagrant, ce qui vous ote toute crédibilité.

    S’il était rentré en Algérie, à quelle levée de boucliers aurions nous eu droit !! Or, au jour d’aujourd’hui, Hasseni n’a été ni exfiltré, ni ne s’est soustrait à la procédure qui le confronte. Il décide de boire la coupe jusqu’à la lie car, après tout, qui peut le plus peu le moins et meme ça ne trouve pas gràce à vos yeux. Quel aveuglement !!

    S’il était rentré, vous l’auriez descendu en flammes. Il reste, idem. Alors, vos supputations sur la légalité de son séjour et sa prétendue double nationalité sont franchement risibles et ridicules. Reprenez vous, mon vieux !!

    Au demeurant nous avons déjà eu ce débat sur sa nationalité. Et je vous avais conseillé de compulser les journaux officiels français pour vous forger une opinion. L’avez vous fait?

    Aboud a dit, je crois me rappeler, que son cousin Rachid Hassani avait, lui, la double nationalité. Une petite vérification permettrait de démontrer qu’il y a deux individualités disctinctes: Rachid Hassani, le commanditaire présumé de l’assassinat d’Ali Mecili, paix à son ame, et Mohamed Ziane Hasseni, diplomate de son état qui ne peut en aucun cas détenir une autre nationalité que celle d’origine pour etre dans le corps des Affaires Etrangères.

    Il est édifiant de noter que, finalement, vous n’etes pas intéressé par la vérité en cette affaire. Des pistes sont pourtant là, elles demandent à etre examinées, mais non. Maaza oualou tarat!! Vous avez sous la main une victime expiatoire et vous ne la lacherez qu’exsangue, pensant ainsi vous etre vengé de ce pouvoir honni. Faut-il vous rappeler que la vengeance ce n’est pas la justice ?

    Et la justice française, aux prises de laquelle Hasseni a été lachement abandonné par sa tutelle, s’active et après huit moins d’information judiciaire se rend de plus en plus compte que le soi disant témoignage de l’unique accusateur, au role trouble dans cette affaire, et j’emploie là à dessein un euphémisme, est mensonger et qu’il ne repose sur aucune preuve. Car, ainsi que déclaré par je ne sais plus qui sur ce site je pense, la culpabilité ne se décrète pas, elle doit etre prouvée et c’est bien là, malheureusement, le problème de la partie civile qui a eu foi dans les propos d’un témoin dont on sait comment le « témoignage » a été « arraché » et qui, pris au piège, a pensé faire d’une pierre deux coups: d’abord écarter de lui tout soupçon et impliquer un représentant officiel, quel qu’il soit, pour assouvir sa vengeance vis-à-vis d’un système qu’il aura pourtant su si bien servir , et avec zèle comme il le reconnait lui meme dans son brulot, et dont il doit regretter les « largesses ».

  10. jazairia dit :

    cher Mohand,

    moi non plus je ne comprends guère où vous voulez en venir. l’article de Davidlemac constitue le sumum du vice.
    l’article porte en titre « Hasseni », il lui est accolé la photo de Hasseni. puis dans le texte on désigne Hassani pour ajouter à la confusion on suggère l’immonde: la liquidation physique.

    je vous le dis très franchement: si c’est cela votre morale, votre combat pour la vérité sur l’assassinat de feu Mécili est désormais entaché de mauvaise foi et d’hypocrisie. proner l’assassinat est aussi criminel que de l’acter. il s’agit dans ce cas de complicité.

    alors , vous qui nous avez habitués à un recul intellectuel, je vous demande de bien vouloir vous désolidariser clairement de ce genre de pousse au crime, et de dénoncer toutes violences d’où qu’elles viennent. n’est ce pas?

    quant à la double nationalité. ou bien vous savez qu’il n’en est rien et vous persistez pour brouiller les cartes. car avoir de la famille en Meurthe et Moselle ne signifie nullement ipso facto qu’on est français. nous avons tous de la famille en France si ça n’est pas des proches ce sont des parents et alliés, cela ne fait pas de nous des bi nationaux.
    ou alors vous n’en savez rien et vous croyez vous aussi les balivernes que certains officiels ou ex officiels balancent sur des collègues et amis (soi disant) sans vérifier l’info. cela est malheureusement très courant chez nous. les rumeurs sur la double nationalité, qui je vous le rapelle n’est pas reconnue officiellement, sont entretenues par ceux là même qui la possède pour généraliser et donc banaliser ce fait.

    En outre, je confirme, après une double vérification, l’info donnée par Taous: les diplomates ne peuvent pas avoir une double nationalité. selon mes infos, certains ont été radiés du corps diplomatique pour ce simple fait. en revanche les ministres ne sont pas concernés: ils peuvent être bi nationaux, mariés à des étrangères, célibataires,et aussi polygames. il s’agit d’une nomination politique qui échappe aux contraintes administratives.

    mais cela pose un problème de conscience que manifestement fait largement défaut dans la classe politique.

    au demeurant je voulais attirer votre attention et celle de nos coforumistes sur un aspect que nous n’avons jamais évoqué.pourquoi donc Pasqua a t-il libéré Amellou en urgence absolue? c’est là je pense que réside la solution?

  11. jazairia dit :

    je précise qu’il s’agit de Jazairia -canal historique- et que je n’emploirai plus ce pseudo aujourd’hui.

    en conséquence tout autres commentaires et interventions sur ce débat ou un autre de ce blog ou d’un autre blog sera purement une agression du rat.

  12. Cheikh Mohand l'hocine dit :

    Rue 89 et Bakchich semblent être devenus parôles d’évangiles pour certains blogueurs. Pourtant que de conneries!
    1 – Lorsque Rue 89 écrit que deux réquisitoires identiques ont donné lieu à deux décisions différentes, il fait preuve d’une ignorance absolue de la matière dont il parle. Un réquisitoire émane du procureur. Or, dans ce dossier le procureur n’a pas changé de position. Il était contre le mandat d’arrêt, contre l’inculpation, contre le contrôle judiciaire. Ce n’est pas quand même pas le procureur qui a rendu la décision mais la chambre d’instruction. Elle a changé d’avis en prenant en compte les nouveaux éléments présentés par la défense du diplomate.
    2 – Lorsque Bakchich écrit que Belkheir devait être entendu par le juge il fait fausse route. Jamais une telle audition n’a été programmée et Me Antoine Comte est le mieux placé pour le confirmer à ceux d’entre vous qui le lui demanderaient. Lui-même n’a pas sollcité cette audition. Croyant tenir en Hasseni le coupable idéal et que Hicham Aboud n’est pas crédible, sa stratégie de défense risque de le trahir.

  13. boudersa Maamar dit :

    Comment peut-il rester en France? A-t-il un visa de séjour? A-t-il une résidence? A-t-il la nationalité française? Où loge-t-il? Aux frais de qui? Qui assure ses frais quoditiens? A moins qu’il ne soit en situation irrégulière? Autant de questions sans réponse.
    Pour le reste, il doit aussi assuer sa sécurité, d’autant plus que le pouvoir l’a laissé entre les mains des autorités françaises.

  14. le-zouave dit :

    oooooo..que cette sensibilté a fleur de peau vous honorent medemoiselles et messieurs!!!!!!!!!!que vous me semblez beaux!!!!!!!quelles analyses pertinentes!!toujours a privilegier la forme!!!!!!david et mohand sont des monstres cruels….povre monsieur le diplomate vitime expiatoire des bourreaux d’alger!!!!
    mais au fait ,rappelez moi medemoiselles et messieurs les poetes….qui a perdue la vie dans cette affaire???
    de qui doit on parler reellement?? le fonds ..est vite oublié pour les enjolivures!!!!!!mecili?? il est mort ..et c’est fini!!!!!

  15. Mohand dit :

    « On ne désire pas ce qu’on ne connait pas » détestez moi donc à votre aise.
    Votre empressement à me répondre avec vos habituelles critiques qui vont jusqu’à m’enlever toute crédibilité à vos yeux ne m’étonnent pas.Je pensais cependant que vos plaidoiries viriles allaient enfin prendre des formes feminines conformes à votre nature , celle que vous empruntez. Mes remarques et mes déductions ci dessous s’adressent plus particulièrement à Taous, qui ne prend plus de gants pour cacher ses mains, on les devine rugueuses et malsaines, elles ne sont pas petites, douces et inoffensives.

    Quand un être humain juge avec de telles légéretés un autre pour ses idées, il ne mérite pas que l’on tente de lui expliquer de quoi il retourne.
    Je vous invite seulement à ne pas suivre aveuglément votre instinct , il faut lire et relire ce que disent les autres avant de les qualifier de tous les noms pour le simple fait de dire autre chose que vous.
    Vous connaissez peut être l’expression : danser aux étoiles ! et bien c’est ce que vous faites et vous le faites mal.
    Je n’ai aucune gène à dire ce que je sais, et rien ni personne ne peut m’en empêcher. Je n’ai pas de regret et j’en aurai pas plus tard. Est ce le cas de tous ? la question est posée.

    Et puis principalement Taous, comme je vous l’ai déjà dit ,le pseudo que vous avez choisi est joli, il contient une consonnance qui poussent à l’envoutement. Mais quand je lis les mots et le vocabulaire utilisés je conclus qu’une Taous , donc une femme n’utilise pas ce genre de vocable et ne prend ces postures, généralement masculines. Vous êtes un homme tous ce que vous écrivez me rappellent un certain personnage qui fait de lui le centre du monde. Votre dénégation ne changera rien à vos attributs et votre prétendue métier ne peut aussi nous amener à croire que sous l’habit se cache une mère. Mes connaissances en psychologie quoique non accomplies me permettent néanmoins de lire à travers ce que vous dites ce que vous êtes.
    Nous autres Kabyles, ceux que les colonisateurs ont chassé et ont été repoussé aux fins fonds des djebels, pour y vivre ceux aussi que les pouvoirs successifs ont toujours regardé avec cet air envieux et néanmoins pourfendeur, ils existent encore et j’en fait partie. Nous autre donc nous respectons beaucoup la femme, nous voyons en elle en toute circonstance soit notre mère, notre soeur ou notre épouse, et nous n’aimons pas les trainer dans la boue que nous réservons aux males. Ne profitez donc pas de notre mensuétude pour insulter notre intelligence.
    Je n’ai jamais utilisé un vocabulaire ordurier ou injurieux, certains autres n’ont pas ce privilège.

    Quand à ce qui j’ai écris, je ne retire aucun mot, d’autant plus que je ne juge pas, je donne des faits et que vous le vouliez ou pas ils sont irréfutables.

    Quand on veut être pour la justice, il y a des mots qu’il faut éviter d’employer comme il y a des postures qui contredisent nos paroles et qui font de nous , non un être épris de justice mais un défenseur zélé d’une partie au détriment de l’autre.
    Pour vous avoir lu depuis septembre dernier sur ce site et sur d’autres, et me fondant sur vos manières transformationnels empruntées , je vous récuse et je vous denie le droit d’user de votre vocabulaire qui s’apprente à un synopsis qui n’a rien de spartiate à mon égard.
    En vous interpellant, benoitement et sans arrière pensée, j’ai réveillé le démon caché en vous. Je ne vais donc pas poursuivre ce dialogue exorciste, je vous laisse débattre avec votre conscience prise dans un tourbillon de fausses certitudes.
    « felix qui potuit rerum cognoscere causas » (Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrétes des choses).

    Mohand

  16. Ammisaid dit :

    N’est libre que celle ou celui qui a la possibilité de choisir. Maintenant, que Mr hasseni est libre, normalement, il peut s’exprimer et dire qu’est ce qui lui est arrivé ?, Pourquoi il est arrêté ? Qu’est ce qu’il est reproché ? Pourquoi, il n’est pas défendu clairement par son pays et son pouvoir ? Pourquoi il se cache ? Qui l’a dénoncé ? Qui il est vraiment ? Pourquoi il est accusé? Pourquoi il est libre de rester en France ou de repartir en Algérie? Pourquoi il a décidé de rester, sous quel statut et quelles sont les prochaines étapes concernant sa situation? Qui paye ses avocats ? Comment il vit, est ce qu’il est encore rémunéré, est ce qu’il a toujours son poste au mae, qui lui veut du mal et pour quelle raison ? Est ce qu’il a peur d’être assassiné ou emprisonné par un clan au pouvoir ? Pourquoi tout ce mystère, cette absence, cette fuite, ce lourd secret qui plane sur sa tête et ce silence alors qu’il n’est sensé être qu’un fonctionnaire compétent, dévoué, père de famille, travailleur et honnête depuis qu’il est tout petit ? A-t-il, encore besoin de défenseurs ici ailleurs et a-t-il encore besoin d’avocats largement rémunéré, alors qu’il peur démontrer son innocence par le simple fait de se montrer et de dire au monde qu’il est réellement Monsieur Hasseni ? Ce qui est sur comme l’avait rappelé Mr le-zouave, Ali est bel et bien mort et enterré et ses assassins et ses commanditaires vivent toujours libres et dans une totale impunité. Qui vivra verra comme l’avait dit lui.
    Fraternellement

  17. Taous dit :

    Mohand, je ne vous suivrais pas dans vos élucubrations.

    Autant kabyle que vous, je sais bien quelle est la place des femmes dans notre région. Fort heureusement pour moi, née à Alger et y vivant, j’ai pu échapper quelque peu à certaines pesanteurs séculaires. Mon prénom, je ne l’ai pas choisi, je le dois à ma sainte mère qui m’a donné celui de sa non moins sainte mère. Pour ma part, j’aurais préféré un autre prénom que celui de ma grand mère, mais enfin, puisque je ne peux le changer… J’aurais aussi préféré qu’il soit transcrit « Taos »…

    Je vous assure que mes mains sont douces et fines, bien qu’un peu abimées par les taches ménagères quand je commence ma deuxième journée le soir chez moi…

    Je reconnais volontiers que vous ne m’avez jamais, au grand jamais, manqué de respect et vous en sais gré.

    Maintenant, pour le reste, vous ne livrez pas des faits mais de grossières supputations parce que vous avez tous été pris de court par la décision du diplomate d’affronter la justice française. c’est vrai que c’était inattendu et que ça brouille les cartes. Pourquoi ne pas simplement prendre acte de ce fait, lui reconnaitre un certain pannache et attendre la suite des évènements.

    Il reste à attendre les résultats des tests en écriture et la confrontation avec un témoin qui l’est de moins en moins et Hasseni ne s’est pas dérobé, lui.

    J’énonce des faits, pas de divagations comme par exemple M. Boudersa, qui vous rejoint dans un délire certain où le dépit le dispute à la mauvaise foi, et qui se dérobe quand il est interpellé. Vous au moins Mohand, vous répondez, discutez, argumentez et c’est pourquoi, quel que soit le tour pris par nos échanges, je vous respecte.

    Le mordant de certaines de mes réactions est évidemment fonction de ce que m’inspirent certains commentaires, sans malveillance aucune. Je pense que ce post de Davidlemac aurait du susciter mépris et indifférence mais comme d’aucuns ont choisi de réagir, j’ai décidé de donner mon point de vue à un coup bas et vil.

    Cet acharnement contre le mis en examen discrédite ses auteurs et véritablement le roi est nu. La suite au prochain numéro car je suis sure qu’avec l’imagination délirante et débordante d’aucuns, on va encore en lire de bonnes mais comme tout le monde le sait bien, tout ce qui est excessif devient insignifiant par définition.

    Manifestement, nous ne sommes plus dans le cadre sain de réactions aux deux développements d’importance constitués par l’arret de la chambre d’inculpation de la Cour d’appel de Paris et la décision du diplomate de ne pas se dérober, mais dans une réaction grotesque où la curée semble etre le mot d’ordre.

    Pitoyable et deshonorant.

  18. The Kbil dit :

    Titillé par ce bon Mohand, je relève le gant, meme si depuis quelque temps, je n’ai pas voulu intervenir vu le niveau… et aujourd’hui c’est encore pire.

    Qui dit mieux: Davidlamac se prend pour un stratège en fiction policière, Mohand se mele les pinceaus comme d’hab et ne sait plus quoi dire, alors il noircit du papier , y perd son latin et devient incompréhensible. Lui + Boudersa + Ammisaid viennent de troquer leurs tenues habituelles de supposés simples lambdas pour la toge de procureur. Que de questions, que d’interpellations, on sent qu’ils l’ont maivaise et que s’ils avaient la pauvre hasseni sous la main, ils l’

  19. Mohand dit :

    Tu vois, je t’ai touché en plein. Je m’attendais à ta réaction. Comment peut il en être autrement.Tu surveilles bien…
    Notre niveau n’est pas le même que le notre ,bien évidemment et c’est tant mieux, car sinon je serai comme toi; de tacili à kbyl en passant par elmekhfi et j’en passe, tu ne sais quel habit porter mais tu as toujours les mêmes mots , les mêmes invectives, les mêmes condamnations. Comment peux tu donc me suivre toi qui n’a qu’un objectif. Je noircis des pages à défaut d’affronter sur le terrain ceux qui s’autoproclament mes ennemis invisibles et qui se cachent derrière le clavier pour me juger et donner des bons et des mauvais points.
    Vous cachez SMECH BEL GHARBAL jusqu’à quand ? Il est vrai que l’anonymat est commode. Le secret oh le secret qui vous permet toutes les audaces ! j’ai toujours voulu que nous mettons en ligne nos noms prénoms, un jour ça sera possible. Les techniques évoluent à pas de geants, et vous ne pourriez plus vous soustraire au jugement populaire.
    Dans ce blog on vous a condamné, mais vous survivez , profitez donc.
    Mohand

  20. The Kbil dit :

    Titillé par ce bon Mohand, je relève le gant, meme si depuis quelque temps, je n’ai pas voulu intervenir vu le niveau… et aujourd’hui c’est encore pire.

    Qui dit mieux: Davidlamac se prend pour un stratège en fiction policière, Mohand se mele les pinceaux comme d’hab et ne sait plus quoi dire, alors il noircit du papier, y perd son latin et devient franchement incompréhensible. Lui + Boudersa + Ammisaid viennent de troquer leurs tenues habituelles de supposés simples lambdas pour la toge de procureur. Que de questions, que d’interpellations, on sent qu’ils l’ont mauvaise et que s’ils avaient la pauvre Hasseni sous la main, ils l’auraient travaillé au corps. Il passerait un sale quart d’heure entre les mains de ces cocos… Brrr, ça fait froid dans le dos…

    C’est qu’ils sont curieux, les coquins, à coté d’eux les pires services du monde sont des enfants de choeur. Accusé Hasseni, levez vous et repondez à ces pseudos magistrats d’un autre age!! et bien sur tout ce que vous direz sera retenu contre vous et meme ce que vous ne direz pas, tout aussi bien sur !!!! et si vous ne parlez pas on pratiquera sur vous la question!!!!

    On sent le désarroi, il n’ont plus rien à se mettre sous la dent et comme la rage les étouffe, ils assènent tous les coups qu’ils peuvent en esperant qu’ils feront mal.

    C’est pourquoi, plus le temps passe et plus on creuse cette affaire et plus on analyse les réactions de certains blogueurs qui font de la surenchère à propos de l’affaire mecili, plus le malaise s’installe et le doute se distille. Quel est vraiment leur objectif ? la vérité ? ils semblent n’en avoir cure sinon ils arreteraient de se focaliser sur Mohamed Ziane Hasseni, ils se poseraient les bonnes questions, celles qui assaillent les gens de bonne foi.Et Dieu sait qu’elles sont nombreuses.

    Ils disaient avoir confiance en la justice française, qui n’était pas celle d’el Harrach ou celle pratiquée la nuit, et voilà qu’ils la massacrent car elle n’a pas été dans le sens voulu.

    Ils voulaient nous convaincre que la prise Hasseni était la bonne, alors qu’eux meme n’y croyaient pas, alors évidemment ils ont échoué à vendre la marchandise. Ils ont, en fait, laché la proie pour l’ombre. Et dire que l’un des coupables, qui s’est d’ailleurs auto-désigné, je veux parler du gus Samraoui, est cajolé, caliné et que sais-je encore.

    Tout cela est dérangeant mais puisqu’on nous a seriné à longueur de blogs qu’il fallait avoir confiance en la justice de notre chère Fafa, et bien, gardons-lui cette confiance et attendons de voir de quoi demain sera fait.

    Quant à Hasseni, j’espère qu’il continuera à vous traiter comme vous le méritez, et ceux que je vise se reconnaitrons sans peine, c’est à dire avec un infini mépris. Avec dégout, c’est tout ce que méritent ceux qui lui ont dénié les doits que la justice des hommes lui reconnait pourtant. En attendant celle divine qui saura séparer le bon grain de l’ivraie.

    salam.

  21. Mohand dit :

    Le Salam de la fin de son recquisitoire est un oubli probablement, il pensait parler avec Ali Belhadj.
    Voici les mots utilisés pour nous faire taire:

    .Je relève le gant,
    .Je n’ai pas intervenu vu le niveau
    .Mohand se mèle les pinceaux il noircit du papier
    .Il est incomprehensible
    .Ammisaid, boudersa ETC… on troqué leurs tenues habituelles de suposés simples lambdas.
    .Il l’aurait travaillé au corps
    .Ils sont curieux les coquins
    .La rage les étouffe
    .Ils assènent tous les coups
    .Lache la proie
    .Chère fafa.

    Voila un extrait du vocabulaire barbouze de celui qui veut nous convaincre de sa bonne foi et de sa culture supérieure car nous nous ne comprenons rien nous sommes des simples lambdas.

    Nous avons tous les défauts que vous voulez , mais nous ne pactisons pas avec ceux qui ont tué un million et demi de personnes pour avoir voulu leur liberté.Nous ne sommes pas complices de ceux qui sont la cause directe de la mort de 200.000 personnes. Nous ne sommes pas de près ou de loin responsables de la disparition de 12.000 citoyens civils. Nous n’avons rien de commun avec ceux qui d’un coté critiqué la France mais compose avec elle et ses services secrets , ni de ceux qui lui demandent la couverture , encore moins de ceux qui bénéficient de ses largesses et qui cultivent les amalgames pour pouvoir profiter encore pendant qu’ils participent à de vils stratégies. Nous n’avons jamais vu un être se faire tabasser ou injurier sans intervenir, nous n’avons jamais vu torturer de nos yeux et avons laisser faire, nous avons une toute autre idée de l’être humain et de l’être responsable. C’est pourquoi nous ne pouvons à aucun moment nous taire et vous laisser faire.

    Mohand

  22. Idir 16 dit :

    En lisant des commentaires sur un autre site, j’ai été très intéressé par l’approche d’un internaute. Je l’ai quelque peu réduite et vous propose un condensé. J’espère qu’il me pardonnera cet emprunt pour la bonne cause car je partage absolument son point de vue.

    Tacili mar 11, 2009 10:35:

    « …Hassani devait passer par Samraoui pour le faire assister a la remise de l’argent…

    C’était un piège a retardement pour Samraoui qui a utilisé cet événement pour rehausser son profil de dissident et a mal calcule les retombées de son témoignage. Qui, sur terre pourrait le croire ? Il passait par une période délicate sur le plan psychologique et mental et voulait s’accrocher a quoique ce soit pour survivre. Voulait-il se rapprocher de Ait Ahmed et ses relais internationaux ? Il a seulement commis l’irréparable. A t-il succombé aux pressions de Aboud qui a fini par le persuader de témoigner auprès du Juge ? A mon avis au mieux il a commis une erreur de jugement fatale et au pire il était participant passif a l’assassinat de Mecili. Je ne peux apporter aucun jugement. Les puristes du renseignement optent pour la seconde option( même Maitre Abdennour y a fait allusion)

    Vint ensuite le moment décisif lors de la fameuse émission sur France 3. Samraoui reconnait, même de dos, comble de l’ironie et sans l’ombre d’un doute que la personne arrêtée par les autorités françaises est, bel et bien, Rachid Hassani qui est derrière l’organisation de Mecili (sur ordre du duo Chadli- Berlkheir pour le rappeler). J’ai visionne cette vidéo une dizaine de fois et je crois sincèrement que M.Samraoui a fait preuve d’un manque de professionnalisme flagrant et n’a pas brille par la retenue et la sobriété qui devaient caractériser un ex-agent aussi haut gradé.

    je ne pense pas que la personne arrêtée est Hassani. Ce n’est pas parce que je suis opposant au pouvoir que je vais mélanger les genres. La justice est une valeur au dessus des personnes. Si le monsieur est innocent, il doit être restitué dans ses droits. Point final. J’ai contacte des mais a Oum Bouaghi, proches des Hassani et ils m’ont confirmé qu’il ne s’agit pas de lui. Même si cela ne constitue pas une vérité absolue, je penche avec la tournure des événements vers cette conviction.

    Devrions-nous faire fi de nos doutes et des autres thèses sur la scène pour l’applaudir et l’acclamer comme héro du peuple ? Non monsieur. Ce n’est pas le genre de la maison. J’appelle mes concitoyennes et concitoyens a être très vigilants et étudier bien les éléments d’information qui sont disponibles et ne pas tomber dans le sentimentalisme aveuglant.

    L’intégrité morale passe avant toute entreprise politique. Si quelqu’un veut être un opposant il faut qu’il soit au dessus de tout soupçon, alors que ce n’est pas le cas de M.Samraoui. Il y a des doutes raisonnables quant a son rôle passé dans l’armée et la véracité de son témoignage dans l’affaire Mecili. C’est suffisant pour garder des distances avec lui… ».

  23. The kbil dit :

    Titillé par ce bon Mohand, je relève le gant, même si depuis quelque temps, je n’ai pas voulu intervenir vu le niveau… et aujourd’hui c’est encore pire.

    Qui dit mieux: Davidlamac se prend pour un stratège en fiction policière, Mohand se mêle les pinceaux comme d’hab et ne sait plus quoi dire, alors il noircit du papier, y perd son latin et devient franchement incompréhensible. Lui + Boudersa + Ammisaid viennent de troquer leurs tenues habituelles de supposés simples lambdas pour la toge de procureur. Que de questions, que d’interpellations, on sent qu’ils l’ont mauvaise et que s’ils avaient la pauvre Hasseni sous la main, ils l’auraient travaillé au corps. Il passerait un sale quart d’heure entre les mains de ces cocos… Brrr, ça fait froid dans le dos…

    C’est qu’ils sont curieux, les coquins, à coté d’eux les pires services du monde sont des enfants de chœur. Accusé Hasseni, levez vous et répondez à ces pseudos magistrats d’un autre âge!! Et bien sur tout ce que vous direz sera retenu contre vous et même ce que vous ne direz pas, tout aussi bien sur !!!! Et si vous ne parlez pas on pratiquera sur vous la question!!!!

    On sent le désarroi, ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent et comme la rage les étouffe, ils assènent tous les coups qu’ils peuvent en espérant qu’ils feront mal.
    C’est pourquoi, plus le temps passe et plus on creuse cette affaire et plus on analyse les réactions de certains blogueurs qui font de la surenchère à propos de l’affaire Mecili, plus le malaise s’installe et le doute se distille. Quel est vraiment leur objectif ? La vérité ? Ils semblent n’en avoir cure sinon ils arrêteraient de se focaliser sur Mohamed Ziane Hasseni, ils se poseraient les bonnes questions, celles qui assaillent les gens de bonne foi. Et Dieu sait qu’elles sont nombreuses.

    Ils disaient avoir confiance en la justice française, qui n’était pas celle d’el Harrach ou celle pratiquée la nuit, et voilà qu’ils la massacrent car elle n’a pas été dans le sens voulu.

    Ils voulaient nous convaincre que la prise Hasseni était la bonne, alors qu’eux même n’y croyaient pas, alors évidemment ils ont échoué à vendre la marchandise. Ils ont, en fait, lâché la proie pour l’ombre. Et dire que l’un des coupables, qui s’est d’ailleurs auto-désigné, je veux parler du gus Samraoui, est cajolé, câliné et que sais-je encore.

    Tout cela est dérangeant mais puisqu’on nous a seriné à longueur de blogs qu’il fallait avoir confiance en la justice de notre chère Fafa, et bien, gardons-lui cette confiance et attendons de voir de quoi demain sera fait.

    Quant à Hasseni, j’espère qu’il continuera à vous traiter comme vous le méritez, et ceux que je vise se reconnaitrons sans peine, c’est à dire avec un infini mépris. Avec dégout, c’est tout ce que méritent ceux qui lui ont dénié les doits que la justice des hommes lui reconnait pourtant. En attendant celle divine qui saura séparer le bon grain de l’ivraie.
    Salam.

  24. Anonyme dit :

    Je pose la question : Haseni ou hassani est un élément du DRS , qui défend une barbouze ? La réponse est : les barbouzes ou leurs valets .
    Monsieur The Kbil ou The Débile , Taous , Jazair , Idir Cacah , Tacili , ne font qu’un .
    Je souhaiterais qu’un jour , nous puissions signer de nos vrais noms .Remarque le DRS est capable d’utiliser toutes sortes de combines pour berner les gens .
    Au diable les sanguinaires , les suceurs de sang du peuple , les faiseurs de basses besognes .

  25. Mohand dit :

    Qu’est ce que vous avez tous à vouloir la peau de colonel pas comme les autres.
    A vos yeux il devient le mal incarné, celui par lequel tous les problèmes arrivent.
    Cessez vos jeremiades et vos plaidoiries. Elles sont frappées de nullité pour la simple raison que vous etes du côté de ceux qui s’en balancent de rechercher à punir le tueur et les complices (cela fait 22 ans que vous n’avez rien fait pour rendre justice à votre frère). On sait que vous ne ferez rien pour faire justice, la raison d’Etat vous obnubile et vous pousse à faire toutes les magouilles possibles et imaginables. Pour la simple raison qu’il s’oppose à ceux qui sont responsables des exactions commises et dont on connait les résultats, vous vous elevez en nombre pour demander sa peau. Vous participez au lynchage voulu par ceux qui ont des choses à se reprocher et qui veulent qu’il se taise. Honte à ses anciens collègues qui forcent le destin à vouloir changer les faits pour assouvir les objectifs vils et injustes et qui deviennent complices et donc justiciables devant les hommes et Dieu.
    Si ce n’est pas l’un c’est l’autre qui se la raméne et qui en douce et il recite la même rengaine.
    Il est un témoin devenu dangereux pour ceux qui ont du sang de leurs frères dans les mains. En voulant l’incriminer à tout prix, vous ne faites pas mieux que ceux qui ont trompé le peuple pendant des années et qui sont justiciables et qui le demeurent.
    Comprenez que la justice algérienne n’a émis qu’un seul mandat international (sans dossier et sans jugement honnete) celui de Samraoui et c’est pourquoi on vous charge de faire du grabuge et de transformer les faits. Aucun autre voleur et aucun autre deserteur (Et il n’y en a beaucoup) n’a fait l’objet d’un mandat. Posez vous la question pourquoi ? Vous êtes guidés comme des robots, votre action, vos manipulations vos propagandes sont déscréditées d’elles mêmes.
    Le cas de Hasseni en fait n’est qu’un pretexte , c’est le lièvre pour aboutir à débusquer le seul qui peut faire du mal et qui ne compose pas avec les services secrets français complices des actes ignobles en Algérie depuis des lustres .

    Alors cessez de nous prendre pour des imbéciles , vous vous en foutez de la justice, vous vous en foutez de Hasseni , vous ne voulez que participer à faire taire Samraoui et tous ceux qui parle de ce pouvoir mafieux.

    Chacun a droit de dire la vérité et lorsqu’elle attire autant d’ennemis de l’ombre il y a for à parier que le mal qui les ronge les rend encore plus obstinés et inconscients.
    Quelle maladresse, quelle incompétence, quels menteurs, quels idiots et ça s’appelle l’intelligence. Eschema vous rend fous, comme la drogue a rendu fou vos anciens camarades du gia.

    Le temps est révolu où des apprentis goebbels se gargarisaient de pouvoir tout faire en Algérie. Le peuple vous dit Fakou ….
    et ceux qui dans ce blog comme dans d’autres , deféndent hasseni pour la galerie, on vous dit aussi fakou. Lui aussi participe à sa manière à l’embrouille et au cirque qu’il entretient avec son mutisme et son attitude d’écolier docile et respectueux des tactiques élaborées par le magma ennemi de l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui qui veut qu’en Algérie c’est particulier. Ils veulent que le droit n’a pas le même sens et le pays est dirigé de l’unique manière qui leur convient, ils ne veulent pas que cela change, ils ne veulent pas d’une Algérie démocratique, émancipée et souverraine. Ils participent à maintenir l’Algérie dans les formes qu’ils ont participé à façonner et qui durent depuis plusieurs dizaines d’années. Tout ceux qui risquent de divulguer et de briser l’alliance tissée de longue date deviennent des ennemis. Y compris la CIA quand elle ose.

    Mohand

  26. Mohand dit :

    Kbyl tu fais le malin … je te repété ma réponse.

    Le Salam de la fin de son recquisitoire est un oubli probablement, il pensait parler avec Ali Belhadj.
    Voici les mots utilisés pour nous faire taire:

    .Je relève le gant,
    .Je n’ai pas intervenu vu le niveau
    .Mohand se mèle les pinceaux il noircit du papier
    .Il est incomprehensible
    .Ammisaid, boudersa ETC… on troqué leurs tenues habituelles de suposés simples lambdas.
    .Il l’aurait travaillé au corps
    .Ils sont curieux les coquins
    .La rage les étouffe
    .Ils assènent tous les coups
    .Lache la proie
    .Chère fafa.

    Voila un extrait du vocabulaire barbouze de celui qui veut nous convaincre de sa bonne foi et de sa culture supérieure car nous nous ne comprenons rien nous sommes des simples lambdas.

    Nous avons tous les défauts que vous voulez , mais nous ne pactisons pas avec ceux qui ont tué un million et demi de personnes pour avoir voulu leur liberté.Nous ne sommes pas complices de ceux qui sont la cause directe de la mort de 200.000 personnes. Nous ne sommes pas de près ou de loin responsables de la disparition de 12.000 citoyens civils. Nous n’avons rien de commun avec ceux qui d’un coté critiqué la France mais compose avec elle et ses services secrets , ni de ceux qui lui demandent la couverture , encore moins de ceux qui bénéficient de ses largesses et qui cultivent les amalgames pour pouvoir profiter encore pendant qu’ils participent à de vils stratégies. Nous n’avons jamais vu un être se faire tabasser ou injurier sans intervenir, nous n’avons jamais vu torturer de nos yeux et avons laisser faire, nous avons une toute autre idée de l’être humain et de l’être responsable. C’est pourquoi nous ne pouvons à aucun moment nous taire et vous laisser faire.

    Mohand

  27. The kbil dit :

    Cher modérateur, il serait bon de procéder au retrait des textes en trop, du à une mauvaise manipulation. Merci et bonne continuation.

  28. karima dit :

    cher Mohand,

    il y a plusieurs points sur lesquels j’aimerai avoir votre sentiment:

    premièrement:pourquoi partez vous du postulat que Hasseni est au pire commanditaire, au mieux complice au motif qu’il servirait just d’appât pour arrêter Samraoui , je vous cite: « Le cas de Hasseni en fait n’est qu’un pretexte , c’est le lièvre pour aboutir à débusquer le seul qui peut faire du mal et qui ne compose pas avec les services secrets français complices des actes ignobles en Algérie depuis des lustres . »
    commentaire: ce que vous dites là recèle divers aspects tout à fait intéressants. ce que je comprends c’est que Samraoui outre sa complicité, qu’il a du reste reconnue,aurait accompli bien d’autres actes répréhensibles.il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international non pas du fait de sa desertion mais de faits et d’actes contraires à la légalité. bon d’accord tant qu’il était du bon côté, quoique je ne crois pas qu’être des DRS vous octroie le droit de faire tout et n’importe quoi, mais jusqu’à recemment encore il pouvait se prévaloir de cette armure ce qui n’est plus le cas maintenant. en disant cela je peux vous assurer que personnellement je ne sais absolument rien sur Samraoui. la seule chose qui me dérange c qu’il a désigné le diplomate Hasseni exprès pour cacher la vérité. c clair. Samraoui ne connaissait pas le visage de Hasseni avant de le découvrir tout comme nous à la télé c pour cela d’ailleurs qu’il s’empresse de dire qu’il le reconnaît même de dos. a -t-il mesuré ses paroles? et si le juge le confronte justement seulement aux dos? qu’en dira -t-il lorsqu’il se trompera? c la faute à sa posture, à sa nuque, à ses cheveux qu’il croyait plus blancs (remarquez quavec tous ces problèmes notamment l’horrible accusation, il va avoir pleins de cheveux blancs le diplomate.)
    je disais donc que perso je lui en veux de désigner un innocent. vous savez comme dit la citation: on peut tromper une personne tout le temps. on peut tromper plusieurs personnes, un temps. mis on ne peut tromper tout le monde tout le temps.

    deuxièmement, vous évitez de me répondre sur le fond. pourquoi? êtes vous sur que l’ex colonel n’est pas en train de vous berner? si c le cas quels sont vos arguments?

    troisièmement, j’ai l’impression que ce malheureux diplomate est devenu une sorte de défouloir pour tous ceux qui ont une dent contre le povoir d’Alger. certes il s’agit d’un haut fonctionnaire. directeur du cérémonial ou des cérémonies je ne sais plus aux AE. et alors malgré cette responsabilité très honorifique puisque apparemment il s’occupait des Présidents, ministres, chefs de gouvernements, ambassadeurs et autres hauts visiteurs qui rencontrent le Président, malgré donc ce statut particulier, il a été abandonné à son sort en août dernier et jusqu’à début octobre le pouvoir n’avait pas réellement défendu son cas. pourquoi alors malgré l’évidente situation hors cercle de décision du diplomate, déduire qu’il jouele rôle de lièvre pour attraper Samraoui. s’il voulait vraiment l’attraper il l’aurait fait en Allemagne où il était à sa portée.
    non, non, pour ma part j’ai la conviction que le diplomat ne craint nullement la confrontation du fit qu’il n’a rien se reprocher et du fait aussi me semble -t-il qu’il ne tient aucunement compte de ce que dit ou fait Samraoui. la preuve c qu’il est resté en France dans l’attente de sa confrontation avec l’ex colonel.

    et perso je lui reconnais une rjoulia certaine car il aurait pu se défiler à Alger, ça aurait d’ailleurs arrangé tout le monde, y compris les soi disant amis de feu Mécili, ue cette histoire gêne beaucoup car elle réveille beaucoup de non dits, tels que le rôle de cette femme qui avait demandé à l’avocat de faire q pas avec elle dehors en pleine soiree, et puis il a été tué en rentrant chez lui de cette promenade. c’est Naudy qui le rapporte dans son livre. cette dame a d’ailleurs dit que ce n’était pas Amellou le tueur car elle avait croisé son regard.

    oui je pense très sérieusement que l’inculpation du diplomate arrange les affaires de beaucoup de personnes. sauf André Mécili qui doit se retourner dans sa tombe?

    enfin, j’ai une question lancinante, et personne de tous ceux qui autour de moi suivent cette affaire n’a de réponse: pourquoi Amellou est-il retourné en France avec un ordre de mission valable uniquement en Algérie et seulement pour le transport?
    cela me paraît bizarre que l’assassin présumé exécute le sale contrt puis rentre en Algérie pour revenir deux mois après se mettre dans la gueule du loup. en tout cas si c Samraoui qui était chargé de le « protéger » eh bien c un bien mauvais DRS car laisser un si gros poisson lui filer entre les doigts et retourner en France au risque de se faire prendre et de tout dévoiler, y compris sa propre complicité, eh bien c de l’amateurisme!

    bien sûr, j’entends d’ici les convictions profondes de ceux qui vont me taxer de DRS, agent manipulé et autres gentillesses. je suis jazairia et je n’ai rien à voir avec cette honorable intitution qui regroupe d’honorables personnes mais comme toutes les institutions , elle aussi connaît malheureusement l’exception qui confirme la règle.

    je persiste et signe que pour moi il est évident qu’il ya le diplomate Hasseni et le militaire Hassani. deuxio que je ne suis pas du tout une honorable correspondante. tertio que je n’attends rien, de personne. el hamdou lillah andi elli yekfini dans tous les domaines.je suis juste allergique à l’injustice surtout lorsqu’elle est aussi manifeste. ce haut fonctionnaire, j’espère qu’il rentrera chez lui lavé de tout soupçon, moi aussi j’aurai agi comme lui je serai resté à Paris et surtout je n’aurai pipé mot à personne , surtout pas aux journalistes car qq que soit mes paroles elles seront déformées. du reste je me demande s’il a le droit de communiquer sur l’affaire. je crois que seulement ses avocats ont le droit d’en parler publiquement.

    enfin, cher Moand, vous nous avez habitués à des interventions plus construites, apparemment The Kbil et Taous sont arrivés à vous faire sortir de vos gonds. je souhaite juste vous sermonner fraternellement pour le côté machiste. ainsi donc les douces mains ne sauraient écrire des arguments déterminants, fermes et définitifs. selon vous, nous autres femmes serions incapables d’élaborer des écrits construits. quelle mentalité! c décevant je vous croyais bien au dessus de telles approches. finalement c vous qui êtes proche de Belhadj et non pas Taos ( pour vous faire plaisir, chère paonne, je l’écris comme vous auriez souhaité qu’on le transcrivit à l’etat civil). et vlan sur le bec!!!

    bonne nuit quand même à tous, Karima n’écrira plus aujourd’hui.

  29. kaci-la-merveille dit :

    Hi everybody except les connards du DRS qui se reconnaitront!

    Cette photo du supposé vrai-faux hasseni-hassani a été puibliée la première fois par le journal el-watan, me semble t il!
    La presse et les médias étant ce qu’ils sont, el-watan étant ce qu’il est dans notre chère république couscoussière made in SM-DRS, je suggère à l’admin de prendre des pincettes dans sa publication aux cotés d’articles traitant de cette « sombre » affaire!!

    kaci la merveille

  30. karima dit :

    Merci, Kaci la merveille,

    vous venez d’administrer la preuve par neuf que vous savez que la photo c celle du diplomate Mohamed ziane Hasseni et vous avez peur maintenant que les amis et parents du diplomate s manifestent pour dire c ‘est bien lui le diplomate et il est bien né à tolga et il n’a pas d’oncle prénommé Moussa,et encore moins ministre. ou alors pourquoi pas des parents et proces de Hassani qui diraint que la photo n’st pas celle de Hassani. vous rendez vous compte de la situation alors de votre protégé. complètement dénudé.
    mieux encore, et si le militaire Hassani se manifeste pour dire que ce n’est pas sa photo. il serait vraiment attrapé l’ex colonel.

    enfin soyons sérieux si kaci la merveille (8ème, 9ème??), tout le monde a vu le visage du diplomate à la télé et en plus notre blog chéri a toujours encadré les articles sous cette rubrique de la photo de M. Hasseni telle que prise par FR3. donc on peut affirmer à cent pour cent qu’il s’agit bien de la photo du diplomate.

    tenter d’induire un doute de cette manière c vraiment malsain
    patientez et bientôt la vérité éclatera.

    bonne nuit à tous, pourvu qu’elle porte un bon conseil à ceux qui en ont besoin
    ce sera anonyme pour ce soir et demain sera un autre jour (c à l’adresse du rat)

  31. mabrouka dit :

    ya akhi Kaci la ènième merveille d’Algérie (car nous sommes tous merveilleux),

    voilà où vous en êtes. justs bons à accuser les autrs de pantins. je vous retourne l’amabilité. car qui sait qui manipule qui dans cette histoire. je suis d’aplomb, bien droite dans mes baskets et je vous répète ma question que vous esquivez tous: et si ce n’était pas Amellou le tueur, et si Mécili dérangeait aussi d’autres intérêts, d’autres objctifs ou qu’il a été témoin de sordides histoires? quel a été le rôle véritable de la dame qui s promenait avec lui juste avant qu’il soit tué et qui a dit que l’homme qu’elle a croisé après son forfait n’était pas Amellou? et pourquoi ce dernier serait revenu en France deux mois après le crime? en outre avec un ordre de mission uniquement valable en Algérie? il y à mon avis trop de zones d’ombres que le témoignage de Samraoui devrait aider à clarifier car lui était informé et à participé activement à ce crime abject.

    C pourquoi je pense qu’il faut absolument qu’il témoigne dans cette affaire, surtout que le diplomate n’attend que cela. en effet, maintenant qu’il a choisi de demeurer à Paris jusqu’à la fin de l’instruction et surtout du non lieu en sa faveur qui paraît de plus en plus probable vu l’accumulation des preuves de son identité tout à fait distincte de celle de Rachid Hassani.

    je saisis l’occasion pour dir à ce dernier qu’il est inhumain de laisser qq’un subir cette horrible situation à sa place et de demeurer complètement spectateur. mais cela ne m’étonne guère venant de personnes habituées à manipuler autrui.
    je ne dis pas que vous êtes le commanditaire. et j’ai déjà dit que le fait que vous avez signé un ordre de missin ne signife nullement que vous êtes le commanditaire. ce rôle c votre cousin Aboud et votre ex coreligionnaire Samraoui qui le disent. non , moi ce que j’aimerai que vous fassiez c d’envoyer un signe manifeste de votre existence pour disculper le diplomate.

    vous voyez cher Kaci, je ne partage pas du tout les mêmes points de vues largement admis. ce qui veut dire que le pantin c celui qui dit la même chose que son marionnetiste. sans rancune khayi.

  32. Mohand dit :

    Je vois que vous n’avez que ça à faire… c’est normal donc.
    Vous dormez et vous vous éveillez avec cette affaire dans la tête.
    Ah le ventre quand tu nous tiens!La nécessité contraint les hommes à faire des choses qui ne sont pas de leur goût, elles ruinent leur ame sans se rendre compte.
    Je vais être bref.
    Je ne communiquerai qu’avec ceux qui se présentent,y compris les agents doubles et triples ainsi que les troubadours.
    Mais j’ai la préférence pour les citoyens sincères, ces derniers ont la caractéristique d’agir avec noblesse et retenue.Ils forment une chaine du bien contre le mal. Le bien qui est commun aux pauvres et aux les opprimés alors que le mal est l’apanage des forts et des oppresseurs.
    Ceux qui se passionnent pour les coups bas et qui s’amusent à copier goebbels ne sont pas ma tasse de thé, d’autant qu’ils le font tellement maladroitement. A force de vénérer les mêmes personnes et de commettre les mêmes fautes ils finiront par en patir.
    Je dis aussi, enfin à celles qui m’interpellent, ces femmes qui ont des fantasmes et qui se transforment soit plaire , soit se transcendent en être qui les éloigne de leur vraie nature:le succursalisme dont ils se revendiquent,inconsciemment peut être, c’est l’horreur absolu et leur apagogie n’en est pas moins.
    Je preferai, si cela est possible, ne pas recevoir de réponses des habituels éterneaux avides de sang.
    Mohand

  33. Taous dit :

    En parcourant les commentaires parus au titre de la piètre contribution de Davidlemac, j’au relu avec un infini plaisir le commentaire de l’internaute Cheikh Mohand l’hocine. Sa première contribution, dans le cadre des réactions à l’écrit du siècle de Samraoui à la défense du mis en examen m’avait épatée et je me rappelle y avoir réagi.

    Pour sa deuxième contribution, j’ai été toute aussi intéressée mais de pressantes occupations m’ont empêchée de le commenter en temps voulu, car la hauteur de vue qui caractérise cette contribution, sa pertinence et le fait de mettre le doigt sur les incohérences de Rue 89 et de Bakchich, à l’orientation et à la partialité notoires, méritaient que l’on s’y arrête quelque peu.

    Si j’avais été le modérateur, et dans un souci d’équilibre, j’aurais fait de cette contribution un article en première page. Elle mérite, en effet, d’être distinguée, surtout si on la compare aux torchons pondus par des internautes tout aussi ignares qu’indignes. Eux aussi se reconnaitront.

    Pour en revenir aux remarques pertinentes de Cheikh Mohand l’hocine, comment, en effet, les journaux cités ont-ils pu véhiculer de tels mensonges ? Ils tentent d’abuser de la crédulité d’un lectorat qui ne semble pas faire d’une affaire algérienne leur tasse de thé mais qui sont prêts, justement parce qu’il s’agit de l’Algérie, à avaler les pires c… et plus c’est gros, mieux ça passe et l’effet est, bien sur, garanti.

    S’agissant de khayoutna, qui là encore se reconnaîtra sans mal, c’est une autre affaire. Ils font feu de tout bois. Alors, ils décrètent que puisque le bucher a été installé par eux, et qu’ils ont entretenu le feu, pas de gaspillage. Hasseni devra y passer. Mecili ? Bah, la belle affaire!! Ils prétendent se mobiliser pour lui mais, en fait, poursuivent des buts beaucoup moins nobles que celui qui consiste à tout faire pour que Si Ali le valeureux puisse enfin être justiciable de la loi des hommes. Il le mérite. Sa famille le mérite. Mais ce n’est certainement pas en trahissant son combat et ses convictions que justice sera rendue.

    Pour en revenir aux affirmations tendancieuses des deux canards précités, comment gober leurs salades ? Le réquisitoire du procureur a été, pour ce que l’on en sait, fidèle à la prise de position notoire de cette instance judiciaire et Cheikh Mohand l’hocine rappelle à juste titre que : » dans ce dossier le procureur n’a pas changé de position. Il était contre le mandat d’arrêt, contre l’inculpation, contre le contrôle judiciaire ».

    Quant à l’arrêt de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris, il a été basé sur les éléments irréfragables présentés par la défense qui a du, hérésie judiciaire qu’il convient de ne pas oublier, assumer le fardeau de la preuve qui incombe pourtant à la partie civile. La défense n’a cessé de se renforcer depuis octobre dernier, tandis que l’accusation se délitait progressivement du fait d’un pseudo témoin qui a abusé tant la famille d’Ali Mecili que Me Comte qui n’a pas fini de regretter d’avoir poussé le juge Thouvenot à entendre Samraoui.

    A cet égard, je ne m’explique toujours pas pourquoi la famille Mecili qui avait tout à gagner en s’appuyant sur le premier témoin, celui qui a permis que son affaire soit déterrée, c’est à dire Hichem Aboud, ne l’ai pas fait.

    Ce constat est extrêmement dérangeant. Si j’avais été à leur place, je n’aurais pas négligé ce témoin, le seul d’ailleurs, qui lui aurait permis de faire jaillir la vérité et, enfin, de faire son deuil. Car, enfin, Aboud n’a pas, contrairement à Samraoui, trempé dans cette affaire. Il a eu en sa possession des informations qu’il a spontanément livré, en 2001, au Nouvel Observateur puis au juge d’instruction Baudoin Thouvenot.

    Pourquoi ce dernier, tout autant que la partie civile n’ont pas exploité pleinement ce filon ? Qui avait intérêt à voir s’enferrer ainsi la justice ? A la faire dérailler?

    Pourquoi le séjour de Belkheir à Paris n’a-t-il pas été mis à profit pour une telle audition ? Pourquoi Me Antoine Comte n’a pas sollicité cette audition?

    Que de zones d’ombre en cette sombre affaire où beaucoup finalement trouverait leur compte à voir un innocent condamné. C’est tout cela qui a poussé la défense à envisager de saisir la cour européenne des droits de l’homme si elle avait été déboutée une seconde fois. Un déni de justice suffit et elle était sure de son fait. Si l’information judiciaire avait suivi un cours normal, elle aurait du, il y a de cela des mois, être conclue par un non lieu.

    En fait, il n’y aurait jamais du y avoir de mandat d’arrêt tant que l’identité de la personne recherchée n’était pas tranchée. Cela a été l’erreur d’un magistrat berné par un officier en rupture de ban qui, contraint et forcé en cette affaire, a pensé faire d’une pierre deux coups : d’abord un exutoire pour les immenses frustrations induites par sa défection et, ensuite, précipiter tout le monde sur une fausse piste afin de ne pas être inquiété pour son rôle dans l’assassinat d’Ali Mecili, qu’il aura liquidé une deuxième fois.

    Diabolique, tout simplement diabolique.

  34. jazairia dit :

    je suis tout a fait d’accord avec vous Taous, notamment sur deux aspects; les nombreuses zones d’ombres de l’assassinat de feu Mécili que personne ne songe jusqu’à présent à élucider et aussi sur les véritables motivations de certains internautes qui se reconnaîtront dans leur soi disant recherche de la vérité et soutien à la famille Mécili. en vérité, un gros doute subsiste sur le mobile du meurtre, comme sur l’exécutant e aussi les commanditaires. le fait que le capitaine Hassani ait signé un ordre de mission en faveur d’Amellou ne signifie rien d’autre que le capitaine était chargé de signer des ordres de mission à tous ceux qui partaient en mission à l’intérieur comme à l’extérieur. cela ne prouve pas qu’il connaissait Amellou, cela ne prouve absolument pas qu’Amellou a été chargé de tuer feu Mécili, ni encore si c le cas que Hassani a été informé de cela. si l’on écarte le témoignage de l’ex colonel bien sur et si l’on pense qu’il a travesti la réalité.

    j’ai un peu le même sentiment que vous. A force d’entendre et de lire haro sur le baudet, je me dis que le diplomate représente vraiment un coupable idoine. il est devenu grace aux machinations une victime expiatoire de premier choix.

    maalich, bientôt la vérité triomphera et le diplomate reviendra chez lui complètement blanchi.

    jazairia n’écria plus ce soir.

  35. hasheickoum dit :

    @ jazairia et taous
    soit vous êtes des groupilles ou alors vous faite dans la désinformation comment faite vous pour affirmée que monsieur hasseni et innocent?!

  36. Cheikh salah dit :

    Dieu te garde pour la vérité ya si Samraoui. Ne regarde pas el kattaline (les bouchers et les tortionnaires) wa serrakins (les voleurs d’un pays) et leurs leches-bottes hommes et surtout les femmelettes… La vie ne dure pas, tout le mode périra. Seul la parole et bons actes qui resteronts aussi solides et aussi hauts que des montagnes.

  37. Taous dit :

    Une chose est frappante, autant sur ce site que sur d’autres: chaque fois que les supporters, en titre ou occasionnels, de Samraoui sont convoqués et sifflés, on se rend compte qu’ils véhiculent tous, sans exception, les tares suivantes:

    Des pseudos à coucher dehors, signe que la caboche fonctionne mal. Dans leur grande majorité, un style basic, primaire ou l’insulte et l’intolérance servent d’arguments, alors qu’il ne s’agit, en fait, que d’arguties souvent immondes. Ensuite, les relents messianiques. Samraoui devient une sorte de Marie Madeleine, qui après avoir beaucoup péché, se repent, et, là, on a eu droit à des comparaisons qui affoleraient le plus aguerri des experts psychiatriques. Khaled ibn El Walid et j’en passe… Et last but not least, une signature quasi unique qui montre bien que l’auteur en chef et ses quelques clones tentent, les povres, de se démener comme ils peuvent, mais comme la plus belle fille du monde, qu’ils ne sont d’ailleurs pas, ils ne peuvent offrir que ce qu’ils ont: en l’occurrence le ras des pâquerettes et tnoufik.

    En avons-nous eu un, un seul capable d’argumenter ? Je demande à voir.

    Ces supposés supporters, qui salivent, éructent et suintent une malsaine admiration – version narcisse – mais ce pied de nez sauront-ils le décrypter ? L’encouragent régulièrement à aller de l’avant dans son combat messianique, à ne pas reculer devant ahl Koreich…

    On a affaire à une sorte de secte regroupée autour du gourou Samraoui. Mais si vous voulez mon sentiment vrai, n’est pas gourou qui veut et le notre, meskin, qui doit se morfondre en pensant a sa « splendeur » passée (et le plus dur c’est qu’il est toujours sur les lieux de son crime ou dans un passé qui doit lui semble bien lointain, il se comportait comme Néron), s’invente des personnages et articule ses marionnettes chaque fois que de besoin.

    Quelle tristesse pour cet espion venu du Sud. Si c’est avec ce type d’arguments que Samraoui compte convaincre de sa bonne foi et confondre Mohamed Ziane Hasseni, ce dernier joue assurément sur du velours.

  38. Kb/Ts/Jz/Id/Ma/kz dit :

    Magnanfaa ghir essah !

  39. kaci-la-merveille dit :

    Tu sais quoi dervicha !

    Je vais t’en dire trois petit mots cette fois-ci, au lieu de juste un comme à l’accoutumée !
    La première chose que tu dois te mettre dans ta carapace de T…..c’est que tu ne devrais pas « exister » comme acteur politique.
    « Madame » a le culot de venir quémander un débat et le comble, la prétentieuse (eux) elle veut le susciter, l’animer et le diriger !
    Et dans un autre lieu que celui ou il doit être !!!
    Eh bien je te le dis ma pauvre, ulac le débat ulac !!!
    Les présumés criminels, s’ils ont des choses à dire, c’est devant une juridiction….une vraie de vraie, biensûr!, pas le genre fait maison, comme celle que vous n’avez jamais eu le courage de mettre en place, même pour la forme !
    Et pourtant, Dieu sait combien d’assassinat politique, combien de massacre ont été commis, tu en connais un bon bout, n’est ce pas! Et tu sais très bien de quoi je parle !
    Au moment ou un présumé commanditaire d’un assassins, qui à coup quasi-certain fait partie de votre « honorable institution » aux exploits connus de tous, risque de rendre des comptes pour ces présumé-« prouesses», voilà que vous rappliquez tous, et en chœur, muni de mutli-pseudo doucereux aux senteurs féminines, c’est dans « Le Goebbels » qu’on vous a dit ça !?, nous exposer vos talents linguistique, juridique et journalistiques, c’est vraiment pitoyable et rocambolesque en même temps !!
    Arrête d’empoisonner l’atmosphère, nous suffoquer et j’en passe…
    Le discours à sens unique, révulsant et nauséabonds que vous diffusez des décades durant à votre Télé suffit largement pour que tu viennes en rajouter ta couche personnelle ici !!

    Vous établissez les règles, fixer les lois scélérates et vous nous demander de « jouer » !!!
    Lala, manelaabshi !!!

    Le premier postulat et que vous dégagiez fissa le terrain politique et une fois pour toute, compris !

    kaci la merveille

  40. Taous dit :

    Je le disais bien: quelle tenue Kaci machin… Quelle argumentation!! et j’avous là que pour le coup je tremble dans mes baskets. Il y a de quoi, avouez

    D’abor, cet infame individu commence par tenter de rabaisser en employant un sobriquet: dervicha.

    Ensuite parce qu’il en tremble de rage et perd le peu de latin qu’il possède, ça donne ce langage très chatie:

    - Je vais t’en dire trois petit mots cette fois-ci

    - La première chose que tu dois te mettre dans ta carapace de T…..c’est que tu ne devrais pas « exister » comme acteur politique.

    - « Madame » , la prétentieuse, Eh bien je te le dis ma pauvre,

    - Les présumés criminels, combien d’assassinat politique, combien de massacre ont été commis, tu en connais un bon bout, n’est ce pas! Et tu sais très bien de quoi je parle !

    - voilà que vous rappliquez tous, et en chœur, muni de mutli-pseudo doucereux aux senteurs féminines, c’est dans « Le Goebbels » qu’on vous a dit ça !?, nous exposer vos talents linguistique, juridique et journalistiques, c’est vraiment pitoyable et rocambolesque en même temps !!

    - Arrête d’empoisonner l’atmosphère, nous suffoquer et j’en passe…

    - Le discours à sens unique, révulsant et nauséabonds que vous diffusez des décades durant à votre Télé suffit largement pour que tu viennes en rajouter ta couche personnelle ici !!

    - Le premier postulat et que vous dégagiez fissa le terrain politique et une fois pour toute, compris !

    Et voilà!! Non, bien sur pas compris. Je vois d’ici la bave et les tics… Vraiment pas beau à voir, et encore moins à lire.

    En réagissant comme cela, vous venez d’apporter de l’eau à mon moulin et, vous savez quoi, vous avez illustré magnifiquement mon propos. Et en live; SVP, je n’aurai pas pu rever mieux.

    Oh! une dernière chose avant tout à l’heure: merci pour les compliments. Ils me vont droit au coeur. Reconnaitre à la petite Kabyle que je suis qu’elle possède quelques talents linguistique, juridique et journalistiques! je ne me tiens plus!!

    Ulac ezzaaaf ulac!!

  41. Lafhal dit :

    Taous
    Tu disais : « On a affaire à une sorte de secte regroupée autour du gourou Samraoui  »
    Addi Lahouari fait il parti de ces supporters du  » GOUROU car , je n’ai pas lu quelqu’un qui a défendu Saraoui comme il l’avait fait dans le Quotidien d’Algerie ?
    J’aimerais bien te rendre la monnaie de ta pièce , mais par respect au peuple , je ne le ferais pas .
    Je ferais dorénavent , comme l’a si bien dit un des internautes , de ne plus lire votre …

  42. Tinawiren dit :

    Puisqu’elle a fait un parallèle par l’absurde avec l’histoire de Koreich, retournons-lui la monnaie de sa pièce.
    Si Taous était « née » (on suppose que c’est une fille; cela ne changera rien à la donne), donc si elle était née, elle ses deux comparses sans cités les gorgones volatiles ou permanents, au temps de Koreich, avec son organisation du DRS retournée contre leur peuple, je suis presque sûr qu’ils auraient fait retourner tous les musulmans contre le prophète procédant à des massacres au sein même de leur propre communauté au nom du prophète. L’Islam aurait été tué dans l’œuf ou toute autre religion qui aurait croisé le chemin de ces barbares d’un autre temps. Car beaucoup de peuples, en Asie comme en Amérique du Sud, ont souffert des tyrans militaires comme en ceux de l’Algérie et de leurs nervis.

    Elle se targue hypocritement d’être la seule à avoir argumenté l’affaire. Incapable de se taire et de se tenir tranquille quand un internaute soutient Samraoui en se fondant sur son instinct et son coeur. On connaît bien son argumentaire de type « haute dragée » qui fait raffoler ses petites inconditionnelles qui accourent à chaque fois lui délivrer des certificats de « haute facture » et l’encenser pour son galimatias basé sur la haine et les intimidations. Personne n’échappe à ses foudres d’insultes et de méprises s’il ose défendre Samraoui. Mal élevée et ours mal léché et ça se croit très intelligent.

    Elle est incapable de dire pourquoi elle ne traite pas M. Aboud de félon comme elle le fait si goulûment pour le colonel Samraoui. Chiche Taous! Elle sait que si elle le fait c’est que tout son ergotage, échafaudé à coup de haine, de perversité et de radotages impertinents, tombera littéralement à l’eau. Son « intelligence » à sens unique comme elle le dit, la lâche-t-elle quand il s’agit de comparer les deux rebelles vis-à-vis du DRS? Effectivement, on ne traite pas un témoin favorable à la cause de Hasseni de traître. Cela fait un peu ridicule. Et comme celui-ci ne tue pas, on s’en moque.

    Une autre anomalie aussi grotesque que cocasse qui dévoile chez elle un problème dans sa psychologie et dévoile ses talents de mauvaise cabotine. Cette bizarrerie ne peut échapper à quiconque suit ses vociférations en se couvrant la face pour ne pas être recevoir ses postillons et ses crachats.
    En effet, on sent que ses lèvres et ses doigts tremblent, et son coeur bat la chamade à l’idée de condamner le général Belkheir qui est le principal accusé dans l’assassinat de maître Mecili. Et pourtant, c’est bien ce général qu’accuse leur plus grand soutien dans cette affaire et la pièce maîtresse de leur plaidoirie: leur principal témoin à décharge, M. Aboud. Mais il est vrai qu’un subalterne ne doit pas juger ou spéculer sur les actions de son chef. On ne soupçonne pas un patron qui risque de vous exécuter. Voilà ce qui limite les « capacités intellectuelles » de Taous et de ses comparses.

  43. Taous dit :

    Décidemment, qu’est-ce qui se passe avec mes blogueurs préférés, un autre, et pas n’importe qui, ce cher Tinawiren s’il vous plait, y va également de ses compliments!!

    Bon, bonne fille, j’ai décidé d’ignorer les piques car je suis sur un petit nuage de béatitude. On m’encense. Je n’en demandais pas tant, bien sur car un engagement personnel pour une cause juste ca doit forcément se faire dans la discrétion de bon aloi, et pour l’occurrence l’anonymat, même si je signe de mon vrai prénom.

    Je savais, cher Tinawiren, qu’ils allaient une fois de plus vous appeler à la rescousse. C’est d’un drôle !! Tellement previsible!!

    2 ou 3 petites remarques sur votre réaction, qui m’etonne car je ne vous ai pas interpellé. Je m’adressai au félon de service, et hop, vous rappliquez, confortant mes propos.

    Vous dites: « Puisqu’elle a fait un parallèle par l’absurde avec l’histoire de Koreich, retournons-lui la monnaie de sa pièce… J’avoue ne pas avoir saisi votre point. Confus et incohérent.

    Puis: « Elle se targue hypocritement d’être la seule à avoir argumenté l’affaire. Incapable de se taire et de se tenir tranquille quand un internaute soutient Samraoui en se fondant sur son instinct et son cœur. On connaît bien son argumentaire de type “haute dragée” qui fait raffoler ses petites inconditionnelles qui accourent à chaque fois lui délivrer des certificats de “haute facture” et l’encenser pour son galimatias basé sur la haine et les intimidations. Personne n’échappe à ses foudres d’insultes et de méprises s’il ose défendre Samraoui. Mal élevée et ours mal léché et ça se croit très intelligent. »

    La encore, procès d’intention tout aussi gratuit qu’incohérent et laborieux car on sent que vous êtes a bout d’arguments, si tant est que vous en ayez jamais eu car défendre une cause perdue relève purement et simplement de la gageure. Mais, enfin, après tout, qui se sent morveux se mouche!!

    Pourquoi voudriez-vous que je m’en prenne gratuitement à Hichem Aboud qui a une position des plus honorables en la matière. Il n’a jamais varié, disant que son opposition au pouvoir ne l’amènerait jamais a accabler un innocent. Il a administré la preuve, que dis-je: les preuves, que Mohamed Ziane Hasseni est innocent et que Samraoui est l’auteur d’un faux témoignage destiné a éloigner de lui les soupçons. Au fait, pourquoi votre colonel préféré n’a pas porte plainte contre Aboud pour les graves accusations portées contre lui publiquement et lors de son audition en décembre dernier devant deux juges d’instruction ? Pourquoi ce silence ? Lui qui compte sur la justice pour « envoyer Hassani aux assises  » pourquoi n’a-t-il pas recours à elle pour préserver les lambeaux d’honneur qui lui restent ?

    Vous voyez, pas de tabou pour evoquer avec vous quelque sujet que ce soit. Par contre, la tendance des copains de Samraoui est de toujours faire dans la diversion, en attaquant, insultant, manquant de respect aux supposées faibles femmes que nous sommes. Faut dire qu’ils n’ont pas l’habitude de voir des femmes s’impliquer comme cela et leur tenir tête, les islamo-militaro-machos-machins qu’ils sont doivent écumer de rage. Alors comme ils ont un petit pois en guise de cervelle, ils doutent de notre sexe. Pensez-vous, une femme argumenter de la sorte? Une fatma qui ne recule pas devant nos insultes et intimidations ? La yadjouz aslan !! Même vous, après avoir fait des contributions de grande qualité, vous avez tendance, du fait d’un compagnonnage indigne a être contaminé et a vous oublier. Dur, dur les missions impossibles !!

    Belkheir? Je m’en tape et m’en bats l’aile. S’il est coupable, et il semble bien que cela soit le cas, il aura à répondre de ses actes. Mais au fait, pourquoi la partie civile n’a pas saisi l’occasion de son récent séjour a Paris pour le faire convoquer par le juge ? Et c’est vrai, et je vous rejoins en cela que Larbi belkheir est accusé par Hichem Aboud. Depuis 2001 notamment. Pourquoi la partie civile s’est-elle focalisee sur un innocent et a ignore Belkheir et Samraoui ? A-t-elle decide de menager ce dernier en echange de son pseudo-temoignage ? Jusqu’a quand va-t-elle fermer les yeux sur cette evidence:la complicite de Samraoui dans l’assassinat d’Ali Mecili ? Pourqoui Hichem Aboud est-il ignore par elle, alors qu’elle a tout interet a l’associer a la recherche de la verite ?

    Donc, mon cher internaute préféré, voila, les limites intellectuelles ne sont pas du cote que l’on croit. Je vous ai répondu sans tabou aucun. Osez faire de même et répondre a toutes mes interrogations, présentes et passées. Elles sont sur ce site.

    Vous ne le ferez pas, car vous n’avez aucun argument à faire valoir. Comment du reste le pourriez vous, vous qui avez pris fait et cause pour l’un des tueurs de Ali Mecili?

    Je devine d’ores et déjà de quelle veine sera votre réponse. A tantôt, donc.

  44. Lafhal dit :

    Lisez moi cette phrase de la grande Taous .
    « Belkheir? Je m’en tape et m’en bats l’aile. S’il est coupable, et il semble bien que cela soit le cas, il aura à répondre de ses actes.  »
    Je vous pose la question : Vous vous tapez quoi ?
    Vous vous en battez quoi ?
    Que des vulgarités .

  45. Taniwiren dit :

    Toujours affable à votre manière chère Taous. Vous flattez vos victimes pour mieux les étriller par la suite. Malgré cela on sent une certaine retenue dialectique pour vos adversaires. C’est pour cela que je ne vous taxe pas de gorgone bien que c’est l’âme humaine qui vous fait grand défaut. Ce qui me déçoit chez vous c’est votre spécialisation dans le seul domaine de l’inculpation et les insultes contre de Samraoui. Votre affabilité pour « ses copains »(quel honneur) est trop spécieuse et trop lénifiante pour être naturelle. J’ai l’impression d’entendre la voix doucereuse d’un loup devant la porte des brebis. Comme aucun autre internaute, vous prêter main-forte au DRS dans son entreprise vengeresse en discréditant Samraoui (l’homme qui a su rester Homme), en l’accusant, en l’insultant (c’est pas gentil pour une fille affable) par tous les noms d’oiseaux et en le vouant aux gémonies et vous nous dites que vous faites tout cela comme ça, nonchalamment. C’est-à-dire par pure activité neuronale, par acquit de conscience et par pitié au pauvre Hasseni. Vous avez un de ses cœurs tendres à faire ramollir une pierre dure.

    Votre « sensibilité » exemplaire ne s’arrête pas là. Vous, vous vous distinguez de surcroît par une hargne infaillible contre ceux qui soutiennent Samraoui.

    Un peu de respect pour vos compatriotes, ne les prenez pas pour des demeurés. Tout le monde sait que vous et vos alter ego êtes en mission d’intoxication dans ce site pour traquer un ancien supérieur sur ordre des nouveaux supérieurs. Vous ne lui pardonnerez pas d’avoir trahi le serment des barbares. Celui qui lie les tortionnaires de la décennie rouge. Le sang des centaines de milliers de victimes qui unis à jamais entre eux des assassins et des monstres à la forme humaine. C’est ce que vous représentez à mes yeux. Et ce n’est pas surprenant que vous trouviez la parabole d’un DRS au temps de Koreich incohérente. Je comprends votre cécité. Rien de plus normal. Figurez-vous que j’ai eu la même réponse d’une de vos admiratrices. Elle n’a pas pu faire (la pauvre) un rapport entre DRS et SOS disparus alors que pour l’affaire de Hasseni. Par contre, elle est capable de tenir le rôle de trois avocats et celui du juge simultanément. Elle vous enchanterait avec ses discours pendant des heures et des heures sur le trio Hasseni-Samraoui-Aboud. Mais SOS disparus, décennie rouge, DRS, pas connaît.

    Votre cœur est trop chargé de haine et votre esprit est trop occupé à comploter contre Samraoui. Vous êtes une source de haine dans laquelle vos comparses peuvent venir puiser leur énergie en vous laissant leurs compliments et leurs gratitudes. Alors désolé si j’ai douté (et je doute encore) de votre sexe, mais sans que cela change quoi que ce soit à la donne comme je l’ai dit auparavant. Vous n’allez pas encore vous accrocher à cette vétille pour faire tout un plat et y trouvez une diversion pour cacher votre embarras. Par contre si vous êtes objective comme vous le prétendez, ne trouvez-vous pas bizarre qu’il y ait toute une armada de femmes (je peux vous cité facilement 5 à six pseudonymes féminins) qui viennent sur ce site insulter Samraoui et aucune pour le flatter euh pour le soutenir? Pourquoi selon vous? Qu’a-t-il fait aux femmes…? Peut-être en tant que femme vous pourriez étancher notre curiosité avec des révélations caustiques…

    Revenons à votre incohérence et à vos galimatias, ma chère.

    Je posterai la suite demain InChallah. Restez à l’écoute…

    Entendant je vous invite à regarder cet extrait de la réalité algérienne dont le DRS est l’un des chef d’orchestre. Et ce n’est là que dommages collatéraux de leur confiscatuion de la liberté de l’indépendance:

    http://www.youtube.com/watch?v=gk3mBWU13xk&NR=1

  46. Anonymous dit :

    Piqué aujourd’hui dans Le Canard Enchainé

    LA ROGNE DE BOUTEFLIKA

    Les relations entre Alger et Paris sont des plus tendues. Motif: Bouteflika qui veut rempiler à la tête de l’Etat a compris que les « Français » comme on dit là-bas le jugent bon pour la retraîte. En outre, il trouve sarko trop proche de son voisin marocain. Résultat: plusieurs gros contrats restent en plan. Ils concernent Total (stockage et transport de gaz), Eurocopre ( des hélicos) et l’agroalimentaire.
    Sarki devrait demander à Chirac, si apprécié de l’autre côté de la Méditerranée, de téléphoner à cet irascible Bouteflika.

  47. Taniwiren dit :

    Toujours affable à votre manière chère Taous. Vous flattez vos victimes pour mieux les étriller par la suite. Malgré cela on sent une certaine retenue dialectique pour vos adversaires. C’est pour cela que je ne vous taxe pas de gorgone bien que c’est l’âme humaine qui vous fait grand défaut. Ce qui me déçoit chez vous c’est votre spécialisation dans le seul domaine de l’inculpation et les insultes contre de Samraoui. Votre affabilité pour « ses copains »(quel honneur) est trop spécieuse et trop lénifiante pour être naturelle. J’ai l’impression d’entendre la voix doucereuse d’un loup devant la porte des brebis. Comme aucun autre internaute, vous prêter main-forte au DRS dans son entreprise vengeresse en discréditant Samraoui (l’homme qui a su rester Homme), en l’accusant, en l’insultant (c’est pas gentil pour une fille affable) par tous les noms d’oiseaux et en le vouant aux gémonies et vous nous dites que vous faites tout cela comme ça, nonchalamment. C’est-à-dire par pure activité neuronale, par acquit de conscience et par pitié au pauvre Hasseni. Vous avez un de ses cœurs tendres à faire ramollir une pierre dure.

    Votre « sensibilité » exemplaire ne s’arrête pas là. Vous, vous vous distinguez de surcroît par une hargne infaillible contre ceux qui soutiennent Samraoui.

    Un peu de respect pour vos compatriotes, ne les prenez pas pour des demeurés. Tout le monde sait que vous et vos alter ego êtes en mission d’intoxication dans ce site pour traquer un ancien supérieur sur ordre des nouveaux supérieurs. Vous ne lui pardonnerez pas d’avoir trahi le serment des barbares. Celui qui lie les tortionnaires de la décennie rouge. Le sang des centaines de milliers de victimes qui unis à jamais entre eux des assassins et des monstres à la forme humaine. C’est ce que vous représentez à mes yeux. Et ce n’est pas surprenant que vous trouviez la parabole d’un DRS au temps de Koreich incohérente. Je comprends votre cécité. Rien de plus normal. Figurez-vous que j’ai eu la même réponse d’une de vos admiratrices. Elle n’a pas pu faire (la pauvre) un rapport entre DRS et SOS disparus alors que pour l’affaire de Hasseni. Par contre, elle est capable de tenir le rôle de trois avocats et celui du juge simultanément. Elle vous enchanterait avec ses discours pendant des heures et des heures sur le trio Hasseni-Samraoui-Aboud. Mais SOS disparus, décennie rouge, DRS, pas connaît.

    Votre cœur est trop chargé de haine et votre esprit est trop occupé à comploter contre Samraoui. Vous êtes une source de haine dans laquelle vos comparses peuvent venir puiser leur énergie en vous laissant leurs compliments et leurs gratitudes. Alors désolé si j’ai douté (et je doute encore) de votre sexe, mais sans que cela change quoi que ce soit à la donne comme je l’ai dit auparavant. Vous n’allez pas encore vous accrocher à cette vétille pour faire tout un plat et y trouvez une diversion pour cacher votre embarras. Par contre si vous êtes objective comme vous le prétendez, ne trouvez-vous pas bizarre qu’il y ait toute une armada de femmes (je peux vous cité facilement 5 à six pseudonymes féminins) qui viennent sur ce site insulter Samraoui et aucune pour le flatter euh pour le soutenir? Pourquoi selon vous? Qu’a-t-il fait aux femmes…? Peut-être en tant que femme vous pourriez étancher notre curiosité avec des révélations caustiques…

    Revenons à votre incohérence et à vos galimatias, ma chère.

    Je posterai la suite demain InChallah. Restez à l’écoute.

    En attendant je vous invite à regarder cet extrait de la réalité algérienne dont le DRS est l’un des chefs d’orchestre. Et ce n’est là que l’un des dommages collatéraux « bénins » de leur confiscation de la liberté et de l’indépendance:

    http://www.youtube.com/watch?v=gk3mBWU13xk&NR=1

  48. Taous dit :

    Taniwiren,

    Trève de dérobades et autres manoeuvres de diversions totalement stériles et contreproductives. Vous m’avez interpellée sur des points précis et je vous ai répondu. Vous vous dérobez de nouveau et je dois dire que cette façon de faire me rappelle les méthodes d’un internaute, disons … assez assidu sur ce site.

    Voici des extraits du communiqué que Hichem Aboud a publié suite à l’arret de la chambre d’instruction de la cour d’appel de Paris.

    Levée du contrôle judiciaire pour Hasseni Mohamed-Ziane
    Le second assassinat d’André Ali Mecili

    Paris le 27 février 2009

    …Accusé par le colonel Lahbib, de son vrai nom Mohamed Samraoui, l’ex bras droit du sinistre général Smaïn Lamari, d’avoir commandité l’assassinat d’ Ali André Mecili, en avril 1987, Mohamed-Ziane Hasseni qui n’a aucune relation ni avec l’affaire en question ni avec Hassani Rachid l’officier traitant de Abdelmalek Amellou, l’exécutant de l’opération, était dans l’obligation de prouver son innocence. Son accusateur, quant à lui, après avoir multiplié les contradictions a refusé de se présenter devant le juge d’instruction pour une éventuelle confrontation ou du moins pour confirmer son accusation.

    Encouragé, comble du paradoxe, par ceux qui prétendent défendre la mémoire du défunt, Mohamed Samraoui, qui a sciemment intoxiqué le juge d’instruction pour s’éviter des poursuites judiciaires pour avoir été complice de l’assassinat, a disparu de la scène et n’a plus donné le moindre signe ne serait-ce que pour se défendre de l’accusation que j’ai portée contre lui de manière officielle devant le juge d’instruction en date du 17 décembre.

    Maintenant que Hasseni Mohamed-Ziane est libre que vont faire ceux qui prétendent réclamer la vérité sur l’assassinat de Mecili ?

    Alors que Mohamed Samraoui usait de faux prétexte pour justifier son refus de se présenter devant le juge d’instruction, aucun de ceux qui prétendent défendre la mémoire de Mecili ne l’a interpellé publiquement pour l’inciter à aller témoigner. Ils se sont plutôt offusqués de me voir l’accuser officiellement devant le juge d’instruction, de complicité. Oui, Samraoui Mohamed est complice dans l’assassinat de Mecili pour avoir eu sous sa protection Abdelmalek Amellou, l’assassin. Et ce sont ceux qui prétendent être les compagnons de Mecili qui le protègent et ne lui demandent guère de se présenter devant la justice. Pour témoigner.

    Mohamed Samraoui a invoqué le retrait de son passeport par les autorités espagnoles pour expliquer sa défection. Or, il n’a pas besoin d’un tel document pour se déplacer entre l’Allemagne et la France, deux pays de l’espace Schengen. En outre, en tant que réfugié politique, il jouit d’une protection particulière le mettant à l’abri d’une éventuelle arrestation. Et si vraiment il craignait une quelconque arrestation une simple intervention publique de Hocine Aït-Ahmed mettant en garde les autorités françaises, aurait suffi pour qu’il se déplace en France sans la moindre inquiétude.

    La vérité est que Samraoui et ses protecteurs savent mieux que quiconque que Hasseni n’a rien à voir avec Hassani ni avec l’asassinat de Mecili. On comprend bien pourquoi Samraoui cherchait à accuser une personne qui ne connaît rien à l’affaire pour s’éviter des poursuites judiciaires pour complicité surtout qu’il est en Europe et il n’a pas où aller pour fuir la justice. Mais, y a-t-il quelqu’un qui pourrait dire pourquoi ses protecteurs qui se recrutent dans les milieux de la famille politique de Mecili, s’efforcent-ils à se taire sur la complicité de Samraoui ? Avant de se creuser les méninges pour répondre à la question il faut bien se rappeler que le colonel Samraoui gérait les dossiers des partis politiques de ce qu’on appelle l’opposition, quand il était aux côtés du général Smaïn. La suite on la saura bientôt. Attendons…

    Hichem ABOUD

    27/02/2009

    Alors, réaction ou sempiternelle dérobade?

  49. AMMISAID dit :

    Ils et elles sont installés sur le site comme ils l’ont fait sur l’Algérie. Ils et elles insinuent le doute par petites touches douces mais mortelles sur tout ceux qui essayent de dénoncer ce pouvoir qui a rendu notre pays tel un grand bazar où la seule loi qui a de la valeur : est celle de la raison du plus fort et de celui qui est capable de tuer autant qu’il en faut pour maintenir le peuple dans la pauvreté et la misère. Samraoui est l’unique responsable de de toute l’horreur et de tout les malheurs de l’Algérie et Aboud est son unique sauveur et le seul garant de son avenir. Circulez, il n’y a rien à voir, tout est clair et tout beau dans le pays gouverné par des hommes d’une grande valeur morale, d’une intégrité belle comme la rose aux exquises odeurs, d’une noblesse que jalousent les rois d’ailleurs, d’une sincérité qui voudrait avoir un coeur pur, d’un amour pour leur peuple capable d’offrir des frissons à la mort et en plus de toutes ses qualités rares, voire, introuvables sur toute la terre, ils étaient des revolutionnaires au courage et à la force qui auraient pu faire trembler les lions aux griffes acères. Circulez, il n’y a rien à voir, l’Algérie est indépendante, libre, démocratique et très prospère. Circulez, il n’y a rien à avoir, ce que vous avez vécu durant 50 ans n’est qu’un vilain cauchemar qu’il faut oublier et qu’il faut effacer de vos mémoires : Krim, djaout, chabanni, Mekbel, boukhbeza, benhemouda, Meceli, khider, yefsah, matoub…ne sont pas morts, patientez, ils vont revenir un jour, vous pouvez encore les entendre, les lire, les voir, les aimer, les inviter chez vous un soir, ils ne sont pas morts si vous les avez garder dans vos coeurs et si vous n’avez pas oublier qu’ils étaient assassinés par ceux qui tiennent votre pays par la gorge comme une hyène tient dans crocs un cadavre qui aurait aimé se trouver sous terre. Circulez, il n’y a rien à voir, des hommes honnêtes qui sont vos proches, vos cousins, vos voisins et vos frères veillent sur vos frontières, sur les milliards de dollars qui sont rentrés dans les coffres forts, sur votre sécurité et celle de vos biens materielles, sur votre santé et celle précaire de vos enfants, de vos épouses et de vos mères, sur vos écoles et vos universités où ils enseignent le vrai et le noble savoir, sur votre identité diverse et millinaire, sur votre histoire valeureuse et temeraire, sur votre culture riche et dotée d’un immense trésor, sur vos valeurs ancestrales qui pronaient la solidarité, la fraternité et la tolerance entre frères et soeurs…sur tout et tout, plus tout et tout, dormez, ne réflechissez pas, ne vous unissez pas, ne croyez pas à vos possiblités intellectuelles, ne progressez pas, n’apprenez pas, fermez vos yeux et rêvez de votre bonheur si rare, si doux et si fort, fortifiez vos haines, vos méfiances, vos peurs, droguez vous et montez aussi loin que vos délires, bouchez vos oreilles et écoutez bien les murmures tendres que vous susurre le mensonge mieileux qui vous endort, ne travaillez pas, n’inventez pas, ne créez pas, ne débattez entre vous, ayez raison c’est ça l’essentiel, laissez vos enfants dans les bras de l’ignorance la plus rusée et la plus sincère et n’omettez pas de leur raconter des histoires qui les maintiendront dans le rêve jusqu’à ce que tout soit trop tard, n’ommettez pas de les insulter, de les traiter d’aghyoul, de ratés et d’incapable d’apprendre, de faire, d’agir et d’accéder à tout savoir. Etess ami, etess mazal elhal, ourifou wara, koulech mazal, dormez et croyez l’avarice pourra ouvrir un jour sa main pour ceux qui vivent dans la misère, croyez ceux qui disent Samraoui ce notre nouveau colonisateur et qu’il suffit de l’arrêter pour que le bonheur, la tanquillité, la liberté et la lumière reviennent chez nous par le sol, le ciel et la mer. Dormez et attendez que la perversité et orgueil se transforment et muent sous nos yeux pour devenir : piété, humilité et fraternité en couleur du mois d’avril. Dormons, mangeons, hurlons, crions, buvons, cassons, mourrons, manifestons,fumons, critiquons, soupçonnons, méfions nous les uns des autres et avonçons en reculant vers la prison qui nous ouvert ses portes pour écouter nos rois nous chanter la berceuse qui apaisait, jadis, avec rien nos ventres. Interdisons nous d’écouter calmement, de lire attentivement, en comparons avec ce que nous vivons, ceux qui disent les vivants et les morts : Azem, AÏT MENGUELLAT (il a tout dit clairement et nettement sur nous, sur eux, sur nous et sur eux et sur les autres d’avant, de maintenant et de plus tard), matoub, alloula, slimane benaissa, AÏT AHMED (c’est quoi la démocratie, c’est quoi la liberté, c’est quoi l’alternance du pouvoir, c’est quoi le pouvoir fossoyeur….c’est quoi la politique? ISSIAKHEM (l’art et la peinture) MAMMERI (la culture, notre identité, comme la developper, la promouvoir, sur le peuple et la guerre), Feraoun, haddad, dib (sociologie, literrature…), kATEB YACINE (la revolution du peuple pour le peuple, la diversité culturelle…) ferhat abbas, mimouni (le fleuve détourné), iben kheldoun (histoire avec un grand H), taous amrouche, thimouchouha, emir abedlkader (la spiritualité profonde), el3nka (la puissance de la note, de la frappe, de l’harmonie, du serieux et de l’amour de la musique et du mot et de son sens)…La liste est longue, riche, délicieuse, douce, ils rendent le fou normal, l’égaré sur le chemin, le mensonge est dévoilé, l’ignorance est chassée, la peur est vaincue, le doute est anéanti, la méfiance est écarté…Nous avons des hommes et nous avions des hommes et nous aurons des hommes. Mais, il faut cesser de les suivre, de les croire, d’attendre d’eux ce qu’ils n’ont pas pu donné en 50 ans de régne absolu, le peuple ( les kabyles, les chaouis, les arabes, les croyants, les mozabites, les immigrés, les athées, les femmes, les djounds, les cadres, les opposants, les policiers, les journalistes…)ne les avait jamais géné, au contraire, faites, ils ont tout détruit, ils ont tout morcelé, ils ont cassé notre unité, ils ont gaché toutes les occasions, ils ont souillé notre revolution, ils nous ont utilisé les uns contre les autres pour s’entre tuer, pour se detester, pour s’insulter…Et, ils continuent et ils ne veulent rien lâcher et ils vont encore continuer à nous diviser pour durer et continuer à régner. J’ai regardé l’extrait de la réalité que vit notre pays, proposé par notre compatriote Taniwiren que je salue fraternellement et respectueusement et je me suis dis que cette réalité n’est rien par rapport la totalité de la réalité que nous vivons riches ou pauvres et je me demande que sont devenus nos coeurs ? Un coeur dur comme la pierre ne peut sentir la souffrance que notre peuple endure car il n’est intéressé que par la satisfaction de son orgueil et de ses besoins primaires.

  50. Tinawiren dit :

    Merci Ammisaïd.

    Avec votre façon qui interpelle les consciences de tout un chacun, vous avez tout dit.

1 2

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER