• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 23 mars 2009

Archive pour le 23 mars, 2009

La permanence électorale de Bouteflika incendiée à Souk El-Tenine (Béjaia)

incendieprintanier.jpgLe siège de la permanence électorale du candidat Abdelaziz Bouteflika, fraîchement ouvert à la cité EPLF de Souk El-Tenine (35 km à l’est de Béjaïa), a été incendié dans la nuit de samedi à dimanche, a rapporté Liberté.  Selon certains résidents de la localité, l’acte aurait été commis par des jeunes, dont le nombre reste inconnu, qui auraient jeté des cocktails Molotov dans l’un des bureaux du siège. Tout le matériel a été brûlé, a précisé cette source qui ajoute toutefois qu’avant de prendre la fuite, les auteurs ont inscrit sur le mur du bureau “Ulac l’vote ulac”, “Non au vote”.

Moussa Touati à Batna: “Nous sommes des lièvres et eux qui sont-ils ?”

touati1.jpgLe candidat du FNA à l’élection présidentielle, Moussa Touati, s’est insurgé hier,  lors de son meeting à Batna, contre ses détracteurs qui taxent les candidats de “lièvres”. “Si nous sommes des lièvres, qui sont-ils eux ?” s’interroge le patron du FNA. Il clôturera son meeting par une longue plaidoirie pour la femme. “S’ils respectent effectivement la femme, ils ne doivent pas l’exploiter dans la campagne électorale, ils doivent lui donner ses droits sans les monnayer politiquement”, conclut Touati.

“Bouteflika est le candidat de la femme algérienne”

boutef2.jpgLa secrétaire générale de l’UNFA, Nouria Hafsi a affirmé hier à Boumerdès que Abdelaziz Bouteflika n’a nullement besoin de campagne électorale puisque le peuple le connaît bien. « Bouteflika a besoin d’un vote massif pour sa réélection le 09 avril prochain », a-t-elle souligné. L’oratrice a recommandé aux militantes de l’UNFA de poursuivre leur travail de proximité pour sensibiliser les femmes sur l’importance du vote et renforcer la mobilisation autour du candidat, Abdelaziz Bouteflika. Elle ajoutera que Bouteflika s’attellera à consolider la paix et la stabilité, en plus de la mise en œuvre d’un autre plan garantissant un développement durable pour le pays. Bouteflika est le candidat de la femme algérienne qui a défendu, durant la décennie noire, l’Etat républicain, a-t-elle conclu. Source La DDK

Présidentielle: Infos de Béjaia

Il parait que quatre supporters du MOB de Béejaia qui avaient assisté au match contre Sétif ont été interpellés et condamnés à deux ans de prison pour avoir déchiré des posters de Bouteflika !!!!!! Par ailleurs, lors du derby JSMB/JSK..vendredi dernier, les danseuses du ventre du ventru/député RND directeur de campagne de Bouteflika à Béjaia a été chassé lui et sa troupe du stade car les supporters chauffés à blanc les huaient et lancaient des slogans hostiles au pouvoir…ces esclaves étaient venus accrocher les portraits de leur maître au niveau du stade !!!
Voila qui prouve que la participation au carnaval frisera les 99% de votants!!! Tout le peuple ne rêve que de voter pour Bouteflika!!!!

Boycotter les élections présidentielles du 09 avril prochain

vote1.jpgBoycotter les élections présidentielles du 09 avril prochain  
C’est  faire vivre et entendre la voix du peuple algérien
Et ses aspirations à une vie meilleure !
 
Le 09 avril prochain, les Algériens et Algériennes sont appelés aux urnes pour élire leur président ou plus exactement réélire Abdelaziz Bouteflika et lui permettre de poursuivre sa politique de régression sociale. 47 ans après l’indépendance, l’Algérie n’a pas acquis l’autosuffisance alimentaire. Il ne se passe pas un jour sans que des émeutes de la misère éclatent aux quatre coins du pays, avec pour seule réponse la répression policière dans un pays toujours sous la chape de plomb imposée par l’état d’urgence. Nous connaissons, tous et toutes, les stratégies démagogiques et fallacieuses du  pouvoir algérien aux mains de Bouteflika et ses serviteurs pour donner l’illusion d’une démocratie en Algérie.
Les Algériens et Algériennes ne peuvent accepter cette mascarade électorale populiste cautionnée par des partis sans aucune assise populaire, et plus particulièrement par le parti des travailleurs de Louisa Hanoune. C’est un processus indigne de la tradition de lutte en Algérie.
Nous ne sommes pas dupes ! 10 ans de règne de Bouteflika c’est :
 
- Un chômage endémique notamment chez les jeunes sans aucune intervention volontariste de l’Etat.
- Des dizaines d’entreprises nationales en faillite ou privatisées au profit d’une minorité  mafieuse.
- Une Algérie de plus en plus riche et des Algériens de plus en plus pauvres (rente pétrolière faramineuse qui n’a aucune incidence positive sur la vie quotidienne de nos compatriotes.)
- Des services publics quasi inexistants parce que largement sous dotés (écoles, hôpitaux, logements, transport, accès aux énergies…)
- Des centaines de jeunes Algériens contraints à l’exil, captifs des intégrismes de tout bord, mettent leurs vies en danger pour espérer une vie meilleure.
- Une concorde civile et une réconciliation nationale qui masquent des milliers de victimes depuis 1999.
- L’amnistie des assassins et la répression des forces progressistes.
- Un code de la famille, consacrant un sous-statut de la femme et sa mise sous tutelle.
- L’instrumentalisation du maintien de l’Etat d’urgence pour museler les libertés individuelles et collectives.
- Des Répressions systématiques des mouvements progressistes et de ses initiatives.
- «Un coup d’Etat constitutionnel» pour assurer la survie du pouvoir et du système (la modification constitutionnelle sans consultation du peuple Algérien pour briguer une présidence à vie).
           
Le bilan des 10 années de « règne Bouteflikien», malgré des rentrées financières sans précedent liées aux hydrocarbures, démontre son incapacité et sa volonté de ne pas rompre avec les pratiques du pouvoir en place depuis l’indépendance. Corruption, bureaucratisme, répression sont les réponses aux aspirations de progrès politique, économique et social du peuple algérien ; la réconciliation nationale a permis de recycler l’argent du racket organisé collecté pendant la décennie noire et blanchi les assassins, intégristes et autres.

Aujourd’hui les Algériens et Algériennes veulent un réel changement qui passe inévitablement par l’instauration d’une République démocratique et sociale garante des droits fondamentaux et à l’écoute des aspirations du peuple Algérien pour plus de justice sociale (accès au travail, à la santé, au logement, à la culture, à l’éducation…)
Hier, nous avons su, par notre mobilisation et notre résistance collective, nous défaire du joug de la colonisation et accéder à l’indépendance, aujourd’hui, nous saurons nous défaire de ce pouvoir qui nous opprime et enfonce, chaque jour davantage, l’Algérie dans le chaos social et économique.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous ne devons pas baisser la garde face aux forces de décadences et de régression. Nous devons nous mobiliser pour barrer la route à ce pouvoir mafieux, opportuniste, et rentier.
Pour en finir avec la Hogra :
Boycottons les élections présidentielles du 09 avril
Barrons la route à ce pouvoir qui  méprise,  assassine et  pousse à l’exil.
 
Programme d’actions :

 - Dimanche 29/03/2009: Rassemblement diffusion de tracts 11h station Gambetta à Lille, 10h devant Géant à Roubaix – Samedi 04/04/2009: 09h Rassemblement diffusion de tract devant le bureau de vote, 15h Conférence Débat en partenariat avec le Collectif Afrique sur deux thèmes : commémoration du génocide Rwandais / situation en Algérie à la cave des Célestines.     
 
Lille le 19/03/09
Collectif des Algérien-ne-s pour le Boycott des Elections
collectif.algerie@gmail.com

Trouvez l’erreur

tout.jpgNotre ancien ministre de l’enseignement supérieur, et actuel ministre des Transports, exposait un projet à réaliser à l’horizon 2014. Vous remarquez que  »horizon » est devenu « horison » et personne n’a remarqué l’erreur.

Caricature de notre ami R.Z

rabac3afne.jpg

Ce que l’«Appel pour le changement» n’est pas…!

Essalam alaykoum chers compatriotes ! Signataires de ce texte, il me semble d’une importance majeure de souligner que cette ‘‘Appel’’ ne prétend aucune paternité corporatiste que ce soit… Et surtout aucune revendication intellectualiste ni dans sa forme et encore moins dans son contenu. Je voudrais uniquement témoigner qu’il s’agit juste de souscrire à une démarche volontaire pour donner du sens à la prise de conscience politique émergente. Sans aucune prétention dogmatique et/ou réductible à un bunker de vision simpliste. Il n’a jamais été un secret pour personne que la situation est d’une complexité dramatique qui donne des vertiges au meilleur de nos chers compatriotes. Il s’agit d’un ‘‘Appel’’ du cœur mais aussi de l’esprit à tous les concitoyens pour bâtir (ou tenter de bâtir, autant que faire ce peu) un socle commun faisant office de rupture viscérale aux réalités totalitaires subies collectivement. Un appel sans prétention aucune mais avec beaucoup de détermination. Conscient de ses justifications et des conditions qui l’ont engendrées. Le fond de la démarche est plutôt d’aller vers l’essentiel en se gardant bien des chemins qui ne mènent nulle part ; en évitant ensemble les faux labyrinthes ou toutes autres tentatives de diversions.

Aujourd’hui, le mal dans les entrailles de notre Algérie n’a cessé de nous interpeller à tous les niveaux. Et tous les remèdes sont les bienvenus ! Il serait encore plus dangereux de sombrer dans l’addiction de l’immobilisme que de tenter en toute humilité de chercher collectivement quelques raisons d’espérer d’une situation post-traumatique mais pérenne dans ses blessures… Épargnons-nous de gestes contre-productifs qui apporteront de l’eau au moulin ‘‘rouge’’ de sang du régime. Faisant une digue à toutes les consciences malheureuses qui ont perfectionné l’art de la division. Et qui ont brillé par l’asphyxie de la volonté du changement et la mise en veilleuse des meilleurs lanternes de notre patrie… 

En somme, notre démarche est certes perfectible, mais faut-il reprocher aux signataires d’être aussi faillibles que ceux qui refusent d’allumer une chandelle et préférant maudire l’obscurité ?!

Respectueusement votre frère 

Khoukoum Samy de Paris 

23 mars 2009

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER