• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 9 avril 2009

Archive pour le 9 avril, 2009

A Takerboust, l’urne est suspendue !

vote1.jpgEffectivement, juste après l’ouverture du bureau de vote et la venue de quelques personnes acquise à Boutef « la famille révolutionnaire », nos jeunes se sont rués vers l’intérieur pour saccager le bureau et prendre avec eux les urnes pour les amener à la place publique que vous voyez sur la photo. Donc, point de vote ici. J’espère que les autres habitants de la Kabylie et de l’Algérie feront autant, car c’est la seule solution pour troubler cette mascarade que le régime veut nous faire passer pour une fête via son ENTV et ses chiens de journalistes.

NB: j’ai regardé l’ENTV ce matin et j’ai constaté que les images sont fausses, c-à-d anciennes: on nous montre des chaînes de votants dehors à Skikda sous un soleil et donc un ciel très clair, et lorsque j’ai regardé la météo de cette région sur l’Internet, j’ai vu un ciel couvert et même pluvieux comme dans la plupart des régions nord du pays. Une arnaque de plus ! Par un citoyen de Takerboust

Zerhouni: « Aujourd’hui, Sadi dévoile son emblème »

zerhouni.jpgNoureddine Yazid Zerhouni, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales a eu hier des mots très durs, à l’égard de du président du RCD, Saïd Sadi. Ce dernier est accusé de porter atteinte délibérément à l’Etat en hissant sur son siège un drapeau noir à la place de l’emblème national. «Je ne m’étalerai pas sur les textes de loi qui pénalisent cet acte préjudiciable, commis sans respect ni pudeur. Je dirai simplement, poursuit-il, que cette démarche ne m’a pas étonné venant d’un homme qui a déclaré dans les années 90 qu’il s’était trompé de société. Aujourd’hui, Sadi dévoile son emblème», a lâché hier, le représentant de l’Exécutif sur les ondes de la Chaîne III. La justice sera-t-elle saisie de ce dossier? Zerhouni n’avancera pas dans les détails, préférant exposer les articles de loi qui réprimandent le geste du Rassemblement pour la culture et la démocratie, laissant entendre qu’effectivement le parti est passible de poursuite judiciaire.

Louisa Hanoune s’attaque à Karim Tabbou

hanoune11.jpgLa candidate du PT à l’élection présidentielle, Louisa Hanoune n’a pas omis, hier lors d’une conférence de presse à ALger,  de revenir sur les propos du Premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS), Karim Tabbou: «Les propos du premier secrétaire du FFS à mon égard sont orduriers. C’est regrettable pour un socialiste de tenir ce genre de déclarations. Il m’a traîté de Chouafa. Nous respectons tout le monde y compris les partisans du boycott. Nous n’avons pas de traîtres chez nous. Nous sommes un parti libre et indépendant. Notre participation est motivée par notre volonté de provoquer la rupture. Nous sommes prêts à gérer les affaires du pays. Nous ne faisons pas de l’opposition pour le plaisir de la faire», s’est-elle défendue. 

Bouteflika a voté ce matin

Le candidat indépendant à l’élection présidentielle, Abdelaziz Bouteflika, a voté ce matin à El Biar en compagnie de son frère Said et ses deux neveux.

Ould Ali El Hadi et la femme de Abdelmalek Sellal

selal.jpgLe premier secrétaire du FFS n’a pas laissé passer l’occasion de fustiger, sur un ton virulent, le directeur de campagne de Bouteflika à Tizi Ouzou. «Vous savez, c’est un cas unique au monde. Le directeur de campagne du président candidat, de la direction de la culture et même premier responsable de la maison de la culture qui porte le nom de Mouloud Mammeri, n’a aucun diplôme, alors qu’un simple agent de l’état civil dans une mairie doit avoir au minimum une licence. Le pouvoir sait choisir ses relais en Kabylie», a ajouté Tabbou.  Selon le premier secrétaire du FFS, des sommes colossales ont été déboursées dans cette campagne au profit toujours des gens du sérail. «Tout l’argent de l’impression et de la confection de ces portraits, posters et ces milliards d’affiches de Bouteflika pendant la campagne électorale, sera remis à une entreprise appartenant à la femme du directeur national de campagne du président candidat, Abdelmalek Sellal, qui a pris le marché. Donc, les simples serviteurs n’ont reçu que des miettes. Le grand gâteau se partage entre les gens de la haute sphère», a-t-il révélé.

« Les partisans de Bouteflika sont semblables aux milices de Ben Bella qui traquaient les militants du FFS en 1963″

benbella3sized.jpgLe FFS ne cesse de mobiliser ses troupes dans le souci de réussir son pari, celui de convaincre les citoyens de tourner le dos au scrutin d’aujourd’hui. En effet, après Tizi Ouzou, Aïn El Hammam et Béjaïa, hier, c’était la ville de Draâ El Mizan qui a vécu une journée mouvementée à l’appel de la section locale du parti de Hocine Aït Ahmed. Un rassemblement grandiose a été organisé, d’ailleurs, sur la place publique, en présence des cadres de la direction nationale du vieux parti de l’opposition. A l’occasion, Karim Tabbou, premier secrétaire du FFS, n’a pas mâché ses mots concernant le président candidat et ses partisans, particulièrement ceux de la Kabylie. Il a, en effet, assimilé les partisans de Bouteflika à «la milice de Ben Bella qui traquait les militants du FFS en 1963». «Je suis là pour répondre à Bouteflika qui est venu en Kabylie pour tenir un discours insultant à l’égard des habitants de cette région. Je sais bien que chaque parole à Draâ El Mizan est un séisme à El Mouradia, car le pouvoir sait que cette localité est une région des colonels qui ont libéré ce pays gouverné aujourd’hui par les gens de Oujda. Vous savez bien que quand Aït Ahmed était dans les maquis, Bouteflika était aux frontières», a martelé Tabbou devant une foule nombreuse, qui brandissait des banderoles sur lesquelles on pouvait lire les principaux mots d’ordre du FFS, comme «Non à la mascarade électorale», «Je boycotte, j’aime mon pays», et «Vérité sur l’assassinat de Ali Mecili». «Ils ont dit que si vous irez voter, Draâ El Mizan deviendra une wilaya qui bénéficiera de plusieurs projets. C’est faux, c’est du chantage politique à l’égard des populations afin de les faire voter. Ils veulent avoir un peuple qui ne réfléchit pas, un peuple qui pense seulement à se remplir les poches mais pas la tête. C’est pour cela qu’ils sont en train d’acheter les gens avec l’argent du contribuable qui est dépensé sans compter pour corrompre les lâches», a-t-il fulminé.

12

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER