• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 25 mars 2009

Archive pour le 25 mars, 2009

TSA ferme son forum !!!

logo.gifLe site Tout sur l’Algérie TSA a fermé son forum depuis ce matin. Les visiteurs ont été surpris par un message de la rédaction: « Chers lecteurs, le forum est momentanément fermé. Nous travaillons sur la mise en place d’un nouvel espace d’expression pour vos réactions. En attendant, vous avez la possibilité de vous inscrire sur notre site. Merci de votre compréhension. La rédaction. » Pour certains, le forum est fermé pour empêcher les internautes d’exprimer leurs opinions sur l’élection présidentielle et le candidat Abdelaziz Bouteflika. Des critiques qui ne sont pas du goût des annonceurs.   

Urgent: Le général Larbi Belkheir est décédé

belkher.jpgNous apprenons d’une source informée que le Général à la retraite Larbi Belkheir est décédé aujourd’hui à l’hôpital militaire de Ain Naadja des suites d’une longue maladie. L’information n’est pas encore rendue publique. El Mouhtarem

NB: Cette info reste à confirmer.

Algérie du mensonge: 200 DA pour assister au meeting de Younsi

younsi.jpgLes responsables de la campagne électorale du  candidat du mouvement El Islah au scrutin présidentiel d’avril prochain, Mohamed Djahid Younsi, dans la wilaya de Boumerdès, ont trouvé une astuce pour ramener des jeunes au meeting animé par leur candidat. Gênés par l’absence d’un auditoire dans la salle abritant le meeting de Djahid Younsi, les dirigeants locaux d’El Islah ont fait le tour de la ville en bus pour ramener des enfants et des adolescents moyennant une somme de 200 DA pour chaque personne. Il suffit de voir cette photo pour se rendre compte que ces jeunes n’ont aucune relation avec le parti islamiste. El Mouhtarem  

Boutef est aussi un danseur

boutef4.jpg

Algérie du mensonge: Des gamins au meeting de Hanoune

hanounecopy1.jpgLa secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) et candidate au scrutin présidentiel d’avril prochain, Mme Louisa Hanoune, a animé lundi un meeting dans la ville de Mostaganem. Selon le quotidien El Watan, le meeting électoral a eu lieu avec les sympathisants de la candidate du PT dont de très nombreux enfants en bas âge, des écoliers et des adolescents, ramenés par bus entiers depuis la campagne environnante.

Algérie du mensonge: Pas de monde au meeting de Sidi Said

sid.jpgLe secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi-Saïd, a animé hier un meeting à Hassi-R’mel en faveur du candidat Bouteflika.Selon le quotidien Liberté, l’esplanade du centre culturel Ayadi-Laïd de Hassi-R’mel n’a pas vu un déferlement de foules. Ce qui a certainement contraint les organisateurs à remplir ce lieu en affrétant des autocars pour les sympathisants de l’Alliance présidentielle dépêchés des autres communes de Laghouat. Du coup, le meeting a été retardé d’environ 45 minutes. Ce qui a fait dire à beaucoup de participants qu’il s’agit d’un manque d’intérêt affiché par les citoyens quant au vote du 9 avril prochain. 

Algérie réelle: El Oued, Des habitants bloquent la route

berrianeemeutes.jpgDes centaines d’habitants de la localité agricole de l’Akfadou relevant de la commune de Debila, dans la wilaya d’El Oued, sont sortis, hier, dans la rue à la suite de l’accident de la route qui a coûté la vie à un jeune homme. Le drame a eu lieu lorsqu’un véhicule roulant à vive allure a percuté de plein fouet la victime de 17 ans qui traversait la route reliant sa localité à la commune de Trifaoui. Les manifestants ont coupé la route à l’aide de pneus brûlés et de pierres. Les protestataires ont déclaré qu’ils avaient à maintes reprises réclamé la pause de de dos d’âne sur la route précitée, en vain. Cette négligence, ont-ils précisé, a coûté la vie à trois autres personnes en l’espace de deux mois, a rapporté El Watan.

Algérie réelle: Sit-in des enseignants contractuels devant la Présidence

greve22548552.jpgEmpêchés avant-hier de tenir leur rassemblement devant le Palais du gouvernement, les enseignants contractuels comptent revenir à la charge. Réuni hier à Alger en présence des représentants de neuf wilayas, le Syndicat des enseignants contractuels décide d’organiser, aujourd’hui, un nouveau sit-in devant le siège de la présidence de la République. «Le conseil des enseignants contractuels a décidé de poursuivre la protestation en organisant un sit-in de 24 heures devant la présidence de la République », indique un communiqué. Estimés à près de 40 000 enseignants à l’échelle nationale, les enseignants contractuels demandent, rappelons-le, leur réintégration à leurs postes actuels et le versement de leurs salaires impayés. Source El Watan

Caricature de notre ami R.Z

livres.jpg

En Algérie, les mandatures pompent souvent des acteurs de la société civile

dput.jpgL’espace de la politique publique devient un terrain de la promotion sociale individuelle. Bon nombre d’élus rêvent de poursuivre leurs mandats ou de devenir des hauts fonctionnaires pour garder leurs statuts sociaux et leur rente. Ce n’est pas criminel en soit. Beaucoup de pays connaissent ce phénomène. Les acteurs (ou peut-être les aventuriers) algériens ne sont pas plus rkhas que leurs équivalents en France, Italie ou USA. Les histoires de ralliement et chaises musicales défient les chroniques. Dans certaines vielles démocraties, des structures existent pour ‘dépanner’ les cadres en jachères, sorte de placards pour ranger les cadres en traversée du désert. On y trouve des conseils économiques et sociaux, ou des think tanks de tout genre, des missions pour le gouvernement et tas d’autres palliatifs pour justifier un salaire, des avantages et surtout rester dans la course.

Ce que nous déplorons en Algérie, c’est que les mandatures pompent souvent des acteurs de la société civile. Les associations et les syndicats se retrouvent décapités. Les cadres ne reviennent pas. Même s’il n’y a aucune embouchure, le système rentier leur assure des ‘retraites’ qui les dispensent de revenir à la charge. Le mémoire de lutte s’en va. Les vacances des postes de responsabilité font des appels d’air et déclenchent des luttes féroces pour les successions. Les couloirs vident permettent des acensions fulgurantes de ceux qui sont sensés être des cadres dirigeants. Résultats des courses, on n’arrête pas de découvrir l’eau chaude et chaque génération a son lot d’apprentis sorciers. Benbouzid doit ouvrir un cabinet conseil et management pour former des cadres à rester aussi longtemps en poste. Par Fouroulou

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER