Bouteflika a obtenu 90, 24%

bouteflika1.jpgIl y a 10 minutes, le ministre de l’Intérieur a annoncé les résultats définitifs des élections. 

Nombre d’électeurs: 20.595.683

Nombre de votants: 15. 351.305

Taux de participation: 74, 54%

Nombre de bulletins nuls: 1.42.727

Suffrages exprimés:  14.308.578

Abdelaziz Bouteflika: 12.912.705 voix (90,24%)

Louisa Hanoune: 604.258 voix (4,22%)

Moussa Touati : 330.570 voix (2,31%)

Mohamed Djahid Younsi: 196.674 voix (1,37%) 

Ali-Fewzi Rebaïne: 133.129 voix (0,93 %) 

Mohamed Said: 132.242 voix (0,92%) 

Commentaires

  1. Islanda dit :

    PUTAIN ENCORE 5 ANS

  2. bledmikki dit :

    il s est pas contente de 90 pour cent il a ajoute vergule 24 wellah sans commentaire

  3. Ahmed dit :

    Voilà, Naegelen, grand organisateur des farces électorales durant la colonisation française se pensait inégalé. Nos parents pensaient également que personne ne pouvait égaler ce type en mauvaise foi dans la manipulation des élections. Naegelen a de quoi être jaloux, nos parents doivent admettre qu’ils se sont trompés. Nul ne peut atteindre le Zerho sous le règne de la fakhama. Ach del ar Alikoum…

  4. Révolution dit :

    Je crois que le régime mafieux vient de dépasser toutes les lignes rouges et toutes les limites. Il prend le peuple pour des vaches.

    Une révolution de la dignité s’impose.

  5. Hali dit :

    Ce que je trouve étrange, c’est le silence de Mehri et de Hamrouche tant sur le viol de la constitution que sur la farce electorale qui reconduit Boutef pour un 3eme quinquennat.Ce mutisme doit-il être interprété comme un soutien à Boutef?J’espère que les militants du FFS qui considèrent ces hommes comme des alliés et des démocrates sauront à l’avenir distinguer le bon grain de l’ivraie.

  6. R.Zmotsdtete dit :

    Le taux obtenu par les 5 candidats-lièvres à l’élection présidentielle réunis est de 9,75%. C’est dire qu’il ne de passe que de 0,75% le chiffre « 9 », la date de la tenue de l’élection. C’est quand même pas « négligeable »

  7. k.w.a dit :

    il le merite,ya pa mieux ke lui……….

  8. Louisette dit :

    La France vient de féliciter officiellement Bouteflika pour sa réélection !
    C’est la première réaction internationale. C’est normal, ce sont les résidus de la France coloniale qui dirigent l’Algérie. Wlad França.

  9. lefti7 dit :

    mes amis pour les cinq prochaine années le tour est désormais joué..et peut être y aura plus de doute sur le après boutef puisque le super frère occupe d’ores est déjà le cœur des rouages de système et comme notre président n’aime guère laisser planer le doute sur l’apres après boutef alors il prépare déjà son petit neveu devant les cameras. vraiment notre président a quelque chose de kennedy…on t’adore boutef

  10. tamusni dit :

    Bonjour,
    Le taux participation ne dépasse pas 35%………
    Ils ont pas consulté ce que le peuple a decidé et là je dis pour ceux qui ont voté : avez vous accepté que le colonel zerhouni décide à votre place ?
    Le system algérien ne peut pas changer sans une réaction active du peuple!!!!
    Sincérement il faudra tout un combat pour réussir et d’aprés l’histoire des nations on trouve que la lutte est la seule clé du changement.
    Merci

  11. Zerhouni de la part de Fakhamatouhou qui est fatigué et qui ne peut pas assumer ce don ! dit :

    Fakhamatouhou vient de prendre une décision d’une grande importance. Pour remercier ceux qui ont voté pour lui, il a décidé de leur offrir les 140 milliards de dollars qu’il avait mis de coté. Ce qui fait 140000000000 / 12912705 = 10842 ,0350345 pour chaque votant en sa faveur. Les personnes concernés sont priées de se présenter au ministère de l’intérieur pour recevoir des mains PROPRES DE ZERHOUNI l’ami fidèle et extraordinaire, leur argent en monnaie de leurs souhaits. Ceci fait office de convocation.

  12. Rezki dit :

    Kim Jong-Il vient d’être «réelu», lui aussi le 9 avril, en Corée du Nord.
    Quel rapport me diriez vous ?

  13. Ahmed dit :

    En quoi le « silence » de Mehri serait un soutien à Boutef? C’est une plaisanterie. Mehri n’ayant pas été silencieux, je trouve le commentaire de Hali déplacé…

  14. Assa dit :

    Temoignage d’un patron de fourgon de transport durant la journèe du vote de hante en kabyle.

    __________________________________

    « Fakhatouhou. 100% Fraude.

    Les éléctions d’hier ne dérroge pas à la régle générale des éléctions en Algérie depuis 1962.
    Hiér j’ai été réquisionné comme chauffeur avec mon fourgon de transport pour l’oppération de vote.

    Mais ce que j’ai fait toute la journée c’est d’enmené 14 personnes d’une commune à Une autre de la wilaya de Tizi-Ouzou, pour voter dans chacune. C’est ce que j’appel un vote tournant.

    C’était probablement des flics ou des militaires mais aucun n’était Kabyle. J’ai démmaré à 8h00 de la ville de Tizi-Ouzou ou il ont voté dans une école du centre ville, puis diréction tadmait au centre ville, sidi naamane, Makouda, Oued Aissi, Fréha, Azzazga et en dérnier lieu une école de la nouvelle ville. Chacun avait une quinzaine de cartes de vote. J’ai été payé 15.000 DA.

    L’un de mes passgés ma demandé en fin de journée si j’avais voté et je lui ai répondu qu’à eux seul ils ont votés pour en moins citoyens comme moi. D’autre collégues transporteurs avait le même genre de client en cette journée de vote. »

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/20090410.OBS2888/lsreactions00e5.html?l=0

  15. jeunesse brisee dit :

    c est un viol collectif
    meme Benali est surpris

  16. SLIM dit :

    Applaudissons et disons BRAVO à Leonid Brejneev pour ses 90,24%.

  17. Adrariw dit :

    On rends pas un pays debout en terrorisant le peuple a winet!!, « TFOUH KHRATOUHOU » et sa clic ne sont que des voyous vulgaire une association maffieuse et délinquante avec affinité pour le terrorisme politico-économique, on liquide pas des sociétés privé [El-Khalifa, Brown and Root Condor (BRC)] pour camoufler leur scandales de corruption mais plutôt les récupérer et les remettre sur le marcher afin de préserver le travail aux familles, on liquide pas des sociétés étatique avec un conflit d’intérêt patent, les exemples ne manques pas.

    En 10 ans un minuscule État d’Europe centrale la Slovénie est devenue un exemple de succès économique et de stabilité pour ses voisins de l’ancienne Yougoslavie décimer par la guerre, pourtant ils n’ont ni gaz ni pétrole, en 10 ans en régresse pas mais en avance, « TFOUH KHRATOUHOU » en voyou vulgaire retourne avec les mêmes promesses électorale de 1999, je le cite « je vous mis 150 milliards sur la table…etc. » idem en 2009. Vraiment un bilans que nul gouvernement DZ n’a réussi faire à part ses voyou !!!

    Bienvenue dans l’état voyou de « TFOUH KHRATOUHOU ».

  18. el haf dit :

    du jamais vu.
    le taux de bourage est de l ordre de 51.59%.

    sellal kabyle des servise se felicite de la fraude . cette fois ci le redicule assassine.

  19. inconito dit :

    le taux d’abstention est égale au taux des 05 liévres reunis

  20. djamel dit :

    on n est pas sortie de la coruption c la merde encore pour combien de tps ????

  21. arezki dit :

    SECRETARIAT NATIONAL

    Communiqué N°02

    jeudi 9 avril 2009

    Le taux réel de la participation au scrutin présidentiel du 9 avril 2009 ne dépasse pas les 18%. Ce chiffre a été obtenu sur la base d’informations recueillies par les militants et les élus du parti, les amis des syndicats et des associations autonomes. Ils ont été recoupés par les chiffres de sources amies.

    Le scrutin a été marqué par une fraude massive, généralisée et à ciel ouvert. Du jamais vu chez nous, du déjà vu au temps colonial. Depuis 1997, Ouyahia s’est surpassé et s’est bonifié. Le cru 2009 est remarquable.

    Des présidents d’APC découvrent avec stupéfaction que le jour du scrutin des milliers de noms sont venus subitement gonfler le fichier électoral de leur commune.

    Dans la capitale comme dans d’autres villes du pays, nos militants découvrent des bus remplis de citoyens étrangers à la commune venus voter dans des centres préalablement sélectionnés.

    Dans certaines régions, des militaires votent ouvertement plusieurs fois dans plusieurs communes.

    Dans beaucoup de localités, la progression des chiffres montre de manière irréfutable que dès la mi-journée, un ordre central a été donné de procéder au bourrage des urnes et à la manipulation des chiffres.

    Quoi qu’il en soit, l’indifférence et l’atonie des algériennes et des algériens ont marqué ce scrutin comme elles ont marqué la campagne électorale. A elle seule cette absence de mobilisation suffirait à démentir les chiffres surréalistes avancés par le ministre de l’intérieur.

    Il s’agit là d’une nouvelle imposture autoritaire.

    Le 1er secrétaire national

    Karim TABBOU

  22. arezki dit :

    SECRETARIAT NATIONAL

    Communiqué N°01

    jeudi 9 avril 2009

    Le scrutin présidentiel se déroule dans un climat de tension, de menaces et de manipulations. Des militants du parti et des citoyens signalent des irrégularités graves, systématiques et nombreuses. Le bourrage des urnes semble devenir une instruction nationale.

    Des informations indiquent qu’à l’échelle nationale, les chefs de daïras ont donné des instructions autorisant les votes sans procuration. Pire encore, les rares personnes qui se présentent aux bureaux, sont suppliées de voter à la place des membres de leurs familles en les assurant de la couverture de l’administration.

    Un vrai tsunami et une fraude massive qui a atteint l’échelle industrielle. Les autorités du pays viennent de franchir une étape supplémentaire et dangereuse dans le retour par la force au système du parti unique, de la pensée unique et du candidat unique.

    Dans leur aveuglement, ils annoncent déjà des taux de participation scandaleux et très loin de réalité de la rue. C’est le taux de 5% enregistré à 12H00 qui semble avoir provoqué la panique et qui explique le déclenchement prématuré de l’opération de bourrage des urnes.

    Le 1er secrétaire national

    Karim TABBOU

  23. Hali dit :

    @ Ahmed : je suis curieux de savoir ce qu’il a dit. A t-il appelé au Boycott des élections ? Comme tu sembles plus au courant que moi des faits et geste de ce monsieur, tu nous relateras aussi, si possible , sa position sur l’affaire Mecili, sachant qu’il était ambassadeur d’Algérie en France au moment de son assassinat. M. Mehri est évidemment libre d’avoir ses propres convictions politiques, mais de grâce arrêtons de dire que c’est un allié du FFS comme certains (militants ?) ne cessent de le répéter. Quand on a la prétention de s’inscrire dans un courant démocratique, on ne peut rester indifférent face au déni de justice que subit la famille Mécili. De même qu’on ne peut se taire devant la dérive monarchique de la république.

    Pour ma part, je me suis jamais fait d’illusions sur cet individu eu égard à son passé d’apparatchik. N’oublions pas qu’il a été un artisan zélé de l’application du sinistre article 120 au moment où il occupait le poste de SG du parti unique.

  24. Amachahou dit :

    Il était une fois un renard agile, petit et doté d’un nez extensible et très fin qui était capable de sentir de très, très loin, le jour béni, qui pouvant le rendre roi. Un roi incontestable, puissant et très riche pour rester sur le trône jusqu’à ce que la mort, daigne venir, prendre de force son âme. Il avait toujours voulu désiré prendre la place des lions. Il voulait être comme eux, avoir, leur prestige, leurs puissance leur noblesse et leur gloire. La gloire atteinte lorsque le jungle est pacifié, lorsque tous sont soumis et lorsque tous n’ont dans leurs bouches que les mots suivants : an3am, aha et oui yasidi, yar3iss, ya seltan, yalkawi…Il était dit que ce Renard, n’était pas né de la dernière pluie, il était né pour gouverner, pour dominer, pour diriger, pour humilier, pour trôner et pour mourir grand et puissant sur le trône. Il était dit, qu’il n’était pas à l’origine tellement doté par sa taille, par son courage du coeur et par le désir de vivre humble, bon et sincère. Il était dit, qu’il devait pour compenser ses handicapes, aiguiser sa ruse et s’entourer de courtisans soumis et d’accord pour le suivre même dans folie la plus pure, même au risque de mourir, même au risque de tuer et même au risque de finir mal, très mal, en somme de finir dans la honte la plus laide, la plus noire et la plus vile. Il était dit, qu’il savait faire, qu’il savait mentir, qu’il savait trahir, qu’il savait calomnier, qu’il savait manipuler, qu’il savait médire et surtout qu’il savait diviser deux véritables, respectables et honorables frères. Il était dit, qu’il connaissait, parfaitement, le caractère, la personnalité et la profondeur de l’amour que portaient les prétendants à la royauté, auquel l’île qu’il voulait diriger, allait libéré de ceux qui la colonisait de force, depuis, déjà longtemps, sans être arrivés la soumettre d’une façon entière. Il était dit, qu’il avait bien connu, ceux qui les avaient éliminés un à un pour ouvrir la porte de la richesse et de la gloire sans avoir fait la guerre. Il était dit, qu’un jour à la mort de celui qui lui avait permis de grandir, d’exister et voler ses frères, il a été mis à l’écart par ceux qui étaient plus malins que lui, sans qu’il ait su dans fort intérieur. Il était dit, qu’il avait fait une traversé du désert très dur mais sans avoir perdu de revenir, plus tard, plus fort et plus désirable encore. Il était dit que durant cette époque, il a su se taire, il s’était jamais opposé aux lions du moments qui au fait n’étaient que des charognards qui mangent sans penser à la colère du peuple s’il était poussé vers la pauvreté et la misère. Il était dit, qu’il ne manquait de rien, qu’il vivait comme un roi, même s’il n’avait des serviteurs et d’esclaves qui le serviront comme il avait rêvé un jour. Il était dit, que ceux qui étaient au pouvoir n’avaient plus personne pour les couvrir, n’avaient plus les certitudes d’hier, n’avaient plus la jeunesse qui leur permettaient de tout faire et n’avaient la confiance de ceux qui sont à l’intérieur et à l’extérieur. Il était dit, qu’ils avaient peur que leur magouilles, leurs massacres, leurs crimes et leurs richesses illicites soient dévoilés car plus personne ne croit leurs promesses et leurs discours. Il était dit, qu’ils avaient pensé à lui un soir et qu’ils étaient venu le supplier pour lui demander de revenir et de prendre le pouvoir qui risquait pour une fois de tomber dans les mains de ceux qui savent quoi faire pour que la justice, la vérité, la compétence, la dignité et la liberté regagnent leurs domiciles au risque de les mettre dehors ou de les envoyer vivre ailleurs. Il était dit, qu’il était prêt, qu’il savait quoi faire pour se venger de ce peuple qui reste digne et fier, malgré les coups tordus, les tortures, les malheurs, les humiliations et les blessures qu’ils lui faisaient subir nuit et jour. Il était dit qu’il s’étaient entouré de scorpions, de vipères, de serpents, d’hyènes, de vautours et tout ceux qui sont prêts à tout pour jouir quelques soient les actes qu’ils seront appelé à accomplir. Il était dit que depuis qu’il était devenu roi, le peuple n’a plus aucun choix de vivre libre, digne et humain sur cette île qui n’avait, presque pas, cesser de souffrir le martyre à cause de ceux qui avaient juré de la soumettre ou de la détruire. Il était dit que cette île était belle, rebelle, propre et fière jusqu’à ce qu’il soit intronisé sous nos applaudissements et nos regards hypnotisés par son discours qui pouvaient réveiller les morts, tellement, ses promesses ne pouvaient que nous plaire. Il était dit qu’il poursuivra son oeuvre tant que les opposants aux idéaux clairs, les hommes sincères, les élites capables de la construire et le peuple qui vit dans la terreur et la misère refuseront de s’unir, pour les faire partir et commencer ainsi une nouvelle aire qui nous sortira de l’obscurité vers la lumière. Gardez espoir, n’attendez plus d’eux un geste bon et fraternel, éveillez vous au savoir qui pourra les sortir de vos esprits qu’ils veulent diriger vers l’enfer, libérez vous de leurs histoires, redevenez solidaires et tolérants ici ou ailleurs, purifier vos coeurs de cette peur qu’ils installer pour les détruire, ne répondez plus par la violence à leurs provocations perverses et impures, n’oubliez jamais ceux qu’ils avaient assassinés car ils aimaient notre pays et qu’ils voulaient servir et construire et patientez jusqu’à la victoire.

  25. Lynda El Karoubiria dit :

    Ya…………………Bouteflika.05 Ans encore Tâa dika

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER