Mme Hanoune, les masques sont tombés !

masque16.jpgLes masques sont tombés et le rôle de figurante est terminé. Elle crie pour recevoir un nouveau rôle. Pierre Jacquin, cet officier des services français, qui était opérationnel en Algérie entre 1954 et 1962, a livré son témoignage sur la guerre dans un livre publié en 1977 sous le titre de “Guerre secrète en Algérie”. Il affirme, sans être démenti à ce jour, que Messali était un informateur de la police française, que Benbella était un informateur de la sécurité militaire de l’armée française, que Ferhat Abbas était un indicateur des RG et que Tewfik El-Madani des Oulémas était un agent du gouverneur général. Louisa veut réhabiliter Messali et Mohamed Harbi ainsi que Houari Addi, partisans de Benbella ne semblent pas avoir lu le livre-document. Ils font semblant que ce livre n’existe pas, bien que l’information explique beaucoup de choses: le faux complot berbériste, la dénonciation de l’OS par Benbella, la dissolution de l’Os par Messali et la direction du PPA-MILD, la guerre des messalistes contre le FLN, la formation du FAD, du MNA. Tout est dans la trahison. Elle est devenue une vertu. Louisa a trahi le Contrat national singné à Rome en janvier 1995. Elle suit la même voie que Messali et tous les traitres que connait le peuple algérien. A qui le tour? Par Maamar Boudersa

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    Quand on est faux jeton on finit toujours par tomber dans de manifestes contradictions. Comment peut-on qualifier l’action des boycotteurs de trahison? Alors qu’elle est entrain de donner la meilleure illustration de la vraie trahison, celle de cautionner cette véritable mascarade électorale qui va à l’encontre des aspirations de la majorité de la population et celles de nos valeureux martyrs!!!

  2. incrédule dit :

    C’est très curieux! Quand même. Un observateur comme vous qui lance des énormités inqualifiables. Il suffit qu’un ennemi dit que tel ou tel algérien est un traitre alors on le croit sur parole. Si tel est le cas, tous les chouhadas et les moudjahidines sont des barbares et des sauvages. La façon qu’ils ont utilisée n’a rien a envier avec les methodes du GIA. Je suis vraiment à fois déçu et choqué de lire de tels mensonges. Était-ce vraiment necessaire maintenant? Savez-vous que Messali fut le seul et le premier à revendiquer l’indépendence? savez-vous qu’il a intercepté la délégation des oulamas à Paris pour la dissuader de discuter sur la l’assimilation avec la France. Comment pouvez-t-il être un informateur alors que c’Est sa femme qui a conçu notre embleme national, qu’il a toujours vécu en prison pour votre fichue indépendance? C’est honteur et un blasphème. M. Maamar je ne vous lirai plus du tout. Vos pensées sont étrangement et profondément poluées. Qui nous dit que vous n’êtes pas un agent de la France qui cherche a semer encore et toujours la zizanie en Algérie! Les doutes comme ça c’est reproductibles à volonté, La bleuites vous connaissez! Cessez de suivre des mensonges.
    Les hommes politiques avaient leur défauts certes. Ils étaint et ils sont toujours très violents entre eux certers. Même Abane ou Amirouche étaient violents. Et s’ils auraient survécus, il ne sreont paa moins violent que tous les autres. Ne soyez pas naïf. Ils ont tous été moulé dans le même moule. De là à les accuser de haute trahison, c’est inqualifiable.

  3. Slimane dit :

    ça doit être un livre intéréssant,

    peux tu me donner des precisions pour le trouver, au furet ou ailleurs,

    bon je vais pas tout avaliser, j’aime analyser.

    il n y a pas de fumée sans feu,

  4. Incrédule dit :

    bien sûr bien sûr.
    Pour vous Harbi et Addi, Stora et une foule d’autres historiens qui n’ont jamis fait état de telles graves accusations, ne sont que des menteurs. Et pour être gentille vous dites « qu’ils n’ont pas lus vos sources à vous ». C’est tr`s doplomatiques de traiter ces intelluctuels d’ignorants. Vous êtes le seul detenteur de la vérité. Bravo! Seuls le services français disent la vérité. Heureusement que les moujahiddines ne les ont pas entendu. Car s’il y avait des gens come vous qui suspectent tout le onde par cequer les service l’ont affirmait, adieu l’indépendance.

  5. kouider dit :

    Sur les aspects concernant Messali, Abbas, Ben Bella..laissons les historiens faire leur travail. Les anciens des services français ont beaucoup publié , souvent pour semer la zizanie entre algériens. Faut être trés prudent.
    Mais concernant, la traitrise: j’ai assisté au meeting électoral de hanoune à harcha; en dehors du fait que la salle était au tiers pleine, dont un tiers de jeunes; la dame hanoune a déclaré:  » A sant egidio, j’ai contribué à éventer un complot ourdi de l’étranger contre l’algérie ». La presse n’en n’a pas soufflé un mot.
    Extraordinaire, mais vrai. Ou encore, « nous avons été les premiers à poser le problème des disparus en 1998 ! « .

  6. yidir dit :

    ne dites pas n’importe quoi!ce n’est pas un livre et un seul en plus, qui n’est d’ailleur lus par personne que vous allez nous faire croire que Harbi,addi et autres ont tus une assez grossiere trahison de ce que vous avez ennumerez!

  7. Hacéne dit :

    Votre commentaire ya si Boudersa est exagéré. Quand meme ce n’est pas tout le monde qui est traitre. En plus vous donnez trop de considération à la petite liévre Hanoune décue et trahie par son idole et mentore Boutef.

  8. radjef said dit :

    Bonjour tout le monde et mes salutations à Mr Boudersa. Il y a l’histoire écrite par la colonisation et les puschistes de 1962 qui voulaient renversé De Gaule, il y a l’histoire écrite par le pouvoir inspirée par Nacer. Mais nous voulons commaître la version de Hocine Ait Ahmed, l’un des rares survivants et acteur actif de la periode 1945-1954. Je vais vous raconter quelque chose: pendant que j’aidais Ali Zammoum à rediger son livre « Tamurt Imazighen », un vieux responsable du PPA-MTLD m’a posé la question suivante: est ce que ton ami Ali a parlé de son frere Si Salah? Vaguement lui avais je repondu. Alors il eut cette réaction: « Ce n’est pas possible, c’est tout le monde qui se met à écrire des romans western! ». Pourquoi Messali qui avait appelé à l’action armée a partir du congrés de Hornu le 27 decembre 1953; qui avait sollicité des rencontres avec les chefs du CRUA et qui avait écrit aux quatre du Caire tout au début de la revolution, s’etait-il dressé contre le FLN-ALN? Pour memoire, il est bon de rappeler que le MNA à été créé avant le FLN et que par ailleurs l’appel du 1 novembre 1954 ressemble étrangement a celui de Messali contre le CC prononcé à l’occasion du congrés de Hornu.

  9. issa dit :

    LE PEUPLE ALGERIEN EST TOUJOURS  » colonise » , IL EST PRIS EN OTAGE PAR UNE MAFIA QUI RECOIT DES ORDRES DU QUAI D ORSAY , LES GENERAUX DE LA  » promotion lacoste » khaled nezzar et smain lamari qui ont ete contre la souverainete populaire en 92 en sont le parfait exemple . une seule et unique solution : UN SOULEVEMENT POPULAIRE A L IRANENNE

  10. Incrédule dit :

    effectivement ya Boudersa, les masques ont tombés. Y’a pas que celui de Hanoun qui est tombé….

    Vive Messali Haj allah yerahmou.

    Le père de la nation et du nationalisme algérien.Même ses ennemis du FLN n’ont pu souiller sa mémoire comme vous l’avez fait M. Boudersa.

    Maintenant il ne vous reste qu’à nous recommander lire ce que disent les ennemmis de l’islam sur Mohammed ( c’est les sources que vous préférez et vous croyez) pour être convaicu que le prophète est un menteur…

    J’ai le grand honneur de défendre le grand patriote de l’Algérie qui fut la seule école du patriotisme et du nationalisme algérien en plein enfer colonial. Celui qui a fait de morveux et de bougnboules des hommes d’Etat et une élite qui a prit son destin en main. Je défend sa mémoire avec toutes mes forces contre ses enfants ingrats qu’il lui crachent dessus.

    http://www.youtube.com/watch?v=iSU6vDd1izg

    http://www.youtube.com/user/chellala1945

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER