• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 29 mars 2009

Archive pour le 29 mars, 2009

39ème kidnapping à Tizi-Ouzou

lekidnapped.jpgUn jeune entrepreneur répondant aux initiales H.Z., âgé de 31 ans, a été enlevé vendredi en fin de soirée sur la RN30 menant de Aïn Zaouia -dans la daïra de Draa El Mizan- à Boghni, chef-lieu de daïra dont elle est distante d’environ sept kilomètres. Cet entrepreneur rentrait en fin de journée à son domicile à Boghni. En cours de route, il est tombé dans un guet-apens dressé par un groupuscule terroriste. Les éléments armés ont intercepté le véhicule de l’entrepreneur dont l’identité a été vérifiée, comme pour s’assurer qu’il s’agissait bien de leur cible, avant de le forcer à les accompagner. Les terroristes n’auraient pas encore contacté la famille du kidnappé, et ce, jusqu’à hier en début d’après-midi, alors que d’autres -impossibles à confirmer- affirment que les ravisseurs ont téléphoné à la famille en utilisant le mobile du kidnappé pour exiger une forte rançon. Certains parlent d’un milliard de centimes. Avec cet enlèvement, Tizi-Ouzou enregistre son 39ème cas. La Voix de l’Oranie

Louisa Hanoune: «Malédiction aux partisans du boycott !»

ha.jpgLa candidate du PT à l’élection présidentielle, Louisa Hanoune, a exhorté, vendredi dernier, les citoyens de Sidi Bel Abbès à se mobiliser le jour du scrutin pour barrer la route à ceux qui appellent au boycott de l’élection présidentielle. «Malédiction aux partisans du boycott !», a-t-elle martelé sous les acclamations de ses partisans et leurs incessants «Louisa Hanoune, Allah Akbar », a rapporté El Watan.

Caricature de notre ami R.Z

ouyahiacarton.jpg

Gaspillage en plein crise

mail1.jpgAlors que la crise financière mondiale se fait de plus en plus menaçante pour l’Algérie, ce qui devrait normalement inciter nos gouvernants à plus de prudence dans la gestion du fond public,  le régime algérien, dans le seul souci de réussir son carnaval électoral et faire réélire son candidat, s’adonne au gaspillage à grande échelle.

Non satisfait des augmentations dispendieuses des salaires des députés, de l’effacement des dettes des agriculteurs douteux, d’achat du soutien des maires opportunistes de l’opposition et de diverses associations et organisations parasitaires, le pouvoir algérien irresponsable et arrogant est allé jusqu’à confectionner pour son candidat, en plus de simples affiches, des centaines de posters géants qui coûtent des millions au contribuable.  

La reconduction de Bouteflika au poste de premier magistrat du pays est certaine. On se demande alors pourquoi tant de dépenses. On aurait dû épargner tant de perte à l’Algérie en gardant tout simplement Bouteflika en place sous prétexte de vouloir parachever ses réalisations pour le bien du pays, comme on nous le chante dans la campagne électorale en cours.  Il y aura certainement ceux qui contesteront la manière et la raison du maintien de Bouteflika, mais le mensonge passera sans doute sans révolte de la part du peuple déjà dépolitisé et fatigué.  

Dans une République gouvernée par la sagesse, ces milliards dépensés trop généreusement pour la gloire d’un régime auraient pu servir un tant soit peu pour améliorer le cadre de vie des citoyens. Nos villes et surtout nos villages souffrent du manque de tout. Et ce n’est surtout pas l’émission «al-Indjazate», diffusée et rediffusée chaque jour par l’ENTV en honneur du raïs, qui nous contredira.  

Par conséquent, la question se pose : quel intérêt le peuple algérien a-t-il dans la participation en tant que votant dans la mascarade électorale du 9 avril prochain ?  Par : Geoffroy Idouassem 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER