Bouteflika, fragile plus que jamais…

Abdelaziz boutef1.jpgBouteflika lui-même surpris par ce taux de participation et le nombre de voix astronomiques, fera tout pour récupérer les secteurs qu’il ne gère pas, des secteurs où la ligne rouge est de rigueur. L’argument qu’il va exposer aux décideurs (Toufik & co) sera certainement «l’adhésion» du peuple à son programme.

Parmi ces secteurs, je cite les Affaires étrangères et le commerce extérieur, deux secteurs qui échappent totalement à Bouteflika. C’est du ressort des grands patrons du DRS qui exercent un chantage sur la France. La méthode d’exercer ce chantage est très simple, imaginez que l’Algérie cesse d’importer de la France (produits laitiers et médicaments par exemple) alors quel est le nombre de sociétés qui seront fermées et le nombre d’employés qui vont se retrouver dans la rue en France, la crise sociale sera aigue et l’Élysée sera confrontée à un front social des plus dur.

Le jour où Bouteflika tentera de reprendre ces secteurs, les patrons du DRS utiliserons une carte, et c’est une carte gagnante, c’est le dossier de l’état de santé du président, une simple correspondance au conseil constitutionnel  accompagnée du dossier de santé du président, et c’est très simple, il sera déclaré dans l’incapacité d’assurer et d’assumer les fonctions de président (et tout le monde va croire) et c’est la destitution.

Alors ne croyez pas que Bouteflika est sorti renforcé de ces élections, il est plus fragile que jamais, d’ailleurs il sera contraint de légiférer au cours de ce mandant dans le sens de renforcer les dispositions de « la charte pour la paix et le réconciliation nationale», alors garantir au services de sécurités tous corps confondus et services secrets l’impunité totale. L’amendement tardif de la constitution, qui a garanti un 3ème mandat pour Bouteflika,  est intervenu suite a l’accord des décideurs du DRS, ce qui prouve que ces derniers pèse lourd dans les prises de décisions politiques.

Par Anemlay

Commentaires

  1. amina&amin dit :

    BouHef a une petite cervelle dans un corps nain/petit
    il a accepté de se faire designé en 1999
    il a accepté de se faire designé en 2004
    il a accepté de voler/violer la constitution et corrompre une apn deja mal elue pour crever dans le korsi que ses parrains le tiennent par sa cravate…

    Nous avons tous temoigné la la valeur réelle de ce pauvre BouHef;
    le 9 avril 2009 a eu une abstention ENORME dans les anales de l’hisotire des elections non seulement en algerie mais dans une nation oú le taux d’abstention a atteind les +90% que surtout un grand parti de l’opposition avait appelé le peuple algerien au BOJCOTT puis fut suivi par d’autres acteurs en fin de compte.

    BouHef a eu ce qu’il merite dans sa miserable vie, toujours frauduleux et grace á ses parrains la mafia qui gouverne une nation soutenue par une france OFF-icielle

    Tendrement votre

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER