• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 24 mars 2009

Archive pour le 24 mars, 2009

Un immeuble à deux façades pour la visite de Bouteflika à Blida

blida2.jpgblida1.jpgLors de la visite du président de Bouteflika dans la commune de Ouled Yaich (Blida) où il a inauguré la station du téléphérique Blida-Chréa, les autorités locales ont repeint la façade d‘un immeuble situé en face du lieu visité par Bouteflika. L’autre face cachée est restée dans un état lamentable.  

Je remercie le citoyen qui m’a envoyé les deux photos. 

L’ancien maire du FFS de la commune d’Aït Yahia rejoint Bouteflika

Les masques sont tombés !  Alors qu’en 2007, il dénonçait le « processus de liquidation du FFS mis en place par les services spéciaux », parce qu’il n’a pas été reconduit à la tête de la liste du FFS de sa commune, l’ancien président de l’APC d’Aït Yahia dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a rejoint officiellement la direction de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou. Mohand Benslimane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a ouvert une permanence de campagne pour le président candidat dans la commune d’Aït Yahia. El Mouhtarem

Ils ont quitté le RCD pour rejoindre Bouteflika

allilat1.jpgkhalida.jpgamara1.jpgouldali.jpg

Omar Allilat quitte le RCD, avec Mokrane Aït Larbi, en 1991. Il devient militant du RND puis député de ce parti à l’APN en 2007. Actuellement, il est directeur de campagne de Bouteflika à Béjaia.

Khalida Toumi était membre de la direction nationale du RCD et députée de ce parti en 1997. Elle quitte le parti de Said Sadi en 2001 pour rejoindre le président Bouteflika. Elle est devenue, depuis, ministre de la Culture.

Amara Benyounes était membre de la direction nationale du RCD et député de ce parti en 1997. Il occupe le poste de ministre de la Santé puis des Travaux publics. Il quitte le parti de Sadi en 2002. Il crée un parti politique l’UDR, l’Union pour la démocratie et la république. Bouteflika refuse de lui délivrer l’agrèment. En 2007, il se présente aux élections législatives à Alger. Il rate l’occasion de revenir à l’APN. En 2009, il fait les mains et le pieds pour rejoindre la direction de campagne de Bouteflika.

Ould Ali El Hadi était membre de la direction nationale du RCD, président de l’association Si Mohand Oumhand et président du MCB-coodrination nationale. En 2002, il quitte le RCD. Il est nommé directeur de la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou puis directeur de la culture de cette wilaya. Actuellement, il est directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou.

Affichage sauvage

boutef3.jpg

Photo AFP: Cette affiche géante couvre l’immeuble abritant la Chambre algérienne du Commerce

Les enseignants contractuels malmenés à Alger

algeriegreveenseignants261104.jpgIls devaient tenir, hier, un sit-in devant le Palais du gouvernement; les enseignants contractuels en ont été empêchés. Bousculés et malmenés, ils ont été contraints à quitter les lieux aussitôt dès leur arrivée. Les enseignants ont été pris à partie par de nombreux policiers devant le bâtiment abritant les services du Premier ministère. En civil ou en uniforme, les policiers étaient plus nombreux que la vingtaine d’enseignants qui ont fait le déplacement en réponse à l’appel de leur syndicat pour protester contre la précarité de leur situation. Arrivés sur les lieux vers 13h, heure décidée par le syndicat pour organiser ledit sit-in, les enseignants ont été obligés de partir à 13h30. Mais ils ont réussi à faire passer leur message : refuser la précarité et exiger leur intégration en tant qu’enseignants permanents. Brandissant des pancartes portant des slogans dénonçant la contractualisation, ils ont tenté d’abord de se rassembler sur le trottoir adjacent du Palais du gouvernement. A peine assis, les policiers leur intiment l’ordre de se lever et de quitter les lieux. Les contestataires refusent d’obtempérer et commencent à scander en cœur des slogans anti-contractualisation et critiquant le ministre de l’Education nationale. « Halte au contrat, nous demandons l’intégration », « Nous en avons marre des contrats de la honte » et « Monsieur le président, nous voulons l’intégration », ont-ils lancé, rapporte EL Watan

Ouyahia : »Ceux qui appellent au boycott sont des traîtres à la nation et des criminels »

ouyahia20bouteflika.jpgLe secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia a accusé, hier, lors d’un meeting à Bordj El Kiffane à Alger, les partisans du boycott de l’élection présidentielle d’avril prochain, de manipuler les  jeunes « alors qu’eux, ils se prélassent au bord de
la Seine. « Je vais être direct: ceux qui appellent au boycott sont les traîtres de la nation, des criminels ». Et d’ajouter que « la jeunesse algérienne ne doit pas être un instrument politique, votre réponse est d’aller vous exprimer librement le jour du scrutin afin d’élire votre représentant, c’est votre avenir qui est en jeu ». Ouyahia a appelé les Algériens à contrecarrer les desseins malveillants de ceux qui appellent au boycott à l’intérieur du pays et « les traîtres de l’Algérie qui veulent marchander avec les voix des Algériens ».  S’insurgeant vivement contre, a-t-il cité, « le diplomate et le militaire qui se sont retournés contre le pays et qui font dans la propagande pour l’instabilité de l’Algérie, et qui ont créé même une association à Londres appelant au boycott. Ouyahia s’est attaqué à certains titres de la presse demain». «Ceux-là mêmes qui en 2004 ont mené la bataille contre Bouteflika récidivent encore une fois». Tout en précisant qu’il ne fait pas dans la  menace, il a  tenu à rappeler  à ces titres en question  que «le pays a ses lois qui seront simplement appliquées ». 

Déclaration du jour…

rabaine104907803.jpgAu sujet du remboursement des médicaments par la CNAS, le candidat à l’élection présidentielle du 9 avril prochain, Ali Fawzi Rebaïne a déclaré hier à Mascara:  «L’Etat vole le citoyen qui se fait rembourser des miettes…C’est l’UGTA qui gère l’argent de la CNAS et qui tire profit des retenues des salariés…Un syndicat au service du pouvoir…En Algérie, c’est une minorité qui détient le monopole de l’importation des produits pharmaceutiques. Qui sont ces importateurs ?. Ceux qui étaient au pouvoir».

Justice: Me Sellini élu bâtonnier d’Alger

sellini.jpgRenforcé par une élection à plus de 45% voix, Me Abdelmadjid Sellini, contesté par certains de ses pairs, succède à lui-même au poste de bâtonnier d’Alger avec un score de 28 voix sur 31. Passé avec 28 voix sur 31, Me Sellini a raflé la majorité absolue lors du second tour de l’élection qui a vu la participation de 1900 avocats sur les 4000 qui exercent dans la capitale. Me Tayeb Belloula, membre de la commission de contrôle des élections, n’a pas manqué de signaler le bon déroulement du scrutin, que ce soit lors du premier tour ou du second, en affirmant que les recours introduits ne concernent que des aspects très techniques, comme par exemple le rejet de certaines procurations jugées non conformes. Quant aux candidats, qui ont appelé au boycott de l’élection, ils n’ont toujours pas annoncé s’ils comptent saisir encore une fois le Conseil d’Etat pour contester le déroulement du scrutin, comme ils l’ont laissé entendre lors du premier tour.

Présidentielle: Infos de Béjaia

allilat.jpgPlus de 6000 policiers en civil sont hébergés au niveau du lycée Ihaddaden de la ville de Béjaia et commencent déjà leur sale besogne puisque un gamin de 14 ans ayant osé déchirer une photo de Boutef a été suivi jusqu’à la maison où il a été arrêté et parqué au niveau du commissariat!!! Des blindés avec automitrailleuses bien mises en évidence ont sillonné la rue de
La Liberté!! le QG du sinistre député du RND et directeur de campagne de Bouteflika, Omar Allilat,  situé au rond-point Dawadji paré de posters géants de qui vous savez a été offert gracieusement par le propriétaire pour régularisation d’un contentieux car construction illicite. Mais tablons que Allilat et consort vont établir une lourde facture de location à Boutef….qu’ils se partageront entre hyènes!!!  Tout ceci dans l’indifférence ostentatoire des Bougieotes !!! Aucune effervescence au niveau de ces permanences ..!! Le peuple montre son mépris 3inani à toute la racaille dont le sieur Y. D  (trafiquant de cartes grises)!!!!! Par le Zouave

Photo: Omar Allilat

SILENCE INQUIETANT………

silence.jpgLe silence du citoyen est pesant. Que faut-il faire pour soulever le couvercle de l’aboutie nationale ? Quel pavé faut-il jeter dans les douves de la politique pour que les citoyens, dessillés par des éclaboussures, ouvrent leurs yeux et jettent enfin un coup d’oeil sur un environnement hostile au progrès, à la liberté et à un véritable Etat de droit. Le peuple algérien supporte avec insouciance, indolence et inertie chroniques toutes les impérities du pouvoir. Pourtant c’est un peuple intelligent et entreprenant outre mesure qui n’a pas pour habitude de résister lorsqu’il s’agit de défendre ses droits! Mais hélas, aujourd’hui il nous apparaît comme frappé d’une léthargie endémique, incapable de réagir ! Les Algériens somnolent au ronron des turpitudes publiques et ne s’enflamment uniquement pour de simples faits divers; la rue braille au lendemain d’une partie de football, mais ne fait que bavarder lorsqu’il s’agit d’évoquer un événement politique qui engage l’avenir de toute une nation.

Le peuple algérien va-t-il persister à s’accommoder d’un tel avilissement ? La sagesse placide dont il fait preuve avec une naïveté flagrante depuis des décennies, profite indubitablement aux dirigeants médiocres et caciques du pays.
La nation a trop souffert de multiples bassesses: le moment et venu de montrer à l’opinion internationale, que nous ne sommes pas un troupeau de veaux que l’on mène à l’abattoir; nous devons sortir du silence qui nous ronge avant que cela ne soit trop tard ! Ne pas aller voter, c’est se sacrifier pour son pays et c’est aussi être un gardien du temple républicain! C’est un véritable acte révolutionnaire ! Pour rendre service à ma patrie, je n’irai pas voter!

Par Azarzour n’tmourt

12

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER