FFS: Le taux de participation ne dépasse pas les 18%

1e8bureauvotealgerie.jpgLe taux réel de la participation au scrutin présidentiel du 9 avril 2009 ne dépasse pas les 18%. Ce chiffre a été obtenu sur la base d’informations recueillies par les militants et les élus du parti, les amis des syndicats et des associations autonomes. Ils ont été recoupés par les chiffres de sources amies.   Le scrutin a été marqué par une fraude massive, généralisée et à ciel ouvert. Du jamais vu  chez nous, du déjà vu au temps colonial. Depuis 1997, Ouyahia s’est surpassé et s’est bonifié. Le cru 2009 est remarquable.  Des présidents d’APC découvrent avec stupéfaction que le jour du scrutin des milliers de noms sont venus subitement gonfler le fichier électoral de leur commune. Dans la capitale comme dans d’autres villes du pays, nos militants découvrent des bus remplis de citoyens étrangers à la commune venus voter dans des centres préalablement sélectionnés. Dans certaines régions, des militaires votent ouvertement plusieurs fois dans plusieurs communes. Dans beaucoup de localités, la progression des chiffres montre de manière irréfutable que dès la mi-journée, un ordre central a été donné de procéder au bourrage des urnes et à la manipulation des chiffres. Quoi qu’il en soit, l’indifférence et l’atonie des algériennes et des algériens ont marqué ce scrutin comme elles ont marqué la campagne électorale. A elle seule cette absence de mobilisation suffirait à démentir les chiffres surréalistes avancés par le ministre de l’intérieur. Il s’agit là d’une nouvelle imposture autoritaire.

Commentaires

  1. Rezki dit :

    Je répete :
    Sachant comment les chiffres sont concoctés en Algérie, divisez toujours par au moins trois(l’idéal étant souvent par 4)pour avoir une idée se rapprochant des vrais chiffres.
    Si on nous annonce un taux de participation autour des 60 %, sachez que le chiffre réel tournerait, dans le meilleur des cas, à moins de 20 %… incluant le bourrage d’urnes bien entendu !

    Il est impossible que le taux de participation puisse dépasser les 18 % dans le plus optimiste des scénarii

    Mes prévisions rejoignent finalement celles contenues dans le communiqué du FFS ci-dessus.

  2. amou dit :

    74,% ET ALORS QUI OSER OUVRIR SA GUEULE garre au DEBOUZ ok ,c’est l’heure de vérité pour ceux qui gesticulaient avant hier,que comptent ils faire alors,réponse la récréation est finie ok , circuler y a rien a voir le jeu est fini;attendant et voir si ce peuple a finalement des couilles ou on l’a castré a vie.NIQUE celui qui va dire que je suis algérien après cette souillure nationale.

  3. Amine dit :

    Salamou alaykoum, Azul,

    Il faut tirer les leçons et préparer la prochaine étape. Ça ne serre a rien a continuer se lamenter sur son sort. Les gens qui veulent la liberté doivent avoir le souffle long, très long même.

    Je pense qu’il faut une autre réunion du genre Saint Egudio. Le FFS tout seule ne peut rien faire, et le FIS tout seul n’a rien fait. Trouver un terrain d’entente, et un compromis entre les deux sera le salut pour l’Algérie.

    L’union fait la force

  4. amina&amin dit :

    Algerienne – Algerien

    Maintenant nous sommes forcés á la rebellion par ces mercenaires mafiosi au pouvoir en algerie.

    Il y’a plusieurs facons et moyens de se rebeller contre ces bandits mercenaires au pouvoir en algerie.

    La france coloniale s’etait taillée apres 132 ans de colonisation et crimeS humanitaireS
    Ses sequelles au pouvoir en algerie depuis 1962 á nos jours seront combattus aussi longtemps si necessaire mais ils seront combattus jusqu’á leur derniere goutte de sang et meme leurs enfants seront redevables ce que leurs laches parents avaient et ont causé á la nation algerienne comme crimeS humanitaires Vol-et-Viol de la constitution algerienne.

    Le peuple algerien +90% saura reconquerir sa souveraineté.
    Vive Algerie
    Tendrement votre

  5. justice&verité dit :

    Il est grand temps au FFS et á toutes les forces vives de la nation algerienne de

    PROCLAMER UN G.P.R.A.

    Oui en effet un Gouvernement Provisoire de la Republique Algerienne en parallele est la solution indispensable pour que la communauté internationale et ONU prennent leur responsabilité dans le drame Algerie.

    Osons nous un autre gouvernement de transition et au peuple algerien sous l’egide de ONU et la communauté internationale de superviser des vrais elections en algerie sous une vraie OBSERVATION INTERNATIONALE INDEPENDANTE

    Au bon entendeur

  6. Amine dit :

    @justice&verité

    Oublie l’ONU et les pays soit disant démocratique, ils ne feront rien pour les algériens. Il faut compter sur nous même et rien d’autre.

  7. thirga dit :

    Quand l’imposture s’affirme, place aux attardés de l’Histoire genre Amou avec son « 74,% ET ALORS QUI OSER OUVRIR SA GUEULE garre au DEBOUZ ok ».
    Les démorcates, les vrais ont fait leur devoir depuis le début de la mascarade le 12/11/2009 avec Vos 500 dépités leveurs de mains et bouche cousue, une manière à eux d’etre démocrates.
    Les danseuses du ventre genre « Jazairia Lady » classe l’Algerie de novembre après l’imposteur lorsqu’elle crie sa joie du maintien de son bienfaiteur par un « Vive l’Algérie ! » derrière un « Vive Bouteflika ! » .Les vrais démocrates ont fait leur veillée mortuaire au siège du RCD à Alger le 8/4/2009. Le taux officiel pour la parade des violeurs et des voleurs de l’Algerie n’était q’une formalité pour la consommation internationale: Sarkozy, les roitelts et dictateurs moyen orientaux, le maitres du monde (USA, néo Soviet)…

  8. didou dit :

    reste l action

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER