• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 22 mars 2009

Archive pour le 22 mars, 2009

Ali Gherbi l’invité d’honneur du FLN

Après une absence qui a duré plusieurs mois, l’ancien délégué du mouvement des Archs, Ali Gherbi, a réapparu mercredi dernier à l’occasion du meeting animé à Béjaia par le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem à Béjaia. Ali Gherbi, candidat malheureux aux élections législatives de 2007 sur la liste du PNSD, a discuté avec le représentant personnel du président Bouteflika durant 15 minutes. Il est temps pour que la population kabyle demande des comptes à ceux qui l’ont trahie ! 

bigchitta.pngL’intrusion de Daniel Benyounes, Sénateur du tiers présidentiel et frère de Amara Benyounes, dans la campagne en France agace les partisans de Bouteflika. Dès son arrivée, il a provoqué la colère de Abdelmadjid Azzedine, député FLN de l’immigration et directeur de campagne pour  la région Ile-de-France (Paris et sa région). Dans un communiqué suivi d’une déclaration au journal Le Parisien, Daniel Benyounes s’est en effet «autoproclamé directeur de campagne de Bouteflika pour la région Ile-de-France. Ce qui est totalement faux», explique un proche du député Abdelmadjid Azzedine. Source TSA

« Non, ils ne sont pas des lièvres ! »

lievre1.jpgLe coordonnateur de la Commission politique nationale de surveillance de l’élection présidentielle, Mohamed Teguia trouve «inacceptable» que des quotidiens nationaux affublent certains candidats à l’élection présidentielle du sobriquet de «lièvres», d’autant, a-t-il ajouté, que le Conseil constitutionnel «a dûment validé leurs candidatures». M. Teguia a, en outre, déploré que certains candidats fassent part de leurs griefs aux médias avant d’en informer sa commission, citant dans ce cadre «la plainte du candidat Mohamed Said dont ont fait écho hier certains journaux nationaux avant que la commission n’en prenne connaissance». Les candidats ne doivent recourir aux médias pour exprimer leurs griefs que lorsque la commission n’intervient pas pour régler le problème rencontré, a estimé l’intervenant, rappelant à l’occasion que «la commission veille à garantir le bon déroulement de toutes les étapes du processus électoral».

Bouteflika aux repentis: « Vous avez ruiné le pays, que Dieu vous ruine »

mezrag02elkhabar2.gif«Des voix s’élèvent pour revendiquer des droits, disant que je ne leur en ai pas donnés. Je leur dis que j’ai réussi à redresser la situation. Le peuple vous a accueillis à bras ouverts dans des situations difficiles. Cela au moment où vous (terroristes, Ndlr) avez détruit le pays. Vous (repentis, Ndlr), avez sali l’image de l’Algérie à l’étranger. Vous avez saccagé l’Algérie, que Dieu Le Tout-Puissant vous détruise», a affirmé Bouteflika à Tlemcen. Source L’Expression

«Certains sont impatients, comme s’ils étaient pressés de revenir. Vous avez ruiné le pays et vous voulez revenir ? Je ne peux me permettre d’aller au devant des gens et leur imposer de vous accepter dans ces conditions. Malgré cela, ils vous ont acceptés et accueillis avec du lait et des dattes», a-t-il lancé, précisant qu’il existe des voix qui disent que nous ne leur avons pas donné leurs droits. «Je ne vous donnerai pas vos droits ; c’est au peuple de vous les donner», a ajouté Bouteflika. «Vous avez agressé le pays à l’intérieur et attenté à sa réputation à l’extérieur. Vous avez ruiné le pays. Que Dieu vous ruine», leur a-t-il asséné, soulignant que «le peuple a eu à ce sujet une position plus historique que celle de la glorieuse ALN»Le Jeune indépendant

La CNAS et le portrait de Bouteflika*

algeriapresident432.jpgUne caisse de sécurité sociale, la plus importante au demeurant, vient de commettre un assez grave impair en se permettant de placarder en son siège national un nombre impressionnant de portraits à l’effigie d’un seul candidat. Outre le fait qu’il s’agit là d’un dépassement passible de sanctions de la part du Premier ministère, il faut bien souligner que ce genre d’excès de zèle ne sert aucunement la cause du candidat en question. Le Courrier d’Algérie * Le titre d’El Mouhtarem

Mostaganem: 20 élus abandonnent leurs partis pour Bouteflika

bout.jpgPas moins de 20 élus, issus des APC et de l’APW de la wilaya de Mostaganem, ont démissionné de leurs partis: FNA, El Islah et PT, pour aller soutenir le candidat Abdelaziz Bouteflika, a rapporté La Voix de l’OranieCes défections interviennent au moment où la campagne électorale est menée au pas de charge par les candidats en lice pour le siège de la magistrature suprême. Il s’agit de cinq (5) élus siégeant à la commune de Kheïreddine et de trois (3) autres de l’APC de Sour, dans la daïra de Aïn Tédelès, qui ont présenté avant-hier leurs démissions. Dans le même contexte, quatre (4) membres d’obédience Islah de l’APC de Sirat ont également déserté leurs rangs, ainsi que le P/APC de Benabdelmalek Ramdane et deux membres de l’APC de Mostaganem, également du FNA. A noter que parmi les membres démissionnaires, figurent les P/APC de Kheireddine et de Sirat. Pour rappel, du côté du Parti des Travailleurs, la députée et son époux, membre de l’APW, ont également rejoint les rangs du FLN. D’autres démissions sont annoncées dans les tout prochains jours.

Caricature de notre ami R.Z

baziz.jpg

Revirement de Mohamed Yacoubi

chelf.bmpLa coordination des cités en préfabriqué de la wilaya de Chlef apporte son soutien à la candidature d’Abdelaziz Bouteflika. C’est ce qui ressort du communiqué remis à El Watan par le président, Mohamed Yacoubi, et deux des membres de ladite coordination. De ce fait, elle appelle les citoyens de Chlef «à voter massivement le 9 avril prochain pour le candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika afin de barrer la route aux opportunistes et à tous ceux qui veulent exploiter la coordination à d’autres fins». La coordination justifie son soutien à ce dernier par « les nombreuses réalisations ayant vu le jour sous la conduite de Bouteflika, l’ouverture du dossier du préfabriqué et le transfert de 6300 nouveaux logements au social ». Par ailleurs, elle affirme qu’elle n’est sous la coupe d’aucun parti politique et qu’elle continuera à défendre les intérêts des sinistrés du séisme de 1980.

Non, je n’irais pas voter…

vote1.jpgNon, je n’irais pas voter, ni pour tes pastèques, ni pour ton tissu, ni pour ta maison et ni pour ton discours qui souffle comme le vent qui arrache et qui emporte des portraits géants qui narguent et méprisent les gens que tes programmes précédents ont oublié totalement. Non et non, non je n’irais pas voter pour ton viol de notre constitution, pour ton assassin du 19 mars 1962 et pour ton désir de te reconnaître de tous les colonisateurs qui ont marqué du fer rouge notre histoire. Ala, ala, ala ur tvotighara, ni pour tes promesses qui sortent de ta bouche mais que ne reconnaissent pas ton avare, ni pour ton futur successeur qui a toujours suivi le clan le plus fort du moment, ni pour ta réconciliation qui a glorifié et enrichi les criminels et qui a harcelé et délaissé les victimes innocentes des massacres collectifs, des assassinats ciblés et la destruction de nos valeurs de fraternité et de solidarité.

Ala, ala, ala ur tvotighara, pour les 150 milliards de dollars qui appartiennent à l’Algérie mais qui vont se retrouver dans les poches des occidentaux, des Chinois et des Orientaux à 49%, dans tes poches et celles de tes amis, tes flatteurs, tes lièvres, tes courtisans, tes clans, tes copains industriels, les partis politiques qui te soutiennent, tes députés, tes sénateurs, les journalistes qui te glorifient et qui te chérissent comme un père bon, affectueux et généreux et ceux quit ont vendu leurs âmes pour une bouchée de pain et dans les ventres affamés pour 2 % d’un peuple qui avait cru en ton aura, en ta mission messianique, en ta grandeur, ton amour pour ta patrie et en ta capacité à instaurer une justice sociale, une prospérité pour tous, une paix réelle, une concorde authentique, une justice soucieuse des victimes et sévères avec tout les coupables et quelque soit le crime qu’ils auraient pu commettre, une liberté de vivre pour toutes et pour tous dans la fraternité et la solidarité, une liberté d’expression consacrée et totale dans un cadre légal qui s’inspire des droits de l’homme et du respect des toutes les vies humaines et une alternance au pouvoir dans une compétition saine et honnête.

La, la, la manvoutich, pour tes millions de logements alors qui tu es incapable de reloger les victimes récentes des catastrophes naturelles et des tremblements de terre auxquelles tu avais une promesse ferme. La, la, la wa la, manvoutich pour ton incapacité à changer un ministre après dix ans de règne dans un climat financier exceptionnel et dans un climat social des plus calme, alors qu’ils ont tous echoués voire certains aggravés la situation des secteurs dont ils avaient la charge et alors que des hommes et des femmes sincères, compétences et amoureux de leur patrie sont exclus, pousser à l’exil, humiliés, placardés et réduits au silence.

La, la, lalalala, manvotich, manvitich pour tes autoroutes qui ne s’ouvrent pas, pour tes barrages qui explosent après une petite averse de rien, pour le célibat que tu imposes et qui ronge ta jeunesse (seul pays au monde où l’adolescence finie vers 30 à35 pour les femmes et 35 à 45 pour les hommes, pour ta mosquée qui coûtera 4 à 5 milliards de dollars alors que les universités, les écoles et les hôpitaux se degradent de jour en jour et certains ont atteint un état de délabrement avancé, pour les harragas qui tu punis, pour les suicidés que tu ignores, pour la prostitution que tu encourages, pour la terreur que tu armes, pour les injustices que tu fructifies, pour le mépris que tu affiches envers ceux qui te disent la vérité vraie de l’état de pays et de ton pays et pour ta propension à croire les menteurs qui t’entourent et qui t’endorment et ta propension à rejeter ceux qui t’avertissent fraternellement sur tes erreurs et sur la gravité de la situation dans laquelle se retrouve ton pays, dans tout les domaines (sociologique, économique, affectif, psychologique, intellectuel, spirituel, culturel…). Pour toutes ces raisons et pour pleine d’autres encore, je n’irais pas voter, outsrouhoura advoutigh, manrouch en voti, ni pour toi, ni pour un autre.
Fraternellement. Ammisaid

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER