Karim Tabbou à Amizour: “Nous allons mener notre campagne anti-vote”

tab1.jpgLe premier secrétaire du FFS a choisi la ville d’Amizour pour entamer sa campagne pour le boycott des élections présidentielles devant un nombreux public. Karim Tabbou a, dans son pamphlet, tiré sur “tous ceux qui bougent” pour ces élections. Il dira d’abord qu’à cette occasion de la journée historique d’arrêt des hostilités entre la France et l’Algérie, son parti appelle à casser les interdits pour expliquer par la suite que le chef de daïra d’Amizour a interdit ce regroupement, ce qui dément, selon l’orateur, les dires du ministre du l’Intérieur Yazid Zerhouni que les partisans du boycott sont libres d’activer. L’orateur estime que le FFS reste le seul opposant politique au pouvoir actuel et pour lequel le boycott est devenu un cauchemar qui hante les esprits de ses dirigeants. Selon Tabbou, “les populations se désintéressent de ces simulacres d’élections et le FFS ne fait que capter ce que pense cette population outrée.La DDK

Commentaires

  1. tri bienne dit :

    pour un boycoot massif .
    le jour du vote, j ‘invite le peuple a faire la grace matinee jusqua midi.

    une maniere pacifique d’ exprimer son refus au pouvoir totalitaire .

  2. nek dit :

    Je suis sympathisant du FFS, je vous dis chers camarades : ce que fais M.KARIM TABBOU ces derniers jours est historique, le seul homme (bien sur avec tous les militants du FFS) qui fais face à ce pouvoir totalitaire, soyons tous derrière et aux cotés de cet homme courageux.

    si seulement ils sont capable de lui donner un peux de temps pour parler à la télévision aux algériens, ça sera certainement la révolution ….
    bon courage pour le FFS, vive le FFs
    boycottons tous la mascarade du 9 avril 2009

  3. j'en ai marre de ce régime dit :

    Azul fellawen,

    Il n’est pas nécessaire d’être intelligent pour constater que le FFS est le seul parti qui dit tout haut ce que le peuple pense tout bas!

    Bravo Karim et bravo aux militants du FFS pour leur courage et leur honnêteté!

    Sympathisant et militant en devenir!

  4. syphax 2 dit :

    à la veille du décé du president houari boumedien , le president boutef avait des ambitiants de prise du pouvoir, seulement le colonel ben cherif lui avait dit , ya bouteflika , le jour ou tu seras président de la republique, ce jour là je raserai mes moustaches non pas avec un rasoir mais avec une pélle . Où sont les hommes de la trempe du colonel ben cherif ? Merci!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER