• Accueil
  • > Election Algérie 2009
  • > Bouteflika à Tizi-Ouzou: « Je ne sais pas, jusqu’à maintenant, qui, d’un côté ou de l’autre, a provoqué les événements de Kabylie »

Bouteflika à Tizi-Ouzou: « Je ne sais pas, jusqu’à maintenant, qui, d’un côté ou de l’autre, a provoqué les événements de Kabylie »

aabbouteflika.jpgAprès avoir remercié les habitants de Tizi-Ouzou pour leur accueil  « digne » de la région de Djurdjura et de ses combattants, à l’image de Lala Fatma  N’Soumer, Bouteflika s’est incliné « à  la mémoire des martyrs de 2001″. « Je peux vous dire, au nom du peuple algérien tout entier, que les Algériens  où ils se trouvent les pleurent comme leurs enfants« , a-t-il affirmé, ajoutant  : « Je voudrais vous dire aujourd’hui, très clairement, et à la nation aussi,  que du poste que j’occupais, je ne sais pas, jusqu’à maintenant, qui, d’un côté  ou de l’autre, a provoqué cette tragédie« . Qualifiant d’ »historique » sa visite à Tizi-Ouzou, il a affirmé n’avoir,  « en aucune manière, imaginé l’Algérie sans la Kabylie et la Kabylie sans l’Algérie ».   « Le patriote que je suis ne peut imaginer, un seul instant, que l’on  puisse discuter en Algérie de l’unité nationale et de l’indivisibilité du pays ». Par ailleurs, il est à signaler la présence lors du meeting du président de la JSK, Moh Cherif Hanachi, Hakim Meddane, Ali Fergani, l’ancien boxeur Loucif Hamani et sa mère et le fils de Mouloud Feraoune, Ali. El Mouhtarem

Commentaires

  1. Lounes dit :

    Il a dit  » je vais mourir tranquille » c’est le summum de l’inconscience !.

  2. HAKIM dit :

    Il avait dit aussi au début des évènements : C’est la main de l’étranger.

  3. HAKIM dit :

    ce sont des gendarmes étrangers qui ont froidement assassiné 120 jeunes de kabylie

  4. samir dit :

    krim,abane,da lmulud,lounas doivent se retourner dans leurs tombes respectives pendant que ce tyrant foule le sol de cette notre chere kabylie, il ose méme se foutre de nos gueules et personne ,je dis bien personne n’a oser ouvrir sa gueule, pour dire non mr le president qui n’as jamais ete notre president car on t’as pas elu (ose te tutoyer toi qui nargue tout le monde ),ton imposture et celle de tes precedent baathistes on en a plus besoins ;tais toi, taise toi, yen a marre de vos merdiques disccours qui nous bourrent les cranes depuis 62;tu oses evoquer les victimes ? qu’as tu fais pour leurs parents?as tu donner des indemnités ? oh pardon ils reste ppas grand choses les teros ont tout rafflés,saches que la kabylie est debout malgres les quelques traitres que vous avez bien seduit avec des promotions (canapes biensur),le temps fera les choses;la france est bien rester 130ans ;mais ou est elle maintenant; saches fils de oudjda que « lvatel ouryetsdoumaara » liser da lmulud mr le president a ce propos toi qui est un bon orateur de la langue de moliere.

  5. Anonyme dit :

    Je crois que aussi je vais me ranger du côté de Boutef, puisque des gens comme Fergani, Hammani, etc, y sont. Seulement il y a problème, les gars: je ne fais pas partie de la famille révolutionnaire. « Naal djed » de mon père qui n’a pas pris les armes pendant la guerre pour que je sois aujourd’hui fils de chahid pour avoir accès au moins au poste de garde communal et avoir le privilège d’applaudir notre bon raîss !

    H.Aït Amar Wali

  6. zakiader dit :

    Le seul objectif c’est de donner une alternative à un système archaïque .J’ai l’impression que nous sommes à l’époque de « Califa » .Personne ne pourra gérer les affaires du pays à part vous Mr le président ? L’Algérie n’a pas d’hommes, dignes de respect ,pour gouverner et faire sortir l’Algérie de sa véritable crise politique !!Vous voulez nous croire que vous avez fait un miracle pour le peule -qui à la détermination de se casser de chez lui , Harragua. Un phénomène qui démontre clairement l’échec de votre politique. Mais cela n’a pas d’importance pour vous, ce qui vous intéresse bien sûr c’est votre fauteuil et votre confort ! Et plus grave encore quand vous prenez risque de rendre visite à une région comme la notre « kabylie » qui vous dérange, parce que les kabyles ont pris conscience de vos manipulations et de vos jeux. Nous sommes des hommes et des femmes qui n’abdiquent jamais et qui continuent à vous combattent jusqu’au bout .Si vous arrivez à acheter quelques petites personnes , entre autres traitres de la Kabylie, c’est parce que ils veulent partager votre délire qui me parait chronique. Ils seront vite méprisés et humiliés, nous vous les offrons gratuitement !!!

  7. Bouaziz dit :

    Je m’appelle Mme I… résidant à Yakouren.

    Le 26 avril 2001, un de vos sbires gendarmes a mis un genou à terre et ajusté son « Séminov » pour viser dans le dos mon enfant Kamal âgé de 21 ans qui fuyait devant la horde de vos assassins. Éreinté par sa folle course, il s’était réfugié sous une arcade d’un immeuble et c’est là qu’il fut atteint par une balle qui lui a transpercé le cœur. Avant de rendre l’âme, mon enfant avait fait appel à toute son énergie pour s’agripper au mur qu’il a lacéré de ses mains tachetées de sang avant d’écrire dans un dernier râle le mot liberté. La scène s’est déroulée devant des dizaines de citoyens dont certains ont voulu courageusement lui porter secours. Mais vos sbires assassins ont ouvert un feu sans merci pour les en empêcher. Bien sûr, il n’y avait pas votre ENTV pour filmer la scène comme ce fut le cas pour le jeune martyr palestinien dont les images ont ému le monde entier. Mon enfant est mort là, après une agonie de plusieurs minutes, en pleine solitude sous le regard hébété de dizaines de citoyens atterrés..

    Je suis Mme A… résidant à Fréha.

    Le 26 avril 2001, un de vos sbires snippers, à partir de la terrasse de la brigade de gendarmerie d’Azazga, a visé le cœur de mon enfant Ahcène et le tue sur le coup devant la façade du siège de la Banque de l’Agriculture (BADR). Quelques jours plus tard, les citoyens de la ville ont érigé sur cette façade une modeste stèle en son souvenir. Lors d’échauffourées, un CNS, haineux comme la teigne l’a arrachée du mur et, devant des dizaines de témoins, s’est mis à uriner dessus en proférant des mots obscènes.

    Je m’appelle Mme M… résidant à Azazga.

    Le 26 avril 2001, un de vos soudards gendarmes a mis un genou à terre et ciblé de son « Séminov » le dos de mon enfant Mustapha qui fuyait devant la meute de vos tueurs. Il est mort tout seul au milieu des fumigènes des gaz lacrymogènes sous le regard de dizaines de citoyens tenus à distance par la mitraille des gendarmes.

    Je m’appelle Mme S… résidant à Tamassit.

    Le 26 avril 2001, un de vos mercenaires gendarmes a mis un genou à terre et ajusté son « Séminov » pour viser dans le dos mon enfant Youcef âgé de 20 ans qui fuyait devant la horde de vos assassins. Après avoir rampé quelques mètres sur le trottoir, sa jeune âme s’est envolée sous les hourras de la gendarmerie nationale.

    Je m’appelle Mme M… résidant à Tinkicht.

    Le 26 avril 2001, un de vos sbires gendarme a mis un genou à terre et ajusté son séminov pour viser dans le dos mon enfant Sofiane âgé de 20 ans qui tentait de se mettre à l’abri du pilonnage de vos funestes auxiliaires. Adossé au mur, il a fini de se vider de son sang sous les vivats de vos tueurs en uniforme vert.

    Je m’appelle Mme M… résidant à Boubroune.

    Le 26 avril 2001, un de vos acolytes gendarmes a mis un genou à terre et a ajusté son séminov pour viser dans le dos mon enfant Kamal âgé de 24 ans qui fuyait une charge de vos nervis déchaînés. Pendant plusieurs minutes qui étaient éternité, il a expiré son dernier râle sous les bravos de ses assassins ivres de sang..

  8. Adrariw dit :

    est-ce que quelqu’un peu confirmer cette notice lu sur le cite de cet malade http://www.bouteflika2009.com/fr/content/view/257/86/

    Le P/APC de Draa Ben Khedda quitte le FFS et annonce son soutien au candidat Bouteflika
    Le président de l’APC de Draa Ben Khedda, wilaya de Tizi-Ouzou, M. Mohamed Miraoui, a décidé de quitter son parti, le Front des Forces Socialistes (FFS), et annoncé, par conviction, son soutien au candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika.

    Dans un communiqué qu’il a rendu public ce vendredi, M. Miraoui a indiqué : «j’annonce, par conviction, mon soutien au frère Moudjahid Abdelaziz Bouteflika, initiateur du projet de réconciliation et de paix, et artisan de projets et de grandes réalisations que l’Algérie n’a pas connus auparavant». Et d’ajouter : «Par la même occasion, j’annonce ma démission du FFS».

  9. le-zouave dit :

    a bejaia j’ai de mes yeux vu ..lors de ces emeutes un jeune au niveau du rond point dawadji essyer de gravir le talus ment a la cité cns d’ou les jeunes reagissaient au x coups de fusil par des jets de pierre, ..il n’a pu e gravir et est retombé au niveau du trottoir!!la jeep 4×4 blindée qui le poursuivait est arrivée rapidement sur lui..et meme a terre le chauffeur(un chien aux ordres comme tous les gendarmes et policiers qui ont assassinés les 126 adolescents martyrs avec haine!!!)..devant tous les emeutiers horrifiésles roues de la 4×4 lui passeaient douuuuuuuuucement sur la cage thoracique prenat un malin plaisir a jouir de ces cris de douleurs effroyables…..une fois les deux roues de devant pâssées ..ce fut le tour des deux roues arrierres ..puis ce fut la marche arrierre … le jeune ne pouvait plus respirer..alors tentant le tout pour le tout ..un grand cri jaillit de nos jeunes revoltés!! A L4ATTAQUE!! ce fut un deferlement a mains nues et avec des pierres ..les jeuens se ruaient sur les assassins de l’ordre qui ont pris la fuite …meme avec leurs fusils..4 heros ont soulevé le gosse mourannt et une voiture s’est offerte pour le transporter a la polyclinique d’a coté car les routes menat a l’hopital etaient barrées!!!

  10. boudersa Maamar dit :

    L’aveu d’un ignard?
    C’est un aveu d’un chef d’Etat. Il y a bien eu une commission d’enquête parlementaire. Où est son rapport? Pourquoi, il est tenu secret? Un chef d’état qui ignore le responsable de la tuerie de plus d’une centaine d’Algériens doit partir, il ne doit pas demander encore une fois la confiance des Algériens. Pourquoi n’-t-il pas dit celà en 2004? Pourquoi attendre la campagne 2009 pour avouer son ignorance? Qu’a-t-il dit à la population du Sud? A-t-il oublié?

  11. achour dit :

    Nous sommes entrain de parler des institutions de l’état.
    La gendarmerie nationale ou le Darak Alwatani, relève de la défense nationale, il a des chefs, une hiérarchie. Dans l’armée il est connu et même en temps de guerre sauf instructions de la hiérarchie, qu’il ne faut pas ouvrir le feu que sur ordre de la hiérachie supérieure. La question qui se pose est claire : Qui a donné l’ordre d’ouverture de feu?
    Bouteflika est là pour jouer les pompiers et couvrir un système qui doit disparaitre, un système de mercenaires.
    Il suffit de se rappeler des décisions honteuses qu’il a prises durant son règne, à savoir : Octroyer 70% du pétrole algérien aux étranger sans payer un dirar, sans l’intervention de quelques personnes et de Shavez, l’Algérie serait ruinée ces dernieres années !!! Il a fait perdre à l’Alagérie plus de 6 milliards de dollars !!!
    La banque Alkhalifa: quand Bouteflika volait dans son avion présidentielle pour soit disant rammener les investisseurs étrangers, et personne n’est venu jusqu’à aujourd’hui, Alkhalifa a ruiné l’Algérie sous les yeux de tout le monde et à leur tête Bouteflika : 5 milliards de dollars disparus et octroyés au prostituées en Europe…….!!!
    Sans parler du reste…….!!!
    La question reste posée: Qui a donné l’ordre pour tirer?

  12. Rezki dit :

    @ Achour,
    Tu veux savoir «Qui a donné l’ordre pour tirer» ?
    Mais qui est le premier responsable du Pays ?
    Qui est le ministre de la défense ?
    Qui occuppe les fonctions de chef suprême des forces armées ?
    C’est lui LE RESPONSABLE !

  13. ENTV dit :

    Le témoignage de Londres d’un ancien officier de l’ANP :

    http://www.youtube.com/watch?v=P6-PHGwh5uI&NR=1

  14. Yezra, nezra, thzram, ezran ledjnass mara dit :

    Le chef de l’état n’avait pas donner l’ordre de tirer sur des jeunes armés de pierres et attaqués chez près de leurs foyers, sous le regard impuissant de leurs parents et de leurs proches. Il avait donné l’ordre de massacrer, d’écraser, d’humilier, de jouir sans honte et sans regret et montrer qu’il est le maître absolu sur tout le pays. Il avait donné l’ordre de se venger sur cette kabylie qui nous voulait pas accepter d’être dirigé par des hommes qu’ils n’auraient pas, librement, choisi. Il avait donné l’ordre de transmettre un message clair que personne ne doit jamais contester : je suis votre roi et vous ne pouvez être que mes sujets silencieux et soumis. Il avait donner l’ordre tirer sans hésiter et de bien viser, sur les dos, sur les têtes, sur les cous et sur les coeurs pour que les balles ne soient perdues et ne soient pas, inutilement, gâchées. Il avait donné de l’ordre d’avancer, de ne jamais reculer, jusqu’à ce que la révolte soit, totalement, écrasée. Il avait donné l’ordre de choisir les gendarmes qui n’avaient aucune conscience, aucun sentiment de remords à tuer et aucune peur pour que la puissance du roi soit, à jamais, inscrite dans la mémoire de ceux qui refusaient de vivre comme des esclaves dans leur propre pays, dans le pays pour lequel 1500000 d’Algériens et d’Algériennes s’étaient sacrifiés et dans le pays qui n’avait jamais renoncé à l’idéal de liberté et à une vie de dignité. Il savait qui est coupable et tous ceux qui sont au pouvoir le savent. Ils sont comme une famille et ils se protègent pour rester, éternellement, impunis. Ils savent et nous savons, c’est pour ça Ulac esmah Ulac était devenu un hymne que chantaient les jeunes de la kabylie à chaque manifestations et chaque occasion qui se présente pour s’opposer, se révolter, s’exprimer et dénoncer ce pouvoir illégitime, inconscient, insouciant, assassin et surtout qui refuse d’assumer ses responsabilités. Il sait c’est pour ça qu’il n’arrête pas de quadriller la Kabylie pour la dominer et ne plus la laisser respirer. Et, nous savons que tant que vous serez au pouvoir, la vérité, la liberté et la justice, ne seront, jamais autorisé, à vivre dans notre pays. Sauf pour vous !

  15. le kabyle dit :

    on vous a compris Mr le president , on vous pardonne et pardonnez nous aussi , longue vie a vous , que vive l’algerie et échec a vos ennemis , a bientot .

  16. Anonyme dit :

    eh oui, je deviens fou furieux quand jaillissent de ma mémoire ces événements et des kabyles de service trouve que Boutef est innocent et qu’il fait tout pour le bien des Algériens! khmadj !

    Izuvrak

  17. yidir dit :

    ya aucun enjeu!la

  18. samir_casbah dit :

    Il semble qu’un nouveau compatriote samir s’est joint a nous, je dois donc lui ceder le pseudo et ajouter casbah a mon pseudo pour qu’il n’y ait pas de confusion.

  19. Adrariw dit :

    la derniere sur le journal Liberté à propos du collectif des clients de la banque El Khalifa, et bien boutef à maintenue ses promesses électorale de 2004 :

    Les clients de la banque El Khalifa déçus par Bouteflika
    “Il n’a pas pu tenir sa promesse”
    Par :Hafida Ameyar

    Le collectif des clients de la banque El Khalifa revient à la charge pour interpeller de nouveau le candidat Abdelaziz Bouteflika. Dans un communiqué parvenu à la rédaction et signé par le porte-parole du groupe, Omar Abed, il est fait part de la déception, voire des contrariétés des “milliers de victimes d’un escroc agréé par l’État”, qui ne savent pas aujourd’hui à qui s’adresser pour mettre fin à leur calvaire. Selon le collectif, Abdelaziz Bouteflika “n’a pas pu tenir sa promesse de rendre leurs biens aux citoyens spoliés, malgré deux mandats passés à la tête de l’État”.
    La preuve, indique-t-il, réside, entre autres, dans le non-respect de l’engagement pris en 2004 par le directeur de campagne du candidat Bouteflika, de les rembourser “dans les semaines suivant immédiatement le début du 2e mandat” n’a pas été respecté.
    Le collectif ne cache pas ses appréhensions devant l’effacement de la dette des agriculteurs et de l’augmentation de la bourse des étudiants, craignant que cette démarche soit “purement électoraliste”. La campagne électorale actuelle constitue pourtant une opportunité pour le groupe des déposants, qui invoque la nécessité du “maintien de la confiance” entre l’homme d’État et le peuple et qui demande que la justice soit rendue pour ces “Algériens spoliés” par le golden boy.

  20. Enya thezra ghass oudenera dit :

    Nous savons et vous savez que nous savons !

    Naïfs que nous sommes de croire
    De croire encore et encore
    Les promesses des menteurs
    Et la générosité des avares

    Naïfs que nous sommes de croire
    Qu’il suffit de voter au mois des fleurs
    Pour un roi qui fait des beaux discours
    Pour que tout devienne lumineux et clair

    Naïfs que nous sommes de croire
    De continuer à croire et à croire
    Qu’un renard rusé et affamé
    Puisque garder gentillement la basse cours
    Sans manger ses poules à la chair tendre mes frères !

    Naïfs que nous sommes de croire
    Que ceux qui ont falsifié notre histoire
    ET, que ceux qui n’avaient pas fait la guerre
    De peur de mourir pour la liberté en martyrs
    Puis un jour aimer notre pays d’un vrai amour

    Naïfs que nous sommes encore
    Pour avoir laisser, seul, dehors
    Un troupeau d’agneaux sans chien, ni pasteur
    Alors que les loups rodent aux alentours

    Naïfs que nous sommes encore
    De reprendre foi et espoir
    En entendant ses discours qui dégagent une mauvaise odeur
    Car, ils ne sont pas issus d’un coeur sincère
    Car, ils ne regrettent tous ces jeunes morts
    Sous le feu nourri de ceux qui sont sensés êtres nos protecteurs

    Naïfs que nous sommes tous les jours
    D’avoir offert à l’avidité des voleurs
    La clef de nos richesses et de nos coffres forts
    En étant persuadé qu’ils allaient fructifier notre trésor

    Naïfs que sommes du matin au soir
    Pour avoir accepter que nos petits chers
    Aillent acquérir la science et le savoir
    Dans ces écoles qui les manipulent et qui les ignorent

    Naïfs que nous sommes du crépuscule à l’aurore
    Pour avoir voulu continuer à élire
    Des producteurs de la pauvreté et de la misère
    Des promoteurs de l’insécurité et de la terreur
    Des instigateurs des fitnas, de la violence et des guerres
    Les professionnels des assassinats, de la menace et de la torture
    Des destructeurs de notre identité, de notre unité et de nos valeurs
    …………………………………………………………..

    Naïfs que nous sommes encore
    De croire que la liberté n’est pas nécessaire
    Pour sortir de l’obscurité vers la lumière
    Pour savoir, nettement, qui raison et qui a tort
    Pour changer nos mauvaises habitudes et corriger nos erreurs
    Et, pour construire un état juste, solidaire, paisible et prospère

    Fraternellement

  21. mohand arezki dit :

    Le P/APC de Draa Ben Khedda quitte le FFS et annonce son soutien au candidat Bouteflika
    j’ai appris en me connectant sur le site officiel de « bouhef » malgré moi car je voulais écouter la musique algerienne en etant exilé malgré moi. je découvre qu’un elu du ffs quitte son parti pour se ranger derriere « bouhef » alors apres avoir assister à la rencontre des maires avec « bouhef », assister aux meetings de ce dernier, le voila franchir un pas supplumentaire.
    voici le texte intégral. on nous a dit que que mr Miraoui est un opoosant de tabou, mais il me semble qu’il répondu aux appelles de belkhadem qui a inviter les elus a se rebeller contre la tutelle de leurs parti. MESSAGE RECU 5SUR 5

     » Le président de l’APC de Draa Ben Khedda, wilaya de Tizi-Ouzou, M. Mohamed Miraoui, a décidé de quitter son parti, le Front des Forces Socialistes (FFS), et annoncé, par conviction, son soutien au candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika. Dans un communiqué qu’il a rendu public ce vendredi, M. Miraoui a indiqué : «j’annonce, par conviction, mon soutien au frère Moudjahid Abdelaziz Bouteflika, initiateur du projet de réconciliation et de paix, et artisan de projets et de grandes réalisations que l’Algérie n’a pas connus auparavant». Et d’ajouter : «Par la même occasion, j’annonce ma démission du FFS».

  22. makummto dit :

    Devant un peuple politiquement immature, il a pas trouvé meilleur moyen de le séduire que de lui faire croire qu’il est innocent dans tout ce qui arrive et dans tt ce qu’il entreprend depuis 10ans et essayer de lui faire inspirer pitié. Cela lui réussit bcp moins en Kabylie où les gens sont moins naifs que ça à mon sens.

  23. massinissa dit :

    ya si boutef tu as oublier?c’est la main etrangére qui provoque les emute en kabylie en avril 2001,et c’est vrai c’est les etrangére car toi meme tu est un etrangere sur l’algerie tu est fils de ouadjeda,mais tu est représenté par des acteure de coruption comme amara ben younes dite hadje betou,et l’acteure de la débouche qui s’appele ouelde ali alhadi,et les autre acteure de mafia fénecier et fancier comme saide pougot…..mais noubilier pas que la vrai reponse tu l’conu que la kabylie belle et fédele n’a j’aimée allez ou vote et c’est pour sa que vous avez inscrire dans les comune des elément de anp comme freha avec 1900soldat pour votez et a tigzirte 2000soldat a azfoune1100 a mezrana1600,a athe chafai1000…..tous sa pour dire que la kabylie voté massivement….l’état de systeme algerienne et l’atat phisique de boutef sont la meme dans un etat comateau

  24. massy dit :

    oumazal encore a si boutef de parlé sur la kabylie?dans la constitution de 2002 une artécle modifier pour nationalisé tamazighete avec cette expréssion;tamazighethe egalement langue national,et dans votre constutition de 11 -12-2009 une nouvel article avec cette expréssion;la langue arabe demeura la seul langue national,et officiel,alors va te faire faute qui toi qui tes camarde de notre region comme amara benyounes et moin de respé pour alhadi et encore moin pour la poutasse khalida qui est pas allez a tiziouzou depuis leurs instalation ou gevernement…..en’as marre de se systeme

  25. mohand arezki dit :

    MONSIEUR LE PRESIDENT C’EST LA FAUTE A QUI?
    MOI J’AI MA REPONSE A MOI C’EST LA FAUTE A  » AALI NPOUTI »

  26. azarzour natmourth a dit dit :

    En 2001 Bouteflika était President de la republique! Comment ose-t-il affirmer ne pas etre au courant des événements de Kabylie? C’est pourtantlui qui a dépéché le Pr ISSAAD pour éclaircir la situation et situer toutes les responsabilités! Ce dernier a fouri au président tout un rapport détaillé sur laffaire en question mais le President na surement pas daigné le lire pour ne pas avoir à prendre une quelconque décision! Aujourd’hui il nie ne pas connaitre les tenants et le abouissants des événements? A qui veut-il faire croire tout cela?

  27. azarzour natmourth a dit dit :

    AL VATTAL YAGHLAVE ALHAQ ! La malédiction poursuivra tous les traitres jusqu’ à leur dernier soupir ! L’enfer sera leur maison eternelle et ce jour ils se repentirons de ce qu’ils ont fait subir à leurs freres! Aujourd’hui, les vrais combattants morts pour la liberté en Kabylie avec Da El Mouloud Nath Mammar et Matoub Lounes, doivent se remuer dans leur tombe!

  28. babi dit :

    je dis semplemment que il faut lébérer notre coulture et notre langue amazigh du carcan politique du monopole politique

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER