• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 15 mars 2009

Archive pour le 15 mars, 2009

Le MDS vend des procurations…

mds.jpgLe mouvement démocratique et social (MDS) de feu Hachemi Cherif ne participe pas à l’élection présidentielle du 9 avril prochain, mais prend part à la commission politique nationale de surveillance de l’élection présidentielle. Les dirigeants de ce « parti » ont procédé à  la vente de procurations pour les commissions de wilayas et de communes. Un citoyen venant d’une wilaya du pays peut acheter les procurations en gros, pour ensuite, les vendre au niveau de sa wilaya. Les procurations sont vendues à des prix « compétitifs » puis, le jour du vote, ils font travailler des jeunes chômeurs à 2000 DA au max. Pour rappel, l’Etat offre une somme de 30 000 DA par représentant au niveau de la commission. Par Smain

Urgent: Mandat d’amener contre Ferhat Mehenni

Nous apprenons d’une source judiciaire que le juge près le tribunal de Bouira a délivré un mandat d’amener contre le président du Mouvement pour l’autonomie de la kabylie (MAK), Ferhat Mehenni. Suivra…

Ksentini: « Bouteflika pourra passer le flambeau avant la fin du 3ème mandat »

ksentini0329elkhabar.jpgLe président de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’Homme, CNCPPDH, Farouk Kesntini, a affirmé aujourd’hui, au quotidien Wakt El Djazaïr, que le président Abdelaziz Bouteflika pourra passer le flambeau à un jeune avant la fin du 3ème mandat. M. Ksentini a cité le nom du SG du RND, Ahmed ouyahia, comme probable successeur du chef de l’Etat. El Mouhtarem

Les artisans, le chantage et Bouteflika

arti.bmpLes Artisans de la région Est du pays, qui soutiennent la candidature de Bouteflika, lui ont aussi lancé un S.O.S. pour un allégement ou le dégrévement de leurs fiscalités ! Il y a là une forme de chantage entretenu par les Artisans de la région Est quant à leur participation à la campagne présidentielle en faveur du candidat Bouteflika. Il faut dire que certains de nos compatriotes usent de malice et de chantage à chaque fois qu’ils savent que le pouvoir a besoin de leurs services ! Ne sont-ils pas les ennemis de la démocratie et les véritables empêcheurs de l’instauration de cette dernière dans notre pays ? C’est finalement des simples vendus tant sur le plan de la morale que patriotique ! D’ailleurs comment peut-on faire de véritables avancées en matière de démocratie dans notre pays tant que des suppots verreux existeront dans la  société. L’exemple concret de la Révolution algerienne menée contre le colonialiste français nous revient à l’esprtit. Celle-ci a duré plus de sept années à cause de quelques Algériens vendus qui pour des privilèges, ont cautionné la présence française en Algérie. Mais, ces suppots du pouvoir, doivent savoir que lorsque la tempête de la Démocratie soufflera sur notre pays, tout sera remis en cause et les choses changeront obligatoirement. Rien ne pourrait arrêter l’histoire de se faire car la justice finit toujours par se surpasser.
Donc courrez courrez mes lapins, vous n’irez pas trop loin avec vos manigances machiavéliques destinées à dilapider l’économie algérienne ! Comme on dit en jargon populaire, Dieu reconnaîtra les siens ! Mais, gare à vous.

Par Amghar Azemni

Blida: Des chèques pour Bouteflika

che.jpgLa direction de l’urbanisme de la wilaya de Blida a convoqué hier 15 entrepreneurs du bâtiment. Reçus par le directeur adjoint de l’urbanisme, ces entrepreneurs ont été sommés de remettre des chèques au nom du directeur de campagne du candidat Abdelaziz Bouteflika au niveau de la wilaya de Blida, a rapporté El Khabar. Le responsable de l’urbanisme s’est contenté de déclarer à ses « invités » que « l’ordre vient du wali ».

Présidentielle:La vérité sur les signatures collectées

lejour4.jpgSelon le Conseil Constitutionnel, le candidat indépendant Rachid Bouaziz n’a collecté que 4842 signatures. Le spécialiste de l’astrologie, Loth Bonatéro, a collecté 1120 signatures de citoyens, ALi Zeghdoud, président du parti du Rassemblement algérien (RA) a collecté 108 signatures d’élus et Mohamed Hadef, président du MNE a collecté quelques 40.000 signatures. El Mouhtarem

Le député et les «OPNI»

belka.jpg«Un courtisan est semblable à ces plantes grimpantes, faites pour ramper et  qui s’attachent à tout ce qu’elles trouvent » Montesquieu  

Dans une interview  » arrangée »  à la Dépêche de Kabylie, du 14 mars 2009, un ex-maire qui a abandonné sa commue pour un strapontin à l’APN, revient en mission commandée pour faire la promotion du 3e mandat et appeler les citoyens à voter. Là, n’est pas le drame. Libre aux gens de vendre leur âme…

L’exergue de l’entretien en question, et j’en remercie l’auteur, cerne de manière parfaite « le personnage » qui n’est plus un secret pour personne. On peut y  lire: «  Ancien P/APC RCD se fera élire député indépendant en surfant sur la vague de contestation du projet Alexo (une unité publico-privée d’extrusion aluminium). Aujourd’hui, il préconise la participation électorale pour, dit-il ” éviter à la région l’isolement politique”

Tout à fait ! Le mot est bien choisi. Le député qui a, lors de la dernière campagne électorale, déclaré sans sourciller «qu’il y a plus de démocratie dans un commissariat de police que dans un parti politique» a effectivement manœuvré en sous-marin, s’est pavané dans les corridors du ministère de l’Intérieur au point d’aduler Zerhouni, « surfé » sur la vague de contestation du projet Alexo et mené en bateau ceux qui l’ont propulsé et assuré d’une retraite dorée et qu’il traite aujourd’hui  d’OPNI (Objet politiques non identifiés). 

Entre autres inepties: «Moi,  je suis un député indépendant et ma mission consiste à porter haut et fort les préoccupations des citoyens de ma région. Sic !»  Pour député, c’est clair. Pour indépendant, ça fait glousser. Quant à cette formule tellement  chargée de populisme et de démagogie qui ne trompent plus personne «porter haut et fort les préoccupations des citoyens de ma région», je crois qu’il faut arrêter de prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas…  Pour réussir dans le mensonge, disait Lincoln, il faut avoir beaucoup de mémoire. Pour un mensonge aussi grossier, on ne peut pas faire mieux… Et manifestement, la mémoire semble vous faire grand défaut…

Justement, ces «OPNI», Monsieur le député  ont vainement attendu vous voir soulever  la question « Alexo » à l’hémicycle. Pas un traitre … mot.  Silence radio. Un silence assourdissant… et qui en dit long.  Qu’est devenu « ce panier à crabes » comme vous vous plaisiez à  désigner cette affaire ? Que sont devenus la sécurité et la santé des citoyens, Monsieur le député? «Je suis garant de la santé de la population», raisonne encore à mes oreilles, à celles de vos «OPNI» … Ou alors, maintenant que tout est rentré dans “l’ordre” et que beaucoup sont rentrés dans «les rangs»,  tout le monde est beau, tout le monde est gentil… Même Alexo… Même… même… et même…  Il est vrai que Khalida Toumi et bien d’autres,  issus de la même «école»,  ont fait des «émules»,  aiguisé bien des appétits et montré «la voie»…

Bon vent dans votre nouveau «statut»,  Monsieur le député et merci  de votre «offre», mais les “OPNI”  ne seront pas des OVNI (objets votants non identifiés). Oui, nous  serons au féminin et au masculin, singulièrement pluriels à boycotter  votre  prochaine pantalonnade Par R.Z.

Photo: Meziane Belkacem député de Béjaia et ancien maire d’Amizour

Liste des banques et établissements financiers agréés en Algérie

banque.jpgLa liste complète des banques et établissements financiers  agréés en Algérie au 3 janvier 2009 a été publiée par la Banque d’Algérie dans une décision parue au dernier Journal officiel.  Il existe actuellement vingt-et-une (21) banques et cinq (5) établissements  financiers agréés en Algérie.
Les 21 banques se composent de la Banque Extérieure d’Algérie (BEA),  Banque Nationale d’Algérie (BNA), Crédit Populaire d’Algérie (CPA), Banque de  développement local (BDL), Banque de l’Agriculture et du Développement Rural  (BADR), Caisse Nationale d’Epargne et de Prévoyance (CNEP-Banque), Caisse Nationale  de Mutualité Agricole-banques (CNMA-banque), Banque Al Baraka d’Algérie, City Bank NA Algéria, Arab Banking Corporation-Algeria, Natexis-Algérie, Société Générale-Algérie, Arab Bank PLC-Algeria, BNP Paribas-El Djazair, Trust Bank-Algeria, The Housing Bank for Trade and Finance-Algeria, Gulf Bank Algérie, Fransabank  Al Djazair, Calyon-Algérie, HSBC-Algérie, Al Salam Bank-Algeria.
Quant aux établissements financiers agréés, ils comprennent la Société  de Refinancement Hypothécaire (SRH) , la Société financière d’investissement,  de participation et de placement SPA (Sofinance-SPA), Arab Leasing Corporation,  Maghreb Leasing Algérie et Cetelem Algérie.

Messahel accable les ONG étrangères

messahel.jpgLe ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, a dénoncé, hier à Constatantine, les rapports des organisations non-gouvernementales (ONG), classant toujours l’Algérie en bas de l’échelle. Le ministre a affirmé que ces ONG établissent leurs rapports non sur des données économiques mais sur des comptes rendus de certaines associations et médias, lesquels n’œuvrent pas nécessairement pour l’intérêt de l’Algérie, a rapporté Le J.IndM. Messahel a reconnu le déficit de la communication de nos instances, notamment en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie et le développement qui s’opère en Algérie, ce qui constitue aussi un élément capital dans le classement que donnent souvent les ONG à notre pays.  Synthèse d’El Mouhtarem

Oran: 145 écoles envahies par les rats !

dlerat.jpg«Les élèves de 145 établissements scolaires du primaire à Oran sont exposés aux morsures de rats qui se sont proliférés dans ces écoles où l’hygiène fait défaut», a indiqué à La Voix de l’Oranie un responsable du bureau d’hygiène et de prévention de la commune d’Oran. 

La sonnette d’alarme sur le phénomène de prolifération des rats au niveau des écoles de la ville a été tirée jeudi dernier par Mme Djemaï, responsable du bureau d’hygiène communale, lors d’une rencontre ayant pour thème «Pour une ville propre et saine», co-organisée par la division communale de l’hygiène et de l’assainissement (DHA) et la direction de la santé et de la population (DSP).  «Les écoles se sont transformées en gîte pour les rongeurs, notamment au niveau de certains secteurs urbains comme Ibn Sina et El-Amir, et ce, dit-elle, malgré les différentes campagnes de dératisation destinées à éradiquer ce fléau.» «Cela nous pousse, ajoutera-t-elle, à intervenir, parfois, à quatre reprises, dans une seule école, avec tout ce que cela suppose comme moyens de pulvérisations. Au total, quelque 300 kilogrammes de poisons sont utilisés annuellement.» Synthèse d’El Mouhtarem

Commentaire: Au lieu de s’occuper de nos écoles, Boubakeur Benbouzid organise des séminaires sur l’importance de l’élection présidentielle.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER