Ils ont quitté le RCD pour rejoindre Bouteflika

allilat1.jpgkhalida.jpgamara1.jpgouldali.jpg

Omar Allilat quitte le RCD, avec Mokrane Aït Larbi, en 1991. Il devient militant du RND puis député de ce parti à l’APN en 2007. Actuellement, il est directeur de campagne de Bouteflika à Béjaia.

Khalida Toumi était membre de la direction nationale du RCD et députée de ce parti en 1997. Elle quitte le parti de Said Sadi en 2001 pour rejoindre le président Bouteflika. Elle est devenue, depuis, ministre de la Culture.

Amara Benyounes était membre de la direction nationale du RCD et député de ce parti en 1997. Il occupe le poste de ministre de la Santé puis des Travaux publics. Il quitte le parti de Sadi en 2002. Il crée un parti politique l’UDR, l’Union pour la démocratie et la république. Bouteflika refuse de lui délivrer l’agrèment. En 2007, il se présente aux élections législatives à Alger. Il rate l’occasion de revenir à l’APN. En 2009, il fait les mains et le pieds pour rejoindre la direction de campagne de Bouteflika.

Ould Ali El Hadi était membre de la direction nationale du RCD, président de l’association Si Mohand Oumhand et président du MCB-coodrination nationale. En 2002, il quitte le RCD. Il est nommé directeur de la Maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou puis directeur de la culture de cette wilaya. Actuellement, il est directeur de campagne de Bouteflika à Tizi-Ouzou.

Commentaires

  1. Amghar Azamni a dit dit :

    Tous ces gens cités la-dessus, sont des pseudo-personnalités qui ont tout simplement tronué leur dignité et leur honneur contre une venalité! C’est là une preuve flagrante qu’ils sont arrivés en politique sans aucune conviction ni idéologie à défendre! Ce sont des gans qui ne se respectent pas eux-meme , alors comment veulent-ils etre respectés par autrui? S’il est vrai qu’en politique , qu’il fat savoir prendre un peu de recul pour mieux rebondir, il n’en demeure pas moins qu’un respect intransigeant devrait etre respecté sur ce qui est du fond d’une lige politique propre aux gens civilisés! Rejoindre un clan que l’on a de tout combattu ou critiqué, cela s’appelle tout bonnement une trahison Messieurs! Gardez-vous donc de donner des leçons de militantisme ou de nationalisme à vos ainés dans la politique. Vous conviendrez que faire de la politique c’est avoir tout d’abord un minimum de solvabilité et de confiance.Malheureusement, ce sont des qualités que vous ne revetissez point!

  2. Amghar Azamni a dit dit :

    tronqué leur dignité et leur honneur contre une vénalité

  3. lenanterrien dit :

    Il faut dire que le RCD opère un retour aux sources!

  4. Fouroulou dit :

    L’espace de la politique publique devient un terrain de la promotion sociale individuelle. Bons nombres d’élus rêvent de poursuivre leurs mandats ou de devenir des hauts fonctionnaires pour garder leurs statuts sociaux et leurs rentes. Ce n’est pas criminel en soit. Beaucoup de pays connaissent ce phénomène. Les acteurs (ou peut-être les aventuriers) algériens ne sont pas plus rkhas que leurs équivalents en France, Italie ou USA. Les histoires de ralliement et chaises musicales défient les chroniques. Dans certaines vielles démocraties, des structures existent pour ‘dépanner’ les cadres en jachères, sorte de placards pour ranger les cadres en traversée du désert. On y trouve des conseils économiques et sociaux, ou des think tanks de tout genre, des missions pour le gouvernement et tas d’autres palliatifs pour justifier un salaire, des avantages et surtout rester dans la course.
    Ce que nous déplorons en Algérie, c’est que les mandatures pompent souvent des acteurs de la société civile. Les associations et les syndicats se retrouvent décapités. Les cadres ne reviennent pas. Même s’il n’y a aucune embouchure, le système rentier leur assurent des ‘retraites’ qui les dispensent de revenir à la charge. Le mémoire de lutte s’en va. Les vacances des postes de responsabilités font des appels d’air et déclenchent des luttes féroces pour les successions. Les couloirs vident permettent des acensions fulgurantes de ceux qui sont sensés être des cadres dirigeants.
    Résultats des courses, on n’arrête pas de découvrir l’eau chaude et chaque génération a son lot d’apprentis sorciers.
    Benbouzid doit ouvrir un cabinet conseil et management pour former des cadres à rester aussi longtemps en poste.

  5. le-zouave dit :

    vous avez oublié de rajouter dans le panier a crabes le sieur FERDJELLAH (bras droit de said) et sa clique de bejaia et sidi aich!!!

  6. SAMARITAIN dit :

    PAUVRE SAID SADI !

  7. democrate dit :

    Le RCD est nettoyé, la poubelle du RCD fait recette. Notre parti reste authentique et portera les espérances de toutes les luttes démocratiques. BEN YOUMES ou bien EL MAHDI, l’histoire retiendra les traitres, et les voleurs n’ont et n’auront pas de place au RCD.

    VIVE LE RCD, LE COMBAT CONTINU. DAW WEBRID NIG WEBRID LEQRARIS D ABRID.

  8. mouloud dit :

    tout d abord salut tous le monde par respect a vous tous ce sadi qui vit a l etranger voire ses enfants et leurs scolarite vous trouverez que c est normal tous ses gens qui ont quite son RCD(il appartient a sadi ce parti) il a fait plus de mandat que bouteflika je pense qu il esr a son 10 eme mandat il ne veut rien lacher ……………….fils de ………..au moins les autres ils ont prefere le changements ( l hadi khalida ben younes et autres……)alors ca vous donne a reflechir nonnnnnnnn

  9. abdelghani dit :

    tous vs prétendez servir ce vain concept qu’est la démocratie.Mais comme disait m.mammeri:-les formules les plus oppressives,les plus manifestement tyraniques,sont celles qui crient le plus à la liberté-alors ceux qui prétendent instaurer une deuxieme république,ns leur disons ns vs connaissons,vs ne venez ni de mars ni de neptune!Ces gens ont quitté le RCD car il est pourri et saadi est un dictateur comme ait ahmed qui ne veut pas lacher son trone chimérique.adios hombre

  10. massinissa dit :

    en peut quitté un parti,mais en peut pas changé des princépe,mais comme les gent (khalida amara elhadi….)sont princépe alore chenge meme les édie,et sur les gent qui dise que sadi est un déctature tousimplement parceque sadi dérenge le pouvoire est ses ralier alors c’est pour sa qui dise sadi ne cédé pas les cly de parti……..c’est il yas des autre comme le dr sadi l’lgerie vas bien

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER