Karim Tabbou: « Aujourd’hui, le FFS a été une tribune pour tous les révoltés du pays »

tizielkhabar.jpgPar lounes guemache , TSA, le 03/04/2009

« Les marches et les meetings se sont déroulés dans de très bonnes conditions. Nous avons organisé ces démonstrations de rue pour montrer au pouvoir que les autorisations de s’exprimer librement s’arrachaient par la volonté populaire et non par des documents administratifs. Nous avons organisé ces manifestations pour prouver que la stratégie du pouvoir, basée sur l’intimidation, avait échoué.

A Tizi-Ouzou et à Béjaia, nous avons décomplexé la rue. Les deux avenues où les marches se sont déroulées portent le nom «avenue de la liberté». Mais ces dernières années, elles ont été interdites de toute liberté car elles étaient occupées par la police. Aujourd’hui, nous leur avons rendu leur indépendance !

Aussi bien à Tizi Ouzou qu’à Béjaïa, il y a eu une présence importante de citoyens, particulièrement des jeunes. J’ai été impressionné par le nombre de slogans scandés spontanément par ces jeunes manifestants. Aujourd’hui, le FFS a été une tribune pour tous les révoltés du pays. Il a été le porte- voix d’un peuple révolté qui a décidé de casser le mur de peur.

Ces manifestations ont-elles été préparées à l’avance par le FFS ou spontanément provoquées par la population?

Les deux. On a voulait accomplir des actes politiques de nature à adresser un message clair au pouvoir notamment au ministre de l’Intérieur pour lui signifier que nous n’avons peur ni de ses services de sécurité ni de ses menaces et encore moins de ses intimidations. De l’autre coté, les choses se sont décidées aussi sur place avec la population présente aux meetings. Celle-ci était prête à l’action car la colère a atteint un niveau explosif.

Ce qui s’est passé aujourd’hui à Tizi Ouzou et à Béjaïa constitue aussi une mise point à Bouteflika qui a fait dans le mensonge et dans la campagne théâtrale dans ces deux villes. Le président-candidat a été escorté par des milliers de policiers et il a importé des applaudisseurs pour fabriquer des images théâtrales d’un accueil chaleureux afin de les diffuser à la télévision.

Par ailleurs, durant son passage dans la région, Bouteflika a pratiqué le chantage économique. Les populations locales ont constaté aussi que la campagne du président est menée par la pègre locale et par des personnes qui ont des contentieux avec l’administration : prédateurs fonciers, personnes en délicatesse avec la justice ainsi qu’avec les services des impôts…La population observe avec beaucoup de colère cette pègre se proclamer des valeurs de Novembre 54 et de la démocratie.

Aujourd’hui, les populations des deux villes ont montré que tout cela n’est qu’une mascarade électorale. Elles ont prouvé que l’attachement de la région aux valeurs de la Soummam et à la liberté était inoxydable.

Nous l’avons souvent dit: Bouteflika c’est Mugabe. Chez Mugabe, il y le choléra, chez nous nous avons la corruption. Aujourd’hui, nous avons dénoncé ce processus mafieux. Nous avons brisé la peur et le silence.

Vous êtes attendu vendredi à Beni Ouarthilane dans la wilaya de Sétif et Bordj Bouarraridj. Comptez-vous organiser des marches dans ces deux localités ?

Avant même notre arrivée sur place, nous avons été destinataires d’informations inquiétantes: des militants du FFS ont été arrêtés à Bordj Bou Arreridj. Mais ceci n’est pas nouveau: mercredi soir, quatre militants du parti ont été arrêtés à Béjaïa. Cela ne nous empêchera pas de mener nos activités et notre combat pour la démocratie et les libertés. Ce vendredi, une fois sur place, nous déciderons du mode d’action approprié en fonction de la situation sur le terrain.

Commentaires

  1. amgharazzamni a dit dit :

    Il faut juste faire une petite virée sur les marchés de légumes pour constater que l’algérien ne peut plus supporter la vie que le pouvoir lui impose!Des prix inabordables pour les petites bourses . Réponse cinglante aux mesures prises par le président candidat concernant l’effacement des dettes de nos fellahs! En fait, c’est une preuve tangible que nos petits fellahs n’ont, aucun cas , bénéficié de ces mesures gracieuses . C’est à priori les gros requins qui s’étaient servis des caisses du trésor public, qui ont été libérés , au grand dam du peuple algérien affaibli et affamé! A quand la vérité? La grogne de nos ménagéres, meres de famille , reste inaudible auprés des responsables de la régulation des prix!A quoi sert de dépenser des sommes faramineuses pour entretenir un personnel sensé etre au service des populations? Où est le controle des prix?Doit-on qualifier les déraillants , de commerçants verreux ou suceurs de nos porte – monnaies? Au jour d’aujourd’hui, aucun algérien normal ne peut affirmer vivre décemment de son salaire . Le chomeur dans ce cas de figure , peut etre considéré comme mort! Avec tout ce que nous offre ce pouvoir en matiére de malvie, il nous demande de participer à un scrutin préfabriqué! C’est vraiment enfoncer davantage le clou ! Alors, il est normal que des manifestations grandioses sont à prévoir dans les prochains jours, si les pouvoirs publics n’améliorent pas la situation et mettent fin au ras-le-bol des citoyens.Une révision passant inéluctablement par l’election d’une assemblée constituante et l’élaboration d’une réelle constitution,ne saurait attendre de voir le jour!C’est la seule et unique solution pour sortir le pays de l’impasse généree par un pouvoir archaique et dictatorial.Par un pouvoir légitime, issu d’un processus démocratique , une lutte implacable serait menée contre la corruption,la malversation et les précaricateurs de tous genres.
    Vive l’Algérie et vive la liberté! Gloire à nos chouhada

  2. Barackk Obama dit :

    contact

    The White House
    1600 Pennsylvania Ave NW
    Washington, DC 20500

    Phone Numbers

    Comments: 202-456-1111
    Switchboard: 202-456-1414
    Fax: 202-456-2461

  3. Barack Obama dit :

    Veuillez écrire à Washington s’il vous plaît merci.

  4. lyes dit :

    Barack Obama s’attelle à régler les problèmes de son pays pas le tien. Tu sais pourquoi ? Lui il ne se mêle que pour quoi il a été élu ! Envoie lui une lettre lèche cul si sa te tentes. a subject like you would be happy !

  5. riad taouilt dit :

    je veux juste intervenir par rapor a larestation des 4militant dont je connais un de ses militants connu surtout a l’université de tizi ouzou pour son attachement au ffs qui est karim bourai ce fidel militant au ffs malgrés toutes les propsitions qui sont faites pour lui quand on etais a luniversité par ladministration mafieuse pour kil cesse ses activités syndical et politique mais il a toujours refuser.alors je me pose la question si ses militants a leurs tete bourai karim sont liberé ou pa.sil vous plais je veu un reponse car monsieur bourai karim est un ami et jai meme essayer de le joindre par telephone jai pa pu.

  6. tahar aibout dit :

    D’abord je tiens a remercie toutes personnes participées a cet évenement qui est extraordinaire.
    merci une autre foi,militant,sympatisant,algerien en générale de tebessa a meghnia, de tamenrasset a alger.
    je veux juste vous dire que le pouvoir mafieu et assassin de tous ce qui milite pour la democratie.
    ne lachez pas.
    « QUAND LE CHEEMIN EST DIFICILE, LA DIFICULTE DEVIENT LE CHEMIN « .

  7. samit dit :

    salut

  8. Hakim dit :

    Que Dieu Bénisse le plus gand parti d’opposition et de gauche de tout le Maghreb.

  9. SAMARITAIN dit :

    AKYAHREZ RABBI A KARIM
    QUE DIEU VOUS PROTÈGE KARIM
    ربي يحفظك يا كريم
    GOD PROTECT YOU KARIM

    AMEN.

  10. omar guerroua dit :

    je suis tre fiere pour l algerie et le combat continue pour satisfait le debat politique entre le ffs et le pouvoire ,vive le ffs et vive le parti unique de l opposition kaeim tabou c est vrais c est un tabou i incassable merci d avance

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER