Le vent souffle à Annaba

bouteflika.bmpCe vendredi le vent s’est invité dans la campagne électorale; pas de chance pour Bouteflika, du moins pour ses immenses affiches placées n’importe comment et qui ne lui résistent pas. Le spectacle est édifiant : elles sont en lambeaux et les Annabis ricanent. Ils savent que le wali s’est déplacé en personne à l’hôtel Seybouse (l’équivalent ici de l’ Aurassi ) il a réquisitionné 6 balcons (avec les chambres) pour (mal) installer une immense affiche du beau Boutef. Le vent a fait des siennes et maintenant l’affiche en lambeaux  flotte au gré du vent. Belle revanche de la nature. C’est le même spectacle un peu partout dans le centre ville là où les immenses affiches ont été installées. Même celle où  Mennadi  (le sulfureux ex président de l’USMAn ) s’affiche aux cotés de l’Inamovible. En lambeaux. D’ailleurs curieusement les affiches de Boutef sont absentes dans les quartiers populaires qui sont ainsi tranquilles loin des agitations des riches excités qui ont cru s’approprier l’espace urbain avec la complicité des figurants qui se prennent pour des candidats à des élections présidentielles. Pauvre Louiza ! Maintenant on attend la pluie et on espère qu’elle va effacer ! Par Kamel Daoud, 20/ 03/ 2009

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    soubhana Allah!!le meme spectacle à Sidi B

  2. Mohand dit :

    Vous remarquerez dans cette campagne, que les « sulfureux » et les nouveaux riches, les trabendistes et les soit disant intellectuels khobzistes, vont se manifester de toutes manières possibles pour attirer les regards sur eux.
    Quand dans des pays de KOUFARS, comme on les appelle, si un membre d’une équipe se distingue par un fait même anodin, par exemple employé du personnel de maison et mal les payer , ou n’ayant pas de papiers en régles, ou bien avoir omis de faire sa déclaration d’impots etc… ils sont automatiques discrédités et la presse en parle avec maints détails , poussant les candidats à s’en séparer. Chez nous les voleurs, les tueurs, les faussaires etc… participent avec fugue à la Zerda électorale et personne ne s’offusque au contraire. Les autorités compétentes policières, judiciaires etc… les couvent de leurs soutiens et leurs protections , et le président et son équipe leur dit Merci pour vos milliards , nous vous revaudrons ça, car après notre éléction, nous vous ferons rentrer dans le club des intouchables , vous aurez l’image d’un proche du président , donc vous ferez ce que vous voudrez sans que personne ne puisse vous inquiéter, on s’y engagem leur disent ils !
    Mohand

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER