L’ALGÉRIE BÂILLONNÉE

bouchachi2.jpgMercredi dernier, le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) a réunis autour de la figure historique d’Hocine Aït Ahmed – l’un des fondateurs du Front de libération nationale et opposant de la première heure avec son parti, le Front des Forces Socialistes (FFS) – Salima Ghezali, prix Sakharov des droits de l’homme, l’écrivain Slimane Benaïssa, Mustafa Bouchachi, président de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme et Josée Garçon, journaliste et grande connaisseuse de l’Algérie.

Les intervenants ont disséqué devant une salle bondée les raisons du naufrage de l’Algérie, un pays contrôlé par l’armée et la Sécurité militaire, devenu le Département de renseignement et sécurité. Le débat était accompagné du documentaire Algeria’s bloody years (Les années sanglantes d’Algérie) des réalisateurs Thierry Leclère, Malek Bensmaïl et Patrice Barrat. Le FIFDH se tient jusqu’au 15 mars à la Maison des arts du Grütli. Il porte la parole de ceux qui peinent à se faire entendre au Conseil des droits de l’homme, en session à Genève jusqu’au 27 mars.

Photo: Hocine Aït Ahmed, Mustafa Bouchachi, Josée Garçon, Slimane Benaïssa, Salima Ghezali lors du débat organisé mercredi soir par le FIFDH. (swissinfo)

Commentaires

  1. massile dit :

    slt je suis algerien.

  2. salem dit :

    je pense que le commentaire n’appartient pas à ami said????????????

  3. Ammisaid dit :

    Moi, je le vois plutôt comme une petit rat blottit dans son coin attendre cette mort qui ne veut même pas de lui ! Et la photo le confirme !Ceci welach el vote ewlache !

  4. samir dit :

    Je me premets pour la premiere fois d’insulter quelqu’un et j’en suis navre mais la personne qui a usurpe le pseudo de Ammisaid depuis une semaine est un CHIEN de la pire espece, ni honneur ni dignite et qui parle de son maitre, apres avoir assassine la plupart des grands hommes de ce pays, chasse quelques-uns, il ne leur reste que M. Ait Ahmed le dernier des mohicans comme le suggerait l’ancetre du DRS en 1963 lorsqu’on lui a ramene le livre du meme nom pour le lire en prison.

    Makfatkoumch l’Algerie tout entiere pour deverser votre venin et commettre vos crimes, voila que vous vous mettez a l’internet bande de criminels, traitres, Que Dieu vous maudisse.

  5. l'étranger dit :

    Vous n’avez rien compris au commentaire de ammi said! Relisez-le bien et à tete reposee!
    Au revoir

  6. mimoo dit :

    vive l’abstention

  7. Ammisaid dit :

    Je parle de celui qui me piste depuis environ dix jours. Je ne comprends pas comme vous n’arrivez pas à faire la différence entre mes écrits et ceux de ce rat qui utilise mon pseudo pour me salir et salir ceux qui j’ai défendu maintes et maintes fois ici et ailleurs. J’ai maintenu le même pseudo car même si je le change, il continuera à me pister. Mes idées et mes convictions sont claires, vous n’avez qu’à relire tout mes commentaires qui sont dans libre débats et que El mouhtarem a, souvent, mis pour quils soient commentés par les uns et les autres. Je suis triste que SAMARITAIN, Samir et d’autres n’aient pas compris de qui je parle et que vous soyez tombé dans le piège de celui qui ne cesse pas de m’insulter. Moi, je peux arrêter d’intervenir sur le site, si le doute sur moi est réel, il suffit de me le dire. El mouhtarem normalement doit savoir que je n’ai pas varié d’un mot dans mon dicours.
    Cordialement et fraternellement à toutes et à tous.

  8. kenza dit :

    voilà où nous en sommes? pourquoi tant de haine alors qu’il est simple d’exprimer son opposition sans insltes et sans porter atteinte à autrui. Pour ceux qui ne le saurait pas encore, cela fait une semaine environ qu’un mauvais esprit s’amuse à brouiller les cartes. je vex le rassurer il n’y parviendra pas.

    D’abord Ammisaid puis ensuite Jazairia ont été victimes de sa contrefaçon. ce n’est qu’un pauvre d’esprit qui n’arrivant pas à les égaler s’est mis à leur empunter- de manière frauduleuse- leur pseudos- seulement entre le pseudo et le contenu il y a loin de la coupe aux lèvres. ces simagrèes n’ont qu’un seul objectif nous empêcher de nous exprimer.

    et pour mieux noyer le poisson il s’est attaqué ce minus à deux personnes ayant adopté des positions divergentes sur certains sujets et notamment sur l’Affaire Mécili et le cas du diplomate Mohamed Ziane Hasseni.

    alors aujourd’hui je signe Kenza et tout à l’heure je signerai autrement et ce soir encore autrement et demain sera un autre jour. chacune de mes interventions se feront sous un pseudos différents, une seule fois, afin d’éviter le clonage.
    c embêtant, mais Jazairia sera toujours là, et après tout ce n’est q’un pseudo, qui résume certes, ma position de principe anti clanique et entièrement pro Algérie qui devrait être au dessus de toutes les divisions et appartenances.

    bien que fort opposée à Ammisaid sur bien des aspects, je suis aujourd’hui de tout coeur à ses côtés et je soutiens son intervention de riposte au « rat » qui veut nous ronger. mais patience, il y a tellement de maladies qui touchent les rats que bientôt nous en serons débarrassés. que le typhus l’emporte.

    pour commenter quand même la réunion sus mentionnée, j’ai beau effectué des recherches sur le net, et Dieu sait qu’il y a vraiment tout, même jazairia, eh bien pas la ^moindre trace de ce comité. est-il une création récente de M. Ait Ahmed, qui quoique l’on dise demeure un historique de l’Algérie et donc malgré son grand age, un témoin crédible sur l’histoire de l’Algérie et sur la guerre d’indépendance. mais j’ai bien peur, et je pèse mes mots, que ses analyses de l’actualité algérienne ne soient quelque peu déformées par le prisme vaudois.
    d’ailleurs, l’article commence ainsi : »le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH) a réunis autour de la figure historique d’Hocine Aït Ahmed – l’un des fondateurs du Front de libération nationale et opposant de la première heure avec son parti, le Front des Forces Socialistes (FFS) » alors que la photo montre clairemet qu’il est assis en bout de table. cela signifie que de lui même il s’est mis en retrait du débat. en tout cas qu’il ne voulait pas être le meneur. si l’on en juge selon les apparences c’est bien José Garçon qui mène le débat, elle est au centre. je respecte tout à fait ls éminentes personnalités réunies autour de ce thème ô combien sensible et délicat tant la frontière est élastique dans les esprits des hommes dès que l’on aborde les droits de l’Homme. ce qui st ondamné aujourd’hui sera caressé demain et ceux qui sont honnis aujourd’hui seront adorés demain, c ce qu’on voit au quotidien, et malheureusement pour les autres peuples, il ne s’agit pas d’une exception algérienne.

    j’ai noté aussi que d’emblée, on situe la dramaturgie, n’est ce pas cher Slimane, en disant sans autres précisions : « opposant de la première heure avec son parti, le Front des Forces Socialistes (FFS) ». à force de lui dire qu’il est opposant c’est devenu un déterminant sans conséquences. à qui, à quoi. on joue au subliminal , on veut dire je suppose: aux militaires. bien mais pourquoi ne pas le dire ouvertement.

    en fait, cette phrase, résume parfaitement la situation lamentable du FFS: un chef historique retranché à Lausanne, un gérant intérimaire qui fait surtout face à ses détracteurs, quelques centaines d’adhérents et surtout des milliers de sympathisants, dont moi même, si si je vous l’assure, qui rêvent de voir le Parti agir en tant que Parti et non pas se résigner à cette mascarade d’opposition.

    par ailleurs je ne suis pas du tout de ceux qui pronent l’autarcie politique, Zaama Zaama hna forts alihoum ( sous entendus le reste des terriens), mais quand même ma sensibilité de jazairia me fait automatiquement au moins ciller face à ce genre d’initiatives. que signifie cette réunion dans la conjoncture actuelle?
    en vérité l’article s garde bien de nos dire les sujets abordés et s’il y a eu une conclusion et des recommandations? on ne nous dit rien comme si les initiateurs voulaient d’eux même se confiner à la confidentialité c quand même surprenant. ou alors cela veut dire qu’il y avait une participation anecdotique.

    enfin, malgré l’envie de vor l’Algérie abriter le plus de conférences, débats et séminaires, je crois très franchement qu’on peut faire l’économie de tels festivals qui n’aboutissent à rien car en définitive il ne s’agit que d’un théâtre ambulant qui sert avant tout à l’exhibition de parfaits marionettistes.

  9. kenza dit :

    je reviens, juste pour corriger, j’ai fini par trouver le site du FIFDH et je vous donne ci après la liste du comité de direction. jugez de vous mêmes l’équilibre régional pour un festival qui se dit international. sans commentaires.

    Léo Kaneman , codirecteur du FIFDH, membre fondateur
    Yaël Reinharz Hazan , codirectrice du FIFDH, membre fondatrice
    José Garçon, journaliste
    Annick Stevenson, journaliste, membre fondatrice
    Eric Sottas, directeur de l’Organisation Mondiale contre la Torture (OMCT), membre fondateur
    Pierre Hazan, Professeur à l’IHEID – Genève, spécialiste de l’humanitaire et droits de l’homme
    Antoine Bernard, directeur Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH)
    Daniel Bolomey, secrétaire général d’Amnesty International Suisse (AI)
    Laurence Boisson de Chazournes, Professeur, Faculté de droit, Université de Genève
    François Sergent, directeur adjoint de la rédaction du journal Libération
    Marie Heuzé, Directrice du service de l’information des Nations Unies à Genève
    Andrew Clapham, Professeur de Droit International Public, Institut de hautes études internationales et du
    développement, directeur de la Geneva Academy of International Humanitarian Law and Human Rights.
    Sylvie Cohen, journaliste, ancienne directrice des affaires extérieures du Canton de Genève
    Jean-Christophe Rufin, Ambassadeur de France au Sénégal, écrivain
    Abderrahmane Sissako, cinéaste
    Afsané Bassir-Pour, directrice du centre régional d’information des Nations Unies à Bruxelles
    Richard Werly, journaliste

  10. Mohand dit :

    Conjoncture actuelle : pléonasme ou tautologie ?
    Mais ceci est un détail de style. Sur le fond par contre, il y a beaucoup à dire. On peut dire entre outre que ce festival comme toutes réunions de personnes cultivées et qui savent de quoi elles parlent , sont les bienvenus. Nous avons beaucoup à apprendre des Etrangers puisque nos frères sont radins de bonnes leçons de vie mais sont très dispendieux quand ils faut nous induire en erreur ou nous tromper.
    L’histoire du rat racontée avec brio et sagesse par Ammisaid est une maladie algérienne à laquelle nous n’avons pas encore trouvé de remede, nous vivons avec. Il faut le traiter avec hauteur et ne pas lui donner une place plus qu’il n’en faut. Ammisaid l’a d’ailleurs compris, méprisons ce genre de phénomènes c’est la réponse qui vaille.
    Nous avons tous un ADN différent, tout comme nous écrivons chacun à sa manière. Ammisaid a un style qui ne peut être copié , de même que celui de djazairia .
    Il m’a semblé avoir aperçu pendant un instant un article donnant l’IP de cet usurpateur, je n’ai pas eu le temps de le noter, car alors je pourrai probablement trouver d’où il nous envoie ses balles empoisonnées.

    Je ne participe pas beaucoup ces derniers temps, j’observe un certain repli. C’est ma manière à moi de refuser de participer même avec des écrits acerbes, au cirque qui s’y déroule en Algérie et qui a pour toile de fond , la reconduite de l’équipe Bouteflika, ses amis grabataires ainsi que les généraux sans armée et sans gloire.

    Je préfére suivre les évenements à l’international qui fondent de nouvelles politiques mondiales et notamment la préparation du G20 avec à la clef des décisions importantes dont celles concernant les paradis fiscaux où se cachent les milliards « noirs ».
    Qu’ils se gardent de festoyer, d’autres qu’eux sont aux charbons pour des changements importants. Nous aurons un jour prochain des listes … et des preuves. Tout un programme je l’espère. On leur dira alors rendez l’argent! Ou dites nous d’où il vous vient.

    Dans notre pays quand tu as la force et le pouvoir administratif , tu peux tout faire et les autres applaudissent. Nous sommes des beni oui oui.Il suffit de voir comment on a laissé glisser sans à coup , les déclarations du patrimoine des dirigeants Algériens. Le mensonge régne en maître absolu incontestable et incontesté, alors je médite et je cherche à comprendre, j’avoue ne pas comprendre quel honneur et quel prestige ils peuvent revendiquer en agissant comme ils le font? Quel besoin leur reste t il à satisfaire puisqu’ils peuvent tout. On veut la vérité et la justice ils veulent pas la laisser se propager et sortir, alors je cherche. Il faut trouver ce qui leur fera le plus mal.Alors cherchons svp!

    Mohand

  11. Ammisaid dit :

    AZUL ET SAHIT, à Mohand

  12. mabrouka dit :

    moi ussi je vous remercie. vous ne pouvez savoir a quel point c’est traumatisant d’être pisté ainsi. c’est comme un viol et d’ailleurs ça l’est c’est une violation d’ordinateur. je lui dis àce rat infâme que je suis du genre coriace et qu’il ne me fait pas peur. et comme je suis honnete, libre et indépendante de toute autorité eh bien je veux lui démontrer qu’il perd son temps. ce qui me paraît bizarre tout de m^me c’est qu’il s’en est pris à ammisaid et à moi. pourquoi nous deux seulement! du coup je me demande si tous les autres ne sont pas des partisans et que nous on veuille nous signifier d’aller jouer ailleurs. eh bien non! mille fois non, je continuerai à intervenir quand bon me semble et surtout lorsqu’il me semble qu’il y a une injustice de commise.
    le diplomate Hasseni n’est pas le militaire Hassani. je me demande d’ailleurs si ce n’est pas ce dernier ou Samraoui qui ennuyés par nos arguments et craignants d’être démasqués se font un malin plaisir de nous empêcher de réclamer justice et vérité.en effet qui a intérêt à vouloir nous empêcher de dire notre point de vue. surtout en cette phase ultime. car qu’on le veuille ou pas et quelle que soit la décision finale , j’espère le non lieu pour le diplomate, car tout indique qu’il n’est pas HAssani.
    tant que séviront les rats vicieux comme celui qui nous piste depuis une semaine,Ammisaid et moi, eh bien les hommes auront du mal à faire triompher la vertu. mais ils n’abandonneront jamais.et c’est cela le plus important. echec et mat espèce de rat d’égout.

    PS: est ce qu’El Mouhtarem pourrait empêcher le rat de nuire davantage.
    PS2: Ammisaid soyez tranquille votre style est inimitable. j’ai pris une décision contraire à la votre mais je continue tjs à vous accorder mon estime malgré nos profondes divergences.

  13. mabrouka dit :

    A TOUS,

    MABROUKA S’EN VA EN GUERRE. EXIT MABROUKA POUR AUJOURD’HUI.S’IL YA UN AUTRE POST SIGNE MABROUKA CE SERA LE RAT.

  14. samir dit :

    Desole pour ce malentendu AmiSaid mais le message reste valable pour les rats qui infestent le site.

  15. Ammisaid dit :

    A samir,
    Merci, je souhaite que l’on me juge sur ce que j’écris (uniquement sur deux sites, ailleurs, je n’ai pas confiance), je ne cherche rien d’autre que de dire ce que je pense depuis des années et de le partager avec mes compatriotes. Je suis pour une vraie démocratie et pour moi, seul le pouvoir qui a volé notre indépendance l’empêche de s’installer. Et, la démocratie est le seul système politique moderne qui offre aux peuples la possibilité de choisir leurs destinées librement. Je respectes beaucoup le F.F.S, son président, ses militants et surtout son idéal politique, sa constance dans la lutte et son refus absolu de vendre son âme au pouvoir. Les autres qui deversent sur moi leurs soupçons et leurs venins ne me touchent pas spécialement, ce que je souhaite c’est que personne n’use de mon pseudo où ceux qui veulent l’utiliser le précise pour éviter toute confusion. Et, la confusion, nous savons qu’elle ne sert que ceux qui se servent de nous et des richesses de notre beau pays. Thanmirth !

  16. samir dit :

    NchAllah un jour….kilyoum les malheurs des algeriens prendront fin et des hommes et des femmes d’honneur leur redonneront le sourire.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER